Avis

[Mavilyly] Pardon d’Erika Boyer

pardon

Résumé:

Tandis que le monde évolue et que la jeunesse fait preuve d’une plus grande ouverture d’esprit qu’avant, il reste tout de même des sujets dont il ne faut pas parler, des tabous qui ne sont pas prêts à être brisés. Mais quand l’inceste cache un amour inconditionnel, que deux âmes ont simplement eu la malchance de ne pas naître dans les bons corps, n’est-il pas envisageable d’accepter l’inacceptable ?

Will ne prendra pas le risque, il préférera partir à 600 km de sa soeur plutôt que de potentiellement l’entraîner dans sa déchéance. Reste à savoir si « loin des yeux, loin du coeur » est une réalité ou bien un proverbe menteur, et si Sarah acceptera de perdre son frère dans ce sacrifice amoureux.

« Je ne veux pas tourner la page. J’aime ce livre dont nous sommes les héros. »

Mon avis:

Lors de la présentation qu’Erika en a fait sur sa page Youtube, j’ai eu très envie de lire ce livre. Forcément cela m’a fait penser à Forbidden qui devrait être publié en France sous peu mais depuis le temps qu’il me tente, ça me permettait de patienter.

J’ai eu beaucoup de mal au début de ma lecture. Pas avec l’histoire ou avec l’écriture mais bien avec le personnage de Will. Il me tapait sur les nerfs. Je veux bien croire que sa position est très délicate et que c’est une situation qui doit être difficile à vivre au quotidien mais est-ce que ça vaut le coup d’être aussi geignard??? Bref j’avais envie de le secouer en lui disant tu as pris une décision assume et va jusqu’au bout…

Et finalement, au cours de ma lecture, je l’ai trouvé plus supportable. Sa vie prend un rythme soutenu et du coup, il oublie de se plaindre lol. A partir de là, j’ai vraiment eu de l’empathie et de la compassion pour lui. Et c’est aussi à partir de là que j’ai essayé de réfléchir au sujet que l’auteur nous développe ici…

Je me rends compte que je ne vais pas pouvoir aller plus loin dans mon avis sans SPOILER donc je m’excuse pour ceux qui veulent en savoir plus. Enfin non je ne m’excuse pas, je vous demande d’aller lire cette histoire et revenez après…

J’ai juste adoré la dernière partie où Sarah rejoint son frère à Bordeaux. C’est une partie qui m’a beaucoup troublée. Je suis une personne qui, je pense, est ouverte mais j’avoue que j’ai été perturbée par la relation entre Will et Sarah, surtout qu’on comprend vite les sentiments de Sarah.

Je ne vais pas dire que j’ai compris leur relation, mais j’ai réussi à la concevoir et à la trouver belle. C’est vrai qu’ils ont une relation extrêmement forte et l’image de la couverture est finalement très représentative.

C’est une lecture qui m’a fait réfléchir, qui m’a troublé. Je n’arrive pas réellement à savoir ce que je pense de tout ça mais la façon qu’Erika l’a écrite est finalement réaliste et sans jugement. C’est une histoire qui mérite d’être lue car originale de par son sujet et qui ouvrira peut-être certains esprits et permettra aussi sûrement à certaines personnes de se sentir moins seuls….

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Le ranch des trois collines de Leila Meacham

le-ranch-des-trois-collines

Résumé:

Printemps 1900. Séparés à leur naissance, des jumeaux, Nathan et Samantha, fêtent leur vingtième anniversaire, dans des comtés éloignés de l’État du Texas, sans se connaître ni soupçonner l’existence de l’autre… À la ferme de Barrows, Nathan reçoit une visite inattendue qui va bouleverser son existence. Trevor Waverling, un titan des premières heures du forage pétrolier, vient lui proposer un pacte des plus étranges… À Fort Worth, à trois jours de chevauchée au sud, Samantha décide que son destin se trouve sur les terres de Las Les Lomas, le ranch des Trois Collines, l’un des plus grands du Texas. La jeune fille entend aider son père adoptif à réaliser son rêve : devenir un titan de l’élevage texan. Mais malgré les secrets bien gardés, les routes de Nathan et Samantha sont appelées à se croiser… La vie réunira-telle les jumeaux séparés ?

Mon avis:

Qu’est-ce que j’étais contente quand Elisa des éditions Charleston, que je remercie beaucoup, a accepté de m’envoyer ce roman. De l’auteur j’ai déjà lu Les virevoltants et La plantation. Deux romans que j’avais énormément aimé et que je vous invite à découvrir. Je me suis donc assez vite plonger dans l’histoire en ayant toute confiance en Leila Meacham pour me ravir.

Il est pourtant difficile pour moi d’écrire cette chronique parce que je n’ai pas aimé ma lecture autant que je l’aurais voulu. Comme j’en parlais avec StorieBooks pendant ma lecture, mon problème venait que j’adorais une partie de ma lecture et beaucoup moins l’autre. En effet, l’auteur décide d’écrire son histoire en suivant Samantha d’un côté et Nathan de l’autre avec leur point de vue respectif. Autant j’ai lu avec plaisir, la narration de Samantha, autant celle de Nathan m’a laissé plutôt indifférente.

Je ne remets pas en cause les personnages de Samantha et Nathan qui tous les deux m’ont plu, m’ont touché ainsi que beaucoup de leurs proches. Encore une fois, Lucinda Riley travaille ses personnages pour les rendre réels et naturels. L’histoire de leur naissance est forcément attendrissante et choquante par quelques points tout comme celle qui trace leur vie.

Mais voilà, j’ai trouvé que les parties consacrées à Nathan étaient moins profondes, un peu plus froides. Je ne saurais pas vraiment expliqué pourquoi, je me suis sentie moins impliquée.

Malgré tout, c’est un livre que je vous conseille promptement. Une histoire de famille élargie étonnante, des personnages beaux et touchants et des émotions au rendez-vous. Une belle lecture avec juste un nuage un peu gênant pour moi, rien de bien handicapant!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

édition Charleston

Avis

[Mavilyly] La séparation de Dinah Jefferies

la-separation

Résumé:

En Malaisie, la guerre civile fait rage en 1955. Chez les Cartwright, une famille de colons, le départ pour l’Angleterre est imminent : il est devenu trop dangereux de rester. Mais, du haut de ses onze ans, Emma ne comprend pas les raisons qui poussent son père à hâter les préparatifs sans même attendre le retour de sa mère, Lydia. Elle se heurte à un mur de silence et doit bientôt embarquer sur un bateau pour l’Europe avec lui et sa jeune soeur.
Après un séjour passé au chevet d’une amie souffrante, Lydia rentre chez elle pour trouver sa maison vide. Aucun signe de son mari, Alec, ou de leurs filles, ni même des serviteurs. Désespérée, elle se lance dans un périlleux voyage à travers la Malaisie pour retrouver ses enfants, sans se douter que des milliers de kilomètres les séparent.

Mon avis:

J’ai demandé ce livre aux éditions Charleston que je remercie grandement, tout simplement, parce qu’il était question de famille, de secrets de famille et d’amour… Trois thèmes qui m’ont fait penser que c’était un roman fait pour moi.

J’ai commencé ce roman lorsque j’ai commencé le challenge du week-end à 1000 qui se déroulait du vendredi 20 au dimanche 22 janvier. Je l’ai donc fini le lendemain mais pas juste parce qu’il fallait lire mais surtout parce qu’il se lit très facilement et qu’il était difficile de le poser une fois commencé. J’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture!

Tous les personnages ont su me toucher surtout Lydia et Emma que j’ai adoré suivre. L’amour que Lydia a pour ses filles ne peut que nous faire fondre. Elle mène son enquête qui est dirigé par son besoin de savoir ce que sont devenues ses enfants mais tout ça avec du réalisme.Souvent dans les livres, lorsqu’un personnage part recherche, sa vie est mise de côté, plus rien existe mais pas ici. Lydia continue à rencontrer du monde, Lydia continue à aimer, Lydia continue à vivre, à travailler, à être heureuse, à être désespérée, bref le monde ne s’arrête pas de tourner comme dans la vraie vie quoi!

Emma est très touchante aussi, c’est une ado qui se rebelle, qui veut des réponses mais sans en devenir agaçante. C’est une jeune fille qu’on a envie d’aider et d’aimer.

Après les personnages, il y a l’intrigue et là, je peux dire que l’auteur a inventé et écrit une histoire qui m’a vraiment transporté en Malaisie et en … (lisez vous verrez). A plusieurs reprises elle m’a surprise, à d’autre je ne comprenais pas le pourquoi de ce choix puis plusieurs pages plus loin tout devenait plus claire. On sent que c’est un récit qui a été réfléchis et bien travaillé, rien n’est laissé au hasard, une barque très bien mené.

Mon seul petit bémol vient de la temporalité. J’ai souvent été perdue dans l’espace temps. Je ne vous ai pas dit mais on suit Emma et Lydia en alternance avec leur deux points de vue. Chose que j’adore dans les récits mais là, il n’y avait pas de précision sur les dates, et je ne savais plus si les deux récits se complétaient ou s’ils ne se passaient pas au même moment. J’ai l’impression d’être incompréhensible, c’est qu’une impression ou pas?

Même si vous n’avez pas tout compris, il faut garder en tête que c’est un petit détail et que le reste permet de penser un excellent moment. Je vous conseille cette lecture si vous aimez toutes les histoires de famille et les enquêtes mais pas policière ^^.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

édition Charleston