Avis

Love Crescendo de Tillie Cole [Storiebooks]

love crescendo

 

Éditeur : Editions Hachette (Hors-Série)
Nombre de pages : 345 pages
Prix : 16.90 euros
Date de Parution : 10 Juillet 2019
Disponible en Ebook

 

Résumé :

Lorsque Cromwell, 19 ans, est derrière ses platines,
les corps se pressent, la fièvre monte. Personne ne lui résiste.
Jusqu’à la fille dans la robe violette.

Ce soir-là, Bonnie est venue voir
l’ex prodige du classique qui lui a inspiré sa passion.
Son verdict tombe, implacable : la musique de Cromwell n’a plus d’âme.

Cromwell n’aurait pas dû se laisser atteindre.
Pourtant, les paroles de Bonnie rallument en lui
l’étincelle de quelque chose qu’il croit mort depuis longtemps.

Alors, quand le destin les force à travailler ensemble,
leur attirance mutuelle les rapproche,
leurs sentiments se font plus forts.
Et, malgré les secrets qui pourraient leur briser le cœur,
jour après jour, leur amour va crescendo…

 

Mon avis :

J’ai obtenu ce livre grâce à NetGalley que je remercie infiniment, car vraiment j’ai eu un coup de cœur ❤

Dans ce roman, vous faites la connaissance Cromwell un virtuose de la musique classique, et de Bonnie une étudiante en musique.

Leur destin va se rapprocher, quand ils vont se rencontrer la première fois, lors d’une soirée animée par le DJ Cromwell, mais pas dans le bon sens, Bonnie va avoir des mots très dur envers lui, mais des mots qui vont le toucher au plus profond de son cœur !

Mais dès fois, le destin fait bien les choses, à la rentrée quelques temps plus tard, Bonnie et Cromwell, vont se retrouver dans la même fac, mais surtout dans le même cours et le comble, ils vont devoir travailler ensemble, mais cela ne va pas être aussi facile que ça, surtout que les deux ont un caractère bien trempé et que depuis leur première rencontre, ils ne s’apprécient pas vraiment. Alors vont-il arriver à bosser sur le projet qu’ils doivent rendre en commun ou pas?

Tillie Cole a vraiment une plume de dingue, elle sait nous happer dans le cœur de ses personnages, mais elle sait faire ressentir les émotions et leur ressenti comme rarement on peut en lire. Ce livre m’a fait rire, m’a touché, et m’a fait pleuré, une fois terminé, j’étais vraiment bouleversé de cette histoire absolument magnifique ❤

C’est le second roman que je lis de cette autrice, et je peux vous dire qu’elle sait à chaque fois me bouleverser et me toucher comme jamais.

Je vous conseille fortement ce roman qui est de toute beauté et qui sera vous touché au plus profond de votre cœur ❤

 

Bonne lecture à tous 🙂

 

coup_de_coeur

 

 

badge

Publicités
Avis

[Mavilyly] Adopted love de Gaïa Alexia

Adopted love
Editeur: Hugo & cie
Nombre de pages: 651 pages
Prix: 7.60 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ? Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d’accueil. Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l’aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s’il ne veut pas finir en prison. Il ne lui reste qu’une chance de se remettre dans le droit chemin et c’est dans une ultime famille d’accueil qu’elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses. Avec plus de 1,5 millions de lectures, découvrez la New Romance qui a conquis les plateformes d’écriture en ligne en France.

 

Mon avis:

Adopted love était un roman qui me faisait de l’oeil depuis un bout de temps mais comme tous ceux qui sont dans ma wish-list ^^. Je n’avais pas eu l’occasion de l’acheter ni même de le voir en vrai. Jusqu’au jour où ma soeur me le montre en me disant « je l’ai vu, il m’a tenté, je l’ai pris ». Aussi simple que cela lol.

Une fois qu’elle l’a fini, elle me l’a remis en me disant qu’elle avait adoré et que je ne devais pas tarder à le lire et qu’elle, elle filait s’acheter le tome 2. Je partais donc très confiante de ce roman car il faut savoir qu’avec ma soeur, côté lecture on est plutôt sur la même longueur d’ondes. Bref beaucoup de blabla pour ne rien dire.

En ce qui me concerne, moi, j’ai été un peu refroidi lors du début du roman. Je le trouvais assez fade, il ne se passais pas grand chose et pour aller plus loin, je dirais même que si je n’étais pas aussi curieuse pour les personnages, j’aurais certainement abandonné le roman. Je ne dis pas que c’est mauvais et que la plume de l’auteur est mauvaise, au contraire c’est un roman qui se lit vite et facilement mais c’est le manque d’action et de rebondissement faisant avancée l’intrigue qui m’a manqué.

Comme je le disais plus haut, au contraire de l’intrigue les personnages me questionnaient et j’avais besoin de savoir ce qu’ils ont été et ce qu’ils allaient devenir ensemble ou séparé. Bizarrement pour une romance, ici cela m’importait peu qu’ils se mettent en couple ou non. Bref, j’étais curieuse et c’est grâce à cela que j’ai terminé la lecture de ce premier tome.

Et quel bien m’en fasse car la fin est juste explosive et passé le début du 4ème quart (oui cela a été un peu long ^^), je n’ai pas pu relâcher le livre. Ce qui se passe est fou, incomprehensible, choquant et tellement bien fait… Je suis extrêmement curieuse d’avoir la suite qui pourrait, ej pense, me mettre très en colère, en fonction de ce que l’auteur choisi pour ses personnages et notamment Teagan… Il est chez moi, je dois trouver le temps de le lire.

Avis

[Mavilyly] Qui ne se plante pas, ne pousse jamais de Sophie Tal Men

qui ne se plante pas

Editeur: Albin Michel
Nombre de pages: 288 pages
Prix: 18 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Lorsqu’elle apprend qu’elle est malade, Jacqueline mesure plus que jamais le prix de chaque instant. Au crépuscule d’une vie riche d’expériences et de souvenirs, elle veut faire partager son goût du bonheur aux deux êtres qui comptent le plus à ses yeux. Alexandre, le garçon qu’elle a élevé, jeune interne en médecine, et Margaux, sa petite-fille, qui travaille dans l’illustre chocolaterie familiale. Tous deux ne sont qu’à la moitié du chemin et déjà happés par leur vie professionnelle ! Depuis les falaises du Cap Fréhel où la vieille dame les a réunis, elle met sur pied un projet un peu fou pour qu’enfin ils ne s’empêchent plus de rêver et écoutent battre leur coeur. Car savoir qui on est, c’est savoir où on va… sans redouter les obstacles qui vous font grandir !

Une histoire pleine de générosité, fraîche et optimiste. Sophie Tal Men nous invite à savourer la vie, à la croquer à pleines dents, comme une tablette de chocolat !

 

Mon avis:

Qui ne se plante pas, ne pousse jamais est un achat au hasard suite à ma rencontre avec Sophie Tal Men au salon du livres de Vannes et qui m’a été choisi par StorieBooks pour le Dans ma PAL tu choisis… du mois d’août.

J’étais assez curieuse de découvrir la plume de l’auteur et son histoire qu’elle m’a très bien vendu en juin dernier. Malheureusement, je n’ai pas été aussi enchantée que je l’aurais voulu. Je ne dis pas que c’est une mauvaise lecture car dans la globalité, j’ai passé un bon moment, cela se lit vite et facilement. Et l’histoire est super sympa avec cette mamie qui veut rapprocher ses « petits-enfants » qui se sont perdus de vue et qui selon elle se sont aussi perdu de vue eux-mêmes.

Là où j’ai eu du mal c’est avec les personnages et surtout le personnage féminin Margaux. Elle est typiquement le genre de femme que je ne supporte pas. Oui elle souffre, oui elle s’est créé une carapace mais ces personnes qui en deviennent hautains, méchants et si inhumain pour ces raisons m’horripilent. Forcément, au fil des pages, elle évolue et devient meilleure mais pour autant, je n’ai pas ressenti le changement radical que j’aurais voulu et mon inimitié pour elle était trop fore.

Je fais parti des gens qui ont besoin d’accrocher pleinement aux personnages pour être à fond dans l’histoire donc la c’était compliqué. Je voudrais lire un autre roman de l’auteur pour me faire un autre avis parce que malheureusement je ne reste pas sur un sentiment positif pour Qui ne se plante pas, ne pousse jamais (par contre ce proverbe me plaît beaucoup même si j’ai mis du temps à le comprendre ^^).

Avis

[Mavilyly] Love crescendo de Tillie Cole

love crescendo
Editeur: Hachette:

Nombre de pages: 352 pages

Prix: 16.90 euros

Année de parution: 2019

 

Résumé:

Lorsque Cromwell, 19 ans, est derrière ses platines,
les corps se pressent, la fièvre monte. Personne ne lui résiste.
Jusqu’à la fille dans la robe violette.

Ce soir-là, Bonnie est venue voir
l’ex prodige du classique qui lui a inspiré sa passion.
Son verdict tombe, implacable : la musique de Cromwell n’a plus d’âme.

Cromwell n’aurait pas dû se laisser atteindre.
Pourtant, les paroles de Bonnie rallument en lui
l’étincelle de quelque chose qu’il croit mort depuis longtemps.

Alors, quand le destin les force à travailler ensemble,
leur attirance mutuelle les rapproche,
leurs sentiments se font plus forts.
Et, malgré les secrets qui pourraient leur briser le cœur,
jour après jour, leur amour va crescendo…

 

Mon avis:

Je tiens par commencer en remerciant les éditions Hachette et le site NetGalley pour m’avoir permis de lire ce roman et continuer à découvrir l’auteur que j’avais particulièrement aimé dans Mille baisers pour un garçon. Et je ne vais pas tourner autour du pot et je vous dis tout de suite que Love crescendo a été un coup de cour qui a sûrement dépassé celui du précédent roman de l’auteur que j’ai lu…

J’ai beaucoup de mal à parler de cette lecture car vraiment elle m’a perturbé au plus profond de moi et à chaque fois que j’y pense, j’ai toutes les émotions qui m’ont traversé pendant la lecture qui reviennent en force.

L’auteur commence assez simplement avec ces personnages. On a Cromwell qui est complètement perdu et qui se rattache aux mauvaises choses, l’alcool, la fête et les filles. Mais aussi à sa musique qu’il vit à travers les couleurs. Il a cette particularité de voir la musique et non pas seulement de l’entendre, mais il n’est pas sûr que cela soit une bonne chose malheureusement car il ne comprend pas et se sent bien seul face à cela. Ensuite on a Bonnie, très bonne élève, je dirais même fille parfaite qui est là pour sa famille et surtout son frère jumeau. Elle ne fait aucun écart de conduite et ne vit elle aussi que pour la musique. Mais cette attitude si sage cache quelque chose…

Et à partir du moment où chacun d’eux se dévoile, apprend à l’autre son côté positif pour l’un et négatif pour l’autre, le récit prend une dimension complètement différente. L’attachement aux personnages ne fait que grandir et on s’attend au pire. On veut croire que tout va bien finir mais on sait aussi que cela n’est pas possible. Les difficultés sont inévitables, je dirais même que les drames sont inévitables. Je ne vous cache pas que j’ai deviné comment tout cela allait se passer mais comme je n’avais pas envie de cette tournure des événements, je m’accrochais pour qu’il y ait une fin autre et donc quand le moment tragique est arrivé, je n’ai pas été surprise mais j’ai été tout de même dévastée par le choix de l’auteur…

Je ne pourrais pas vous en dire plus sur ce choix et cette fin sans vous spoiler mais clairement c’est le genre de lecture qui m’a fait vider tous les mouchoirs de mon salon. Une fois que les larmes ont commencé à couler, je ne pouvais plus m’arrêter. Tillie Cole nous offre un roman terriblement dur, qui aborde des sujets tous plus horribles les uns que les autres et tout cela avec une plume simple mais qui nous transmet des émotions puissance 10000…

Je vais relire ma chronique avant de vous la poster pour le principe mais je n’y changerais rien car comme je vous le disais ce que je ressens pour cette lecture est encore très fort, la boule au ventre est là et je pense que si je laissais venir les larmes ne seraient pas loin. Je ne peux pas dire qu’il résonnera dans chacun de nous mais pour moi c’est une petite pépite qui mérite qu’on lui laisse sa chance. Je compte bien me le procurer afin de pouvoir le relire et retourner avec ces personnages qui m’ont tant et tant touché…

 

coup_de_coeur

 

Avis

[Mavilyly] Pari entre amis de Pauline Libersart

Pari entre amis
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 348 pages
Prix: 17.99 euros (coffret des 3 tomes)
Année de parution: 2016

 

Résumé:

Après avoir rompu ses fiançailles, Ashley se refugie chez ses parents où elle renoue le contact avec ses amis de lycée. C’est ainsi qu’elle retrouve celui qui avait été son meilleur ami : Joshua Forester. De l’adolescent petit, boutonneux et timide, elle ne reconnaît plus rien. Il est devenu un homme diablement sexy et entreprenant. Désespérée, humiliée par la trahison de son fiancé, elle se confie à lui. Plus que la tromperie, ce sont les paroles assassines de son ex qui l’ont meurtrie : « Tu es un glaçon. Tu es frigide. » Bien décidé à lui démontrer le contraire, Joshua lui propose un pari : lui prouver qu’elle peut prendre du plaisir avec un homme contre un dîner romantique. Commence entre eux une liaison secrète et passionnée : amis le jour, amants la nuit. Mais cette relation charnelle ne risque-t-elle pas de tout gâcher de leur amitié renaissante ?

 

Mon avis:

Petite anecdote sur cette lecture, je l’ai choisi sur un coup de tête. Après avoir fait mon ménage, je me retrouve coincée dans ma chambre en attendant que mon sol sèche sans livre… Il me fallait un roman à la couverture unie pour le challenge Snakes and Ladders sur Livraddict donc me voila à piocher une lecture dans ma PAL qui convient pour cette consigne. Et quel plaisir.

Ce premier tome n’est pas un roman que l’on peut encenser car il n’est pas extraordinaire, c’est une romance tout ce qu’il y a de plus classique et prévisible mais voila j’ai ADORÉ. Peut-être juste parce que c’était le bon moment ou alors juste parce que c’est Pauline Libersart qu’il l’a écrit, yo no sé…

Le seul point négatif que j’ai relevé dans ma lecture, je l’ai déjà évoqué c’est que cette histoire est prévisible et reprend vraiment tous les critères de la romance dont ceux qui nous font lever légèrement les yeux au ciel mais vu le plaisir que j’ai pris à tourner les pages, je passais complètement dessus.

Oui oui, l’auteur va vite en besogne, c’est facile, mais on s’en fout en tous les cas moi je m’en foutais. Ses personnages, les principaux comme les secondaires d’ailleurs, sont attachant, tout plein d’humour et surtout gardent leur côté mystérieux qui nous donne envie de creuser un peu plus en eux (bon ok à la fin on en connaît beaucoup ^^). J’avais l’impression de faire partie de leur bande de potes et j’ai adoré ça!

J’ai trouvé la romance (je pourrais dire les romances d’ailleurs) si douce et en même temps si bestiale sans tomber dans le bisounours ou le vulgaire. Je préviens qu’il y a des scènes de sexe dans ce roman mais pour moi l’auteur n’en fait pas trop. Elle emploie des mots qui moi ne me plaise pas et malheureusement qui reviennent souvent à présent dans les romans mais ici, je trouve que « sa raison » apporte quelque chose en plus.

Je suis extrêmement curieuse de lire la suite car lorsque j’ai terminé ce premier tome, je me suis dit qu’il pourrait se suffire à lui même mais je ne suis pas mécontente de continuer à suivre Josh et Ashley. Je ne pense pas faire traîner cette saga, j’ai envie de retrouver ce plaisir de lecture.

 

Avis

[Mavilyly] Dante de Alexandra Ivy

Dante
Editeur: Milady
Nombre de pages: 382 pages
Prix: 7.10 euros (poche)
Année de parution: 2011

 

Résumé:

Ce fut une journée chargée pour Abby Barlow. Dans à peine quelques heures, elle a survécu à une explosion, vu son employeur mourir, a fait un rêve saisissant et maintenant elle se trouve dans un hôtel miteux avec le sexy et suréel Dante, un homme qu’elle désire et craint. Depuis 341 ans, Dante est gardien auprès du Calice, une humaine choisie pour retenir la pénombre. Un terrible coup du sort a décidé qu’Abby serait dorénavant cette femme. Trois heures plus tôt, Dante aurait usé de tous ses charmes pour la séduire. Maintenant, son rôle est de la protéger. Et il en sera ainsi jusqu’à sa propre mort. Un plan terrifiant est en marche, un plan qui va plonger Dante et Abby au cœur d’une bataille épique entre le bien et le mal… et d’une course désespérée pour sauver leur amour…

 

Mon avis:

J’ai sorti ce livre de ma PAL pour le readathon SFFF et pour la catégorie « Livre qui a un autre genre que la SFFF », ici la romance.

Sans aucune surprise, Dante, est un premier tome qui se lit très facilement avec tous les codes de la bit-lit young adult par excellence. La mythologie et la multitudes de créatures introduits par l’auteur rende cette saga très prometteuse. Il y a un très bon potentiel à développer cette saga.

Malheureusement, l’auteur choisi de se focaliser un petit peu trop sur la romance au détriment du reste de l’intrigue. Celle-ci avance tout de même mais on est souvent coupé par ces scènes assez niaise où les personnages sont à se faire des déclarations amoureuses peu crédibles vu le temps passé ensemble. Il y a aussi des scènes de sexe, ce qui est prévisible. Habituellement, je ne suis pas gênée par cela mais ici, tout comme les scènes d’amour, je les trouve mal introduites et du coup pas crédibles. Elles coupent complètement le récit et font retomber le peu de tension que l’auteur met en place. En plus de cela elles ne sont pas exceptionnelles.

Bref, une grande déception pour moi cette lecture et je laisse la suite de saga pour les autres.

Avis

[Mavilyly] L’héritière de Kiera Cass

L'héritière
Editeur: Robert Laffont
Nombre de pages: 410 pages
Prix: 17,90 euros
Année de parution: 2015

 

Résumé:

Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s’attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n’est peut-être pas aussi difficile qu’elle le croyait.

 

Mon avis sur les tomes précédents sont sur mon ancien blog mais en gros les 3 tomes avaient été à la limite du coup de coeur.

Mon avis:

Lorsque j’ai commencé ce 4ème tome, j’avais un peu d’appréhension parce que j’ai lâché cette saga en 2015 donc peur de ne pas m’y retrouver et d’être complètement à côté de la plaque. Mais non pas du tout. Déjà parce que l’on part sur un « nouveau cycle » avec des nouveaux personnages et bien que cela y ressemble une nouvelle façon de faire LA sélection. Il y a juste lorsque l’on revient sur celle de Maxon que j’ai eu quelques ratés mais finalement cela ne gêne pas la lecture et la compréhension.

C’est un roman qui se lit vite te facilement. Ça coule tout seul vraiment surement du à la plume en grande partie de Kiera Cass. Malheureusement, je mets un petit bémol pour Eadlyn qui par certains aspects dont sa force de caractère me plait beaucoup mais qui par d’autres aspects qui contredisent cette force de caractère m’exaspère… C’est un peu une caricature des personnages féminins du young adult je trouve.

Je ne vois pas grand chose à dire dessus. Ce 4ème tome qui a la plus belle des couvertures je trouve, a été une très bonne lecture et m’a donné envie de lire rapidement le 5ème qui est dans ma PAL et ainsi finir cette saga…