Avis

[Mavilyly] Quelques secondes T1: Colin & Hunter de Séverine Balavoine

Colin & Hunter

Editeur: Reines-beaux
Nombre de pages: 222 pages
Prix: 15 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Colin a cessé de vivre pour lui le jour où un drame est venu bouleverser sa famille. Du jour au lendemain, il abandonne ses études pour s’occuper de sa famille et trouve un travail dans une petite boutique de musique. Mais ce n’est pas une vie pour un jeune de son âge. Ses proches décident de lui faire comprendre qu’il doit penser un peu à lui.

Colin décide de les écouter et de prendre son indépendance. Alors qu’il se reconstruit peu à peu, une rencontre imprévue va changer sa vie en quelques secondes. Hunter, un boulanger bien dans ses baskets, va s’immiscer dans son quotidien et lui montrer que l’amour peut surgir n’importe où et prendre un visage inattendu.

Colin va devoir comprendre et accepter cette nouvelle attirance s’il veut être de nouveau heureux.

 

Mon avis:

C’est tout d’abord sur la couverture que j’ai craqué, je la trouve vraiment sublime comme très souvent lorsque celle-ci est en noir et blanc. Et j’ai eu la grande chance (enfin comme tous les autres hein ^^^) de l’avoir dans les boxs du confinement. Je n’ai pas attendu longtemps pour me lancer dans cette saga.

C’est une lecture qui a été très agréable, la plume de l’auteur est sympathique, l’auteur sait développer son histoire avec autant d’humour que de sentiments. Je n’ai pas eu le coup de coeur mais cela c’est joué à peu.

Le petit truc qui m’a gêné, c’est que l’entourage de Colin accepte trop facilement le fait qu’il soit attiré par les hommes, enfin un homme. J’aimerais que ce soit ainsi que de nos jours les gens réagissent mais on sait bien que non et du coup j’y ai vu un petit manque de crédibilité. En écrivant ces mots, je me rends compte à quel point c’est horrible mais je me dois de tout vous dire.

J’ai par contre beaucoup aimé la façon dont l’auteur aborde le deuil et ses conséquences sur le plus ou moins long terme…

Je suis très sélective sur les livres qui restent chez moi, une fois lus, donc cette saga n’attirera pas dans ma bibliothèque mais je compte bien lire la suite en ebook.

 

 

Avis

[Mavilyly] Ce qui hante les bois de Dawn Kurtagich

Ce qui hante les bois

Editeur: Le chat noir
Nombre de pages: 341 pages
Prix: 19.90 euros
Année de parution: 2020

 

Résumé:

Fuyant un père qui les maltraite, Silla et Nori arrivent à «La Baume», le manoir de leur tante, une vieille bâtisse couleur de sang. Pour la première fois, les deux sœurs se sentent enfin en sécurité. Mais peu à peu une sombre réalité se dévoile… Le bois qui entoure la propriété n’est-il pas trop silencieux ? Tant de questions restent sans réponse : qui est cet homme que seule Nori peut voir ? Tante Cath n’est-elle pas en train de sombrer dans la folie ? Et pourquoi les arbres semblent-ils se rapprocher ?

 

Mon avis:

A force de le voir passer au moment de sa sortie, ce roman me tentait beaucoup. J’ai donc profité du #bingoduplib2020 pour le sortir de ma pal où il était fraîchement arrivé. Oui j’ai craqué grâce à l’offre des éditions du chat noir pendant le confinement.

Durant toute ma lecture, j’ai été un peu perdue, je ne savais pas où j’étais réellement ni où j’allais 🤣. Malgré tout j’accrochais à l’histoire et j’étais surtout très curieuse de savoir ce que l’auteur avait imaginé.

J’appréhendais la fin car je la voyais arriver mais le bout du tunnel me semblait de plus en plus loin et sans lumière. J’avais très peur de ne pas avoir d’explication du tout. Mais finalement, j’ai été très agréablement surprise. Je ne m’attendais pas du tout à cette explication mais elle m’a beaucoup plu.

Ce fût une lecture légèrement laborieuse et où il a fallut s’accrocher mais la fin a fait changer mon point de vue et je recommande vraiment cette histoire paranormale…

 

 

Avis

[Mavilyly]Le masque du loup de J.A. Curtol

Le masque de loup

Editeur: Sharon Kena
Nombre de pages: 142 pages
Prix: 9.50 euros
Année de parution: 2020

 

Résumé:

17eme siècle, Château de Vaux le Vicomte

Une calèche s’arrête et j’en sors, fatiguée du voyage.
Je m’appelle Grace Fouquet et j’ai 16 ans. C’est ici que va commencer mon histoire. Mon père est le surintendant des finances de Louis XIV et il m’a fait venir pour me présenter mon futur époux. Tout cela semble simple, dit comme ça, et pourtant une autre rencontre va tout bouleverser.
Je vais aller jusqu’à enfreindre les règles et m’enfuir avec cet homme au masque de loup pour rejoindre un monde qui m’est inconnu et que je n’imaginais même pas.

 

Mon avis:

 

C’est encore dans les boxs du confinement que j’ai eu ce roman et malgré une moyenne pas vraiment terrible, j’ai eu envie de lui laisser la chance.

Malheureusement, tout s’est confirmé, je n’ai pas spécialement apprécié ma lecture! Il est beaucoup trop simple que ce soit dans l’écriture ou encore dans l’histoire qui est du vu et revu. On est aussi à fond dans les clichés avec cette romance paranormale donc il est difficile de ne pas lever les yeux au ciel.

Je ne veux en aucun cas, descendre ce roman mais malheureusement je n’ai rien aimé dans cette lecture ^^.

 

 

C'est lundi que lisez vous?

C’est lundi que lisez-vous ? #96

RDV lundi

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. C’est Galleane qui fait le récap’ des liens ici.
On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
,
,
,
Sans nom 1
,
,
Mavilyly :
,
,

Initiée


StorieBooks :
L'anti-magicien 3
,
,
,
Sans nom 2
,
,
Mavilyly :
,
,
couv15168362John McCann, un homme qui juge le monde à l’aune d’un livre de comptes, a une ambition suprême dans la vie : obtenir, vivre et profiter des bénéfices de sa fonction de cadre supérieur. Mais il se heurte à un léger problème : les migraines vont empirer s’il ne fait pas un changement drastique dans sa vie. Il lui faut un ‘retour au vert’, s’acheter un petit commerce tranquille en pleine campagne, se poser et se trouver des occupations plus saines pour meubler son temps…
Même si John sait que le médecin a raison, il ne peut pas se résoudre à lâcher le boulot pour lequel il s’est tant battu. Concédant que le sacrifice d’une année sabbatique ne devrait pas lui être trop dommageable, il se retrouve à la tête de Marges, une petite librairie pittoresque, secondé par Jamie, le fils de son précédent propriétaire. John espère mettre cette année à profit pour gérer son stress avant de retourner au front.
Ce qu’il ne pouvait pas prévoir c’était l’attirance que Marges et ses habitants exerceraient sur lui, en particulier cet homme négligé et silencieux qui se réfugie dans le vieux fauteuil en cuir de la section des livres d’occasion. Les envies de John de passer une année simple et sans attaches s’effilochent quand il rencontre David, ce qui le force à réévaluer le sens de la vie, de l’amour et de ce qu’il en attend réellement. John et David sont obligés de faire la paix avec leurs passés respectifs, tout en luttant pour savoir quel futur ils pourraient bien construire ensemble.

StorieBooks :

messenger2
Sophie n’en peut plus de vivre dans le mensonge et l’illusion : cette fois, il lui faut des réponses. Mais la vérité n’est pas toujours bonne à entendre, surtout quand elle apporte son lot de nouvelles responsabilités… Et que la jeune fille n’est pas la seule concernée. Car le passé trouble de certains de ses amis n’a rien d’un hasard. Beaucoup sont porteurs d’un destin qui les dépasse, qui se joue d’eux et de leurs principes.Commence alors un jeu de pistes dangereux, où la fidélité de chacun se voit remise en cause. Et si les indices s’accumulent, le doute, lui, s’insinue dans le petit groupe à mesure que la frontière entre le bien et le mal se trouble. Une question occupe désormais tous les esprits : qui est véritablement digne de confiance ?À force de creuser pour découvrir ce que cachent les mystères qui l’entourent, Sophie Foster se retrouve dans ce huitième tome de Gardiens des Cités perdues face à elle-même et à ses illusions perdues. L’heure de vérité a sonné. Il ne reste plus qu’à savoir si notre héroïne et ses amis sont prêts à l’affronter…
,
,
aav32
Après avoir survécu aux défis d’Amarantha, Feyre est devenue une Fae et a hérité de pouvoirs qui échappent à son contrôle.Mais son cœur est resté celui d’une humaine, et elle ne peut effacer ce qu’elle a dû commettre pour sauver Tamlin et la Cour du Printemps…

Elle ne peut non plus oublier qu’elle a conclu un marché avec Rhysand, le redoutable Grand Seigneur de la Cour de la Nuit. Une semaine par mois, elle doit séjourner à ses côtés, dans son palais.

D’abord réticente, Feyre découvrira pourtant qu’il est loin d’être le Fae cruel et manipulateur qu’elle croyait connaître. Avec lui, elle va apprendre à dompter ses pouvoirs. Et douter de ce qu’elle ressent pour Tamlin…

Mais au-delà de la Cour de la Nuit, une menace se profile. Car les desseins du roi d’Hybern pourraient bien ébranler tout le royaume des immortels.

,

L'envol du phénix

« Autrefois, j’avais une sœur, que j’aimais de toutes mes forces. Pourtant, si j’avais su, je l’aurais haïe. Mais qui a jamais pu contrôler les mouvements de son cœur ? »

Véronika regarde brûler dans l’âtre deux œufs de phénix sur le point d’éclore… Dire qu’il y a quelques années à peine, de puissantes reines sillonnaient encore le ciel sur le dos de ces bêtes légendaires ! Avec sa sœur Val, elle ne veut qu’une chose : chevaucher ces animaux mythiques, comme ses parents avant elles. Mais c’est puni de mort, désormais, et tous ceux qui pratiquent la magie sont traqués sans merci. Toutes deux vivent donc dans la clandestinité…

Si seulement l’un de ces phénix pouvait venir au monde, leur vie en serait bouleversée ! Mais qui, de Val ou de Véronika, l’oiseau de feu choisirait-il ? Et ce n’est pas tout : ce que la jeune fille l’ignore, c’est que tous les dresseurs de phénix ne sont pas morts ou emprisonnés. Un petit groupe, retranché dans une forteresse au sommet des montages, poursuit la résistance. Le seul problème ? Ils refusent, désormais, d’entraîner des femmes.

,

aav33

Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle diabolique a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde dévouée l’escorte de son repaire à la capitale, où elle devra reconquérir la place qui lui revient de droit et devenir Reine du Tearling.
Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente et déchaîne la vengeance de la Reine rouge.
La quête de Kelsea pour sauver son royaume et aller vers son destin ne fait que commencer. Long périple semé d’embûches, empli de bruit et de fureur, de trahisons et de combats farouches. Une épreuve du feu, qui forgera sa légende… ou la détruira.
Erika Johansen nous entraîne dans une épopée flamboyante où une jeune princesse insoumise devra lutter pour monter sur le trône.

,

Le souffle de Midas

Entre tes mains, fille d’Homère, brûle encore le pouvoir des Dieux.
Le jour où une inconnue rend son dernier souffle dans mes bras, je sais que ma vie paisible d’étudiante ne sera plus jamais la même. Au lendemain du drame dont j’ai été le seul témoin, aucune trace du crime n’a été retrouvée, tant et si bien que tout le monde me pense folle, moi la première. Seul un homme me croit, Angus Fitzgerald, détective à la recherche d’une personne qui ressemble trait pour trait à la femme morte sous mes yeux.
Alors que ce mystère reste sans réponse, les objets que je touche se transforment en or. Et quand le bel Angus me narre le mythe antique de Midas, ce roi grec qui changeait tout en or, je comprends qu’il en sait bien plus sur ce qui m’arrive. Et aussi sur les dangers qui me menacent. Pour moi, le plus imminent est juste là, dans mes mains. Parce que si pour le détective, je suis bénie des Dieux, je ne vois en ce pouvoir qu’une malédiction…

 

,
,
,
Sans nom 3
,
,
Mavilyly :
,
,
StorieBooks :
,
,
Avis

[Mavilyly] Maîtres du jeu de Karine Giébel

Maîtres du jeu

Editeur: Pocket
Nombre de pages: 128 pages
Prix: 2.90 euros
Année de parution: 2018

 

Résumé:

Il y a des crimes parfaits.
Il y a des meurtres gratuits.
Folie sanguinaire ou machination diabolique, la peur est la même. Elle est là, partout : elle s insinue, elle vous étouffe… Pour lui, c est un nectar. Pour vous, une attente insoutenable. D où viendra le coup fatal ? De l ami ? De l amant ? De cet inconnu à l air inoffensif ? D outre-tombe, peut-être…

Ce recueil comprend les nouvelles Post-mortem et J aime votre peur.

 

Mon avis:

 

Vous devez connaître mon amour pour cet auteure et je suis contente que Sylvie m’ait fait dédicacer celui-ci.

Karine Giebel nous propose deux nouvelles super sympas et malgré le peu de pages, elle fait monter la tension et j’ai été vraiment dedans.
Des nouvelles qui se suffisent a elles-mêmes, c’était parfait.

 

 

Bilan, Dans ma pal tu choisis

[Mavilyly] C’est l’heure du bilan (DMPTC)

Le bilan DMPTC

Nous avons eu envie de changement, et donc on a changé le « Dans ma PAL, tu choisis… ». On choisit 10 livres dans la PAL de l’autre qu’elle doit lire le mois suivant.

Pour pimenter, on a eu l’idée de se mettre un petit challenge; chaque livres nous rapporte un point et si on lit tous les livres, on marque des points supplémentaires. Celle de nous deux qui aura le plus de points aura un petit cadeau et en plus elle donnera un gage à la perdante.

 

J’ai été beaucoup moins bonne ce mois-ci malheureusement. La lecture a été un peu compliquée à cause de beaucoup de fatigue. C’est donc 4 livres de lus et 1 débuté…

 

Les livres lus:

 

Celui en cours:

Initiée

 

Ceux restés dans ma PAL:

Avis

[Mavilyly] Grand siècle T1: L’académie de l’éther de Johan Heliot

L'académie de l'étherEditeur: Mnémos
Nombre de pages: 304 pages
Prix: 19 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

L’ambitieux lieutenant de frégate Baptiste Rochet présente au jeune Louis XIV une étrange météorite sphérique, rapportée de son dernier périple en mer. Médusé, le mathématicien et penseur Blaise Pascal y trouve alors une terrifiante source d’inspiration. Ses découvertes bouleverseront à tout jamais le destin du Roi-Soleil et de son royaume, ainsi que les vies d’une fratrie tentant d’échapper à la misère et impliquée bien malgré elle dans les drames à venir.

Nobles comploteurs, inventions géniales de Pascal, imprimeurs libellistes, malfrats sans pitié de la cour des Miracles et mousquetaires désenchantés peuplent le théâtre d’un monde sur le point de basculer dans un Grand Siècle futuriste, entre ombre et lumière, entre la terre et les étoiles.

 

Mon avis:

 

J’ai reçu cet ebook dans les boxs du confinement et je suis bien heureuse car je pense que je ne serais jamais aller vers lui autrement. Et je serais passée à côté de la plume de l’auteur qui est vraiment très agréable. Je ne continuerais pas la saga car l’histoire en elle-même, ne m’a pas accrochée plus que cela mais je vais devoir me pencher sur la longue liste de romans écrits par lui.

Avec ce roman qui pousse vers l’historique avec un côté steampunk, on suit une famille déchirée qui a su me toucher. J’ai été moins sensible a la quête de l’éther justement…

Je recommande fortement cet auteur et cette lecture pour ceux qui aime ce style…

Avis

[Mavilyly] Un automne à Madison de Hugo Chatel

Un automne à Madison L'histoire d'une GPA

Editeur: Publishroom Factory
Nombre de pages: 138 pages
Prix: 12 euros
Année de parution: 2020

 

Résumé:

« Un automne à Madison » est un récit autobiographique racontant le périple d’un couple d’hommes pour devenir parents. Coparentalité avortée, passage devant un juge d’instruction, mêlés malgré eux à une affaire explosive, ils finiront par faire le choix d’une GPA aux Etats-Unis, dans l’état rural du Wisconsin.

« Un automne à Madison », c’est l’histoire d’une famille qui va naître sous les yeux du lecteur, tout au long d’un parcours parsemé de belles rencontres. Dans ce récit, l’auteur affirme qu’il est nécessaire de légiférer au sujet d’une « GPA éthique » pour éviter les dérives engendrées par le désespoir.

« Un automne à Madison » est une histoire pleine de sensibilité qui invite le lecteur à réfléchir sur la notion de famille.

 

Mon avis:

Quand j’ai vu ce titre sur @netgalleyfrance, je me suis empressée de le demander. Le sujet de la GPA n’est pas ou très peu abordé dans la littérature, je voulais donc voir ce que cela donnait. Surtout qu’ici nous sommes face à un témoignage.

Je ne donnerais pas mon point de vue sur ce sujet voué aux débats mais que sur mon ressenti lors de la lecture. J’ai beaucoup aimé en apprendre sur ce thème, j’ai aimé la simplicité et l’authenticité de Hugo Chatel.

Malheureusement, je trouvais que ça allait trop vite, j’en voulais plus. C’est un récit écrit comme un journal mais j’aurais aimé que l’auteur s’appesantisse plus sur ce qu’il a vécu, ce qu’il a du mettre en place.

Malgré tout, cela m’a donné envie de lire d’autre chose sur ce thème donc si vous connaissez, je suis preneuse.

 

 

Avis

[Mavilyly] Toy Boys de Laëtitia de Zelles

Toy boy

Editeur: City
Nombre de pages: 352 pages
Prix: 17.50 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

La vie d’Eléa est réglée au millimètre. Elle passe ses journées à la fac, son temps libre avec sa meilleure amie et ses nuits avec un homme chaque fois différent, son toy boy du moment. Mais sa vie est sur le point de prendre un nouveau tournant.

Lors d’une soirée, la jeune femme rencontre Milan, qu’elle trouve à son goût. Elle fait son jeu de la séduction habituel auquel il reste complètement insensible. Hors de question pour lui d’être un nom supplémentaire sur un tableau de chasse… même s’il apprécie la jeune femme.

Eléa n’est pas habituée aux refus et devient littéralement obsédée par Milan. Sept ans plus tôt, elle s’était fait une promesse : s’interdire tout vrai sentiment après avoir vécu un drame. Elle a toujours respecté cette promesse. Mais jusqu’à quand ?

 

Mon avis:

J’ai découvert cette auteur sur instagram (son compte) et grâce à Erika Boyer qui en a parlé puis fait des lives en commun. Laëtitia est hyper accessible et j’adore ça, c’est unvrai bonheur de pouvoir discuter ou même juste écouter les auteurs parler de leurs romans. Mais tout comme Erika, Laëtitia ne fait que ça, ce n’est pas seulement un compte promo et c’est cela qui me plaît. Bref, une fois que j’ai su qui était Laëtitia, je me suis intéressée à son roman et je me suis laissée tenter début mai à l’acheter et à le lire assez rapidement.

Et qu’est ce que j’ai bien fait car j’ai eu un vrai coup de coeur pour ce roman. Et pour être plus précise, j’ai eu une énorme coup de coeur pour le personnages de Eléa (d’ailleurs j’ai eu un coup de coeur pour la Eléa du roman Hyacinthe de Erika Boyer lol). J’ai su dès les premières pages que j’allais avoir un coup de coeur car le personnage féminin m’a conquise tout de suite, j’ai eu le feeling, j’ai su que ça allait matcher entre nous peu importe ce qu’elle allait faire ou dire… C’est une femme indépendante, qui mène sa barque comme elle le souhaite. On voit très bien sa fêlure et on veut en apprendre plus mais on sent en elle, la force nécessaire pour se relever.

J’ai aimé aussi le réalisme des personnages, que ce soit Eléa ou sa copine ou encore Milan, ce sont des personnes que l’on est susceptibles de croiser à chaque coins de rue. ils n’ont rien d’exceptionnels, bon ok Milan a le corps de rêve lol mais Laëtitia ne se bloque pas dessus comme dans beaucoup de romance…

La romance est elle aussi surprenante, il y a eu des revirements de situation qui m’ont laissé sur les fesses, des petits moments épicés et aussi beaucoup de belles paroles. Je ne suis pas du genre à noter les citations ni à les étiqueter mais si c’était le cas, il y en aura eu tout un tas.

La plume de l’auteur m’a, vous vous doutez bien, beaucoup beaucoup plu. C’est le genre de plume où vous vous sentez bien. Elle n’est ni trop bien ni pas assez, elle est juste parfaite pour moi, pour que je ne pose pas de questions, juste me laisser entraîner et avancer sans m’en rendre compte.

Bon par contre je dois vous prévenir que si vous êtes sensible et limite psychopathe n’y aller pas car vu la fin que l’auteur nous pond, on a qu’une envie, la torturer pour avoir la suite ^^. Cette fin est elle aussi très originale, elle nous tombe dessus comme un pot de fleur et elle fait tout aussi mal… Mais c’est bien joué parce que dés que le second tome sort, je me jette dessus.

 

coup_de_coeur

Dans ma pal tu choisis

Dans ma PAL, tu choisis… #5

Dans ma PAL, tu choisis...

Mais que ce passe-t-il?

On change tout! ^^ On a besoin d’un peu d’évolution quant à ce rendez-vous car on sentait que l’on ne le tenait plus du tout.

Donc maintenant, au lieu de choisir un livre par mois l’une pour l’autre, chacune notre tour, on choisira 10 livres à notre copiblog qu’elle devra lire dans le mois. Ou tout du moins le plus possible… On peut donner des « consignes » à l’autre mais elles doivent être large ou ne concerné que peu de livres.

Et dernière règle, celle qui aura lu le plus de livres se verra offrir un cadeau par la « perdante » qui elle aura un gage par la « gagnante » à la fin de l’année…

 

Ce mois-ci, Mavilyly donne la liste de livres à StorieBooks. Elle viendra en fin de mois ou début de mois prochain vous faire un petit bilan.

 

 

J’aime donner des thèmes à mes PAL ^^. Pour cette fois, je lui ai choisi 4 livres dans les plus vieux chez elle et 6 des plus récents… Bonne chance StorieBooks ❤