Avis

[Mavilyly] Le gang des rêves de Luca Di Fulvio

le gang des rêves
Editeur: Pocket
Nombre de pages: 945 pages
Prix: 9.4€
Année de parution: 2017

Résumé:

Une Italienne de quinze ans débarque avec son fils dans le New York des années vingt… L’histoire commence, vertigineuse, tumultueuse. Elle s’achève quelques heures plus tard sans qu’on ait pu fermer le livre, la magie Di Fulvio. Roman de l’enfance volée, Le Gang des rêves brûle d’une ardeur rédemptrice : chacun s’y bat pour conserver son intégrité et, dans la boue, le sang, la terreur et la pitié, toujours garder l’illusion de la pureté.

 

Mon avis:

Je suis très très en retard dans mes chroniques, je n’arrive plus à trouver le temps pour tenir mes carnets + venir sur le blog tout en lisant…

Bref, je viens vous parler du roman de Luca Di Fulvio que j’ai emprunté à la bibliothèque et qui dans l’ensemble m’a beaucoup plu malgré pas mal de petits trucs qui m’ont chafouiné…

Le gros point fort de ce roman, c’est la plume de l’auteur qui je crois pourrait nous faire lire n’importe quoi et l’on prendrait du plaisir. Elle est fluide, simple mais travaillée et j’ai eu l’impression que ça coulait de source tout simplement! C’est grâce à ça que j’ai lu les 945 pages car à mon sens, il y en avait pas besoin d’autant…

J’ai bien apprécié aussi les personnages surtout Christmas et Ruth qui m’ont plu par leur quête de soi et de l’autre. Les personnages secondaires sont comme eux, travaillés, affinés et il est donc agréable de suivre toutes ces personnages se dépatouiller comme elles peuvent. Même Bill qui il faut l’avouer, est très bizarre et inquiétant m’a plu car il apportait autre chose au récit.

La où je dis qu’à mon sens, il y a quelques pages, quelques chapitres en trop c’est que lorsque l’on termine le livre et que l’on revient sur ce qu’il s’est passé et bien c’est pas folichon. On ne s’ennuie pas mais il n’y a pas tant de twister, de rebondissements que cela. Je me suis dit, « tout ça pour ça?!?! ». Il y a des passages, des personnages, qui ont peu d’impacts sur le fil conducteur du roman et les supprimer aurait peu d’incidence sur la lecture.

Je dis ça car la taille du roman peut rebuter certains, moi la première, j’ai mis du temps à me lancer, et si on enlevait ces parties peut-être y aurait-il plus de lecteurs.

Je voudrais aussi évoquer une chose qui ne m’a pas sauté aux yeux personnellement mais qui est ressorti lorsque j’en ai discuté à la bibliothèque. Certaines scènes peuvent être choquantes et mettre mal à l’aise le lecteur, donc attention si vous êtes sensible…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

Publicités
Avis

[Mavilyly] Le maître des livres T1 & T2 de Shinohara Umiharu

Editeur: Kommiku
Nombre de pages: 188 pages
Prix: 8.5€
Année de parution: 2014

Résumé:

  1. À la bibliothèque pour enfant « La rose trémière » vous êtes accueillis et conseillés par Mikoshiba, un bibliothécaire binoclard célèbre pour son caractère bien trempé. Mais contrairement à ce qu’il peut laisser paraître, c’est un professionnel de premier ordre. Aujourd’hui encore, adultes comme enfants perdus dans leur vie viennent à lui en espérant qu’il leur trouvera le livre salvateur.
  2. Mikoashiba, que l’on appelle affectueusement « le champignon », est le célèbre bibliothécaire pour enfants de « La Rose Trémière ». Derrière sa façon un peu rude de parler se cache en fait un personnage très agréable que les gens découvrent à travers les livres qu’il conseille. Adulte tourmenté ou enfant triste, chacun ressent le besoin de lire des livres.C’est à travers la rencontre de ces personnes que nous est contée la suite des aventures de Mikoshiba, le « sommelier du livre pour enfant ».

 

Mon avis:

J’ai emprunté ces deux premiers tomes à la bibliothèque afin de les découvrir surtout qu’une amie les a beaucoup apprécié. Je les ai lu tout les deux à la suite juste avant d’aller à la bibliothèque car j’étais très en retard pour les rendre, c’est pourquoi, ils ont une chronique à se partager.

Je suis assez conquise avec ce manga bien que c’est un genre avec lequel, je reste assez en distance tout comme les bandes dessinées.

J’ai aimé l’intrigue bien que j’ai eu du mal avec sa mise en place, j’avais du mal à situer et à cerner les personnages lors de la première moitié du premier manga mais après on ne peut qu’apprécier la lecture. Surtout que j’ai complètement accroché à l’humour dont le mangaka use dans ses dialogues mais aussi ses scènes par le dessin.

Une très bonne découverte qui malheureusement est un peu noirci par les dessins pour lesquels, je suis beaucoup moins fan.

Je continuerais cette saga avec envie lorsque j’aurais rattrapé mon retard das mes lectures bibliothèque, c’est une cata en ce début d’année.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Bilan

[Mavilyly] Bilan du mois de janvier 2019

Quel début d’année difficile… ^^

Il n’a pas été très simple pour moi et ma petite famille ces premiers temps et mon temps de lecture s’en est ressenti. Je vous laisse découvrir mes découvertes plus bas.

En ce qui concerne mes acquisitions j’essaye d’être raisonnable, à vous de juger.

 

Mes acquisitions

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Les acquisitions de Jaze

 

Mes lectures:

Dans ma pal tu choisis

Dans ma PAL, tu choisis … #24

Dans ma PAL, tu choisis...

 

Avec StorieBooks nous avions envie de nous faire un petit challenge mensuel. Nous avons décidé de l’appeler Dans ma PAL, tu choisis… et il consiste à choisir un livre dans la pal de l’autre ce qu’elle devra lire avant le dernier jour du mois en cours!

Je sais qu’il existe un peu partout et notamment sur Livr’addict le même challenge donc nous nous l’approprions pas du tout et j’espère que ça n’offusquera personne qu’on le reprenne sous un autre nom.

 

StorieBooks a choisi pour Mavilyly

 

cg7

 

Mavilyly a choisi pour StorieBooks

 

Rozenn

Avis

[Mavilyly] Extraterrestre… ou presque d’India Desjardin

Extraterrestre... ou presque

Editeur: Michel Lafon
Nombre de pages: 247 pages
Prix: 13.95€
Année de parution: 2010

Résumé:

À quatorze ans, Aurélie Laflamme ne se sent aucune affinité avec personne. Depuis le décès de son père, sa mère est un vrai zombie, mais la voilà soudainement qui revit (et qui va même jusqu’à porter des dessous affriolants!). Pourrait-il y avoir un lien avec Denis Beaulieu, le directeur de l’école? (ou-ach!) Quant à sa meilleure amie, Kat, l’amour lui ramollit complètement le cerveau. Pas question de s’y laisser prendre, elle aussi! Mais personne n’est à l’abri d’un coup de foudre…
Et au milieu de ce tourbillon, Aurélie ne désire qu’une choses, trouver sa place dans l’univers.

 

Mon avis:

Aussitôt entré dans ma Pal que je le fais ressortir. C’est assez rare pour être souligné. J’ai acheté ce tome 1 car j’ai trouvé dans un EasyCach le 2, le 3, le 4 et le 5 il y a de ça longtemps mais sans celui-ci, il était compliqué de les lire ^^. J’en avais entendu beaucoup de bien surtout de la part de Moody de la chaîne youtube MoodyTakeABook.

Soyons clair, je ne connais son engouement. J’ai bien aimé ma lecture mais clairement je ne suis plus la cible et je me suis un peu ennuyée. Il n’est absolument pas mauvais, au contraire, il a beaucoup d’humour, sa mise en page est super sympa et les préoccupations de Aurélie plus ou moins intéressantes mais bon voila, je ne suis plus adolescente et tout cela me touche moins.

Pour autant je suis très contente d’avoir découvert cette saga, je lirais la suite avec plaisir car ils se lisent vite et facilement mais c’est une saga qui, je pense, ne restera pas dans mes souvenirs…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Rouille de Floriane Soulas #PLIB2019

Rouille

Editeur: Srineo
Nombre pages: 384 pages
Prix: 16.90€
Année de parution: 2018

Résumé:

Paris, 1897. Les plus grandes puissances européennes se sont lancées à l’assaut de la Lune et de nouveaux matériaux découverts sur le satellite envahissent peu à peu la Terre. Ces grandes avancées scientifiques révolutionnent l’industrie et la médecine, mais pas pour tout le monde. Et dans les faubourgs, loin de l’hyper-centre protégé par le dôme sous lequel vivent les puissants, le petit peuple de Paris survit tant bien que mal. Violante est une prostituée sans mémoire, ignorant jusqu’à son âge réel. Dans un monde où son désir de vérité passe après celui de ses clients et de ses patrons, la jeune fille tente de retrouver la trace de ses origines perdues. Alors qu’une vague de meurtres particulièrement horribles ensanglante la capitale, Satine, son amie et seul soutien, disparaît dans d’étranges circonstances. Violante, elle, se voit offrir une porte de sortie à ce demi-monde violent qui la retient prisonnière, mais décide malgré tout de prendre part aux investigations.

 

Mon avis:

J’ai longtemps hésité à lire ce roman. Depuis sa sortie, il a été difficile de passer à côté, les avis sont plus ou moins bons mais voila ni la couverture, ni le résumé ne m’incitaient à le découvrir un peu plus. Et puis j’ai eu l’occasion de le découvrir grâce à la mise en place d’un livre voyageur. Finalement, j’y perdait peu s’il s’avérait qu’il ne me plaisait pas.

Et bien m’en a pris. Dans l’ensemble de ma lecture, j’ai beaucoup apprécié les moments passés avec le roman de Floriane Soulas.

Je dois avouer que j’ai mis du temps à vraiment rentrer dans l’histoire car il a fallu que je me familiarise avec le style et le décor steampunk que je connaissais absolument pas. Mais une fois tout cela apprivoisé, je me suis laissée conquérir par Violante et sa quête d’identité qui va l’amener beaucoup plus loin que ce qu’elle imaginait. Elle va vivre toutes ces péripéties accompagnée, et j’ai aimé les personnages proposé par l’auteur. Ils sont vraiment différents, ont tous leurs failles et leur force donc sont très intéressant. Sans vraiment savoir pourquoi, je me suis assez fortement attaché à un des personnages masculins (l’inventeur de petits gadgets pour ceux qui l’ont lu – c’est fou de pas me souvenir de son prénom -) et j’ai été déçue de pas en apprendre plus sur lui et surtout de le quitter!!!

Quand à l’intrigue, le début est assez lent, le temps de mettre les choses en place mais une fois que l’auteur choisit d’accélérer le rythme, elle ne lâche plus la pédale et tout va extrêmement vite. Les actions, les lieux, s’enchaînent et il est difficile de poser le livre.

Bien qu’une petite frustration s’est pointé à la fin où j’aurais voulu autre chose, Rouille est pour moi un très bon roman surtout que celui-ci est le premier de Floriane Soulas. Je ne sais pas si je peux le conseiller à tous mais en tous les cas, s’il vous tente n’hésitez plus.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Pour le PLIB2019: #ISBN9782367406060

C'est lundi que lisez vous?

C’est lundi que lisez-vous ? #21

RDV lundi

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. C’est Galleane qui fait le récap’ des liens ici.
On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
,
,
,
Sans nom 1
,
,
Mavilyly :
,
,
libre d'aimer

StorieBooks :
aja10
,
,
,
Sans nom 2
,
,
Mavilyly :
,
,

Comment le dire à la nuitLa dame en noir vivait seule dans son château. Elle ne pouvait pas mourir. De tout ce temps qu’elle avait, elle ne faisait rien. Et puis un jour, elle trouva sur son chemin le garçon aux cheveux blancs.

Elle l’enleva.

Elle voulait vivre une histoire. Une histoire d’amour et de nuit qui traverserait les siècles.,

 

 

 

les chasseurs de mammouthsPendant plusieurs saisons, Ayla et son compagnon Jondalar ont tout partagé.
Ils ont taillé le silex, entretenu le feu, chassé le renne et le cerf, construit des abris et des bateaux. Ensemble ils ont eu peur et froid, et vécu dans une intimité du corps et de l’esprit qui a fait naître en eux un sentiment troublant et inconnu. Le clan remuant des  » chasseurs de mammouths  » qui les accueille est stupéfait par ce couple de géants blonds aux yeux bleus qui savent monter à cheval et apprivoiser le loup.
Parmi eux, Rance le sculpteur est ému par Ayla. Le combat immémorial de l’amour et de la jalousie s’est déclenché.


StorieBooks :
aao21
Follow me. Love me. Hate me.

#EricThornObsessed

Agoraphobe, Tessa Hart ne parle à presque personne au quotidien, exception faite des réseaux sociaux où elle nourrit sa passion pour Eric Thorn, le prodige pop-rock de sa génération. Prenez-la pour une folle si vous voulez, mais il est le seul qui semble la comprendre, alors même qu’ils ne se sont jamais rencontrés…
Pris au piège entre son contrat et des fans envahissants au point de lui faire craindre pour sa vie, Eric se crée un faux compte Twitter pour troller l’un de ses plus gros followers, @Tessa?Eric. Au lieu de ça, la relation qu’ils tissent sur Twitter dépasse vite tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Et lorsque les deux se donnent rendez-vous dans la vraie vie, ce qui aurait pu être la plus belle rencontre de tout les temps vire au cauchemar…

,
,
aao14
Parker se rend au Danemark pour travailler comme consultant pour la famille royale. Il a été engagé pour apprendre à la princesse Christina Kaarsberg les bonnes manières et la confiance en elle, puisqu’elle va épouser le futur roi du Danemark. Le problème, c’est qu’elle n’a pas envie de devenir reine et ne pense pas en avoir les capacités, même si elle est très amoureuse du futur roi. Dans ce titre, il y a une princesse sauvage, une mort royale, un couronnement et un mariage.
,
,
ase16
Tournez la clé… et découvrez votre destination !

Poursuivi par un mal mystérieux, le père de Cameron et Cassia les a confiés par un soir d’hiver à leur grand-mère, avant de disparaître de la surface de la terre. Pour tout héritage, il ne leur a laissé que deux énigmatiques pièces de bois aux inscriptions presque effacées. Mais, depuis qu’il a douze ans, le jeune Cameron fait des rêves étranges… Jusqu’au jour où, dans le centre commercial de son quartier, derrière la porte vitrée d’un petit magasin, il tombe sur un immense hall d’hôtel. Là, au milieu des chandeliers, du marbre et des somptueuses boiseries trône l’inscription :  » Découvrez votre destination !  »

Le personnel de l’établissement n’en revient pas : d’habitude, on ne pénètre dans ce lieu magique que sur invitation ! Et surtout, oser s’y aventurer a toujours, toujours un prix… Car chacune de ses portes s’ouvre sur un pays différent. D’une salle à manger en Inde, on passe à un couloir de sous-marin au beau milieu de l’océan ou à une chambre avec vue sur la Grande Muraille de Chine ! Seule explication à la découverte de Cam ? La pièce pendue à son cou, qui semble mystérieusement liée à cet endroit… Se pourrait-il que son père y ait travaillé autrefois ? Mais le doute s’empare vite du garçon : chariots et plateaux qui se déplacent tout seuls, couloirs sombres se modifiant à volonté, passages secrets nichés dans les caves de l’établissement… L’hôtel, doué de conscience, serait-il maléfique ?

Portes qui s’ouvrent sur les pyramides ou la forêt amazonienne, batailles à coups de plumeaux enchantés, animaux de pierre capables de s’éveiller à la vie… Une multitude de surprises attendent le jeune visiteur dans ce lieu aussi fabuleux qu’inquiétant. C’est avec une gourmandise évidente que Sean Easley imagine l’irruption en fanfare de la magie au beau milieu du quotidien. Une nouvelle série à découvrir d’urgence !

,
,
aja3
Alexandria fait sa rentrée au Covenant, une institution où les sang-mêlé apprennent à se battre pour devenir des Sentinelles qui veillent sur la population. Pour sa survie, elle n’a pas droit à l’erreur… et encore moins de craquer pour Aiden, son entraîneur personnel !
,
,
aoc6
Orpheline, Poppy Pym a grandi dans un cirque et a bien du malk à s’adapter à sa nouvelle vie au pensionnat Saint Smithen. Ici, pas question de grimper aux arbres, de s’habiller n’importe comment ou de manger de la barbe à Papa au petit déjeuner. Mais une exposition d’antiquités égyptiennes et une succession d’événements étranges viennent troubler la tranquillité du collège. Et si ces incidents étaient liés à la présence du rubis du pharaon, que l’on dit maudit ?
,
,
,
Sans nom 3
,
,
Mavilyly :
,
,
un nouveau départ

StorieBooks :

 

Bon ben, même si je n’ai pas réussi à tenir ma parole la semaine passé, je n’envisage pas de nouvelles lectures pour le moment, malgré les tensions qu’il y a dans ma PAL !