Avis

[Mavilyly] Les écorchés T2: Tourmente de Tillie Cole

tourmente

Editeur: Milady
Nombre de pages: 468 pages
Prix: 16.90 euros
Année de parution: 2018

Résumé:

« Des personnages masculins aux cinquante nuances de mâle. Tillie Cole est une auteure talentueuse.  » AudioGals La rencontre de Roméo et Juliette et du Parrain. Constamment drogué par son maître, 221 tue avec une efficacité redoutable. Il est l’atout majeur qui permet de faire fructifier les affaires du parrain de la mafia géorgienne de New York. Jusqu’au jour où il est capturé par le clan adverse. Captif, il rencontre Talia Tolstaia, la fille d’un parrain russe. D’abord attendrie par ce colosse puis fascinée, elle décèle en lui bien plus qu’une machine à tuer et se donne pour mission de le faire s’ouvrir à la vie et à ses plaisirs… Mais la famille de la jeune femme la laissera-t-elle convoler avec leur ennemi de toujours ?

Mon avis:

Ce roman a été une franche réussite pour moi. Pour autant, attention, il ne conviendra pas à tout le monde.

Tout comme dans le premier tome de cette saga, on est en plein milieu de la mafia, des mafias je dirais même et donc de guerre de clan… Cette rivalité est sanglante, ne fait pas de cadeau mais surtout mêle tout le monde, hommes, femmes et enfants.
Il est aussi question de lobotomisation, de combat à mort, de sexe et de tout ce que violence veut dire.

Tout comme pour Ruine, il m’a fallu quelques pages, voir quelques chapitres pour réussir a entrer dans l’histoire et y être un peu plus à l’aise. C’est impossible d’imaginer la vie de nos personnages (et heureusement) donc il y a un petit moment d’adaptation. Qui d’ailleurs ne se fait pas totalement pour moi. Il y a toujours des moments dans ma lecture où je suis mal à l’aise, où les propos et les gestes me posent questions voir me choquent.
Mais la plume de Tillie Cole arrive à me remettre dans l’histoire et surtout à me donner aussi un peu de lumière et d’espoir dans cette histoire très très sombre.

C’est les seuls romans que j’ai lu avec pour thème la mafia (tout du moins je crois), et je suis persuadée que c’est grâce à la plume de l’auteur que j’arrive à apprécier et je dirais même dévorer ces romans. Ils sont tellement addictifs, je tournais les pages sans pouvoir m’arrêter et sans aucune envie de m’arrêter non plus. Ce que fait l’écrivain avec cette saga est vraiment impressionnant. C’est terriblement noir avec juste quelques étincelles de lumière tout le long du roman.

Soyez prévenu, pour moi Les écorchés sont des dark romances, elles ne font pas rêver, elles sont très loin de la douceur et de la tendresse d’une romance. Elles sont explosives, elles retournent l’estomac et les coeurs donc si vous vous lancez dedans, vous n’en sortirez pas indemne. Cependant si c’est un genre qui ne vous fait pas peur et qui vous attire, alors allez-y.

Je lirais le 3ème tome le mois prochain surtout que les dernières pages de Tourmente ont vraiment piqué ma curiosité et je m’achèterai la suite rapidement.

Avis

[Mavilyly] Love crescendo de Tillie Cole

love crescendo
Editeur: Hachette:

Nombre de pages: 352 pages

Prix: 16.90 euros

Année de parution: 2019

 

Résumé:

Lorsque Cromwell, 19 ans, est derrière ses platines,
les corps se pressent, la fièvre monte. Personne ne lui résiste.
Jusqu’à la fille dans la robe violette.

Ce soir-là, Bonnie est venue voir
l’ex prodige du classique qui lui a inspiré sa passion.
Son verdict tombe, implacable : la musique de Cromwell n’a plus d’âme.

Cromwell n’aurait pas dû se laisser atteindre.
Pourtant, les paroles de Bonnie rallument en lui
l’étincelle de quelque chose qu’il croit mort depuis longtemps.

Alors, quand le destin les force à travailler ensemble,
leur attirance mutuelle les rapproche,
leurs sentiments se font plus forts.
Et, malgré les secrets qui pourraient leur briser le cœur,
jour après jour, leur amour va crescendo…

 

Mon avis:

Je tiens par commencer en remerciant les éditions Hachette et le site NetGalley pour m’avoir permis de lire ce roman et continuer à découvrir l’auteur que j’avais particulièrement aimé dans Mille baisers pour un garçon. Et je ne vais pas tourner autour du pot et je vous dis tout de suite que Love crescendo a été un coup de cour qui a sûrement dépassé celui du précédent roman de l’auteur que j’ai lu…

J’ai beaucoup de mal à parler de cette lecture car vraiment elle m’a perturbé au plus profond de moi et à chaque fois que j’y pense, j’ai toutes les émotions qui m’ont traversé pendant la lecture qui reviennent en force.

L’auteur commence assez simplement avec ces personnages. On a Cromwell qui est complètement perdu et qui se rattache aux mauvaises choses, l’alcool, la fête et les filles. Mais aussi à sa musique qu’il vit à travers les couleurs. Il a cette particularité de voir la musique et non pas seulement de l’entendre, mais il n’est pas sûr que cela soit une bonne chose malheureusement car il ne comprend pas et se sent bien seul face à cela. Ensuite on a Bonnie, très bonne élève, je dirais même fille parfaite qui est là pour sa famille et surtout son frère jumeau. Elle ne fait aucun écart de conduite et ne vit elle aussi que pour la musique. Mais cette attitude si sage cache quelque chose…

Et à partir du moment où chacun d’eux se dévoile, apprend à l’autre son côté positif pour l’un et négatif pour l’autre, le récit prend une dimension complètement différente. L’attachement aux personnages ne fait que grandir et on s’attend au pire. On veut croire que tout va bien finir mais on sait aussi que cela n’est pas possible. Les difficultés sont inévitables, je dirais même que les drames sont inévitables. Je ne vous cache pas que j’ai deviné comment tout cela allait se passer mais comme je n’avais pas envie de cette tournure des événements, je m’accrochais pour qu’il y ait une fin autre et donc quand le moment tragique est arrivé, je n’ai pas été surprise mais j’ai été tout de même dévastée par le choix de l’auteur…

Je ne pourrais pas vous en dire plus sur ce choix et cette fin sans vous spoiler mais clairement c’est le genre de lecture qui m’a fait vider tous les mouchoirs de mon salon. Une fois que les larmes ont commencé à couler, je ne pouvais plus m’arrêter. Tillie Cole nous offre un roman terriblement dur, qui aborde des sujets tous plus horribles les uns que les autres et tout cela avec une plume simple mais qui nous transmet des émotions puissance 10000…

Je vais relire ma chronique avant de vous la poster pour le principe mais je n’y changerais rien car comme je vous le disais ce que je ressens pour cette lecture est encore très fort, la boule au ventre est là et je pense que si je laissais venir les larmes ne seraient pas loin. Je ne peux pas dire qu’il résonnera dans chacun de nous mais pour moi c’est une petite pépite qui mérite qu’on lui laisse sa chance. Je compte bien me le procurer afin de pouvoir le relire et retourner avec ces personnages qui m’ont tant et tant touché…

 

coup_de_coeur