Avis

[Mavilyly] Maîtres du jeu de Karine Giébel

Maîtres du jeu

Editeur: Pocket
Nombre de pages: 128 pages
Prix: 2.90 euros
Année de parution: 2018

 

Résumé:

Il y a des crimes parfaits.
Il y a des meurtres gratuits.
Folie sanguinaire ou machination diabolique, la peur est la même. Elle est là, partout : elle s insinue, elle vous étouffe… Pour lui, c est un nectar. Pour vous, une attente insoutenable. D où viendra le coup fatal ? De l ami ? De l amant ? De cet inconnu à l air inoffensif ? D outre-tombe, peut-être…

Ce recueil comprend les nouvelles Post-mortem et J aime votre peur.

 

Mon avis:

 

Vous devez connaître mon amour pour cet auteure et je suis contente que Sylvie m’ait fait dédicacer celui-ci.

Karine Giebel nous propose deux nouvelles super sympas et malgré le peu de pages, elle fait monter la tension et j’ai été vraiment dedans.
Des nouvelles qui se suffisent a elles-mêmes, c’était parfait.

 

 

Avis

[Mavilyly] 13 à table (2019) de Collectif

ano43

Résumé:

5 ans, ça se fête !

 

Mon avis:

Encore un recueil de nouvelles de lu pour moi. Si vous me suivez sur instagram vous savez que je l’ai lu en LC avec StorieBooks et j’aime bien ce système pour les recueils de nouvelles, ça me motive à les lire. Il m’en reste 3, il me semble, dans ma PAL et je compte les sortir très rapidement.

Avec ces 13 nouvelles au profit des Restos du coeur j’ai passé de très bons moments et d’autres beaucoup moins. Je vous donne mes ressentis en 3 points?:

 

  • Pas du tout aimé:

– Maxime Chattam, Le point d’émergence

-François d’Epenoux, Big Real Park, que la fête commence

– Eric Giacometti & Jacques Ravenne, Nuit d’ivresse

– Véronique Ovaldé, Je suis restée longtemps une clématite

– Alice Zeniter, Le goût des fraises sauvages

 

  • Sympa mais sans plus:

– Philippe Besson, L’Apparition

-Françoise Bourdin, Laissée-pour-compte

– Alexandra Lapierre, Bulles amères

– Romain Puértolas, Les cochons de Karl Lagerfeld

 

  • Adoré:

– Karine Giébel, Dans les bras des étoiles

– Philippe Jaenada, Une vie, des fêtes

– Agnès Martin-Lugand, La crémaillère

– Tatiana de Rosnay, Trouble-fête

– Leïla Slimani, La fête des voisins

 

Storiebooks

A mon tour de vous faire part des nouvelles que j’ai aimé ou pas tout au long de notre lecture 🙂

 

Pas du tout aimé :

  • Big Real Park, que la fête commence de François D’Epenoux
  • Les Cochons de Karl Lagerfeld
  • Le Goût des fraises sauvages de Alice Zeniter

Sympa mais sans plus :

  • L’apparition de Philippe Besson
  • Le point d’émergence de Maxime Chattam
  • Nuit d’ivresse de Eric Giacometti et Jacques Ravenne
  • Bulles amères de Alexandra Lapierre
  • Trouble-fête de Tatiana de Rosnay

Adoré :

  • Laissée pour compte de Françoise Bourdin
  • Dans les bras des étoiles de Karine Giebel
  • Une vie, des fêtes de Philippe Jaenada
  • La Crémaillère de Agnès Martin-Lugan
  • Je suis longtemps restée une clématie de Véronique Ovaldé
  • La Fête des voisins de Leïla Slimani
Avis

[Mavilyly] 13 à table! (2016)

13 à table2016

Résumé:

Les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris leur plus belle plume pour la troisième année consécutive afin de vous concocter un délicieux recueil de nouvelles autour d’un thème : l’anniversaire.

Le joyeux, le sinistre, le raté, celui qui finit dans les larmes ou le sang, l’apothéose de la fête et les éclats de rire, tout y est, comme dans la vie.

Treize bougies à souffler sans modération.

 

Mon avis:

Je vais être brève parce que je ne sais jamais comment faire une chronique sur un recueil de nouvelles.

Pour celui ci je vous dirais que j’ai particulièrement aimé celle de Maxime Chattam, celle de Karine Giébel et celle d’Agnès Martin Lugand (que j’aurais aimé plus longue ^^).

J’ai bien rit avec la nouvelle de Romain Puértolas et je n’ai absolument pas aimé celle de Bernard Minier qui est la plus longue.

Difficile de conseiller ou pas cette lecture par contre je vous invite vraiment à acheter tous les ans ces recueils car même si ça vous plait pas trop, ils ne coûtent que 5€ et vous faites une bonne action…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Le tatouage d’un Collectif

le tatouage

Résumé:

5 auteurs de talent autour d’un même thème, 5 interprétations différentes du Tatouage.

Juste un point dans un motif, Célia Deiana. Dans ce monde alternatif les âmes soeurs portent le même tatouage.
The hypocrite’s horror show, AurElisa Mathilde. 1958, Tenessee. Quand le surnaturel rencontre la réalité.
D’ancre à encre, Reru. Deux opposés, deux amis. De l’eau, de l’encre et de l’amour.
No futur, Soyilana. Il a été choisi. Il a maintenant 13 jours pour intégrer un groupe ou mourir.
Road Tripping, F.V. Estyer. Un road trip, deux inconnus et une semaine pour apprendre à se connaitre.

 

Mon avis:

Je dois commencer par dire que je suis vraiment pas fan du genre Nouvelles et donc j’en lis très peu. Mais ici je me suis laissée tenter parce que le sujet du tatouage m’attire beaucoup étant fan de cet art et puis je le demandais au site NetGalley donc forcément ça aide. Je les remercie ainsi que les éditions MxM Bookmark.

Je vais être assez concise dans mon avis car je ne vais pas vous détaillez chaque nouvelle. dans l’ensemble, je les ai toutes appréciées sauf 1 (No futur de Soyilana) avec une préférence pour D’ancre à encre de Reru qui m’a beaucoup touché.

Ce recueil ne m’a pas réconcilier avec le genre mais j’ai tout de même passé un bon moment avec lui. J’ai aimé les différentes manières dont le tatouage a été utilisé et interprété.

Les avis sont assez mitigés sur ce recueil mais pour ma part je vous le conseille car je pense que chacun peut y trouver un bout de son bonheur!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

Salut et vérité suivi de la Nuit des brutes de Fred Vargas [Storiebooks]

lav3

 

Résumé :

Vasco, tailleur de profession sans travail et clochard, semble avoir élu domicile sur le banc face au commissariat du Vème arrondissement de Paris où travaille le commissaire Adamsberg, dont le flair nonchalant confine au génie. leur rencontre ne sera pas anodine. Fred Vargas signe ici une nouvelle policière où l’on retrouve avec plaisir les personnages décalés, les rencontres déroutantes et le ton si subtilement décontracté qui ont fait son succès.

 

Mon avis :

Ce livre m’a été gentillement offert par une collègue!

Grâce à ces nouvelles, je viens de découvrir une nouvelle autrice, et pour une première j’ai un avis mitigé!

J’ai pas trop aimé la première nouvelle, que j’ai trouvé longue et bizarre, mais par contre la seconde, j’ai adoré captivante et intrigante!

Afin de mieux découvrir la plume de Fred Vargas, je lirais prochainement un des ces romans afin de savoir si j’aime ou non ce qu’elle écrit!

Si vous aimez les nouvelles, franchement, celles-ci sont sympathiques, alors n’hésitez pas à vous le procurer, vous passerez un bon moment.

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

13 à table 2017 [Storiebooks]

lja6

 

Résumé :

Les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris leur plus belle plume pour la troisième année consécutive afin de vous concocter un délicieux recueil de nouvelles autour d’un thème : l’anniversaire.

Le joyeux, le sinistre, le raté, celui qui finit dans les larmes ou le sang, l’apothéose de la fête et les éclats de rire, tout y est, comme dans la vie.

Treize bougies à souffler sans modération.

Françoise Bourdin – Maxime Chattam
François d’Epenoux – Caryl Férey
Karine Giébel – Alexandra Lapierre
Agnès Ledig – Marc Levy
Agnès Martin-Lugand – Bernard Minier
Romain Puértolas – Yann Quéffelec
Franck Thilliez

 

Mon avis :

J’ai lu ce livre avec mon amie Laëtitia, et on a découvert des nouvelles très sympa et d’autres vraiment pas terrible!

Nous avons acheté ce livre pour faire un geste pour les Resto du coeur et nous l’acheté tout les ans, et si vous aimez les nouvelles et donc un petit livre détente, ce livre est fait pour vous!

Il y a 13 auteurs qui prennent du temps pour cette grande cause, et je trouve ça super, après on aime ou on aime pas certaines nouvelles, mais bon sur 13 moi, j’en ai pas aimé que 3 donc ça va c’est pas mal!

Je vous le conseille vivement!

Bonne lecture à tous 🙂

 

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] 13 à table de 2016

13 à table 2016

Mon avis:

Comme vous le savez peut-être je ne suis pas une grande fan des nouvelles mais je me fais un point d’honneur à acheter chaque livre que les Restaus du coeur sortent. Même si comme vous pouvez le voir, je mets un certains temps à les lire et je remercie StorieBooks pour m’avoir choisi ce livre pour le Dans ma PAL, tu choisis… de septembre et d’octobre!!!

Pour faire simple, je vais vous dire celles que j’ai aimé qui sont au nombre de 3 sur 12. Celle de Karine Giebel qui est une vraie pépite pour moi. Cette femme est un génie. Peu importe la longueur et le thème de ses écrits, elle arrive à me donner des frissons et des émotions. Sa nouvelle dans ce recueil est cruelle mais très bien menée et comme je le disais à Naku, elle ne manque de rien, on a un vrai début, un milieu et une fin. Contrairement aux autres nouvelles auxquelles je reproche souvent d’être trop rapides.

Bref on a celle de Agnès Ledig, qui est touchante aussi et je trouve différente en tout cas il est question de fraternité mais une fraternité différente et cela m’a bien plu. Et enfin la dernière, celle de Bernard Werber que j’ai trouvé très originale et je dirais même que s’il fait un roman à partir de cette trame, j’aimerais beaucoup le découvrir parce que c’est très prometteur!

Maintenant il y a celles que je n’ai pas du tout aimé. Maxime Chattam qui malgré qu’elle ne fasse qu’une vingtaine de pages, je l’ai trouvé longue pour un résultat assez moyen en ce qui me concerne. Stéphane De Groodt, je n’ai absolument rien compris.

Et pour les 7 qui restent disons qu’elles se lisent bien , avec des intrigues qui m’ont plus ou moins plu… Un bilan mitigé mais pas catastrophique non plus.

Pour lire ce recueil je me suis forcée chaque soir à lire une nouvelle avant de retourner à ma lecture en cours et je pense continuer avec les deux autres que j’ai pour les sortir de ma PAL…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

13 à table 2016 [Storiebooks]

1102

 

Résumé :

Les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris cette année encore leur plus belle plume pour vous concocter un délicieux recueil de nouvelles autour d’un thème : frère et sœur.
Ceux qui s’aiment, ceux qui se détestent… Souvenirs d’enfance, vie commune, haine larvée ou avouée, à chacun sa recette.
Douze fratries à découvrir sans modération.

Mon avis :

Dans cette nouvelle édition, on retrouve des nouvelles de Françoise Bourdin, Michel Bussi, Maxime Chattam, Stéphane De Groodt, François d’Epenoux, Karine Giebel, Douglas Kennedy, Alexandra Lapierre, Agnès Ledig, Nadine Monfils, Romain Pùertolas et Bernard Weber!

J’achète depuis 3 ans déjà ce petit livre de poche, pour faire ma petite contribution aux Resto du Coeur ❤ , je sais que ce n’ai pas grand chose, mais bon, on fait tous avec nos moyens et ces petites nouvelles sont très agréables à lire!

L’avantage, c’est que ça nous permet de découvrir la plume d’auteurs qu’on ne connait pas et je trouve ça assez cool, après on accroche où on accroche pas, tout dépends des goûts!

Pour l’édition 2016, j’ai bien aimé chaque des nouvelles qui étaient toutes très différentes, mais dans l’ensemble, ce fût une agréable lecture!

Alors si vous n’avez jamais osé sauter le pas, et faire un geste pour la bonne action, n’hésitez pas et foncez l’acheter.

Ma note :

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Echos obscurs de Denis Labbé

Echos obscurs

Résumé: 

Chevaliers désabusés, destinées obscures, mélodies surgies des profondeurs ou murmures du diable qui s’insinuent dans notre monde…
Denis Labbé, d’une plume ciselée, nous envoute par ses textes nimbés d’ombres et de fantastique, nous transportant d’un écho à l’autre pour mieux nous surprendre.
Entre personnages historiques et décors gothiques, veillez à ne pas perdre votre âme au détour d’une page…

Mon avis:

Je vous préviens tout de suite, je ne vais pas m’épancher sur cet avis; J’ai fait une erreur en demandant ce livre aux éditions du Petit Caveau que je remercie au passage. Je n’ai pas fait bien attention au fait que c’était une succession de nouvelles et malheureusement avec moi ça marche rarement.

J’ai toujours trouvé qu’il manquait très souvent quelque chose au noivelles, un goût d’inachevé. Surtout qu’ici on touche au surnaturel, un genre qui me demande du temps pour intégrer le décor ect…

Mais comme je vous disais, je ne remets pas dut otu en cause le livre ou l’écriture de l’auteur qui est très bien au passage. Ce n’est que à cause de moi. C’est pour cela que je ne mettrais pas de note à ce livre pour n’induire personne en erreur.

Par contre, vous pourrez comme moi, qu’être émerveiller par cette couverture qui est splendide. D’ailleurs c’est le cas de la plupart des oeuvres éditées chez cette maison.

 éditions Le Petit Caveau

Avis

[Mavilyly] L’inconsolé de Mélissa Restous

L'inconcolé

Résumé:

Au cœur du XIXème siècle, Sacha Gabrilov, vampire arrogant et décadent, parcourt le monde en compagnie d’Henri Duplessis. Lorsque la route des deux dandys les amènent jusqu’en France, ils deviennent rapidement la coqueluche de tout Paris. Au cœur de ces mondanités, Sacha remarque la jeune et innocente Louise Delorme. Le somptueux vampire n’a alors plus qu’un désir : se rapprocher de la jeune fille afin de la posséder et de la pervertir. Dans l’ombre, l’immortel engage alors un jeu dangereux…

Mon avis:

Mon premier coup de coeur pour ce livre, c’est la couverture. Elle est juste magnifique non???

Ensuite, malheureusement, on ne peut pas dire que j’ai eu un coup de coeur pour ce qu’il y a à l’intérieur mais c’est avec un grand plaisir que j’ai lu cette nouvelle. Cela faisait un bout de temps que je n’avais pas lu une histoire avec un vampire et j’ai d’autant plus apprécié celle-ci qu’elle n’est pas comme les autres. Je l’ai trouvé moins « chevaleresque ».

J’ai beaucoup aimé Sacha, en même temps si on oublie qu’il est moitié-mort, c’est juste le gars parfait ^^. J’ai aimé son côté gardien de Louise, j’ai aimé ses petites remises en question pendant le livre, j’ai aimé sa sensibilité bref c’est le personnage que j’ai préféré. Après on a Louise. Louise, une chose m’a un peu dérangé, c’est qu’elle encaisse tout facilement finalement. Cela peut s’expliquer par le fait que le livre ne fasse que 160 pages mais tout de même. Par contre son côté rebelle, femme qui s’assume m’a charmé. Il faut dire que l’intrigue se situe à l’époque victorienne donc la place des femmes n’est pas terrible et aux yeux de maintenant cela parait juste impensable!!!

Tout le long de notre lecture, on ne sait pas trop ce qui se joue entre Sacha et Louise. On se demande ce que va décider l’auteur pour ses personnages, on spécule. Mais personnellement, la fin qu’elle nous offre est juste parfaite. inattendue, ni prévisible, ni complètement farfelue juste parfaite à mon sens.

Un petit livre que je me tâte vraiment à acheter pour qu’elle vienne embellir ma bibliothèque. Je ne peux que remercier les éditions Le Petit Caveau de nous offrir de si beaux objets avec de belles histoires…

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

éditions Le Petit Caveau