Avis

[Mavilyly] La Vallée des chevaux de Jean M. Auel

la vallée des chevaux

Résumé:

Injustement chassée de la tribu qui l’avait recueillie, Ayla erre à travers les steppes désolées du nord de l’actuelle mer Noire, dans l’espoir de retrouver son peuple d’origine.
Elle finit par se réfugier dans une vallée où vit une troupe de chevaux sauvages. Là, elle fait d’extraordinaires découvertes et parvient à percer le secret du feu. Elle adopte aussi une pouliche et un lionceau, et parcourt le vaste monde, chassant en compagnie du plus puissant des prédateurs. Pour être pleinement heureuse, il ne lui manque qu’un compagnon. Mais le destin veille… Le jeune et blond Jondalar, après un long voyage riche en péripéties, la rejoindra et partagera sa vie dans la vallée.
Grâce à lui, Ayla va faire une découverte aussi importante que celle du feu : l’amour.

Mon avis:

Ce deuxième tome était ma dernière lecture que j’avais pour mon challenge du mois d’octobre. Je l’ai fini en novembre mais le 5 donc c’est pas si loin quand même. Lorsque j’ai commencé le tome 1, Ayla, je n’y croyais pas vraiment. Me retrouver dans la Préhistoire me laissait un peu perplexe mais bon je voulais essayer. Et bien m’en a pris parce que j’avais adoré ma lecture.

J’ai mis 4 ans à le sortir mais j’ai pris énormément de plaisir avec ce deuxième tome. C’est le genre de livre où je me sens bien. C’est assez complexe à expliquer mais lorsque je le lisais, j’avais l’impression d’être chez moi avec ma famille. Je me sentais bien quoi ^^… C’est assez étrange parce qu’il n’y a rien de plus différent que la vie moderne d’aujourd’hui que la Préhistoire mais je pense que cela vient de la plume de l’auteur!

Par rapport au tome précédent, j’ai un peu plus apprécié car il y a beaucoup moins de personnages donc on s’y perd moins. On suit essentiellement Ayla qui se retrouve seule et le voyage de deux frères Thonolan et Jondalar qui eux rencontrent du monde mais on s’y attarde plus ou moins.

Vous vous en doutez, ces deux parties de l’histoire n’en fait plus qu’une à la fin mais cela n’arrive que dans le troisième tiers et j’étais vraiment impatiente de voir comment cela allait se passer. Comme pour tout le reste, l’auteur a bien fait les choses et elle ne tombe pas dans la facilité. Je trouve que dans ce tome 2, on ressent énormément les émotions, sentiments des personnages ce qui créé des liens encore plus fort. J’ai vraiment adoré les trois personnages et surtout Ayla et Jondalar.

Bref, je suis enchantée face à cette saga qui me plaît en tout, les personnages, les descriptions, l’histoire, les émotions. Pour moi cela a été une lecture presque parfaite, elle se rapproche très fortement du coup de cœur!

Le tome 3 qui est dans ma PAL sera lu en décembre ou au pire en janvier, je ne veux plus faire traîner cette saga.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Stupeur et tremblements d’Amélie Nothomb

Stupeurs et tremblements

Résumé:

Au début des années 90, la narratrice est embauchée par Yumimoto, une puissante firme japonaise. Elle va découvrir à ses dépens l’implacable rigueur de l’autorité d’entreprise, en même temps que les codes de conduite, incompréhensibles au profane, qui gouvernent la vie, sociale au pays du Soleil levant. D’erreurs en maladresses et en échecs, commence alors pour elle, comme dans un mauvais rêve, la descente inexorable dans les degrés de la hiérarchie, jusqu’au rang de surveillante des toilettes, celui de l’humiliation dernière.

 

Mon avis:

Stupeur et tremblements est le deuxième roman de l’auteur, le premier étant Barbe bleue et pour lequel je n’ai plus aucun souvenir ^^.

Et avec cette deuxième lecture, je suis sûre et certaine que je ne tenterais plus les romans de l’autrice. Ce n’est pas mauvais mais ça ne me correspond pas. Je ne suis pas sensible à sa plume ni à son humour que beaucoup mette en avant.

J’ai lu Stupeur et tremblements avec un grand détachement. Je ne dis pas que je n’ai pas aimé mais il m’a laissé plutôt indifférente.

C’est un roman qui est connu donc ceux qui aiment Amélie Nothomb l’ont sûrement déjà lu pour les autres je ne peux que vous conseiller d’essayer et de voir si cela marche avec vous ou non.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Défendre Jacob de William Landay

Défendre Jacob

Résumé:

Depuis vingt ans, Andrew Barber est procureur adjoint du comté de Massachusetts. Admiré par ses pairs pour sa combativité au tribunal, respecté de la communauté, il est aussi un père de famille heureux, veillant sur sa femme Laurie et leur fils Jacob. Quand un crime atroce secoue la quiétude de sa petite ville, c’est la foudre qui s’abat sur lui : son fils de 14 ans est accusé du meurtre d’un camarade de classe. Andrew ne peut croire à la culpabilité de Jacob et va tout mettre en oeuvre pour prouver son innocence. Mais à mesure que les indices à charge s’accumulent et que le procès approche, certaines révélations surgies du passé sèment le doute et menacent de détruire son mariage, sa réputation et sa foi en la justice. Le dos au mur, Andrew devra faire face au pire dilemme de sa vie : choisir entre la loyauté et la vérité pour défendre cet adolescent qu’il connaît si mal.

 

Mon avis:

J’ai mis beaucoup trop de temps à me motiver pour écrire cette chronique et du coup j’ai un peu zappé mes ressentis. J’ai perdu l’habitude d’écrire au fur et à mesure de ma lecture et c’est pas bien ^^. Je vais essayer de vous transmettre tout ça quand même!

Dans l’ensemble, Défendre Jacob a été une bonne lecture, originale dans sa mise en page et assez facile à lire.

On suit d’un côté l’histoire, le procès qui entoure la mort de Ben Rifkin et dont Jacob est accusé et on a aussi des passages d’un « interrogatoire » du père de Jacob mais qu’on ne sait pas vraiment situé par rapport au procès. J’ai trouvé que cette alternance était très intéressante car elle nous perdait un peu tout en nous donnant des détails. Bref, je n’avais jamais vu cette façon de faire et cela m’a bien plu.

Les personnages m’ont aussi beaucoup intéressée. Je ne me suis pas identifié à eux ni vraiment attaché, mais ils sont si complexes qu’ils ne peuvent que nous intriguer et on veut savoir ce qu’ils ont réellement dans les tripes.

Je me suis fait ballotter par l’auteur, par ses personnages et par l’histoire. Je n’ai quasiment rien vu venir et même en ayant fini le livre j’ai l’impression que l’on m’a berné quelque part ^^.

Je conseille ce policier, je l’ai trouvé vraiment original et il remplit bien son rôle je trouve autour du mystère!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Ultra Maniac de Wataru Yoshizumi

Ultra maniac

Résumé:

Ayu est la fille la plus populaire de son lycée : studieuse, sportive et gentille, elle a tout pour plaire. Evidemment elle est amoureuse de Kaji, sa copie conforme au masculin. Mais sa rencontre avec Nina, étudiante au royaume de magie va bouleverser son quotidien…

 

Mon avis:

J’ai acheté ce manga lorsque j’ai voulu essayer le manga puis je l’ai rangé dans ma bibliothèque et il y est resté 2 ans et demi… Shame on me! Entre temps j’ai lu d’autres mangas qui m’ont plus ou moins plu. Bref, il a fallu attendre mon challenge d’octobre et qu’une des filles me le choisisse grâce au hasard.

Je ne vais pas dire que je n’ai pas aimé, c’est une petite histoire qui se lit très bien, elle est sympathique et sans prise de tête. Les dessins sont pour moi typique des mangas, mais je suis loin d’être une spécialiste ^^. Je ne suis pas mécontente de l’avoir découvert.

Cependant, il est très jeunesse, les personnages sont au collège et il m’a semblé un peu « niais » à certains moments. Après je pense que vous mettez ça entre les mains de votre ado et ça passe crème mais voila avec moi, les petites amourettes de collégien ne m’ont pas vraiment émoustillées lol.

En résumé, c’est une lecture très sympa, toute mignonne et rigolote mais peut-être pas destinée aux adultes, bien que ça peut passer si on en demande pas trop.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Le silence de Melodie de Sharon M. Draper

Le silence de Melodie

Résumé:

Quand j’ai eu deux ans, tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots avaient une signification.
Mais seulement dans ma tête.
Je n’ai jamais prononcé un seul mot. J’ai bientôt onze ans.

 

Mon avis:

J’ai sorti Le silence de Melodie de ma Pal grâce à StorieBooks qui me l’a choisi pour ma lecture de septembre du Dans ma Pal, tu choisis… Je suis contente de l’avoir sorti parce que le sujet me donnait très envie mais je ne sais pas, j’avais une petite réticence à le sortir.

Dans ce roman, l’auteur nous raconte les journées, le quotidien d’une jeune adolescente emmurée dans son corps avec un esprit qui marche à 100 à l’heure! Ce roman m’a fait mal. Ce que vit Melodie est vraiment dur. Cela commence avec ces adultes qui pensent tout savoir, qui se base sur des tests, des exercices pas forcément adaptés, qui pour certains ont un tact horrible. Et puis il y a les enfants qui ne sont vraiment pas tendres non plus. On a pas envie d’y croire mais pourtant c’est certain, les scènes décrites dans ce roman sont le quotidien des ados handicapés voire même pour les adultes. C’est vraiment affligeant de voir ça.

Pour autant, je ne me suis pas identifiée aux personnages vu leur âge. Pour cette raison , je me suis sentie assez étrangère à l’histoire. Pour moi, Le silence de Melodie est un excellent jeunesse qui fait prendre du recul mais il est peut-être un peu moins attrayant pour les adultes.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Personne n’est venu de Robbie Garner

Personne n'est venu

Résumé:

Robbie est né à Jersey il y a 56 ans. Alors qu’il n’a que 5 ans, il assiste au suicide par pendaison de son père. Le même jour, sa mère, alcoolique, décide de le placer, ainsi que ses trois frères et sœurs. En quelques heures, le monde qu’ils avaient toujours connu s’effondre brutalement. Robbie et son petit frère Davie sont envoyés au Sacré-Cœur, un orphelinat pour les enfants de moins de 12 ans, tandis que leur frère aîné intègre l’orphelinat Le Haut de la Garenne. Quant à leur petite sœur, elle disparaît. Les garçons ne la reverront jamais.
L’orphelinat du Sacré-Cœur, dirigé par des sœurs, est en apparence un endroit paisible. Pourtant, on y commet les abus les plus inimaginables… Privations, sévices physiques, humiliations… Robbie et Davie ont hélas rejoint les rangs de ces enfants sans défense, ceux dont personne ne se soucie. Plus tard, les deux frères seront transférés au Haut de la Garenne, où des surveillants pervers et violents organisent des orgies sexuelles d’une violence inouïe, en toute impunité. Certains enfants, à bout, se suicident… quand d’autres ne disparaissent pas tout simplement.
C’est la médiatisation brutale de l’affaire de l’orphelinat de Jersey en 2007 qui a brusquement fait jaillir les terribles souvenirs de Robbie Garner, et qu’il raconte dans Personne n’est venu.

 

Mon avis:

Je vais être assez brève sur cette lecture.

Personne n’est venu n’est pas un mauvais témoignage, loin de là, mais je pense que malheureusement j’en ai trop lu. C’est triste à dire mais beaucoup de témoignage sur un enfant parle de maltraitance et cela devient redondant. Je me trouve dure et sans coeur à penser cela mais c’est la vérité.

Ce qu’a vécu Robbie et ses frères est juste horrible, choquant et traumatisant mais ce n’est pas extraordinaire lorsque l’on a lu plusieurs livre de ce genre.

Dans ce livre, Robbie ne se détache pas complètement mais ne veut pas que son récit soit un tire-larme. On ressent assez facilement ses états d’âmes, ses sentiments sans avoir l’impression qu’il en rajoute. Pour cela il est très bien écrit.

Je suis heureuse de l’avoir lu mais je ne pense pas en garder un grand souvenir.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Simple de Marie-Aude Murail

simple

Résumé:

Simple dit  » oh, oh, vilain mot  » quand Kléber, son frère, jure et peste.
Il dit  » j’aime personne, ici  » quand il n’aime personne, ici. Il sait compter à toute vitesse : 7, 9, 12, B, mille, cent. Il joue avec des Playmobil, et les beaud’hommes cachés dans les téphélones, les réveils et les feux rouges. Il a trois ans et vingt-deux ans. Vingt-deux d’âge civil. Trois d’âge mental. Kléber, lui, est en terminale, il est très très courageux et très très fatigué de s’occuper de Simple.
Simple a un autre ami que son frère. C’est Monsieur Pinpin, un lapin en peluche. Monsieur Pinpin est son allié, à la vie à la mort. Il va tuer Malicroix, l’institution pour débiles où le père de Simple a voulu l’enfermer, où Simple a failli mourir de chagrin. Monsieur Pinpin, dans ces cas-là, il pète la gueule. Rien n’est simple, non, dans la vie de Simple et Kléber. Mais le jour où Kléber a l’idée d’habiter en colocation avec des étudiants, trois garçons et une fille, pour sauver Simple de Malicroix, alors là, tout devient compliqué.

Mon avis:

J’ai lu ce roman suite au choix de StorieBook pour le mois d’août. Je me rappelle avoir acheté ce livre lorsque j’avais vu le début du film qui en est tiré.

J’ai déjà lu oh boy! de l’auteur qui m’avait beaucoup plu dans mes souvenirs donc je partais assez convaincue dans ma lecture. Malheureusement, je n’en ressors pas aussi enthousiaste que je l’avais prévu.

Je ne peux pas nier que l’histoire est très sympa, touchante tout en étant drôle et simple. L’auteur y mêle parfaitement la dureté de la vie avec les décisions, complications beaucoup plus futiles de tout adolescent. L’humour ajoute vraiment de la douceur au livre et évite le pathos.

Malgré tout ça, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages et c’est pour moi très important, pour aimer un roman.

Bref pour résumer, je dirais que Simple a été une bonne lecture mais elle ne sera pas impérissable pour moi.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume