Avis

[Mavilyly] Chère Mamie de Virginie Grimaldi

Chère mamie
Editeur: Livre de poche
Nombre de pages: 231 pages
Prix: 5 euros
Année de parution: 2018

Résumé:

Des chroniques de voyages délirantes, présentées sous forme de cartes postales adressées par la narratrice à sa grand-mère.

 

Mon avis:

Un avis assez rapide sur ce recueil de « cartes postales » que l’auteur envoie à ses grands-parents au fil ses voyages.

J’ai bien rit en le lisant et je trouve très agréable toutes les photos qui ponctuent les aventures toutes plus rocambolesques les unes que les autres que vit Virginie Grimaldi. Une chose est sûr elle ne s’ennuie pas. Et nous non plus.

Et point bonus pour le choix qu’elle a fait de reverser les bénéfices de ce livre pour l’association C’est que du bonheur!

 

Publicités
Avis, Jaze bouquine

Jaze bouquine

Bannière Jaze

Ce samedi, je voulais vous parlez d’un livre pour les enfants qui comporte 3 histoires. J’ai acheté ce recueil grâce à une campagne Ulule et je ne le regrette pas du tout.

couvert

J’aime absolument tout dans cet ouvrage, les histoires, les « morales, et aussi les illustrations. Je vous montre!

Comme je vous le disais, il y a 3 histoires.

titre
(désolée pour la qualité, le livre est 40000 fois mieux que la photo)

J’avoue avoir une préférence pour celle avec les hérissons. Sans vraiment l’expliquer, elle m’a plus touché que les autres bien que la dernière était si véridique pour nous lorsque l’on a découvert ce livre. Pour Jaze pas de réelle préférence, je pense, on les lit les unes après les autres ou une par soir mais dans l’ordre toujours.

Pour les 3 histoires, sur chaque double pages, vous avez, le texte à gauche et les illustrations à droite. C’est fréquent dans les livres jeunesses car les enfants sont d’abord attirés par la page de droite avant de s’intéresser à la page de gauche ^^. Il faut bien que je ressorte mes connaissances de formations ^^.

dounle page

illu
Illustrations faites par Cevany (compte Insta)

Oui je suis fan de ces illustrations, il m’a été difficile de n’en choisir que quelques unes. C’est grâce à Cevany que je suis sur Insta que j’ai découvert la campagne Ulule et j’ai très vite craqué. Je vous conseille son compte et surtout ce livre.

Surtout qu’il évoque des sujets très intéressants, la famille, le handicap, la différence,, la fratrie, les émotions… Et en parlant des émotions vous avez à la fin, 3 pages pour nous parents, pour nous aider à accueillir les émotions de nos enfants.

émotions

Bref, cet ouvrage est vraiment top. Tant pour son contenu que je vous ai présenté que pour son contenant. Il est facile à manipuler même par des petits grâce à son format, il est 100% français et imprim’vert.

Un grand merci aux éditions AilesetGraines pour le magnifique travail effectué.

 

A samedi prochain, nous on retourne à nos livres.

anigif_sub-buzz-26044-1505848839-15

 

Avis

[Mavilyly] 13 à table (2019) de Collectif

ano43

Résumé:

5 ans, ça se fête !

 

Mon avis:

Encore un recueil de nouvelles de lu pour moi. Si vous me suivez sur instagram vous savez que je l’ai lu en LC avec StorieBooks et j’aime bien ce système pour les recueils de nouvelles, ça me motive à les lire. Il m’en reste 3, il me semble, dans ma PAL et je compte les sortir très rapidement.

Avec ces 13 nouvelles au profit des Restos du coeur j’ai passé de très bons moments et d’autres beaucoup moins. Je vous donne mes ressentis en 3 points?:

 

  • Pas du tout aimé:

– Maxime Chattam, Le point d’émergence

-François d’Epenoux, Big Real Park, que la fête commence

– Eric Giacometti & Jacques Ravenne, Nuit d’ivresse

– Véronique Ovaldé, Je suis restée longtemps une clématite

– Alice Zeniter, Le goût des fraises sauvages

 

  • Sympa mais sans plus:

– Philippe Besson, L’Apparition

-Françoise Bourdin, Laissée-pour-compte

– Alexandra Lapierre, Bulles amères

– Romain Puértolas, Les cochons de Karl Lagerfeld

 

  • Adoré:

– Karine Giébel, Dans les bras des étoiles

– Philippe Jaenada, Une vie, des fêtes

– Agnès Martin-Lugand, La crémaillère

– Tatiana de Rosnay, Trouble-fête

– Leïla Slimani, La fête des voisins

 

Storiebooks

A mon tour de vous faire part des nouvelles que j’ai aimé ou pas tout au long de notre lecture 🙂

 

Pas du tout aimé :

  • Big Real Park, que la fête commence de François D’Epenoux
  • Les Cochons de Karl Lagerfeld
  • Le Goût des fraises sauvages de Alice Zeniter

Sympa mais sans plus :

  • L’apparition de Philippe Besson
  • Le point d’émergence de Maxime Chattam
  • Nuit d’ivresse de Eric Giacometti et Jacques Ravenne
  • Bulles amères de Alexandra Lapierre
  • Trouble-fête de Tatiana de Rosnay

Adoré :

  • Laissée pour compte de Françoise Bourdin
  • Dans les bras des étoiles de Karine Giebel
  • Une vie, des fêtes de Philippe Jaenada
  • La Crémaillère de Agnès Martin-Lugan
  • Je suis longtemps restée une clématie de Véronique Ovaldé
  • La Fête des voisins de Leïla Slimani
Avis

[Mavilyly] 13 à table! (2016)

13 à table2016

Résumé:

Les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris leur plus belle plume pour la troisième année consécutive afin de vous concocter un délicieux recueil de nouvelles autour d’un thème : l’anniversaire.

Le joyeux, le sinistre, le raté, celui qui finit dans les larmes ou le sang, l’apothéose de la fête et les éclats de rire, tout y est, comme dans la vie.

Treize bougies à souffler sans modération.

 

Mon avis:

Je vais être brève parce que je ne sais jamais comment faire une chronique sur un recueil de nouvelles.

Pour celui ci je vous dirais que j’ai particulièrement aimé celle de Maxime Chattam, celle de Karine Giébel et celle d’Agnès Martin Lugand (que j’aurais aimé plus longue ^^).

J’ai bien rit avec la nouvelle de Romain Puértolas et je n’ai absolument pas aimé celle de Bernard Minier qui est la plus longue.

Difficile de conseiller ou pas cette lecture par contre je vous invite vraiment à acheter tous les ans ces recueils car même si ça vous plait pas trop, ils ne coûtent que 5€ et vous faites une bonne action…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Le tatouage d’un Collectif

le tatouage

Résumé:

5 auteurs de talent autour d’un même thème, 5 interprétations différentes du Tatouage.

Juste un point dans un motif, Célia Deiana. Dans ce monde alternatif les âmes soeurs portent le même tatouage.
The hypocrite’s horror show, AurElisa Mathilde. 1958, Tenessee. Quand le surnaturel rencontre la réalité.
D’ancre à encre, Reru. Deux opposés, deux amis. De l’eau, de l’encre et de l’amour.
No futur, Soyilana. Il a été choisi. Il a maintenant 13 jours pour intégrer un groupe ou mourir.
Road Tripping, F.V. Estyer. Un road trip, deux inconnus et une semaine pour apprendre à se connaitre.

 

Mon avis:

Je dois commencer par dire que je suis vraiment pas fan du genre Nouvelles et donc j’en lis très peu. Mais ici je me suis laissée tenter parce que le sujet du tatouage m’attire beaucoup étant fan de cet art et puis je le demandais au site NetGalley donc forcément ça aide. Je les remercie ainsi que les éditions MxM Bookmark.

Je vais être assez concise dans mon avis car je ne vais pas vous détaillez chaque nouvelle. dans l’ensemble, je les ai toutes appréciées sauf 1 (No futur de Soyilana) avec une préférence pour D’ancre à encre de Reru qui m’a beaucoup touché.

Ce recueil ne m’a pas réconcilier avec le genre mais j’ai tout de même passé un bon moment avec lui. J’ai aimé les différentes manières dont le tatouage a été utilisé et interprété.

Les avis sont assez mitigés sur ce recueil mais pour ma part je vous le conseille car je pense que chacun peut y trouver un bout de son bonheur!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] 13 à table de 2016

13 à table 2016

Mon avis:

Comme vous le savez peut-être je ne suis pas une grande fan des nouvelles mais je me fais un point d’honneur à acheter chaque livre que les Restaus du coeur sortent. Même si comme vous pouvez le voir, je mets un certains temps à les lire et je remercie StorieBooks pour m’avoir choisi ce livre pour le Dans ma PAL, tu choisis… de septembre et d’octobre!!!

Pour faire simple, je vais vous dire celles que j’ai aimé qui sont au nombre de 3 sur 12. Celle de Karine Giebel qui est une vraie pépite pour moi. Cette femme est un génie. Peu importe la longueur et le thème de ses écrits, elle arrive à me donner des frissons et des émotions. Sa nouvelle dans ce recueil est cruelle mais très bien menée et comme je le disais à Naku, elle ne manque de rien, on a un vrai début, un milieu et une fin. Contrairement aux autres nouvelles auxquelles je reproche souvent d’être trop rapides.

Bref on a celle de Agnès Ledig, qui est touchante aussi et je trouve différente en tout cas il est question de fraternité mais une fraternité différente et cela m’a bien plu. Et enfin la dernière, celle de Bernard Werber que j’ai trouvé très originale et je dirais même que s’il fait un roman à partir de cette trame, j’aimerais beaucoup le découvrir parce que c’est très prometteur!

Maintenant il y a celles que je n’ai pas du tout aimé. Maxime Chattam qui malgré qu’elle ne fasse qu’une vingtaine de pages, je l’ai trouvé longue pour un résultat assez moyen en ce qui me concerne. Stéphane De Groodt, je n’ai absolument rien compris.

Et pour les 7 qui restent disons qu’elles se lisent bien , avec des intrigues qui m’ont plus ou moins plu… Un bilan mitigé mais pas catastrophique non plus.

Pour lire ce recueil je me suis forcée chaque soir à lire une nouvelle avant de retourner à ma lecture en cours et je pense continuer avec les deux autres que j’ai pour les sortir de ma PAL…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Echos obscurs de Denis Labbé

Echos obscurs

Résumé: 

Chevaliers désabusés, destinées obscures, mélodies surgies des profondeurs ou murmures du diable qui s’insinuent dans notre monde…
Denis Labbé, d’une plume ciselée, nous envoute par ses textes nimbés d’ombres et de fantastique, nous transportant d’un écho à l’autre pour mieux nous surprendre.
Entre personnages historiques et décors gothiques, veillez à ne pas perdre votre âme au détour d’une page…

Mon avis:

Je vous préviens tout de suite, je ne vais pas m’épancher sur cet avis; J’ai fait une erreur en demandant ce livre aux éditions du Petit Caveau que je remercie au passage. Je n’ai pas fait bien attention au fait que c’était une succession de nouvelles et malheureusement avec moi ça marche rarement.

J’ai toujours trouvé qu’il manquait très souvent quelque chose au noivelles, un goût d’inachevé. Surtout qu’ici on touche au surnaturel, un genre qui me demande du temps pour intégrer le décor ect…

Mais comme je vous disais, je ne remets pas dut otu en cause le livre ou l’écriture de l’auteur qui est très bien au passage. Ce n’est que à cause de moi. C’est pour cela que je ne mettrais pas de note à ce livre pour n’induire personne en erreur.

Par contre, vous pourrez comme moi, qu’être émerveiller par cette couverture qui est splendide. D’ailleurs c’est le cas de la plupart des oeuvres éditées chez cette maison.

 éditions Le Petit Caveau