Avis

[Mavilyly] Quelques secondes T1: Colin & Hunter de Séverine Balavoine

Colin & Hunter

Editeur: Reines-beaux
Nombre de pages: 222 pages
Prix: 15 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Colin a cessé de vivre pour lui le jour où un drame est venu bouleverser sa famille. Du jour au lendemain, il abandonne ses études pour s’occuper de sa famille et trouve un travail dans une petite boutique de musique. Mais ce n’est pas une vie pour un jeune de son âge. Ses proches décident de lui faire comprendre qu’il doit penser un peu à lui.

Colin décide de les écouter et de prendre son indépendance. Alors qu’il se reconstruit peu à peu, une rencontre imprévue va changer sa vie en quelques secondes. Hunter, un boulanger bien dans ses baskets, va s’immiscer dans son quotidien et lui montrer que l’amour peut surgir n’importe où et prendre un visage inattendu.

Colin va devoir comprendre et accepter cette nouvelle attirance s’il veut être de nouveau heureux.

 

Mon avis:

C’est tout d’abord sur la couverture que j’ai craqué, je la trouve vraiment sublime comme très souvent lorsque celle-ci est en noir et blanc. Et j’ai eu la grande chance (enfin comme tous les autres hein ^^^) de l’avoir dans les boxs du confinement. Je n’ai pas attendu longtemps pour me lancer dans cette saga.

C’est une lecture qui a été très agréable, la plume de l’auteur est sympathique, l’auteur sait développer son histoire avec autant d’humour que de sentiments. Je n’ai pas eu le coup de coeur mais cela c’est joué à peu.

Le petit truc qui m’a gêné, c’est que l’entourage de Colin accepte trop facilement le fait qu’il soit attiré par les hommes, enfin un homme. J’aimerais que ce soit ainsi que de nos jours les gens réagissent mais on sait bien que non et du coup j’y ai vu un petit manque de crédibilité. En écrivant ces mots, je me rends compte à quel point c’est horrible mais je me dois de tout vous dire.

J’ai par contre beaucoup aimé la façon dont l’auteur aborde le deuil et ses conséquences sur le plus ou moins long terme…

Je suis très sélective sur les livres qui restent chez moi, une fois lus, donc cette saga n’attirera pas dans ma bibliothèque mais je compte bien lire la suite en ebook.

 

 

Avis

[Mavilyly]Le masque du loup de J.A. Curtol

Le masque de loup

Editeur: Sharon Kena
Nombre de pages: 142 pages
Prix: 9.50 euros
Année de parution: 2020

 

Résumé:

17eme siècle, Château de Vaux le Vicomte

Une calèche s’arrête et j’en sors, fatiguée du voyage.
Je m’appelle Grace Fouquet et j’ai 16 ans. C’est ici que va commencer mon histoire. Mon père est le surintendant des finances de Louis XIV et il m’a fait venir pour me présenter mon futur époux. Tout cela semble simple, dit comme ça, et pourtant une autre rencontre va tout bouleverser.
Je vais aller jusqu’à enfreindre les règles et m’enfuir avec cet homme au masque de loup pour rejoindre un monde qui m’est inconnu et que je n’imaginais même pas.

 

Mon avis:

 

C’est encore dans les boxs du confinement que j’ai eu ce roman et malgré une moyenne pas vraiment terrible, j’ai eu envie de lui laisser la chance.

Malheureusement, tout s’est confirmé, je n’ai pas spécialement apprécié ma lecture! Il est beaucoup trop simple que ce soit dans l’écriture ou encore dans l’histoire qui est du vu et revu. On est aussi à fond dans les clichés avec cette romance paranormale donc il est difficile de ne pas lever les yeux au ciel.

Je ne veux en aucun cas, descendre ce roman mais malheureusement je n’ai rien aimé dans cette lecture ^^.

 

 

Avis

[Mavilyly] Grand siècle T1: L’académie de l’éther de Johan Heliot

L'académie de l'étherEditeur: Mnémos
Nombre de pages: 304 pages
Prix: 19 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

L’ambitieux lieutenant de frégate Baptiste Rochet présente au jeune Louis XIV une étrange météorite sphérique, rapportée de son dernier périple en mer. Médusé, le mathématicien et penseur Blaise Pascal y trouve alors une terrifiante source d’inspiration. Ses découvertes bouleverseront à tout jamais le destin du Roi-Soleil et de son royaume, ainsi que les vies d’une fratrie tentant d’échapper à la misère et impliquée bien malgré elle dans les drames à venir.

Nobles comploteurs, inventions géniales de Pascal, imprimeurs libellistes, malfrats sans pitié de la cour des Miracles et mousquetaires désenchantés peuplent le théâtre d’un monde sur le point de basculer dans un Grand Siècle futuriste, entre ombre et lumière, entre la terre et les étoiles.

 

Mon avis:

 

J’ai reçu cet ebook dans les boxs du confinement et je suis bien heureuse car je pense que je ne serais jamais aller vers lui autrement. Et je serais passée à côté de la plume de l’auteur qui est vraiment très agréable. Je ne continuerais pas la saga car l’histoire en elle-même, ne m’a pas accrochée plus que cela mais je vais devoir me pencher sur la longue liste de romans écrits par lui.

Avec ce roman qui pousse vers l’historique avec un côté steampunk, on suit une famille déchirée qui a su me toucher. J’ai été moins sensible a la quête de l’éther justement…

Je recommande fortement cet auteur et cette lecture pour ceux qui aime ce style…

Avis

[Mavilyly] Dans les yeux de Lya T1: En quête de vérité de Carbone & Justine Cunha

Dans les yeux de Lya

Editeur: Dupuis
Nombre de pages: 64 pages
Prix: 12.50 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

À la veille de ses 17 ans, Lya se fait renverser par un chauffard qui prend la fuite, la laissant pour morte. Elle survivra mais devra rester en fauteuil roulant toute sa vie. Quatre années plus tard, elle termine son DUT Carrières juridiques et décroche un stage dans le cabinet d’avocats le plus prestigieux de la ville, celui du célèbre et médiatique maître Martin de Villegan. Son stage n’a pas été choisi par hasard, bien au contraire. C’est ce même cabinet qui a réglé son cas des années auparavant. Ses parents ne lui en ont rien dit mais elle a découvert qu’ils avaient été achetés pour éviter des poursuites juridiques. Bien décidée à retrouver celui qui l’a renversée et à lui faire payer, elle va se mettre en quête du dossier. Un jeu dangereux commence alors et sa soif de vengeance ne sera pas sans conséquences…

 

Mon avis:

Ça fait un petit temps que je voulais lire cette BD qui m’interpellait avec son titre qui comporte le prénom de ma nièce (oui je sais cette raison est complètement injustifiée).

Avec tous les avis positifs que je voyais plus les recommandations de Sylvie, je suis passée à l’achat en février.

J’ai passé un excellent moment avec ce premier tome qui a un sujet très fort; le handicap causé par un accident et l’injustice!!

J’ai aimé les dessins, l’histoire et je suis curieuse d’avoir la suite! Ça se lit très facilement, on s’attache assez vite aux personnages et l’histoire fait qu’on a envie de connaitre le dénouement.

Je recommande et j’espère que le tome 2 sera lu rapidement.

 

 

Avis

[Mavilyly] Le langage des fleurs d’Erika Boyer

Le langage des fleurs

Editeur: Autoédité
Nombre de pages: 299 pages
Prix: 14.90 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Rose est dans une relation amoureuse qui ne la satisfait pas mais à laquelle elle ne parvient pas à mettre un terme. Elle supporte le comportement souvent abusif de son petit ami et se concentre sur ce qui a de l’importance pour elle, à savoir, la boutique qu’elle a héritée de son père. Mais le beau Ethan va venir mettre son coeur à l’envers et chambouler le faible équilibre de sa vie.

Rose se laissera-t-elle cueillir par ce bel inconnu tatoué au charme indéniable ? Arrivera-t-elle enfin à se libérer de cette relation sans amour qui la lie à un homme dont elle pense être redevable ?

Une chose est sûre, l’été s’annonce plein de promesses et les mystérieuses livraisons de fleurs dont la jeune femme est gratifiée seront aussi surprenantes que réconfortantes.

 

Mon avis:

Erika nous a habitué à des romances qui sortent de l’ordinaire avec des messages très forts, or ici on est face à quelque chose de plus classique et bien que les thèmes soient tout aussi durs, on les voit un peu plus dans la littérature. Pour autant, j’ai passé un très très bon moment avec ce roman.

Grâce à ses personnages, toujours aussi bien travaillés, aussi réels, Erika nous embarque avec eux dès les premières lignes. Je vais être franche en vous disant qu’Ethan m’a à plusieurs reprises énervée mais rien de bien embêtant. Quant aux autres, j’ai beaucoup aimé Rose et j’ai adoré Stecy et Lucas, que je suis pressée de retrouver dans Le chant de l’océan. Je ne sais pas pourquoi mais je sens que l’émotion sea présente dans cette histoire.

Comme je vous disais plus haut, les thèmes abordés sont plus courant mais Erika le fait avec brio et nous touche par ses mots et cette capacité à nous rendre les protagonistes et les lieux si vivants.

Si je n’ai pas eu le coup de coeur pour l’histoire, je la relirais avec plaisir et la plume de l’auteur est égale à elle-même, parfaite, bien que ce soit seulement son deuxième roman.

Un grand bravo pour cette couverture qui elle par contre, a été un coup de coeur, je ne me lasse pas de la regarder.

 

Avis

[Mavilyly] Père & Fils T1 de Mi Tagawa

Père & Fils 1
Editeur: Ki-oon
Nombre de pages: 194 pages
Prix: 7.90 euros
Année de parution: 2016

 

Résumé:

Torakichi, apothicaire ambulant, passe la majeure partie de son temps sur les routes pour rendre visite à ses clients. Résultat, il n’a quasiment jamais vu son fils de trois ans, Shiro… À la mort de sa femme, il prend une décision qui changera sa vie : celle d’emmener le petit garçon avec lui sur les routes !

Mais si Torakichi est incollable sur les plantes médicinales, il n’y connaît rien aux enfants et est loin d’être un père modèle… Pourquoi Shiro pleure-t-il ? Pourquoi se réveille-t-il en pleine nuit ? Entre les soucis du quotidien et son travail éreintant, le jeune papa est complètement dépassé. Les aléas du voyage et les rencontres diverses l’aideront-ils à renouer le lien perdu avec son fils ?

 

Mon avis:

C’est sous les conseils de StorieBooks que j’ai décidé d’acheter et de commencer cette saga. Plutôt frileuse sur les oeuvres graphiques, je n’ai acheté que le tome 1 mais quel malheur!!!

Il n’y a pas un cliffhanger de malade à la fin de cet opus mais j’ai eu un tel coup de coeur pour cette histoire et ses personnages que si j’avais eu la suite, je me serais plongée dedans directement. J’ai ressenti beaucoup d’émotions lors de ma lecture dû au fait que je me susi très vite attachée aux personnages. Torakichi, on voit très vite qu’il est vraiment dépassé par la situation mais il veut bien fair et puis le petit Shiro sur lequel on est obligé de craquer je pense.

Les illustrations sont elles aussi magnifiques et pourtant les dessins des mangas ne sont pas mes préférés à cause de la non-couleur mais là, c’est super bien passé et je peux vous dire qu’il y a même une qui m’a mis les larmes aux yeux. Je vous laisse aller voir le post sur Insta que j’ai fait pour ce début de saga.

Je suis complètement conquise et j’espère ne pas traîner à acheter la suite!

 

coup_de_coeur

 

Avis

[Mavilyly] Des nuits de sang et d’étoiles de Lisa Lueddecke

Des nuits et de sang

Editeur: Auzou
Nombre de pages: 505 pages
Prix: 12.95 euros
Année de parution: 2018

 

Résumé:

Sur l’île glaciale de Skane, la Déesse s’exprime à travers les couleurs du ciel. Lorsque celui-ci se pare de vert, les habitants sont sereins car la Déesse est heureuse. Mais s’il vire au rouge, c’est signe d’un péril imminent, comme dix-sept ans auparavant, quand la peste avait décimé le village. Sans épargner la mère d’Osa… Ainsi, quand le ciel s’embrase à nouveau, la jeune fille est-elle déterminée à déjouer la prédiction. Bravant les dangers d’une nature hostile et de créatures terrifiantes, Osa part demander l’aide de la Déesse.

La quête épique d’une jeune fille singulière et courageuse pour sauver son peuple.

 

Mon avis:

 

J’ai lu ce roman grâce à StorieBooks – encore elle – car elle me l’a offert fin d’année. J’étais très curieuse de le découvrir car autant Storiebooks ne l’a pas spécialement apprécié, autant Valou de la chaîne Un temps pour elle avait eu un coup de coeur donc je voulais voir où je me situais par rapport à tout cela…

Et bein je suis au milieu 😊. J’ai apprécié mais sans que ce soit une lecture généralissime. J’ai aimé les personnages qui sont des anti-héros, qui ne sont pas comme dans tous les romans d’aventure que l’on voit. J’ai aimé la mythologie que l’auteur créé et met en place. Et surtout j’ai aimé que l’auteur ne se sente pas obligé de mettre une romance au coeur de son intrigue! Il y a des petits trucs mais c’est clairement sur les bords de l’histoire.

Malgré tout, j’ai eu quelques moments où des longueurs se sont fait sentir et surtout je me disais que finalement l’héroïne de l’intrigue ne se débrouillait jamais seule. On lui apportait toujours de l’aide voir même la solution à ses problèmes, j’ai trouvé cela un peu facile.

Je suis contente d’avoir découvert cette histoire et je dois remercier les éditions Auzou qui ont fait un travail éditorial remarquable surtout pour le petit prix.

Avis

[Mavilyly] Soeurs de sang T1: L’envol du Phénix de Nicki Pau Preto

L'envol du phénix
Editeur: Lumen
Nombre de pages: 724 pages
Prix: 16 euros
Année de parution: 2020

 

Résumé:

« Autrefois, j’avais une sœur, que j’aimais de toutes mes forces. Pourtant, si j’avais su, je l’aurais haïe. Mais qui a jamais pu contrôler les mouvements de son cœur ? »

Véronika regarde brûler dans l’âtre deux œufs de phénix sur le point d’éclore… Dire qu’il y a quelques années à peine, de puissantes reines sillonnaient encore le ciel sur le dos de ces bêtes légendaires ! Avec sa sœur Val, elle ne veut qu’une chose : chevaucher ces animaux mythiques, comme ses parents avant elles. Mais c’est puni de mort, désormais, et tous ceux qui pratiquent la magie sont traqués sans merci. Toutes deux vivent donc dans la clandestinité…

Si seulement l’un de ces phénix pouvait venir au monde, leur vie en serait bouleversée ! Mais qui, de Val ou de Véronika, l’oiseau de feu choisirait-il ? Et ce n’est pas tout : ce que la jeune fille l’ignore, c’est que tous les dresseurs de phénix ne sont pas morts ou emprisonnés. Un petit groupe, retranché dans une forteresse au sommet des montages, poursuit la résistance. Le seul problème ? Ils refusent, désormais, d’entraîner des femmes.

 

Mon avis:

Je vais commencer par remercier StorieBooks de m’avoir prêter ce roman ce et de l’avoir lu en lecture commune avec moi.

Je suis passée à deux doigts du coup de coeur pour ce premier tome. Il n’y ai pas parce que j’ai mis un peu de temps à rentrer dedans. L’auteur ne nous épargne pas et nous mets tout de suite dans le bain avec tous ses personnages, ses lieux et son histoire passée très riche. Pour autant si on s’accroche, en tous les cas, je me suis accrochée et une fois que tout ce petit monde a trouvé sa place dans ma tête, j’ai juste pris mon pied.

Bon il y a Val que j’ai vraiment détesté et je ne comprends pas pourquoi ce caractère et cette méchanceté mais bon, l’auteur doit avoir ses raisons ^^. Pour les autres personnages, ils m’ont beaucoup plu surtout Veronyka et Tristan, un duo qui me plaît beaucoup tout comme la relation qu’ils tissent au fil des pages.

Je me suis laissée convaincre par toute la « mythologie » créé par l’auteur. Bien que très complexe, je l’ai trouvé bien construite et on a envie d’en connaître plus. C’est aussi les phénix qui ont fini par me convaincre. Je suis une grande fan de dragons mais j’étais heureuse que Nicki Pau Preto est décidé de mettre cette créature peu représentée dans la littérature (en tous cas pour ce que j’ai lu ^^). Ce sont des bêtes hyper intéressantes et j’ai vraiment aimé apprendre à les connaître avec toutes les spécificités.

Bref, cela a été un vrai régal pour moi et je suis impatiente de lire la suite. Pendant toute la lecture, je m’imaginais ma nièce avec ce bouquin car c’est typiquement ce qui lui plaît. Et je ne me suis pas trompée, elle l’a dévoré et a sauté sur sa mère pour avoir la suite ^^ mais elle devra être patiente comme tous.

Avis

[Mavilyly] La petite faiseuse de livres T1 de Suzuka et Miya Kazuki

La petite faiseuse de livres

Editeur: Ototo
Nombre de pages: 190 pages
Prix: 6.99 euros
Année de parution: 2020

 

Résumé:

Une étudiante bibliovore se réincarne en petite fille dans un monde caractérisé par l’illettrisme, et où l’imprimerie semble n’avoir pas encore été inventée… Mais pour celle qui est morte écrasée par sa bibliothèque, les livres sont vitaux !! Il n’y a qu’une seule solution : s’il n’y en a pas, elle va les fabriquer. Une bibliofantaisie pour les amoureux des livres, par des amoureux des livres !

 

Mon avis:

J’ai découvert ce manga grâce à StorieBooks et j’ai assez vite craqué dessus avec de l’argent que j’avais eu à mon anniversaire. J’ai de plus en plus envie de découvrir les mangas. Il faut juste que j’arrive à trouver ceux qui me plaisent ^^.

Avec celui-ci, j’ai eu peur lorsque je l’ai commencé. Le personnage est assez particulier et il a fallu que je l’appréhende. Il a fallu aussi s’habituer à l’humour mais une fois fait c’est un vrai moment de plaisir.

Cela s’est lu très vite, peut-être trop (le problème des mangas et BD ^^) et j’en voulais plus, ce qui est plutôt bon signe, vous en conviendrez. Une lecture sans prise de tête qui amène le sourire, rien de plus à dire!

 

Avis

[Mavilyly] Le passageur T1: Le coq et l’enfant de Mel Andoryss

Le passageur
Editeur: Lynks
Nombre de pages: 283 pages
Prix: 15.90 euros
Année de parution: 2018

 

Résumé:

Matéo n’aurait jamais dû hériter du don de sa mère.
Il n’aurait jamais dû entendre les pleurs des fantômes.
Désormais, il n’a d’autre choix qu’accepter son héritage… ou sombrer dans la folie !

C’est au temps de la Commune, au milieu des horreurs de la semaine sanglante, qu’il débute son apprentissage…

Matéo Soler sait que les fantômes existent. Il le sait parce que sa mère en a aidé des dizaines à trouver le repos, jusqu’à ce qu’elle-même meure, des années auparavant. Ce que le jeune garçon ne pouvait pas deviner, par contre, c’est qu’il hériterait de son pouvoir. Devenu Passageur à son tour, le voilà contraint de lutter contre un trushal odji, une âme affamée. Pour s’en libérer, Matéo n’a d’autre choix que de rejoindre l’âme dans son époque d’origine afin d’y apaiser sa mort. Mais alors qu’il est propulsé au temps de la Commune et au milieu des horreurs de la semaine sanglante, il comprend que sa tâche ne sera pas si facile…

 

Mon avis:

J’étais impatiente de découvrir cette saga et ce prmeier tome. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais dès que j’ai vu ce roman, il m’a appelé. Cette couverture sombre, un peu horrifique surement, puis son résumé qui parle de fantômes et enfin les différents avis plutôt positifs. Bref tous les ingrédients étaient là pour que je me laisse tenter. Et finalement lorsque j’ai vu que lors la campagne Ulule du PLIB 2019 je pouvais avoir la duologie en les soutenant, je n’ai plus hésité.

J’ai passé un super moment avec ce premier tome. Pour moi l’auteur jauge très bien la diffusion des informations sur nos personnages, leurs coutumes et croyances. Elle en donne suffisamment pour ne pas perdre l’attention du lecteur mais assez peu afin de lui donner envie de poursuivre!

Matéo, le jeune que l’on suit, fait partie des gitans. Bien qu’il soit sédentarisé et qu’il n’ait pas connu la vie en camp, cela fait encore beaucoup partie de sa vie. A cause de ça, il ne trouve pas sa place dans sa famille ni dans la société et c’est un personnage qui m’a beaucoup plu et surtout touché. J’ai aimé qu’il en sache assez peu sur ses origines car du coup il apprenait avec nous, ce qui implique que l’auteur prenne un peu plus de temps dans ses explications. C’est un garçon avec plein de ressources mais il doit les trouver.

J’ai été vite embarquée dans l’histoire que nous propose Mel Andoryss et bien que parfois il y est quelques facilités, j’en redemande. Je suis impatiente de lire le tome 2 en lecture commune avec Anaïs de Bluesky’s book…