Avis

[Mavilyly] Le passageur T1: Le coq et l’enfant de Mel Andoryss

Le passageur
Editeur: Lynks
Nombre de pages: 283 pages
Prix: 15.90 euros
Année de parution: 2018

 

Résumé:

Matéo n’aurait jamais dû hériter du don de sa mère.
Il n’aurait jamais dû entendre les pleurs des fantômes.
Désormais, il n’a d’autre choix qu’accepter son héritage… ou sombrer dans la folie !

C’est au temps de la Commune, au milieu des horreurs de la semaine sanglante, qu’il débute son apprentissage…

Matéo Soler sait que les fantômes existent. Il le sait parce que sa mère en a aidé des dizaines à trouver le repos, jusqu’à ce qu’elle-même meure, des années auparavant. Ce que le jeune garçon ne pouvait pas deviner, par contre, c’est qu’il hériterait de son pouvoir. Devenu Passageur à son tour, le voilà contraint de lutter contre un trushal odji, une âme affamée. Pour s’en libérer, Matéo n’a d’autre choix que de rejoindre l’âme dans son époque d’origine afin d’y apaiser sa mort. Mais alors qu’il est propulsé au temps de la Commune et au milieu des horreurs de la semaine sanglante, il comprend que sa tâche ne sera pas si facile…

 

Mon avis:

J’étais impatiente de découvrir cette saga et ce prmeier tome. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais dès que j’ai vu ce roman, il m’a appelé. Cette couverture sombre, un peu horrifique surement, puis son résumé qui parle de fantômes et enfin les différents avis plutôt positifs. Bref tous les ingrédients étaient là pour que je me laisse tenter. Et finalement lorsque j’ai vu que lors la campagne Ulule du PLIB 2019 je pouvais avoir la duologie en les soutenant, je n’ai plus hésité.

J’ai passé un super moment avec ce premier tome. Pour moi l’auteur jauge très bien la diffusion des informations sur nos personnages, leurs coutumes et croyances. Elle en donne suffisamment pour ne pas perdre l’attention du lecteur mais assez peu afin de lui donner envie de poursuivre!

Matéo, le jeune que l’on suit, fait partie des gitans. Bien qu’il soit sédentarisé et qu’il n’ait pas connu la vie en camp, cela fait encore beaucoup partie de sa vie. A cause de ça, il ne trouve pas sa place dans sa famille ni dans la société et c’est un personnage qui m’a beaucoup plu et surtout touché. J’ai aimé qu’il en sache assez peu sur ses origines car du coup il apprenait avec nous, ce qui implique que l’auteur prenne un peu plus de temps dans ses explications. C’est un garçon avec plein de ressources mais il doit les trouver.

J’ai été vite embarquée dans l’histoire que nous propose Mel Andoryss et bien que parfois il y est quelques facilités, j’en redemande. Je suis impatiente de lire le tome 2 en lecture commune avec Anaïs de Bluesky’s book…

Avis

[Mavilyly] Les nocturnes de Tess Cornac #PLIB2020

Les nocturnes
Editeur: Lynks
Nombre de pages: 270 pages
Prix: 16.90 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

125 Rouges. 125 Verts. 250 amnésiques. Et combien de Nocturnes ?

Nous avons cherché par tous les moyens à découvrir pourquoi nous étions enfermés ici. Si seulement nous avions su… Aurions-nous quand même été jusqu’au bout ?
Nous avons cherché par tous les moyens à découvrir pourquoi nous étions enfermés ici. Si seulement nous avions su… Aurions-nous quand même été jusqu’au bout ?

Un nom, un bloc, une couleur d’uniforme : Rouge ou Vert. Ce sont les seules informations dont disposent les deux-cent-cinquante pensionnaires de la Croix d’If, entrés dans l’institut sans le moindre souvenir et sans opportunité de sortir.
Natt Käfig est un Rouge du bloc 3A. Il est le dernier à avoir vu Laura, une Verte, avant sa mystérieuse disparition. Il se fait approcher par un groupe d’élèves… Qui sont ces  » Nocturnes  » qui ont besoin de son aide et qui pensent que Laura avait découvert les raisons de leur présence dans l’institut ? Rouges et Verts vont devoir collaborer pour percer le secret de la Croix d’If et échapper à l’administration. Y parviendront-ils en apprenant qu’ils sont prisonniers pour des motifs différents ?

Mon avis:

Cela fait quelques temps que j’ai terminé cette lecture maintenant et mon avis n’a fait qu’évoluer depuis.

Je suis ressortie de ce roman perplexe, avec un sentiment un peu bizarre surtout à cause des personnages auxquels je me suis vite attachés et qui ont vraiment pris vie dans ma tête mais qui avaient des attitudes que je ne comprenais pas ou peu. Je ne sais pas ce que je serais ni commet j’agirais dans leur situation, c’est vrai, mais au moment de la lecture, il était difficile pour moi d’être en accord avec eux.

J’ai été profondément intéressée par les questions que l’auteur pose dans son récit. Et c’est d’ailleurs les réflexions que j’ai eu ensuite qui ont fait changé mon point de vue sur ma lecture. Tess Cornac évoque la mémoire, les souvenirs et leurs façon de nous façonner. Est-ce que nous naissons gentils ou méchants? Est-ce qu’on le devient à cause de ce que l’on vit.? Est ce que si l’amnésie nous touche peut-on changer radicalement de vie et de façon de penser? Et encore est-ce que les actes et propos des gens qui nous entourent peuvent nous faire changer totalement?

Bref, cela a foisonné en moi. Et encore je ne vous pose pas toutes les questions. Pour certaines, j’ai mon opinion mais pour la majorité, je serais incapable d’être catégorique. J’aime ces romans qu certes sont là pour nous divertir mais aussi pour nous faire réfléchir. On est à une ère qui fait que les humains pensent savoir mieux que chacun de ses voisins et où on a du mal à écouter l’autre donc j’aime me remettre en question et garder en tête que finalement rien n’est tout noir ou tout blanc.

Bien qu’il ne fasse pas partie des 5 finalistes, il était dans les miens et je ne regrette absolument pas mon choix car c’est le genre de roman dont j’ai envie de parler et une fois lancée, je pourrais le faire pendant des heures.

 

Pour le PLIB: #ISBN9791097434274