Avis

[Mavilyly] Grand siècle T1: L’académie de l’éther de Johan Heliot

L'académie de l'étherEditeur: Mnémos
Nombre de pages: 304 pages
Prix: 19 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

L’ambitieux lieutenant de frégate Baptiste Rochet présente au jeune Louis XIV une étrange météorite sphérique, rapportée de son dernier périple en mer. Médusé, le mathématicien et penseur Blaise Pascal y trouve alors une terrifiante source d’inspiration. Ses découvertes bouleverseront à tout jamais le destin du Roi-Soleil et de son royaume, ainsi que les vies d’une fratrie tentant d’échapper à la misère et impliquée bien malgré elle dans les drames à venir.

Nobles comploteurs, inventions géniales de Pascal, imprimeurs libellistes, malfrats sans pitié de la cour des Miracles et mousquetaires désenchantés peuplent le théâtre d’un monde sur le point de basculer dans un Grand Siècle futuriste, entre ombre et lumière, entre la terre et les étoiles.

 

Mon avis:

 

J’ai reçu cet ebook dans les boxs du confinement et je suis bien heureuse car je pense que je ne serais jamais aller vers lui autrement. Et je serais passée à côté de la plume de l’auteur qui est vraiment très agréable. Je ne continuerais pas la saga car l’histoire en elle-même, ne m’a pas accrochée plus que cela mais je vais devoir me pencher sur la longue liste de romans écrits par lui.

Avec ce roman qui pousse vers l’historique avec un côté steampunk, on suit une famille déchirée qui a su me toucher. J’ai été moins sensible a la quête de l’éther justement…

Je recommande fortement cet auteur et cette lecture pour ceux qui aime ce style…

Avis

[Mavilyly] Dolorine à l’école d’Ariel Holzl

Dolorine à l'école
Editeur: Mnémos
Nombre de pages: 262 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2018

Résumé:

Dolorine Carmine fait sa rentrée des classes dans un pensionnat et découvre avec stupeur qu’aucun fantôme ne hante ce lieu. Miss Elizabeth, l’inquiétante institutrice, y est peut-être pour quelque chose. Avec l’aide de ses soeurs, elle mène l’enquête pour retrouver la trace de ses compagnons favoris.

 

Mon avis:

Je n’ai lu le tome 2 de cette saga que pour pouvoir enchaîner avec ce tome 3 lol. J’ai un beau petit coup de coeur pour Dolorine lors du tome 1 et j’étais pressée de la retrouver et d’être concentrée sur elle et son humour…

Malheureusement je suis ressortie de ma lecture légèrement déçue. Dans l’ensemble c’est un bon roman, l’histoire tient la route, les rebondissements sont là pour que l’on ne s’ennui pas et le rythme est plaisant. Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé, cela serait mentir mais je n’ai pas retrouvé la Dolorine des début et c’est ce que je voulais donc…

L’auteur choisi de faire un tome beaucoup plus sérieux et de délaisser Nyx ainsi que le journal de la petite fille et cela s’est fait au détriment de mon plaisir du coup. Je trouve cela vraiment dommage.

Après je pense que si l’on a pas l’attente que j’avais, ce troisième tome passe super bien et encore une fois, à part cela tout est bon donc finalement ne vous arrêtez pas sur mon avis très – trop – personnel…

Avis

[Mavilyly] Belle de gris de Ariel Holzl

Belle de gris
Editeur: Mnémos
Nombre de pages: 265 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Trois semaines séparent Tristabelle Carmine du Grand Bal de la Reine. Trois semaines pour trouver la robe de ses rêves, un masque, une nouvelle paire d’escarpins… et aussi un moyen d’entrer au Palais. Car Tristabelle n’a pas été invitée. Mais ça, c’est un détail. Tout comme les voix dans sa tête ou cette minuscule série de meurtres qui semble lui coller aux talons.

En tout cas, elle ne compte pas rater la fête. Quitte à écumer les bas-fonds surnaturels de Grisaille, frayer avec des criminels, travailler dans une morgue ou rejoindre un culte. S’il le faut, elle ira même jusqu’à tuer demander de l’aide à sa petite sœur. Car Tristabelle Carmine est une jeune femme débrouillarde, saine et équilibrée. Ne laissez pas ses rivales ou ses admirateurs éconduits vous convaincre du contraire. Ils sont juste jaloux. Surtout les morts.

 

Mon avis:

J’ai continué très rapidement sur cette saga assez rapidement vu que je les empruntais à la bibliothèque. Le problème de ne pas acheté souvent des romans et de commencer des sagas. Bref..

Avec ce deuxième tome, j’ai subi les montagnes russes. Comme pour le premier, j’ai adoré l’intrigue, certains personnages m’ont beaucoup plu, fait rire ou attendri mais malheureusement avec Tristabelle cela ne l’a pas fait du tout ^^.

Je conçois très bien que c’est un parti pris de l’auteur, que sans ce caractère une partie de l’histoire ne pourrait être mais franchement elle m’a tapé sur le système lol. Et malheureusement, je crois que pour moi lors d’une lecture c’est surtout les personnages qui doivent matcher avec moi à moins d’une histoire et/ou une plume exceptionnelle donc ça ne l’a pas fait.

Je ne pourtant pas rester la car je voulais la suite que j’ai lu très vite ensuite… car tout de même le reste m’a plu et les deux autres sœurs surtout.

Avis

[Mavilyly] Le complot des corbeaux d’Ariel Holzl

Le complot des corbeaux
Editeur: Mnémos
Nombre de pages: 263 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

 

Mon avis:

Me voila à découvrir un nouveau roman de l’auteur après Lames vives. Et bizarrement ce que j’avais apprécié dans celui-ci a pêché avec le premier tome des Soeurs Carmine alors que ce qui ‘a déplu dans Lames vives a fonctionné ^^.

J’ai beaucoup aimé l’intrigue mise en place par l’auteur et même s’il prend soin de ne pas trop nous en dévoiler, qu’il prend son temps pour mettre en place son récit, j’ai assez vite été immergée et je tournais les pages avec facilité et rapidité.

J’ai aussi énormément accroché aux personnages avec un gros coup de coeur pour Dolorine et les passages de son journal. J’ai aussi aimé Merryvère qui je pense n’a pas fini de nous surprendre. Quant à Tristabelle, elle est détestable mais c’est recherché par l’auteur, je pense, et je ne serais pas étonnée qu’Ariel Holzl décide de nous surprendre avec cette jeune femme.

Comme je disais plus haut, il y a juste eu un petit anicroche entre ce roman et moi, c’est le type de narration choisi par l’auteur. Il vise un public plutôt jeune et c’est plutôt un récit simple – dans le bon sens – et malgré tout A. Holzl décide d’employer des mots soutenus et qui m’ont fait tiqué par moment. Rien de bien gênant en soi mais c’est un détail qui ressort vraiment lorsque je repense à ma lecture donc je me dois de le dire.

Avis

[Mavilyly] Lames vives d’Ariel Holzl #plib2020

Lames vives

Editeur: Mnémos
Nombre de pages: 332 pages
Prix: 18 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Le vif-argent coule dans leurs veines.
Les esclaves sont devenus les maîtres.
La République d’Obédience est née.

Six destins se croisent et se brisent comme des chaînes dans ce roman aux personnages complexes et humains. Un récit d’aventure puissant, poignant et addictif sur la liberté et la lutte pour ses idéaux.

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman dans le cadre du plib 2020. Ce n’était pas un titre qui m’attirait malheureusement mais c’est aussi pour ça que j’aime ce prix, il me fait lire des romans que d’un premier abord, j’aurais laissé de côté. J’ai profité qu’il soit proposé en livre voyageur pour le demander.

Malheureusement, mon premier ressenti face à ce livre n’a pas évolué pendant ma lecture. Malgré une lecture qui s’est fait simplement et assez rapidement, je n’ai pas accroché aux personnages qui pourtant ont un potentiel non négligeable. Mais peut-être aps assez détaillés, en tous les cas pour que je me les approprie réellement.

En plus de cela, c’est surtout quant à l’intrigue où j’ai eu un véritable problème. Clairement, pendant les 100 premières pages, je ne comprenais absolumet rien. Qui était qui, qui était contre qui, qui vivait où, bref j’étais complètement larguée et c’set une sensation vraiment particulière. J’en ai parlé avec d’autres jurys qui m’ont dit de persévérer et que cela s’arrangeait dans la suite.

En effet l’auteur nous explique un peu plus, les lumières se font sur les personnages et sur leur but mais il était déjà trop tard pour moi, j’avais complètement décroché et j’étais vraiment dans un mauvais mood.

Lorsque j’ai terminé Lames vives, je ne peux pas dire que j’étais aussi perdue qu’au début mais il me restait beaucoup trop de questionnements et toujours ce sentiment désagréable de ne pas avoir tout compris, un arrière goût peu agréable. Pour autant, ce premier tome qui n’est « que » les bases d’une saga plaît à beaucoup donc… et surtout il a eu le mérite de me faire découvrir une plume intéressante et m’a donné envie de la découvrir un peu plus donc je me suis lancée dans la saga des Soeurs Carmine

 

 

Pour le Plib: #ISBN9782354087487