Avis

[Mavilyly] Les filles de l’astrologue T1 de Laurence Schaack & Françoise de Guibert #PLIB2019

Les filles de l'astrologue
Editeur: Rageot
Nombre de pages: 352 pages
Prix: 14.90 euros
Année de parution: 2018

Résumé:

Thérèse, Ariane, Philomène et Soledad sont quatre soeurs et filles d’un astrologue. Lorsque ce dernier se fait arrêter car le roi Louis XIV interdit la pratique de l’astrologie, elles sont obligées de quitter leur maison et de se séparer.

 

Mon avis:

C’est grâce au PLIB et aux éditions Rageot que j’ai pu lire ce premier tome et je peux vous dire que si je l’avais lu avant, ce premier tome aurait fait parti de mes finalistes du PLIB. J’ai beaucoup beaucoup aimé cette lecture.

Je vous écrit cette chronique 15 jours après l’avoir terminé mais malgré tout, l’histoire et les personnages sont encore bien présents dans ma mémoire. J’ai particulièrement aimé le fait que les auteures prennent le temps de mettre en place leurs personnages et leur intrigue mais sans oublier de faire avancer cette dernière. Du coup, on s’ennuie pas un seul instant mais on est pas perdu non plus.

J’ai très envie de découvrir la suite de cette saga surtout car je me suis vite attachée aux 4 filles,ma préférence va à Philomène, et leurs caractères bien distincts attisent ma curiosité tout comme le sort de leur papa.

Je n’ai jamais été une férue d’Histoire, au contraire à l’école s’était plutôt ma bête noire, mais avec ce genre de roman, on a envie de faire des recherches pour connaître plus en détails le contexte de l’histoire. C’est toujours un point positif pour moi. Par contre un sujet, qui m’a énormément intéressé, l’astrologie. Je suis depuis plusieurs mois maintenant par la Lune mais aussi les étoiles ect, donc ce roman a résonné en moi un peu plus.

Bref, pour moi Les filles de l’astrologue est très prometteur et surtout ce premier tome peut plaire à un grand panel de lecteur…

 

Pour le PLIB: #ISBN9782700256215

Publicités
Avis

[Mavilyly] L’empire d’Atlantia de Lisa Fiedler

L'empire d'Atlantia
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 394 pages
Prix: 8.40 euros (occasion)
Année de parution: 2016

Résumé:

On peut être petit et avoir le coeur grand.
Dans la mystérieuse cité d’Atlantia, Hopper se retrouve plongé au milieu d’une dangereuse guerre des territoires entre chats et rats. Pour rétablir la paix, la souris devra faire preuve d’un grand courage et accepter le secret qui entoure sa naissance.

 

Mon avis:

J’ai acheté cet ouvrage lors d’une opération 1 livre acheté = 1 livre offert chez France Loisirs. Je me disais qu’il serait parfait pour être envoyé à ma nièce un de ces mois à venir mais comme pour tous les livres que je lui envoie, surtout quand je ne connais pas l’univers et l’auteur, je lis les livres avant pour être sûre que c’est adapté pour elle.

Pour ce premier tome, je ne peux que vous encourager à y aller. J’ai passé un très bon moment avec cette lecture et bien que la naïveté des personnages m’a fait levé les yeux au ciel à plusieurs reprises, ce n’est pas quelque chose qui gênera votre lecture.

L’auteur met en place l’intrigue, qui est très efficace sans pour autant oublier l’action et le dynamisme qui rend la lecture palpitante. Les personnages et la problématique sont installés simplement sans perdre de temps et sans perdre le lecteur en même temps.

Malgré une petite difficulté à me représenter les lieux de l’intrigue (les égouts) et cela malgré la carte fournie, je suis enthousiaste à lire la suite et surtout à mettre ce roman entre les mains de ma nièce.

Avis

[Mavilyly] Le clan perdu de Cassandra O’Donnell

Le monde secret de Sombreterre

Editeur: Flammarion jeunesse
Nombre de pages: 202 pages
Prix: 10 euros
Année de parution: 2016

 

Résumé:

Orphelin, Victor n’est pas un garçon comme les autres. Il parle avec les fantômes et voit des choses que personne d’autre ne perçoit. Quand la jolie et captivante Alina fait irruption dans sa classe avec son horrible monstre invisible sur son épaule, le monde de Victor est bouleversé. Qui est-elle ? D’où lui viennent ses étranges et terribles pouvoirs ? Et surtout, pourquoi a-t-il l’impression de la connaître et qu’un lien ancien et magique les relie l’un à l’autre ?

 

Mon avis:

Et me voila parti avec une nouvelle saga de l’auteur ^^. Mais ayant adoré les 5 premiers tomes de Malenfer, les 2 premiers de Rebecca Kean et le premier de La légende des quatre comment faire autrement qu’attaquer celle-ci, je vous le demande?!?! Surtout que je me rassure en me disant qu’au final, cette saga n’est pas pour moi. Je l’offre à ma nièce donc ça rentre aussi vite que ça sort de ma bibliothèque.

En ce qui concerne, ce premier tome de Le monde secret de Sombreterre, je ne sais pas si vous allez être d’accord avec moi, mais on ne peut que la comparer à Malenfer et personnellement, j’ai préféré ce premier tome à l’autre saga… Je me suis plus vite attachée aux personnages surtout la jeune Alina que je trouve adorable malgré ses bizarreries, et on rentre aussi beaucoup plus vite dans le vif du sujet et du monde.

Je me suis vraiment laissée balader par l’auteur dans ce premier tome et j’ai ressenti une belle frustration lorsque j’ai tourné la dernière page. Je ne peux pas acheter de livres pour le moment et c’est vraiment dommage parce que à choisir je vais continuer cette saga plutôt que Malenfer bien que je ne la laisse pas de côté. Ou alors non je vais demander à ma nièce laquelle elle préfère, vu que c’est pour elle à la base lol.

Comme tous les récits que j’ai pu lire de l’auteur, il y a grand dynamisme dans l’écriture et dans la narration. Clairement on ne s’ennuie pas et il était difficile pour moi de lâcher le livre. Et petit plus de ce roman, il est illustré tout comme Malenfer et par le même illustrateur, Jérémy Fleuri, qui a un coup de crayon que j’aime beaucoup!

J’espère vous avoir transmis mon enthousiasme avec cette saga qu’elle soit pour vous ou un jeune de votre entourage.

Avis

[Mavilyly] Un amour de chat de Mélissa Metz

Un amour de chat

Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 351 pages
Prix: 20 euros
Année de parution: 2018

Résumé:

Une année rien qu’à moi ! En s’installant à Los Angeles dans la charmante résidence de Storybook Court, Jane, trentenaire de nouveau célibataire, se donne un an pour réaliser ses rêves… dès qu’elle saura en quoi ils consistent ! Une nouvelle vie dans laquelle il n’y a pas de place pour un homme. Seulement, MacGyver, son chat, en a décidé autrement !

Bien décidé à rompre la solitude de la jeune femme, il jette son dévolu sur l’un des voisins, David, boulanger, veuf depuis trois ans. Le malicieux félin va tout faire pour provoquer une rencontre…

 

Mon avis:

Lorsque France Loisirs m’a envoyé les deux romans de Mélissa Metz (dans le cadre du Top Lecteurs), j’étais assez sceptique. J’avais déjà vu ce roman mais je ne m’y étais pas intéressée plus que cela. La couverture ne m’attirait pas vraiment (je suis plus team chien moi ^^) tout comme le résumé. Et pourtant…

J’aime ces lectures dont on attendait rien voir d’y être hermétique et qui nous surprennent. J’ai passé un très très bon moment avec cette romance. On est loin de la lecture du siècle car tout est assez prévisible mais c’est le genre de lecture qui fait du bine, qui donne le sourire et qui se lit très facilement.

Les personnages m’ont bien plu. J’ai trouvé Jane et David bien travaillé et j’ai aimé leur simplicité et surtout leur volonté de vivre la vie pleinement et de redécouvrir le bonheur. Ils sont touchant tout comme les personnages secondaires qui apportent vraiment une touche de peps à l’histoire.

Il est impossible de parler des personnages sans parler de MacGyver, le chat de Jane. Sans lui, il n’y aurait pas d’histoires et surtout pas tout ces péripéties et ces situations rocambolesques que l’auteur nous propose. Forcément je l’ai trouvé très drôle mais c’est surtout ces réflexions sur les humains que j’ai adoré. Je me demande tellement souvent ce que peuvent bien penser mes animaux alors le voir là, cela fait sourire.

Je me suis laissée guider par la plume de l’auteur et j’ai fini ce roman avec le sourire et avec le sentiment que peu importe ce qui se passe dans la vie, quand on le veut, le bonheur finit par gagner. Et cela fait du bien.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Les Els T1 de H. Roy

Les Els
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 560 pages
Prix: 9.99 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

« Je cours. Plus vite que jamais. Mes pulsations cardiaques sont des percussions frénétiques qui rythment ma cavalcade. L’air me brûle les narines, m’enflamme la gorge. J’ai froid, j’ai peur, j’ignore où je vais. Fuir, c’est tout ce qui m’importe. »

Connor a 18 ans, elle vit avec son père à Eden Lake, une petite ville des Adirondacks et, en dehors du fait que son meilleur ami a subitement pris ses distances, elle mène une existence plutôt tranquille.

Le jour où sa tante débarque, les choses se compliquent. Car les cauchemars qui assaillent Connor depuis quelque temps pourraient bien devenir réalité…

 

Mon avis:

Lorsque Aurélie de chez France Loisirs m’a proposé les deux premiers tomes de cette saga pour débuter le Top lecteur chez eux, j’étais assez dubitative. C’est le genre de saga sur laquelle je ne m’attardais pas, la couverture m’emballe peu et le résumé non plus. Et j’avais très peur de me retrouver avec une saga ressemblant beaucoup trop aux autres dans le même genre.

Mais bon c’était l’occas de découvrir une auteur et puis j’aime laisser la chance aux livres.

Lorsque j’ai débuté ma lecture, mes craintes se sont amplifiées. On rencontre Connor, adolescente vivant simplement entourée de ses amis et sa famille. Puis vient le moment où elle apprend qu’elle n’est pas si normale que cela. On ne peut pas faire plus classique. Mais c’est aussi là, où je trouve que Les Els se démarquent des autres. Car lorsque Connor apprend sa nouvelle nature et tout ce qui en incombe, elle n’est pas seule. De nombreuses personnes sont là pour l’accompagner, la renseigner et la soutenir. Cela a fait toute la différence pour moi. Le récit en devenait beaucoup plus réaliste bien qu’on est face à des créatures surnaturelles. A partir de là, je me suis laissée emporter par ma lecture.

Les choses étaient dotant plus simple qu’à part un petit détail tout me plaisait dans ce premier tome. Les personnages sont attachant et tous différents les uns des autres. On se doutent que chacun a des parts plus sombre que d’autre et je n’avais qu’une envie qui était de les découvrir dans leur intégralité. On rentre assez vite dans les problèmes, ce qui implique un rythme qui se dynamise rapidement et rend la lecture fluide et addictive. Tout cela ponctué d’un humour venant des personnages qui a très bien marché sur moi.

En ce qui concerne, le seul point négatif que j’ai décelé, c’est l’introduction du triangle amoureux qui pour moi ne tient pas la route. Je m’arrêterais la car je vous laisse le découvrir ^^.

Bref, un très bon début de saga qui demande à lire la suite sans cette fin qui exige qu’on lise la suite. Parce que tout va changer!!!

Note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Love Never Dies de Ludivine Delaune & Delinda Dane

Love never dies
Editeur: Something else
Nombre de page: 292 pages
Prix: 16.99 euros
Année de parution: 2018

Résumé:

Jusqu’où seriez-vous prêt à aller pour sauver un être cher ?

Everly Hastings, fille d’un richissime homme d’affaires et maman célibataire, n’aurait jamais cru en arriver là…

Lorsque la vie ne tient qu’à un fil, l’espoir est tout ce qui lui reste. Elle ne reculera devant rien, allant même jusqu’à flirter avec l’illégalité…

Puisque son unique chance de sauver son fils, c’est lui… Malcolm Blake. Deux mètres de testostérone, désagréable, grossier, cet ancien des forces spéciales ne pense qu’avec son entrejambe et… son flingue.

Entre eux, c’est le choc des titans, un combat où tous les coups sont permis.

Venez découvrir une aventure humaine à couper le souffle où l’amour ne meurt jamais…

 

Mon avis:

Pour vous raconter l’anecdote de la fille qui ne fait pas gaffe; je demande un titre sur NetGalley qui s’intitule Hope Never Dies, j’ai complètement flashé sur la couverture et le résumé me plaisait bien. Puis vient le moment où je le rentre dans ma pal sur Livraddict et que je me rends compte que c’est un tome 2 ^^. J’avais les boules de pas pouvoir le lire rapidement donc j’ai été voir si je trouvais le tome 1 sur le site de Kobo et il était à 1.99€, j’ai donc plus hésité et je l’ai pris. Voila, vous êtes contents non???

Et quel bien m’en a fait car j’ai passé un super moment avec cette lecture. Pour moi, sans être un ovni, Love Never Dies ne ressemble à aucun livre que j’ai lu. il y a de la romance, il y a du drame, il y a une petite part de thriller. Les auteurs ont réussi à nous faire vivre ce road-trip si particulier qui transpire l’espoir et l’amour sans oublier sa part sombre et cruelle.

Elles ont réussi à nous faire rire, tout en nous faisant pleurer. On déteste ces personnages mais en même temps on les adore (surtout Malcolm ^^). Tout ça dans une intrigue si dure! Il est impossible de se mettre dans la peau de ces parents prêts à tout pour leurs enfants. J’ai beau être maman et me dire que je suis prête à tout, tant qu’on a pas vécu ce qu’ils vivent c’est inimaginable.

Il est dommage que j’ai réussi par moment des longueurs bien qu’elles ne soient pas handicapantes et que je les ai vite oublié. Après une quinzaine de jours, je ne retiens que ce sentiment d’amour qui ressort du roman. Des amours différents, des amours plus ou moins forts mais des amours intense et sincères…

J’ai été choquée par un des choix des auteurs bien qu’en y réfléchissant il était difficile de faire autrement, mais sur le coup cela m’a littéralement coupé le souffle, c’est un passage extrêmement dur. Mon plus grand regret, est ce qui suit ce passage. Tout va trop vite et c’est peut-être un peu trop prévisible mais bon cela n’enlève rien à la lecture.

Je suis en train de lire le deuxième tome et pour le moment, il est encore mieux que celui-ci…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Confidences de Sara Shepard

Confidences
Editeur: 12-21
Nombres de pages: 290 pages
Prix: 9.99 euros (numérique)
Année de parution: 2013

 

Résumé:

Salut les filles… Surprise ! Vous savez qui vous parle ? Non, vraiment pas ? Il faut dire que depuis l’Affaire Jenna les pertes de mémoire vous arrangent bien… Mais moi je n’ai rien oublié et vous n’avez pas fini d’avoir de mes nouvelles. D’ailleurs j’espère que vous appréciez mes petits mails et textos amicaux qui vous rappellent que je suis là, tout près de vous… Car vous avez été de très très vilaines filles, Aria, Spencer, Emily et Hanna. Vous ne méritiez pas l’amitié d’Alison. Vous qui étiez comme les cinq doigts de la main, sa disparition ne semble pas vraiment vous avoir affectées… Il faut dire que vous lui aviez fait des confidences plutôt… compromettantes, hein ? Sa disparition vous est bien tombée pas vrai ?Mais maintenant c’est fini, vous allez payer… Je crois voir que vous perdez votre sourire les miss Perfection ! Il fallait y songer avant les filles, c’est pas beau de mentir ! – A

 

Mon avis:

Confidences est le premier tome de la saga Pretty Little Liars et j’aurais presque envie de vous faire mon avis en une seule phrase mais bon je me dis que cela ne serait pas trop respectueux pour vous ^^.

Lorsque j’ai vu qu’il ne faisait que 290 pages après l’avoir terminé, j’ai été vraiment surprise parce qu’il m’a semblé beaucoup plus long que cela. Je trouve qu’il y a énormément de longueurs et j’ai eu pas mal de moment où je me suis ennuyée. J’ai difficilement accroché avec les personnages qui sont un peu trop jeunes pour m’identifier à eux et ils ont une liberté d’agir et une relation avec leurs parents tellement différents de ce que j’ai vécu que ça me paraissait fou. Bref encore une fois, un ptit souci avec les personnages qui entachent ma lecture.

Pour autant, à mon grand désespoir j’ai envie de lire la suite ^^. Et bien oui parce que bon la plume de Sara Shepard n’est pas mauvaise, elle sait titiller notre curiosité et on veut savoir forcément. On a tellement de questions tout au long de la lecture. Et puis j’ai la suite dans ma liseuse donc…

Bref, je débute cette saga un peu déçue mais je vais poursuivre  parce que je suis faible et advienne que pourra…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume