Avis

[Mavilyly] Aline aux pays des vermines de Helen Barenton

aline-aux-pays-des-vermines

Résumé:

Aline est une jeune femme de trente-deux ans, qui vit toujours chez sa mère. Et pour rien au monde elle ne quitterait celle-ci. Elle souffre d’un léger handicap psychique, ce qui ne l’empêche pas de mener une vie de trentenaire… presque comme les autres. Atteinte de troubles psychiques, Aline souffre également du «syndrome du très célèbre Tanguy»… Comment alors gérer sa vie sociale et sentimentale lorsqu’on est sujet à des crises ? Comment affronter le quotidien ? En en faisant un allié plutôt qu’un ennemi, explique l’auteur. Et à travers ce portrait atypique, c’est une philosophie de la vie qu’elle nous invite à découvrir, au jour le jour, avec humour et simplicité.

 

Mon avis:

Je ne sais pas ce que va donner cette chronique parce que je suis assez dubitative face à cette lecture.

J’ai du mettre à peu près 15 jours à lire cet ebook alors qu’il ne fait que 280 pages, qu’il est écrit comme un journal intime donc les pages ne sont pas forcément pleines et qu’il n’a rien de compliqué.

Mais voila, je n’ai pas vraiment accroché aux personnages, à l’histoire et encore moins à la façon dont s’est fait. Comme je vous le disais, tout est écrit sous forme de journal mais de tous les protagonistes. A chaque nouvelle page, on a un nouveau narrateur qui nous raconte ce qu’il vit autour de l’enquête mais aussi sa vie privée. Vous allez me dire que c’est plutôt sympa et c’est vrai que ça aurait pu mais, parce qu’il y a un mais, il n’y a pas de logique temporelle dans ce journal du coup on revient en arrière, puis un bond de quelques jours. Bref, j’ai eu du mal à tout suivre, les différents personnages (et il y en a pas mal quand même), savoir quand est-ce que se joue chaque événements…

L’intrigue en elle-même est vraiment intéressante. L’auteur a vraiment su me surprendre dans la résolution de ce kidnapping, tout est bien ficelé et je ne m’y attendais pas. Même si j’ai trouvé certains moments un peu long quand même.

Et on arrive à la fin qui je pense aurait pu faire en sorte de changer mon point de vue sur le livre. Comme je vous disais, j’ai été agréablement surprise par la tournure que l’auteur donne à son histoire et la fin aurait pu être grandiose mais pour moi ça n’a pas été le cas. Au contraire, elle tombe comme un soufflé, une légère impression de pas fini. On reste avec cette envie de savoir comment va continuer l’histoire. Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire. En gros, malgré mon avis plutôt négatif j’ai ressenti un goût de trop peu avec cette dernière page…

Je tiens à remercier les éditions La société des écrivains pour cette lecture tout de même!!! 🙂

Ma note:

A note 1A note 1A note 0.5A note 0A note 0

 éditions Société des écrivains

Publicités
Avis

[Mavilyly] La nuit de l’archange de Julie Gartempe

La nuit de l'archange

Résumé:

Depuis sa plus tendre enfance, Alexis, fille unique de Michel Verdier, chirurgien d’une grande ville de province, subit les sévices de son père qui assouvit sur elle ses pires fantasmes. A dix-huit ans, elle s’enfuit à Paris mais Verdier lance sur ses traces un tueur psychopathe. A deux reprises, Luca Sgambatto, policier à la Brigade des stups, croise son chemin : lors d’un accident de la route avant de la retrouver violée, droguée, martyrisée. Alexis garde le silence sur son tortionnaire. Révolté, Luca décide de retrouver à tout prix son bourreau..

Mon avis:

C’est pour le challenge Un mot des titres, que j’ai sorti ce livre de ma pal. Il fallait le mot nuit dans le titre du livre et ce thriller me tentait vraiment beaucoup.

On suit pas mal de personnage dans ce récit avec leurs points de vue différent. Cela m’a perdu à certains moments mais pour au final rendre l’histoire riche et ultra-intéressante. Il faut vraiment s’accrocher au début et au moment où l’auteur intègre c’est nouveaux personnages. Une fois cette effort fait, l’intrigue, le suspens nous emporte complètement!

J’ai été complètement choquée par certains propos, par certaines attitudes. J’ai été touchée par certains propos, par certaines attitudes. Selon moi, Julie Gartempe a su complètement trouver le juste milieu pour donner du glauque mais sans nous dégoûter et nous donner aussi du sentimental sans s’éloigner trop du thriller…

J’ai vraiment apprécié ma lecture même si je dois le dire on a quelques longueurs quand même! Je le conseille vraiment sans pour autant le mettre dans toutes les mains. L’écriture est assez crue et choquante donc âme sensible s’abstenir.

Ma note:

A note 1A note 1A note 1A note 0.5A note 0

un mot, des titres

Avis

A découvert – Harlan Coben

couv37559953

 

L’auteur: Harlan Coben naît dans une famille juive à Newark dans le New Jersey mais grandit et suit ses études à Livingston. Les romans impliquent le retour de faits passés non résolus ou mal interprétés (comme des meurtres, accidents fatals, disaprition …) et ont souvent de nombeuses intrigues. Harlan Coben a créé 3 séries différentes, la première n’en est pas vraiment une, car il met en scène un héros différent à chaque fois, la deuxième a pour héros Myron Bolitar et la dernière, son neveu Mickey. La plupart de ses livres se déroulent aux alentours de New York et du New Jersey, il arrive que certains personnages des séries différentes se croisent.

Résumé : Depuis la mort de son père, le jeune Mickey Bolitar habite chez son oncle, Myron. Une cohabitation d’autant plus délicate que Mickey a de qui tenir : forte tête, impulsif, obstiné, aucun doute, il appartient bien au clan.
Alors quand l’adolescent voit disparaître, du jour au lendemain, sa petite amie, il se lance tête baissée en territoire inconnu, à découvert…

Mon avis:

note 1note 1note 1note 0.5note 0

C’est toujours un plaisir de lire mon chouchou Harlan Coben. Il est vrai que je préfère les histoires hors série mais les rebondissements et surprises sont toujours au rendez vous.

Nous trouvons ici, Mickey Bolitar, neveu de Myron, dans le 1er tome de sa propre série.

Mickey est comme son oncle, attachant, un tantinet rebelle, drôle mais surtout il lui arrive aussi plein de mètres dans sa vie … faut bien des intrigues pour les livres !!

Je ne sais pas trop quoi dire de pokus, c’est un Harlan Coben, donc j’ai adoré, mes critiques de cet auteur se ressemblent toutes: bonne, voir excellente intrigue, des rebondissements à gogo (hou la la l’expression de vieux !!) des heures de lectures sans pouvoir reposer le livre et une bonne claque à la fin de l’histoire avec comme d’habitude, LA grosse révélation qu’on avait pas vu venir.

Si vous aimez Harlan Coben, vous aimerez celui là aussi. Si vous n’avez pas encore essayé cet auteur, je vous conseille de choisir un livre « hors série », les sériés ont un ordre précis, et même si c’est possible de les lire dans le désordre, c’est tout de même plus agréable de ne pas le faire !!

Avis

[Mavilyly] Les hommes qui n’aimaient pas les femmes de Stieg Larssonn

Les hommes qui n'aimaient pas les femmes

Résumé: 

Contraint d’abandonner son poste de rédacteur pour avoir diffamé un requin de la finance, Mikael Blomkvist est bientôt associé à Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et fouineuse, pour travailler avec Henrik Vanger, un industriel désireux de faire la lumière sur la disparition, vieille de plus de trente ans, de sa petite nièce, au cours d’une réunion familiale…

Mon avis:

Ces livres là, j’ai eu envie de les lire après avoir vu à des films adaptés. Lorsque mon binôme du club de lecture me l’a choisi, j’étais heureuse de découvrir à nouveau l’histoire (surtout que ce serait le livre qui me permettrait d’en acheter un autre ^^).

Malheureusement, j’ai assez vite déchanté parce que je n’avançais pas assez vite. C’est une lecture très longue parce qu’avec beaucoup de longueurs dans le récit. Puis vint un moment où ça s’accélère et donc la lecture m’a semblé plus agréable mais on retombe vite dans la monotonie.

Je suis mitigée parce que j’ai beaucoup aimé toute l’enquête, je me suis vraiment intéressée à celle-ci et je l’ai trouvé originale et très bien menée. Mais voila, beaucoup trop de « trop ». Je me suis ennuyée par moment, beaucoup de détails je pense qui plombent un peu la lecture.

Je lirais le tome 2 parce qu’il est dans ma PAL mais je ne sais pas vraiment où il va me mener.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Deux petites filles en bleu de Mary Higgins Clark

Deux petites filles en bleu

Résumé:

Goûter d’anniversaire chez les Frawley : on fête les trois ans des jumelles, Kelly et Kathy. Mais le soir même, de retour d’un dîner, les parents des fillettes sont accueillis par la police : leur baby-sitter a perdu connaissance et les petites ont disparu. Kidnappées. Après avoir réussi à rassembler la rançon de 8 millions de dollars exigée, Steve et Margaret entrent en contact avec le ravisseur. Le jour de l’échange, ils ne trouvent cependant que Kelly dans une voiture abandonnée. Qu’est-il advenu de Kathy ? Alors que tout espoir semble perdu, Kelly affirme que sa sœur est bien vivante, comme si les jumelles parvenaient à communiquer par télépathie… Jamais depuis Un cri dans la nuit, Mary Higgins Clark n’avait élevé la tension à un tel degré. Un suspense extrême et angoissant qui nous plonge dans le pire des cauchemars celui des kidnappings d’enfants.

 

Mon avis:

C’est ma belle-mère qui m’a prêter/donner (faut que je lui redemande ^^) ce bouquin. Comme avec certains auteurs, Mary Higgins Clark était de celle dont j’avais peur de me lancer, oui c’est bête!!! Ils ont tellement de fans que je trouve plus difficile de les découvrir. Mais bon là, je ne l’achetais pas, on me dit qu’il est bien donc voila je me laisse tenter.

Ensuite, c’est en piochant un papier dans ma book jar que je l’ai sorti de ma PAL. Comme la plupart des romans de cette auteur, si ce n’est pas tous, Deux petites filles en bleu est un suspens et donc je voulais qu’une fois commencer, je ne puisse plus lâcher le livre… Je dois bien avouer que ça n’a pas été le cas mais malgré tout, j’ai bien accroché à l’histoire.

Il est abordé deux thèmes que je trouve très intéressants, le kidnapping d’enfant qui est pour tous u cauchemar, parents ou pas, mais aussi le lien unissant des jumeaux qui depuis toujours m’interpelle.

En ce qui concerne le kidnapping, on connaît dès le début qui sont les coupables de l’acte même mais il reste une page blanche en ce qui concerne le cerveau de ce plan. Et personnellement, jamais je n’aurais deviner son identité et encore moins son mobile; L’écrivain sait très bien brouiller les pistes, nous amener sur d’autres pour nous y perdre encore une fois c’est vraiment très bien fait. Comme je le disais, je n’ai pas été complètement investie dans le récit mais malgré tout on veut vite en finir pour avoir le fin mot de l’histoire.

Je pense que l’auteur m’a un peu perdue à cause de sa multitude de personnages. Certes grâce à cela elle amplifie le suspens, on ne sait plus où donner de la tête mais là en l’occurence, c’était trop pour moi. Et du coup, je mélangeais les gens, et donc j’avais quelques difficultés à suivre toutes les actions par moment…

Maintenant, en ce qui concerne le sujet de lien télépathique entre jumeaux, j’ai été captivée et elle m’a donné encore plus envie de m’y pencher. J’ai trouvé vraiment extraordinaire ce qu’elle décrit et à priori, elle s’est vraiment documenter, ce n’est pas des paroles en l’air; Je vais d’ailleurs mettre de côté la bibliographie qu’elle nous donne à la fin. C’est captivant!!!

Je compte bien continuer mon aventure livresque avec quelques étapes aux côtés de Mary Higgins Clark. Si vous avez des titres à me conseiller, je suis preneuse…

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Intime ressemblance de Lisa Scottoline

Intime rese

Résumé:

Un soir, la journaliste Ellen Gleason trouve en rentrant chez elle un avis de recherche dans la boîte aux lettres. Un de ces dépliants comme la police de Philadelphie en diffuse chaque jour des dizaines.

Sauf qu’en regardant de plus près la photo de celui-ci, son cœur s’arrête soudain de battre : c’est la photo de son petit garçon Will qu’elle a adopté il y a deux ans ! Dès lors, impossible de rester sans rien faire. Son instinct de journaliste et son cœur de mère la poussent à enquêter pour savoir qui est vraiment son fils. Mais, à trop vouloir découvrir ce qui était caché, elle devient gênante pour certains, pour ces hommes de l’ombre qui ne reculent devant rien.

Mon avis:

Après Le livre de Perle j’avais besoin d’une lecture addictive, je me suis donc lancé dans ce thriller suspens en espérant vraiment accrocher. Bon, ce n’est pas le meilleur suspens que j’ai lu mais il a rempli sa mission. Il m’a redonné goût à mes soirées consacrées à la lecture.

Ce n’est pas un livre qui me restera gravé dans ma mémoire d’ailleurs, il commence juste à s’effacer mais j’ai passé un très bon moment. J’ai adoré l’intrigue que Lisa Scottoline met en place. Cette histoire sur fond d’amour d’une mère pour son fils est vraiment belle et on se dit que beaucoup de personnes serait prête à tout pour leur enfant. Par moment, les évènements nous paraissent vraiment saugrenus mais sans être trop dérangeants, ils nous rappellent juste que l’on est dans une fiction…

On devine quelques éléments mais l’auteur arrive tout de même à nous surprendre par des détails plus ou moins petits tout au long de la lecture.

Je n’en ferais pas le livre de l’année, ni le thriller de l’année mais je vous le conseille tout de même car il mérite d’être lu. Un très bon roman qui m’a empêcher de tomber dans une panne livresque que je sentais venir!

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

L’enfant dans la valise – Lene Kaaberbol et Agnete Friis

téléchargement

 

Les auteurs:

Résumé : Nina ne sait pas dire non. Pour rendre service à son amie Karin, elle accepte d’aller récupérer une valise en consigne à la gare de Copenhague. Elle est loin d’imaginer ce qu’elle s’apprête à découvrir à l’intérieur : un petit garçon de 3 ans, visiblement drogué, le pouls faible, mais vivant ! Qui est-il ? Qui lui a fait ça ? Nina panique et tente désespérément de contacter Karin pour lui demander des explications, mais cette dernière reste injoignable. Commence alors pour Nina et l’enfant une cavale infernale à travers le Danemark

Mon avis: 

 

note 1note 1note 0.5note 0note 0

J’ai emprunté ce livre à la bibliothèque et je suis plutôt rassurée ! Il n’est pas totalement désagréable mais pas assez mémorable pour intégrer ma bibli perso.

Je n’ai mis que 2,5 étoiles parce qu’il y a de nombreux points qui m’ont gênés.

Premièrement les personnages: ils sont nombreux et bien qu’ils interviennent les uns après les autres, j’ai mis près de la moitié du livre a bien les distinguer. Peut être est ce du a leur nom typique de l’Europe de l’est, en tout cas ca ne m’a pas aidé.

Ils ne sont par ailleurs pas très attachants, malgré des petits flashback sur leur vie qui nous permettent d’en savoir plus sur leur vie.

Ensuite l’histoire, classique pour un thriller mais beaucoup trop simple et gentillette malgré le thème abordé. On sait des le début que l’enfant retrouvera sa maman et bien que je n’esperais absolument pas une fin triste, je trouve que ça rend la lecture longue car on attend d’arriver a la fin par ennui.

Comme beaucoup de lecteur, j’ai été déçue de voir que le livre se finissait avec Nina, même si a priori il s’agit de l’héroïne, j’aurai aimé revoir Sigita, la maman du petit garçon enlevé.

Sans pour autant dire que ce livre était pénible, je l’ai trouvéun peu fade. Bref, je ne vous le déconseille pas mais je ne m’attends pas a ce que vous me disiez qu’il fait parti de vos coups de coeur.

La couverture du livre me permet de cocher une ligne d’un challenge un peu oublié tellement j’avais du mal à trouver les bonnes couvertures !! Ligne 25 – une ombre

 

Source: Externe