Avis, Jaze bouquine

Jaze bouquine

Bannière Jaze

Aujourd’hui, je vous propose un livre envoyé par les éditions Usborne que je remercie grandement.

Si vous me suivez sur Insta, vous l’avez déjà vu lors de l’ouverture du colis et vous savez que c’est un genre d’albums dont je ne suis pas fan mais à priori Jaze n’est pas comme moi!

petit méli mélo 1

Je l’ai pourtant demandé aux éditions Usborne car il est question des métiers et elle n’en avait pas dans sa bibliothèque. Comme elle pose de plus en plus de question, je trouvais intéressant d’avoir un champ de réponse en plus.

petit méli mélo 2

Sur le dos de chaque couverture on a les animaux et leur métier à reconstituer. Je dis à reconstituer car les pages sont divisées en 2 et on peut intervertir le haut du bas de chaque personnages.

 

petit méli mélo 6

Et c’est là que j’ai un peu plus de mal car c’est album-ci je ne sais pas comment les exploiter, comment les lire à l’enfant. Peut-être pouvez-vous me donner vos façons de faire?!?!

petit méli mélo 5

Mais pour autant Jaze adore le feuilleter toute seule. Elle se raconte son histoire ou parle aux animaux, je ne sais pas ^^ . Alors pour le moment je la laisse faire ainsi.

Elle a dû comprendre que je n’étais pas à l’aise car jamais elle ne me demande de le lire ou le regarder avec elle. Mais qu’est ce que j’aime la regarder faire, tourner les pages, discuter et pointer du doigts les dessins. Je me dis qu’après tout, elle se l’est approprié et que c’set bien le principal.

petit méli mélo 4

 

Et le jour où elle me demandera de le regarder/lire avec elle j’aviserais, ou mieux je lui demanderais de me montrer comment je dois faire.

 

C’est un flop pour moi mais un gros top pour Jaze donc je suis contente.

petit méli mélo 3

 

 

Avis

[Mavilyly] Baby Doll de Hollie Overton

baby doll

Résumé:

Tenue en captivité pendant 8 ans, Lily est passée d’une adolescente à une adulte dans une petite prison d’un sous-sol. Sa fille Sky a été captive tout sa vie. Mais un jour, son ravisseur laisse le verrou ouvert leur permettant de s’enfuir vers la famille de Lily.
Mais les choses ont changées depuis 8 ans….

Mon avis:

 

Je remercie grandement le site NetGalley et les éditions Mazarine qui m’ont permis de lire ce thriller qui me semblait extrêmement prometteur. Je lis assez peu de ce genre mais j’aime vraiment m’y plonger par moment. J’attendais de cette lecture, quelque chose d’haletant, de psychologiquement difficile et je peux dire que j’ai eu gain de cause au moins avec mon psychologique.

Malheureusement, j’ai trouvé ma lecture un peu trop light, pas assez stressante pour être complètement conquise par ce thriller. J’ai aimé ma lecture car il est très intéressant d’être dans la vie et la tête de toute cette famille qui a vécu la disparition de Lily et qui doit réapprendre à vivre avec elle.

J’ai aimé que l’auteur choisisse de nous développer son histoire grâce à différents points de vue, Lily, sa mère, sa soeur et son ravisseur. Grâce à cette narration, on est impliqué à 100% dans le récit et avec les personnages. Les mots de Lily et de son kidnappeur font froid dans le dos, l’un par ce qu’elle a vécu, l’autre par ce qu’il est tout simplement!

J’aurais aimé avoir un peu d’intensité mais aussi que le roman soit un peu plus long. Je pense que c’est vraiment les émotions, les sentiments qui m’ont manqué. J’ai adoré ma lecture mais pas au point de ne pas pouvoir le lâcher et pour un thriller je trouve cela dommage.

Je conseille tout de même ce thriller à ceux qui connaissent peu ce genre et veulent se lancer. Il n’est pas trop fort mais ne nous ménage pas tout de même!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Après tout de Jojo Moyes

après tout

Résumé:

Il y a tellement de versions de soi qu’on peut choisir de faire éclore. Longtemps, mon avenir m’a paru tout tracé, affreusement banal. Mais un homme qui refusait d’être une version diminuée de lui-même m’a appris qu’on a toujours le choix. Alors le moment était venu de choisir : je pouvais être la Louisa Clark de New York ou la Louisa Clark de Stortfold. Ou encore une autre que je n’avais pas encore eu l’occasion de rencontrer. L’essentiel, c’était de ne pas laisser les autres choisir à ma place laquelle de ces Louisa j’allais devenir. Il y a toujours une façon de se réinventer.

Quand Lou s’envole pour New York, elle est certaine de pouvoir vivre pleinement cette aventure malgré les milliers de kilomètres qui la séparent de Sam. Elle rejoint la très fortunée famille Gopnik, se jette à corps perdu dans son nouveau travail, et découvre les joies de la vie new yorkaise. C’est alors que sa route croise celle de Joshua, un homme qui éveille en elle des souvenirs enfouis. Troublée par cette rencontre, Lou s’évertue à rassembler les deux parties de son cœur séparées par un océan. Mais les lourds secrets qui pèsent sur elle menacent de faire voler en éclats son fragile équilibre. Le moment n’est-il pas venu de se demander qui elle est vraiment ?

 

Mon avis sur le tome 1, tome 2

Mon avis:

C’est grâce à mon inscription sur le site NetGalley que j’ai pu lire ce troisième tome. Vous connaissez sûrement mon amour pour Avant toi qui est dans mon top 3. La suite, Après toi, m’avait aussi beaucoup plu mais sans coup de coeur et celui-ci a été un vrai supplice pour moi ^^.

Je crois que j’ai autant aimé ma lecture que je l’ai détestée. Je l’ai détestée car j’étais tellement dedans et attachée aux personnages que j’ai pris cette lecture très à coeur.

Lou a eu de la chance de ne pas être en face de moi car à plusieurs reprises elle aurait pris des baffes. J’avais beaucoup de mal à la reconnaître et à la comprendre et pourtant maintenant que j’ai terminé le livre, je sais pourquoi l’auteur a fait ça et c’est juste parfait.

On rencontre aussi de nouveaux personnages que l’on déteste malgré qu’ils aient des circonstances atténuantes et d’autres qu’on veut connaître toujours un peu plus.

L’intrigue que Jojo Moyes à mis en place ici n’est pas extraordinaire mais comme je le disais plus haut, j’étais dedans et il m’a été dur de quitter ce récit surtout que je pense que c’est le dernier (enfin je le crois après chaque tome…).

Je suis heureuse d’avoir lu Après tout car il m’a réconcilié avec l’auteur suite à mes deux dernières déceptions! Je remercie donc l’éditeur et le site NetGalley pour cette lecture.

Si vous n’avez pas encore commencé cette saga, qu’est ce que vous faites la???

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Filles du désert de Chris Bohjalian

Filles du désert

Résumé:

Alep (Syrie) 1915.
Une jeune Bostonienne rencontre Armen, rescapé du génocide arménien. New York, 2012, Laura Prelosian entreprend un voyage à travers son histoire familiale et découvre un grand amour, le chagrin et un terrible secret enfoui depuis des générations.

 

Mon avis:

Bon comme vous le savez, j’ai traversé pendant un peu plus d’un mois et demi une grosse baisse dans mes lectures. Je lisais très lentement et peu souvent. Et c’est sûrement avec Filles du désert que c’est revenu petit à petit. J’ai quand même mis 13 jours pour le lire mais j’en avais plus envie.

Pourtant je n’ai pas été extrêmement emballée par cette lecture, je vous explique pour moi. Pour moi, on a deux histoires dans ce récit, les faits historiques et une histoire d’amour et malheureusement j’ai trouvé qu’aucune des deux n’est poussée à son meilleur rendu. En voulant donner autant d’importance à l’une comme à l’autre, on passe à côté de beaucoup de choses et pour ma part à cause de cela j’ai eu du mal à être complètement dans le récit.

En ce qui concerne tout ce qui concerne le génocide arménien j’étais vraiment en attente parce qu’il me semble pas en avoir entendu parler en cours et pourtant il a été important et atroce. J’étais donc curieuse et en attente d’apprendre le pourquoi du comment. Je ne voulais pas un cours magistral forcément mais j’espérais en ressortir avec des nouvelles connaissances qui m’ont manqués vraiment. Je suis restée sur ma fin.

Pour l’histoire d’amour, c’est un peu l’inverse. Il n’y en aurait pas eu que cela ne m’aurait pas gêné et du coup j’ai trouvé qu’elle prenait trop de place. Et en même temps une fois qu’elle était là, je me disais que l’auteur allait vraiment en faire quelque chose et pour moi, à nouveau on est resté en surface.

Je ne peux pas dire que j’ai passé une lecture désagréable parce que ce serait mentir. Sur le moment de ma lecture, j’étais bien, je prenais du plaisir, la plume de l’auteur est agréable et m’a redonné goût aux soirées lecture mais c’est lorsque j’ai refermé le bouquin que j’ai ressenti ce trop peu et ce manque. Et pour le coup, je vous écris cet avis 5 jours après l’avoir fini (vous vous l’aurez plus tard ^^) et il me reste très peu de choses de ma lecture. J’ai occulté en fait tout ce qui ne concernait pas concrètement le génocide!

Je ne peux pas vous déconseiller Filles du désert parce que son sujet devrait être connu par tous mais il ne se suffit pas à lui même et je pense faire quelques recherches sur cette période afin de le compléter!

Je tiens tout de même à remercier les éditions Charleston qui m’ont envoyé ce livre!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

édition Charleston

Avis

[Mavilyly] Celui d’après de Jessica Cymerman

Celui d'après

Résumé:

Jean et Anna, c’est le couple que tout le monde envie. Jeunes, beaux, follement amoureux, tout leur réussit. Le mariage est prévu, la route est tracée. Mais Jean meurt dans un accident. La vie de la jeune femme s’effondre. Les mois passent, le deuil se fait, petit à petit. Alors Anna décide qu’il faut qu’elle aille de l’avant. Et elle veut trouver l’homme parfait. Mais l’homme parfait, c’était Jean, et Jean, elle l’a perdu. Alors elle se met en tête de trouver son parfait sosie. Et quand elle rencontre Frédéric, sa vie va changer.

 

Mon avis:

Je tiens à commencer par m’excuser parce que je suis peu présente ici ou sur la page facebook de ce blog. Pour tout vous dire, je traverse un moment de grande flemme et du coup je ne lis presque plu, je n’ai pas envie d’écrire mes chroniques et je reste beaucoup sur mon canapé à regarder Gossip Girl… Aujourd’hui, je suis plutôt dans un bon jour donc j’en profite pour vous écrire les deux avis qui attendent patiemment depuis plusieurs jours maintenant…

Je commence par Celui d’après de Jessica Cymerman qui m’a été envoyé par les éditions Charleston que je remercie grandement pour cet envoi et pour tous les romans qu’ils me permettent de découvrir.

On a entre les mains un roman plutôt court mais qui a un résumé qui m’a de suite interpellé. J’ai pensé à Les gens heureux lisent et boivent du café et j’avais envie d’essayer et espérant ressentir les mêmes émotions. Si vous pensez comme moi, je vous arrête tout de suite, la comparaison s’arrête très vite!

Pour les émotions, elles ont été très fortes pour moi au début de ma lecture. Je pense qu’il est impossible de ne pas aimer le couple que forme Anna et Jean. Il est vraiment beau et sincère et surtout il m’a semblé très réaliste. Mais voila le drame arrive et là même si j’étais prévenue cela a été très dur! Vous allez peut-être me prendre pour une folle mais si mon chéri ou une personne que j’aime est en retard ou ne répond pas tout de suite à un message, je me fais vite des films et généralement on tombe vite dans l’extrême! Du coup ce récit a fait écho à tous ces stress que je m’inflige à moi-même et c’est juste horrible. Ici fois 100 000 vu que c’est la « réalité » pour Anna. J’ai été vraiment touchée par les pages relatant l’angoisse, l’annonce du décès puis les mois qui ont suivi…

Sans que ce soit trop facile, l’auteur a décidé que son personnage essaye de se relever, d’avancer et cela m’a semblé bien fait. Comme je le dis, ça ne s’est pas fait en quelques jours mais on est pas tombé non plus dans le tragique! Malheureusement pour moi, c’est à partir de la que tout à basculer.

Comme il est dit dans le résumé, Anna veut trouver un homme et comme celui qui lui convenait c’était Jean, elle veut un homme qui soit Jean. A partir de là le roman prend une tournure qui m’a beaucoup surprise, je ne m’y attendais pas du tout et j’ai complètement décroché. Je n’étais plus du tout sur la même longueur d’onde avec Anna qui en venait vraiment à me faire peur. J’ai été mal à l’aise, je n’arrivais vraiment pas à comprendre les choix d’Anna et du coup de l’auteur! Est-ce que c’est parce que je ne m’attendais pas à ça ou seulement parce que je n’adhère pas à la démarche? je ne sais pas mais cela a été compliqué pour moi.

Puis arrive les dernières pages qui m’ont réconcilié avec ma lecture sans pour autant me faire oublier le goût amer!

Je n’arriverais pas à le conseiller mais malgré tout il transmet des émotions et est bien écrit. Je n’ai pas adhéré aux choix d’Anna mais rien ne dit que vous serez dans le même cas…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

édition Charleston

 

Avis

[Mavilyly] Constance de Rosie Thomas

Constance

Résumé:

Très loin de chez elle (en Angleterre) – et d’un chagrin d’amour auquel elle ne pourra jamais vraiment échapper – Connie (Constance) s’est créé une nouvelle vie à Bali, un endroit idyllique à la végétation luxuriante. Mais lorsqu’elle reçoit un appel de sa sœur Jeanette, mourante, la dernière chose qu’elle souhaite est de retourner à Londres. Enfant, elle était très sensible aux différences entre Jeanette et elle. L’une était ténébreuse, la seconde un véritable soleil. Jusqu’à ce qu’elles tombent amoureuses du même homme. Mais avec l’amertume de la trahison entre elles, les deux sœurs doivent apprendre à se pardonner. Pourront-elles retrouver les liens partagés lors de leur enfance et dépasser les mensonges ? Et, entourée de sa famille, Connie acceptera-t-elle de faire la paix avec elle-même, et avec celui qu’elle aime ?

 

Mon avis:

Lorsqu’il a été possible pour moi de demander un nouveau livre aux éditions Charleston, c’était la sortie du troisième tome de la saga Les sept sœurs donc il ne faisait aucun doute que je demanderais celui-ci et puis j’ai lu le résumé de Constance... Cette histoire d’amour qui divise deux sœurs m’a tout de suite plue et donc je me suis permise de demander les deux, ce qu’Elise à accepter à mon grand bonheur (merci Elise :)).

Malheureusement, mon enchantement s’est vite essoufflé. C’est bien la première fois que je n’accroche pas avec un roman Charleston. Je ne dis pas que j’ai eu que des coups de cœur mais ils m’ont tous intéressés et plus mais cela ne s’est pas produit avec le roman de Rosie Thomas.

Est-ce que je me l’explique? Je ne sais pas, en tout cas je pense qu’il y a plusieurs réponses à cela…

Pour moi, le plus gros défaut de ce livre, c’est qu’il y a trop d’histoires! On suit les problèmes et la vie de 5 personnes si mes souvenirs sont bons, ils sont tous liés mais pourtant bien différents. Cette multitude de scénarios implique que l’auteur ne va pas vraiment au bout de chacun, on reste vraiment en surface et même avec Constance et sa sœur, Jeannette, l’auteur n’y va pas assez à mon goût… En plus tout ce qui touche à Roxana et Noah, je ne vois pas vraiment ce que cela apporte à l’histoire principale. Les personnages sont intéressants pour l’histoire, ils apportent un petit plus mais il m’aurait fallu juste leur présence et non entrer dans leur vie…

Ceci expliquant cela, je ne me suis pas non plus attachée aux personnages avec qui je n’ai pas réussi à rentrer en « communication » ou alors seulement avec Bill que j’ai réussi à comprendre tout de même!

Je me suis accrochée lors de ma lecture parce que j’avais envie d’aimer. Je voulais l’aimer parce que c’est un Charleston et que j’aime toujours les Charleston mais aussi parce qu’à lire le résumé, je ne pouvais qu’aimer cette histoire. Une fois la dernière page tournée, il a fallu me rendre à l’évidence, cela ne sera pas le cas! Pourtant avec la fin Rosie Thomas a enfin su toucher ma corde sensible mais bon il était trop tard.

Je suis vraiment triste d’avoir cet avis sur Constance mais je ne veux pas que ça vous empêche de le lire. Sur Livraddict je suis la seule à avoir mis moins de 14 donc… Et je sais que la lecture prochaine avec les éditions Charleston sera à nouveau faite pour moi!!!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

édition Charleston

Avis

[Mavilyly] Les larmes de la liberté de Kathleen Grissom

Les larmes de la liberté

Résumé:

Philadelphie, 1830. Pour sauver un jeune garçon victime de marchands d’esclaves, James, va devoir affronter les secrets de son passé.
Orfèvre respecté de la bonne société de Philadelphie, James devient l’amant de Caroline, jeune femme malheureuse dans son mariage. Quand celle-ci tombe enceinte, James est rattrapé par son passé. Mais avant d’avoir pu avouer ses origines à Caroline, il est appelé au secours par Henry, un ancien esclave qui lui a autrefois sauvé la vie. Son fils Pan a disparu. Tout porte à croire qu’il a été enlevé et vendu.
Pour retrouver Pan, James doit retourner sur les lieux de son enfance, la colline aux esclaves…

Mon avis:

La colline aux esclaves qui a été écrit par la même auteur a été une lecture de 2015 qui a obtenu 4,5 plumes de ma part donc lorsque j’ai vu ce roman apparaître chez les éditions Charleston, j’étais très impatiente de le découvrir. Je remercie Elise qui a accepté de me l’envoyer pour que je vous en parle aujourd’hui.Je voulais préciser aussi que bien que ce sont une partie des personnages de La colline aux esclaves que l’on retrouve dans Les larmes de la liberté, il peut être lu indépendamment. Malgré tout si vous décidez de lire les deux romans, commencez par La colline aux esclaves cela sera plus simple pour vous.

J’espère réussir à vous écrire un avis constructif et compréhensible. Après ce livre, j’en ai enchaîné plusieurs étant donné que j’ai fait un week-end à 1000 du coup, il se perd un petit peu dans mon esprit malheureusement.

Ce qui est sur et certain c’est que je n’ai pas eu le même engouement que pour La colline aux esclaves et que le coup de coeur n’est pas au rendez-vous. Pourtant, j’ai beaucoup aimé ma lecture, j’ai beaucoup aimé les personnages surtout Pan et James. Deux personnages extrêmement touchants et attachants! Le fond de cette histoire, l’esclavagisme et le racisme, est comme à chaque fois poignant et pour moi juste incompréhensible.

Pourtant ce qui a pêché, c’est un peu les aventures rocambolesques qui arrivent à nos protagonistes. Certes, on respire que peu souvent dans notre lecture, elle est trépidante ce qui est cool mais ça en devenait presque trop. Surtout que pour moi, nos personnages s’en sortent souvent trop facilement! A chaque obstacle ms devant devant eux, une main est tendue pour leur venir en aide et finalement ils s’en sorte rarement par leurs propres moyens.

C’est le seul point négatif que je vois à ma lecture et j’espère que malgré cela vous aurez envie de découvrir cette auteur, cette maison d’édition et ces romans.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

édition Charleston