Avis

[Mavilyly] Falling Down de Fleur Hana

Falling Down

Editeur: Autoédition
Nombre de pages: 100 pages
Prix: 10 euros
Année de parution: 2020

 

Résumé:

– Et sinon, ton coming out, ça s’est bien passé ? il lâche en passant la quatrième.
Je m’immobilise et tourne lentement la tête vers lui.
– Le mien était à chier, ajoute-t-il avant d’accélérer.
Il me faut quelques secondes pour que les paroles d’Adrien montent jusqu’à mon cerveau.
– Tu es gay ? je finis par lui demander.
– Non, j’ai fait mon coming out de danse orientale.
Je le fixe en clignant des yeux durant un moment. Il secoue la tête d’un air blasé et reprend :
– Oui, je suis gay. C’est pas un secret, je pensais que tu savais.
– Pourquoi je serais au courant ? On ne se fréquente pas.
– Moi j’ai su pour toi. Ça a fait le tour du bahut. Les gens s’emmerdent, merci d’ailleurs : ça m’a permis de ne plus entendre de rumeurs sur mon séjour en taule.
Il me tend son poing et je tape machinalement dedans.

 

Mon avis:

Premier Fleur Hana pour moi et j’ai commencé petit avec cette nouvelle mais c’est une très grande réussite.

Comme souvent en ce moment, je n’ai pas eu de coup de cœur pour l’histoire mais pour un des personnages, Adrien.

C’est une lecture qui se fait très facilement malgré les émotions et les thèmes véhiculés.
J’ai eu le coup de foudre pour Adrien et Morgan m’a vraiment interpellé. J’aurais aimé les connaître plus et passer plus de temps avec eux mais comme souvent avec ce format de roman.

Quant à la fin, je ne m’y attendais pas du tout, elle n’est pas tendre mais elle est parfaite pour clore cette histoire et elle est dans la bonne lignée du reste.

Je suis contente d’avoir découvert Fleur Hana et encore plus d’avoir d’autres romans d’elle dans ma pal.

 

Avis

[Mavilyly] Quelques mots dans la marge de Isabelle Rowan

couv15168362

Editeur: MxM Bookmark
Nombre de pages: 250 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

John McCann, un homme qui juge le monde à l’aune d’un livre de comptes, a une ambition suprême dans la vie : obtenir, vivre et profiter des bénéfices de sa fonction de cadre supérieur. Mais il se heurte à un léger problème : les migraines vont empirer s’il ne fait pas un changement drastique dans sa vie. Il lui faut un ‘retour au vert’, s’acheter un petit commerce tranquille en pleine campagne, se poser et se trouver des occupations plus saines pour meubler son temps…
Même si John sait que le médecin a raison, il ne peut pas se résoudre à lâcher le boulot pour lequel il s’est tant battu. Concédant que le sacrifice d’une année sabbatique ne devrait pas lui être trop dommageable, il se retrouve à la tête de Marges, une petite librairie pittoresque, secondé par Jamie, le fils de son précédent propriétaire. John espère mettre cette année à profit pour gérer son stress avant de retourner au front.
Ce qu’il ne pouvait pas prévoir c’était l’attirance que Marges et ses habitants exerceraient sur lui, en particulier cet homme négligé et silencieux qui se réfugie dans le vieux fauteuil en cuir de la section des livres d’occasion. Les envies de John de passer une année simple et sans attaches s’effilochent quand il rencontre David, ce qui le force à réévaluer le sens de la vie, de l’amour et de ce qu’il en attend réellement. John et David sont obligés de faire la paix avec leurs passés respectifs, tout en luttant pour savoir quel futur ils pourraient bien construire ensemble.

 

Mon avis:

J’ai sorti ce roman de ma pile à lire sur un coup de tête, pour un challenge. Cela fait quelques temps qu’il était dans ma liseuse donc c’était l’occas’.

J’ai passé un bon moment sur l’instant mais en le refermant je savais que ce n’est pas un roman qui me resterait en mémoire. Une bonne lecture mais sans plus.

Pourtant il y a vraiment du potentiel dans cette romance. L’histoire est plutôt sympa et originale surtout vu le passé et la situation d’un des personnages. Malheureusement, il m’a manqué d’émotions, de sentiments. Je suis restée trop en dehors de l’histoire et des personnages donc …

 

 

 

 

Avis

[Mavilyly] Quelques secondes T1: Colin & Hunter de Séverine Balavoine

Colin & Hunter

Editeur: Reines-beaux
Nombre de pages: 222 pages
Prix: 15 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Colin a cessé de vivre pour lui le jour où un drame est venu bouleverser sa famille. Du jour au lendemain, il abandonne ses études pour s’occuper de sa famille et trouve un travail dans une petite boutique de musique. Mais ce n’est pas une vie pour un jeune de son âge. Ses proches décident de lui faire comprendre qu’il doit penser un peu à lui.

Colin décide de les écouter et de prendre son indépendance. Alors qu’il se reconstruit peu à peu, une rencontre imprévue va changer sa vie en quelques secondes. Hunter, un boulanger bien dans ses baskets, va s’immiscer dans son quotidien et lui montrer que l’amour peut surgir n’importe où et prendre un visage inattendu.

Colin va devoir comprendre et accepter cette nouvelle attirance s’il veut être de nouveau heureux.

 

Mon avis:

C’est tout d’abord sur la couverture que j’ai craqué, je la trouve vraiment sublime comme très souvent lorsque celle-ci est en noir et blanc. Et j’ai eu la grande chance (enfin comme tous les autres hein ^^^) de l’avoir dans les boxs du confinement. Je n’ai pas attendu longtemps pour me lancer dans cette saga.

C’est une lecture qui a été très agréable, la plume de l’auteur est sympathique, l’auteur sait développer son histoire avec autant d’humour que de sentiments. Je n’ai pas eu le coup de coeur mais cela c’est joué à peu.

Le petit truc qui m’a gêné, c’est que l’entourage de Colin accepte trop facilement le fait qu’il soit attiré par les hommes, enfin un homme. J’aimerais que ce soit ainsi que de nos jours les gens réagissent mais on sait bien que non et du coup j’y ai vu un petit manque de crédibilité. En écrivant ces mots, je me rends compte à quel point c’est horrible mais je me dois de tout vous dire.

J’ai par contre beaucoup aimé la façon dont l’auteur aborde le deuil et ses conséquences sur le plus ou moins long terme…

Je suis très sélective sur les livres qui restent chez moi, une fois lus, donc cette saga n’attirera pas dans ma bibliothèque mais je compte bien lire la suite en ebook.

 

 

Avis

[Mavilyly] La lettre de Lily Haime

La lettre

Editeur: Mxm Bookmark
Nombre de pages: 56 pages
Prix: Gratuit
Année de parution: 2016

 

Résumé:

Il suffit d’une lettre pour tout changer…

 

Mon avis:

C’est une petite nouvelle très sympathique qui, pour mon plus grand bonheur, ne souffre pas du syndrome des nouvelles.

A la fin de celle-ci je n’ai pas ressenti de frustration et j’ai vraiment eu l’impression d’avoir une histoire complète. Bien sur, elle ne peut pas être travaillée et détaillée autant qu’habituellement mais je l’ai vraiment beaucoup aimé!

Avis

[Mavilyly] Ouvrir les yeux de Marc Gardner

Ouvrir les yeux

Editeur: MxM Bookmark
Nombre de pages: 300 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Après avoir brûlé la chandelle par les deux bouts, Paul a décidé de reprendre sa vie en main. Aujourd’hui de retour dans sa ville natale, il jongle entre une formation d’instituteur, un stage et des heures de ménage dans des bureaux. Tout aurait été pour le mieux s’il n’avait pas la fâcheuse habitude de réarranger la décoration des employés. Mais voilà que l’un d’entre eux remarque son petit manège et lui laisse un message. Commence alors une étrange correspondance entre Paul et le mystérieux comptable.

 

Mon avis:

Je ressors mitigée de cette lecture faites pour un challenge encore ^^.

Si j’ai été enchantée par les échanges épistolaires et les petits jeux entre les deux personnages qui sont drôles et inattendus, je suis restée hermétique aux passages contés plus classiquement.

Il faut dire aussi que je ne me suis pas du tout attachée à Paul qui soit me laissait de glace ou alors m’horripilait. Il a une façon de penser que j’ai bien du mal à comprendre, heureusement il évolue mais trop tard pour moi. quant à l’histoire, elle n’a rien de particulier donc elle nous emballe pas des masses.

Par contre, j’ai aimé qu’on est sur un M/M où les 2 hommes assument leur homosexualité devant tous, ils ont fait leur coming-out et le vivent plutôt bien. Je crois que c’est le premier roman M/M où je vois ça et c’est très sympa!

 

 

 

Avis

[Mavilyly] Patriotes de Amheelie

Patriotes
Editeur: Autoédité
Nombre de pages: 376 pages
Prix: 14 euros
Année de parution: 2016 (réédité depuis)

 

Résumé:

Trois destins, deux amants, une guerre, l’horreur.
Grayson, Deacon et Chandler sont amis depuis l’enfance. Ils ont grandi dans les pures traditions américaines, où le patriotisme est un devoir qu’on leur a insufflé dès leur plus jeune âge.
Ils étaient gamins lorsque le 11 septembre a traumatisé tout un pays.
Ils sont adultes lorsque servir le pays devient leur premier objectif.
Alors qu’ils s’engagent ensemble dans l’United States Army pour aller défendre leur patrie, leurs destins vont prendre un tournant auquel ils ne s’attendaient pas.
Les trois soldats vont faire face à l’horreur d’une guerre, tout en gérant d’autres conflits plus sombres et plus personnels.
Comment survivre à ses démons lorsque les sentiments s’en mêlent et que nos rêves se révèlent être le pire de nos cauchemars dans un milieu plus que dangereux?

 

Mon avis:

Il y a bien longtemps que j’ai entendu parler de Amélie et notamment avec sa copine Mary. J’ai Forbidden depuis quelque temps maintenant dans ma pal mais quand j’ai vu qu’elle offrait certains de ses romans pour le confinement, je n’ai pas hésité. Et le hasard de Livraddict m’a dit de sortir Patriotes très rapidement…

Je ne vais pas dire que j’en attendais beaucoup parce que cette histoire, j’en avais peu entendu parler mais vu la renommée de l’auteur, j’espérais être conquise aussi.

Avec la première partie du roman, on prend le temps de connaitre nos 3 garçons et ce qui les tourmente… ou pas! Mais il me manquait ce petit côté fil tendu, suspens que j’étais sûre de trouver. Je prenais du plaisir mais pas autant que je l’espérais.

Puis ma deuxième soirée avec les soldats a débuté et alors après ça, impossible d’aller me coucher sans terminer leur histoire. Amélie n’est pas tendre avec ses personnages et avec ses lecteurs. Je me suis complètement coupée de mon monde et je suis partie en Amérique.

Avec cette lecture, j’ai ri, j’ai été attendrie et j’ai pleuré aussi. C’est une belle première réussite et j’espère très rapidement me plonger dans un autre roman de cette auteur, The blood silence je pense!!!

Et vous, vous connaissez? Si oui, vous me conseillez quel roman?

 

Avis

[Mavilyly] Sous le même ciel d’Erika Boyer

Sous le même ciel
Editeur: Autoédition
Nombre de pages: 367 pages
Prix: 15,90 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Alejandro n’a eu d’autre choix que de suivre ses parents qui ont décidé de quitter l’Espagne pour s’installer en France. Taciturne et introverti, il a peur de ne pas réussir à trouver sa place dans ce nouvel environnement et s’inquiète que ses différences l’empêchent de se faire des amis.

Mais ses craintes se meurent lorsqu’il rencontre son voisin, Hugo. Jovial et chaleureux, ce dernier aime l’accent hispanique du garçon d’en face, tout autant que son prénom et ses étonnants cheveux longs. Alors, aussi vite que le permet l’innocence de leur jeune âge, les deux enfants se lient d’amitié.

Sous le ciel de la Ville d’Hiver, Alejandro et Hugo deviendront des hommes. Ils découvriront l’amitié et l’amour, et embrasseront la vie pour en comprendre le véritable sens.

 

Mon avis:

Je vais essayer de faire une chronique claire mais les deux fois où je m’y suis attelée, je n’étais pas vraiment contente du rendu donc excusez moi d’avance. Si jamais cela vous intéresse, sur mon feel actu d’Instagram vous trouverez une vidéo d’un plus de 10 minutes sur ce roman…

J’avais très envie de découvrir ce roman de l’auteur mais il me faisait aussi très peur. C’est deux sensations pour la même raison, il est souvent cité comme le préféré des lecteurs fan d’Erika Boyer.

Je ne vais tourner autour du pot et clairement pour moi ce n’est pas mon préféré mais c’est une très bonne lecture. J’ai l’impression de dire tout le temps la même chose lorsque je parle des romans de Erika mais c’est une romance différente de ce que l’on peut voir ailleurs. C’est du M/M mais cela ne doit pas vous freiner, ni vous attirer. A force de lire les lignes et de découvrir les personnages de l’auteur, je me rends compte qu’elle n’écrit pas des romances spécifiques mais des romances. J’ai l’impression que l’on pourrait mettre n’importe quel genre de personnes dans le couple cela marcherait. Que ce soit deux femmes, deux hommes, un homme et une femme, des transgenres… bref peu importe, l’auteur nous raconte l’amour et il n’a pas de sexe!!! En parlant de sexe, je tiens aussi à préciser que pour ceux qui ont du mal à aller vers la romance M/M à cause des scènes charnelles que l’on pourrait y trouver alors achetez et lisez Sous le même ciel. On en trouve je ne vais pas mentir mais tout est dans la suggestion et la beauté de l’acte…

Dans ce roman aussi, une multitude de thème important sont abordés. Les différents amours qui existent, les étiquettes que l’on met sur soi et les autres, la maladie, le deuil, l’intégration, le harcèlement bref ils sont nombreux et je ne les pas tous cités. Cela fait tellement de bien de lire une auteur aussi engagée, avec des principes si beaux qui devraient être les mêmes pour tous. Je crois que c’est avant tout pour tout ce que l’auteur transmet dans ces romans que je l’aime autant.

Par contre là où j’ai eu plus de mal c’est avec la fin de ce roman. Elle n’est pas mauvaise, au contraire. Elle fait réfléchir avec les autres ou seulement en nous. Elle est si différente de ce que l’on peut trouver dans les romances et ce à quoi on s’attend. C’est juste qu’elle n’est pas en accord avec ce que je ressens, il a donc été plus difficile de la lire et de l’apprécié. Avec le recul, j’ai toujours le même ressenti mais je suis peut-être moins « choquée » grâce aux discussions que j’ai pu avoir avec certains et avec moi-même. Cette fin qui sur le coup était négative, a fini par se transformer en point fort du roman car comme je le disais différente, portant à réflexion et si réaliste finalement.

Je vais m’arrêter la parce que je ne sais même pas si vous avez continuer à me lire mais je pourrais continuer encore pendant des heures et des heures ou plutôt des lignes et des lignes ^^.

Comme à chaque fois, je vous recommande ce roman et cette auteur!!!

Avis

[Mavilyly] Le poids de l’océan de Heidi Cullinan

cullinan
Editeur: MxM Bookmark
Nombre de pages: 351 pages
Prix: 20.00 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Le lycéen Jeremey Samson n’a qu’une envie, se terrer sous sa couette et dormir jusqu’à ce qu’il puisse entrer à la fac. C’était sans compter l’arrivée fracassante dans sa vie d’un ouragan appelé Emmet Washington. Le major de promo en maths et informatique est non seulement magnifique, hardi, incroyablement intelligent – et intéressé par Jeremey – mais également autiste.
Mais Jeremey ne s’en soucie pas. Il est bien trop occupé à se blâmer, tout comme ses parents qui ne croient pas que la dépression puisse être une véritable maladie. Quand il atteint le point de rupture, Emmet le sauve et l’accueille comme colocataire à Roosevelt, un établissement atypique pour personnes dépendantes.

À mesure que Jeremey reprend doucement pied, Emmet commence à croire qu’il peut être aimé au-delà de son autisme. Mais avant de lui faire suffisamment confiance pour se laisser aller à l’aimer, Jeremey doit trouver la force de croire en ses propres mots, de croire que l’amitié soigne l’âme et que l’amour peut surmonter tous les obstacles.

 

Mon avis:

Je vais être rapide, ce roman est un très très bon moment de lecture.

Heidi Cullinan nous offre une romance M/M bien différente de ce qu’on a l’habitude de lire. Celles que j’ai pu lire jusque là sont pour la plupart, un condensé de testostérone et de passion mais ici avec Jeremey et Emmet, on en est très très loin…

Les deux jeunes hommes ont une maladie mentale, l’un l’autisme et l’autre la dépression. L’auteur évoque ces deux maladies avec beaucoup de justesse en tous les cas aux vues de ce que j’en connais et tout cela sans aucune pitié mal placée ou de moments tire-larmes.

J’ai beaucoup apprécié l’humour qui est mis dans cette histoire. Emmet est de part son autisme, sans filtre et cela amène des situations et des dialogues tellement franche et par moment drôle. C’est un côté rafraîchissant qui est bénéfique car l’auteur nous propose des scènes pas simples pour les personnages et qui nous font réfléchir à nos propres réactions.

Malheureusement, j’ai pas réussi à entrer complètement dans l’histoire car on ressent forcément une petite distance avec les personnages évoqués. Sans cela j’aurais eu un coup de coeur mais en même temps sans cette distance, l’histoire n’aurait pas été la même donc pas sûre que j’aurais préféré que l’auteur l’enlève ^^.

C’est une romance M/M un peu déroutante mais tellement plaisante que je la conseille vraiment et même pour commencer le genre car elle est très soft.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

Avis

[Mavilyly] Un goût d’Angleterre de K.J. Charles

Un goût d'Angleterre
Editeur: MxM Bookmark
Nombre de pages: 300 pages
Prix: 16 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Détendez-vous et pensez à l’Angleterre…

Angleterre, 1904. Deux ans plus tôt, le capitaine Archie Curtis a perdu ses amis, ses doigts, et son avenir dans un terrible accident militaire. Seul, sans but et plein de colère, il est déterminé à découvrir si ses camarades et lui ont été les victimes du destin ou d’un sabotage.

Ses recherches le conduisent à une maison de campagne ultra-moderne et isolée, où il rencontre un autre visiteur, Daniel da Silva, à qui il s’oppose immédiatement. Faible, décadent, étranger, et bien trop visiblement homosexuel, le poète raffiné représente tout ce dont l’officier britannique franc et droit se méfier et craint.

Au fil des événements, Curtis se rend compte que Daniel détient ses propres intentions secrètes. Ce n’est d’ailleurs pas la seule chose qu’ils ont en commun : la tension sexuelle monte crescendo et le laisse pantois.

Mais alors que les masques des habitants tombent, révélant perfidie, chantage et meurtre, Curtis découvre qu’il a besoin de Daniel comme jamais il n’a eu besoin d’un homme avant ça…

 

Mon avis:

Lorsque je prends mon carnet, que je vois que je suis rendu à ce livre pour en faire la chronique, j’ai du mal à avaler car c’est fait un trou noir, je ne m’en souviens plus. Mais heureusement, je suis à peu près organiser maintenant et donc je fais un très rapide résumé de mon avis sur ce fameux carnet et tout m’est revenu ^^. Mais bon vous vous doutez bien que ce n’est pas la lecture du siècle pour moi.

Malgré tout j’ai passé un très bon moment avec ce roman qui n’a à priori que des bons points si ce n’est la fin qui est un peu trop ouverte pour moi, et qui me laisse un goût de trop peu.

J’ai énormément aimé les personnages qui sont assez différents de ce que l’on peut trouver dans une romance M/M et ce changement fait du bien. En plus de ça l’auteur nous laisse découvrir ses personnages tout en douceur, je trouve agréable lorsque les personnages se dévoilent au fur et à mesure en nous surprenant ou pas d’ailleurs. J’ai totalement accroché avec Daniel qui a une personnalité détonante et un humour si plaisant. C’est lui en partie que j’ai eu du mal à quitter à la fin de ma lecture.

Pour ce qui est de l’intrigue, je l’ai trouvé, elle aussi, originale et je m’attendais pas du tout à cela. J’aurais aimé un peu plus retrouvé l’ambiance de l’ancienne Angleterre mais je me suis laissée porter par les rebondissements et les événements qui s’enchaînaient.

Un bon rythme, un intérêt certain pour les personnages, une plume qui facilite la lecture voila un combo pour une très bonne lecture malgré que malheureusement elle ne m’est pas restée en mémoire.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Un nouveau départ d’A.J. Thomas

un nouveau départ
Editeur: MxM Bookmark
Nombre de pages: /
Prix: 5.99 euros
Année de parution: 2019

Résumé:

Après une confuse nuit de beuverie, Patrick Connelly devient père. Déterminé à être présent pour son fils, Patrick abandonne l’un de ses sports favoris et décide de cacher sa sexualité à jamais. Suite à un divorce brutal et à un violent crime de haine, son fils Jay développe une obsession pour les tags. Avec l’espoir de pouvoir recommencer à zéro, Patrick déménage et emmène Jay à Seattle, sa ville natale. Deux semaines plus tard, son fils est de nouveau arrêté. Alors qu’il s’apprête à venir le chercher, Patrick s’interpose lors d’une agression, mais finit lui aussi par se faire embarquer par la police. Alors qu’il pensait que les choses ne pouvaient être pires, il se retrouve confronté à l’homme le plus sexy qu’il ait jamais vu : le nouveau conseiller pénitentiaire de probation de son fils, Ken Atkins.

Le plus dur, dans le boulot de Ken, c’est de travailler avec des parents peu coopératifs, et Patrick Connelly, qui est incontestablement beau, va être de ceux-là. Mais après avoir passé une nuit torride avec lui suite à une rencontre fortuite, Ken est pris au dépourvu. Alors qu’ils essaient tous deux de faire en sorte que Jay reste sur le droit chemin, il leur devient impossible de résister à la passion qui les dévore. Quand l’agression désamorcée par Patrick revient les hanter et que Jay a de nouveau des ennuis, Ken doit le convaincre qu’assurer le bonheur de son fils ne signifie pas pour autant sacrifier le sien.

 

Mon avis:

Je vais commencer par remercier les éditons MxM Bookmark ainsi que le site NetGalley pour l’envoi de ce roman.

Que dire de cette lecture? Malheureusement elle sera de celle qui ne me laissera pas un souvenir impérissable et elle commence déjà s’effacer de ma mémoire.

On est avec Pat et Jay qui débarque à Seattle pour fuir tous leurs problèmes restés à New-York. Malheureusement tout ne se passe pas comme prévu et Jay retrouve son contrôle judiciaire. Et à partir de la tout commence et surtout la romance entre Pat et Ken le conseiller judiciaire de Jay.

Déjà premier point négatif, je n’ai absolument pas accroché aux personnages si ce n’est Jay donc quand c’est une romance cela devient très compliqué. Je les ai pas trouvé marquant au point que durant toute ma lecture j’ai eu du mal à associer le prénom au personnage et du coup lorsque l’auteur nous parle d’eux par leur couleur de cheveux ou leur métier c’était assez compliqué.

Ensuite tout va beaucoup trop vite je trouve, surtout quand on sait que Pat ne veut pas tomber amoureux et qu’en plus la situation actuelle de l’histoire est un grand frein à leur histoire. On a quelques pages où ils freinent des quatre fers et puis en une phrase ils se retrouvent nus!!! J’ai eu beaucoup de mal à suivre l’auteur dans ces décisions. Sachant que j’avais aussi du mal à suivre l’avancée du temps. Souvent je pensais les personnages en week-end alors qu’on était mercredi et inversement.

Bref, je en peux pas dire que cette lecture est une mauvaise lecture mais elle n’a pas retenu mon attention ce qui a entraîné des blocages et des problèmes de compréhension. En plus de ça lorsque je lis une romance, j’aime avoir de la passion et souvent dans le M/M, elle est plutôt bestial, ce que j’apprécie beaucoup mais là j’ai trouvé la relation des deux gommes assez fade.

Allez j’arrête la, il ne m’a pas convaincu mais pour autant il trouvera son public.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume