Avis

[Mavilyly] Une semaine avec lui de Monica Murphy

Une semaine avec lui
Editeur: Milady
Nombre de pages: 285 pages
Prix: 8.20 euros (poche)
Année de parution: 2014

Résumé:

Fable travaille d’arrache-pied pour gagner son indépendance, tout en élevant son petit frère. Sa réputation de fille facile lui vaut d’enchaîner les aventures sans lendemain, ce qui arrange bien les affaires de Drew, le meilleur joueur de l’équipe de football de la fac. Alors qu’il s apprête à passer une semaine dans sa famille au passé tourmenté, il lui propose, moyennant finance, d’incarner sa petite amie. Fable ne demande pas mieux que d’entrer dans la peau du personnage. Si seulement cette parenthèse pouvait s’éterniser…

Mon avis:

Je me souviens être ressortie enchantée de cette lecture mais il y a de ça 1 mois tout pile et malheureusement c’est le seul ressenti que j’ai :(.

C’est une romance tout à fait banale, que l’on voit un peu partout mais j’ai bien aimé les personnages et cela a été une lecture fluide et très sympathique.

Avec une fin, si je me souviens bien un peu atypique et qui m’a donné très envie de lire la suite!

Désolée pour cet avis peu constructif et peu détaillé mais je me rends compte qu’il va falloir que je trouve un rythme pour écrire mes chroniques parce que là c’est beaucoup trop long entre la lecture et l’écriture de l’avis.

Avis

[Mavilyly] La gourmandise est un joli défaut de David Lange

La gourmandise est un joli défaut.jpg
Editeur: Harlequin
Nombre de pages: 75 pages
Prix: -/-
Année de parution: 2018

 

Résumé:

Pour sa première journée de vacances, Amy avait prévu de rester en pyjama, décorer son sapin et…ne rien faire. Au lieu de ça, toute l’équipe de Cuisine-moi un dessert, son émission culinaire préférée, vient de débarquer chez elle à l’improviste. Et, dans quelques minutes seulement, elle passera en direct à la télé. Heureusement, la pâtisserie c’est son domaine ! Et elle est bien décidée à leur en mettre plein la vue avec sa fameuse bûche de Noël aux fruits rouges. Sauf que Rick, le séduisant présentateur et célèbre chef pâtissier, la déconcentre beaucoup trop avec ses petits regards complices…

 

Mon avis:

**Nouvelle lue dans le cadre de TOP LECTEUR de France Loisirs.**

La gourmandise est un joli défaut est une nouvelle qui met tout de suis le lecteur au centre de l’histoire sans pour autant avoir l’impression de passer à côté du début. J’ai vraiment apprécié le fait de découvrir ces coulisses d’émission qui s’invite chez les gens. C’est quelque chose qui reste toujours un mystère et pour moi, une première donc très intéressant.

Les personnages m’ont également plu, même si la façon dont Amy bavait sur Rick me dérangeait un peu. Je trouvais ses moments assez gênant bizarrement. J’ai pourtant l’habitude de lire des romances mais là je trouvais que cela ne collait pas avec le récit de l’auteur. Malgré cela, on imagine très bien le décor, et les personnages décrits par David Lange. J’ai apprécié suivre cette recette (que l’on retrouve à la fin du récit) et l’humour distillé tout au long de la lecture est plaisant tout comme les petite piques entre els deux personnages.

Par contre lorsqu’on arrive à la fin, je n’ai pas compris le choix de l’auteur. Pourquoi faire une scène érotique aussi détaillée? On se doute que cela va finir ainsi mais pas comme cela. La nouvelle fait 75 pages et cette scène dure au moins 5 pages, c’est beaucoup trop… Encore une fois, j’ai l’habitude de ce genre littéraire et les scènes sexuelles ne me dérangent pas mais ici, elle est trop détaillée, trop longue et surtout qu’à part les fantasmes d’Amy rien ne permettait cette tension finale. J’ai été gênée par cette fin car pour moi elle ne collait pas avec l’ambiance du reste de la nouvelle. Malheureusement, je n’ai retenu que ce sentiment malgré un bon moment passé avant ces dernières pages.

Avis

[Mavilyly] Je te ferai aimer Noël de Caro M. Leene

Je te ferai aimer Noël

Résumé:

Noël. Pour certains, c’est l’enfer des dîners de famille, pour d’autres le casse-tête des idées de cadeaux… mais, pour moi, c’est tout simplement la meilleure période de l’année et ma fête préférée. Et, quand le patriarche de la famille Sullivan a proposé de m’embaucher pour recréer l’esprit de Noël dans son foyer et l’initier à toutes les traditions incontournables, je n’ai pas hésité une seconde. Sauf qu’il n’a pas précisé que Josh, son fils trentenaire et râleur hors pair, faisait une crise d’urticaire à la vue de la moindre guirlande et qu’il n’était en aucun cas disposé à me faciliter la tâche. La mission s’annonce donc un peu plus compliquée que prévu. Mais à Noël tous les miracles sont possibles, non ?

 

Mon avis:

J’ai beaucoup, beaucoup apprécié cette lecture. On retrouve tout ce que l’on attend dans une romance de Noël, la gourmandise, la générosité de l’auteur et des personnages, un peu de complications tout de même et surtout une romance toute douce, toute mignonne.

Je te ferai aimer Noël est le genre de lecture qui rend votre plaid encore plus doux, votre chocolat chaud encore meilleur, bref il est parfait pour un moment canapé, au chaud… La plume de l’auteur est fluide, elle sait mettre le piment dans la romance sans que cela devienne le jeu du chat et de la souris. J’ai aussi aimer le mystère qu’elle fait planer sur Josh, pendant une bonne moitié du roman, on a du mal à le cerner, c’est assez déroutant alors qu’Andie nous dévoile tous de ses pensées, ce contraste est très intéressant pour moi.

Quand à la famille Sullivan, je les ai adoré. Ils sont touchant, drôles, sincères, bref une jolie famille.

Une très bonne romance de Noël qui conviendra pleinement aux amoureux du genre voir même à ceux qui ne sont pas de grands adeptes de cette période car bien que la fête de Noël est au centre, l’auteur n’en fait pas trop et cela devient la toile de fond qui fait fonctionner le reste…

Avis

[Mavilyly] Mon ex, sa copine, mon faux-mec et moi de Juliette Bonte

Mon ex, sa copine, mon faux-mec et moi.jpg

Editeur: Harlequin
Nombre de pages: 348 pages
Prix: 4.99 euros (ebook)
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Chloé Martin est la « pire conseillère en voyages du monde ». Gaffeuse et malchanceuse chronique, elle reste cependant une optimiste invétérée. Pourtant, lorsque son patron lui « offre » un séjour professionnel en Savoie, les choses ne s’annoncent pas sous les meilleurs auspices : hôtel miteux, verglas, et surtout rencontre avec son ex qui lui annonce qu’il est fiancé à la bombe atomique avec qui il l’a trompée. Pour ne rien arranger, Chloé est désormais complètement dépendante du bon vouloir du passager avec qui elle a failli se battre dans le train, Nick, qui a ensuite eu la gentillesse – ou la cruauté ? – de la sortir d’une situation très gênante avec son ex en se faisant passer pour son compagnon. En théorie, ce séjour commence donc plutôt mal. Mais en pratique, lorsque, comme Chloé, on sait voir le verre (de bière) à moitié plein, l’horizon finit toujours par se dégager. Et il se pourrait même que l’amour fasse partie du voyage.

 

Mon avis:

**Roman lu dans le cadre du TOP LECTEUR de chez France Loisirs…**

J’ai lu rapidement et très facilement le roman de Juliette Bonte. Les romances de Noël sont souvent un peu trop clichées et « nunuches » pour moi mais avec celle-ci, cela a marché à 100%.

Chloé m’a fait beaucoup rire tant par ses gaffes à répétition que par sa personnalité fantasque. Elle est aussi touchante par son manque de confiance en elle et cette volonté de toujours faire mieux. Quant aux autres personnages, ils sont très sympathiques aussi bien que moins travaillés.

Ce fut une lecture rafraîchissante avec des paysages enneigés mais aussi grâce à un humour justement dosé par l’auteur. J’avais, pendant la lecture, l’impression de regarder un téléfilm de M6, et pour moi c’est positif car j’adore ces après-midis devant ces téléfilms.

Il est, à mon sens, impossible de s’ennuyer avec cet ouvrage. L’auteur nous laisse peu de répit entre deux péripéties. Les situations drôles, gaffes, ou encore prise de conscience s’enchaînent les unes aux autres ce qui donne un rythme très plaisant à la lecture.

Je regrette peut-être la fin un peu trop rapide à mon goût mais sûrement parce que je me suis fortement attachée aux personnages féminin et masculin…

C’est une lecture loufoque, bourrée d’humour avec des personnages naturels, réalistes et tout cela sur fond d’amour qui a fait fondre mon petit cœur romantique. Surtout que comparé à beaucoup de romance, celle-ci prend son temps et n’est finalement pas toute tracée.

Avis

Love Crescendo de Tillie Cole [Storiebooks]

love crescendo

 

Éditeur : Editions Hachette (Hors-Série)
Nombre de pages : 345 pages
Prix : 16.90 euros
Date de Parution : 10 Juillet 2019
Disponible en Ebook

 

Résumé :

Lorsque Cromwell, 19 ans, est derrière ses platines,
les corps se pressent, la fièvre monte. Personne ne lui résiste.
Jusqu’à la fille dans la robe violette.

Ce soir-là, Bonnie est venue voir
l’ex prodige du classique qui lui a inspiré sa passion.
Son verdict tombe, implacable : la musique de Cromwell n’a plus d’âme.

Cromwell n’aurait pas dû se laisser atteindre.
Pourtant, les paroles de Bonnie rallument en lui
l’étincelle de quelque chose qu’il croit mort depuis longtemps.

Alors, quand le destin les force à travailler ensemble,
leur attirance mutuelle les rapproche,
leurs sentiments se font plus forts.
Et, malgré les secrets qui pourraient leur briser le cœur,
jour après jour, leur amour va crescendo…

 

Mon avis :

J’ai obtenu ce livre grâce à NetGalley que je remercie infiniment, car vraiment j’ai eu un coup de cœur ❤

Dans ce roman, vous faites la connaissance Cromwell un virtuose de la musique classique, et de Bonnie une étudiante en musique.

Leur destin va se rapprocher, quand ils vont se rencontrer la première fois, lors d’une soirée animée par le DJ Cromwell, mais pas dans le bon sens, Bonnie va avoir des mots très dur envers lui, mais des mots qui vont le toucher au plus profond de son cœur !

Mais dès fois, le destin fait bien les choses, à la rentrée quelques temps plus tard, Bonnie et Cromwell, vont se retrouver dans la même fac, mais surtout dans le même cours et le comble, ils vont devoir travailler ensemble, mais cela ne va pas être aussi facile que ça, surtout que les deux ont un caractère bien trempé et que depuis leur première rencontre, ils ne s’apprécient pas vraiment. Alors vont-il arriver à bosser sur le projet qu’ils doivent rendre en commun ou pas?

Tillie Cole a vraiment une plume de dingue, elle sait nous happer dans le cœur de ses personnages, mais elle sait faire ressentir les émotions et leur ressenti comme rarement on peut en lire. Ce livre m’a fait rire, m’a touché, et m’a fait pleuré, une fois terminé, j’étais vraiment bouleversé de cette histoire absolument magnifique ❤

C’est le second roman que je lis de cette autrice, et je peux vous dire qu’elle sait à chaque fois me bouleverser et me toucher comme jamais.

Je vous conseille fortement ce roman qui est de toute beauté et qui sera vous touché au plus profond de votre cœur ❤

 

Bonne lecture à tous 🙂

 

coup_de_coeur

 

 

badge

Avis

[Mavilyly] Adopted love de Gaïa Alexia

Adopted love
Editeur: Hugo & cie
Nombre de pages: 651 pages
Prix: 7.60 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ? Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d’accueil. Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l’aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s’il ne veut pas finir en prison. Il ne lui reste qu’une chance de se remettre dans le droit chemin et c’est dans une ultime famille d’accueil qu’elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses. Avec plus de 1,5 millions de lectures, découvrez la New Romance qui a conquis les plateformes d’écriture en ligne en France.

 

Mon avis:

Adopted love était un roman qui me faisait de l’oeil depuis un bout de temps mais comme tous ceux qui sont dans ma wish-list ^^. Je n’avais pas eu l’occasion de l’acheter ni même de le voir en vrai. Jusqu’au jour où ma soeur me le montre en me disant « je l’ai vu, il m’a tenté, je l’ai pris ». Aussi simple que cela lol.

Une fois qu’elle l’a fini, elle me l’a remis en me disant qu’elle avait adoré et que je ne devais pas tarder à le lire et qu’elle, elle filait s’acheter le tome 2. Je partais donc très confiante de ce roman car il faut savoir qu’avec ma soeur, côté lecture on est plutôt sur la même longueur d’ondes. Bref beaucoup de blabla pour ne rien dire.

En ce qui me concerne, moi, j’ai été un peu refroidi lors du début du roman. Je le trouvais assez fade, il ne se passais pas grand chose et pour aller plus loin, je dirais même que si je n’étais pas aussi curieuse pour les personnages, j’aurais certainement abandonné le roman. Je ne dis pas que c’est mauvais et que la plume de l’auteur est mauvaise, au contraire c’est un roman qui se lit vite et facilement mais c’est le manque d’action et de rebondissement faisant avancée l’intrigue qui m’a manqué.

Comme je le disais plus haut, au contraire de l’intrigue les personnages me questionnaient et j’avais besoin de savoir ce qu’ils ont été et ce qu’ils allaient devenir ensemble ou séparé. Bizarrement pour une romance, ici cela m’importait peu qu’ils se mettent en couple ou non. Bref, j’étais curieuse et c’est grâce à cela que j’ai terminé la lecture de ce premier tome.

Et quel bien m’en fasse car la fin est juste explosive et passé le début du 4ème quart (oui cela a été un peu long ^^), je n’ai pas pu relâcher le livre. Ce qui se passe est fou, incomprehensible, choquant et tellement bien fait… Je suis extrêmement curieuse d’avoir la suite qui pourrait, ej pense, me mettre très en colère, en fonction de ce que l’auteur choisi pour ses personnages et notamment Teagan… Il est chez moi, je dois trouver le temps de le lire.

Avis

[Mavilyly] Qui ne se plante pas, ne pousse jamais de Sophie Tal Men

qui ne se plante pas

Editeur: Albin Michel
Nombre de pages: 288 pages
Prix: 18 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Lorsqu’elle apprend qu’elle est malade, Jacqueline mesure plus que jamais le prix de chaque instant. Au crépuscule d’une vie riche d’expériences et de souvenirs, elle veut faire partager son goût du bonheur aux deux êtres qui comptent le plus à ses yeux. Alexandre, le garçon qu’elle a élevé, jeune interne en médecine, et Margaux, sa petite-fille, qui travaille dans l’illustre chocolaterie familiale. Tous deux ne sont qu’à la moitié du chemin et déjà happés par leur vie professionnelle ! Depuis les falaises du Cap Fréhel où la vieille dame les a réunis, elle met sur pied un projet un peu fou pour qu’enfin ils ne s’empêchent plus de rêver et écoutent battre leur coeur. Car savoir qui on est, c’est savoir où on va… sans redouter les obstacles qui vous font grandir !

Une histoire pleine de générosité, fraîche et optimiste. Sophie Tal Men nous invite à savourer la vie, à la croquer à pleines dents, comme une tablette de chocolat !

 

Mon avis:

Qui ne se plante pas, ne pousse jamais est un achat au hasard suite à ma rencontre avec Sophie Tal Men au salon du livres de Vannes et qui m’a été choisi par StorieBooks pour le Dans ma PAL tu choisis… du mois d’août.

J’étais assez curieuse de découvrir la plume de l’auteur et son histoire qu’elle m’a très bien vendu en juin dernier. Malheureusement, je n’ai pas été aussi enchantée que je l’aurais voulu. Je ne dis pas que c’est une mauvaise lecture car dans la globalité, j’ai passé un bon moment, cela se lit vite et facilement. Et l’histoire est super sympa avec cette mamie qui veut rapprocher ses « petits-enfants » qui se sont perdus de vue et qui selon elle se sont aussi perdu de vue eux-mêmes.

Là où j’ai eu du mal c’est avec les personnages et surtout le personnage féminin Margaux. Elle est typiquement le genre de femme que je ne supporte pas. Oui elle souffre, oui elle s’est créé une carapace mais ces personnes qui en deviennent hautains, méchants et si inhumain pour ces raisons m’horripilent. Forcément, au fil des pages, elle évolue et devient meilleure mais pour autant, je n’ai pas ressenti le changement radical que j’aurais voulu et mon inimitié pour elle était trop fore.

Je fais parti des gens qui ont besoin d’accrocher pleinement aux personnages pour être à fond dans l’histoire donc la c’était compliqué. Je voudrais lire un autre roman de l’auteur pour me faire un autre avis parce que malheureusement je ne reste pas sur un sentiment positif pour Qui ne se plante pas, ne pousse jamais (par contre ce proverbe me plaît beaucoup même si j’ai mis du temps à le comprendre ^^).