Avis

[Mavilyly] Calendar girl – Juin d’Audrey Carlan

Juin

Résumé:

Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n’est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu’elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l’un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d’affaires qu’il veut approcher.

Mais elle va vite changer d’avis lorsqu’elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren.

Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays.

Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s’apercevoir qu’il n’y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée…

Mon avis sur le tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5

Mon avis:

J’ai lu ce sixième tome dés le début du week-end à 1000 de février qui s’est déroulé du vendredi 9 au dimanche 11 et je m’en excuse d’avance mais mes chroniques suivantes vont peu changer car durant ce week-end je me suis fait un mini marathon de cette saga de juin à septembre…

Le mois de juin diffère assez peu des tomes précédents. Mia va chez un client qui a besoin d’elle pour se faire bien voir. En plus de tenir son rôle avec brio comme d’hab, elle arrive à régler des histoires, des différents qui touchent son client et sa maisonnée.

Par contre, j’ai beaucoup aimé ce qu’Audrey Carlan provoque à la fin de cet opus. C’est un peu glauque dit comme ça surtout pour ceux qui comprendront de quoi je parle mais pour moi, je me doutais que ça allait arriver à un moment donné et je trouve que l’auteur l’a très bien fait. Mais c’est assez vite retomber comme un soufflé parce qu’elle règle l’histoire d’une très mauvaise façon. Elle ne donne vraiment une bonne image.

J’ai bien aimé ma lecture. Comme les autres ça casse pas trois pattes à un canard mais ça se lit bien, vite et facilement…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités
Avis

[Mavilyly] La neige et la cendre de Diana Gabaldon

La neige et la cendre

Résumé:

En 1772, à l’aube de la révolution américaine, le brûlot de la rébellion flambe déjà : à Boston, des cadavres gisent dans les rues et, dans l’arrière-pays de la Caroline du Nord, des cabanes s’embrasent dans la forêt. Au-dessus de la maison de Fraser’s Ridge, où vivent Jamie et sa famille, une ombre grandit… La colonie tout entière est en émoi, et le gouverneur Josiah Martin a besoin d’une personnalité charismatique capable d’unir l’arrière-pays et d’apaiser les ressentiments des colons et des Indiens. De l’avis de tous, Jamie est l’homme de la situation. Mais les choses ne sont pas si simples : tout comme sa fille Brianna et Roger, son gendre, Claire sait que, d’ici à trois ans, on tirera le premier coup de feu dont l’écho retentira partout dans le monde. Et que la guerre se soldera par l’indépendance. Et, par-dessus tout, plane la menace révélée par une coupure de journal, retrouvée par Claire dans une gazette du XXè siècle, faisant état de la destruction de la maison de Fraser’s Ridge et du décès de ses occupants, Jamie et Claire…

 

Mon avis sur le tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5

Mon avis:

Mon Dieu, j’ai l’impression que cela fait 1 an que je suis pas venue par ici… Bon ça ne fait pas 1 an mais quand même c’était très long. Je ne vous avais pas oublié mais je suis sur La neige et la cendre depuis le 25 mai et je ne l’ai terminé seulement le 3 juillet donc pendant ce temps peu de choses à vous dire ^^. Il faut dire que j’ai débuté un nouveau travail début mai qui me laisse beaucoup de temps pour moi mais me fatigue pas mal les jours où je travaille surtout qu’à la même période j’ai appris une nouvelle qui a bouleversé nos projets de couple et qui va prendre de plus en plus de temps et d’énergie à mon chéri et moi. Surtout moi pendant quelques mois ;P

Allez revenons à notre sujet principal, ma lecture du tome 6 d’Outlander. Encore un sacré pavé que j’avais entre les mains, plus de 1500 pages à nouveau. J’ai du mal à vous développer mon avis parce que c’est très très rare pour moi de m’éterniser autant sur une lecture. Pourtant encore une fois lorsque je m’y mettais, je passais d’excellents moments et dans la globalité j’ai passé une très bonne lecture.

Pour moi la saga Outlander fait partie de ces lectures toutes douces, un peu doudou qui même si elles ne sont pas très rythmées, même si on pourrait se dire que l’on s’ennuie, et bien non. Je me sens vraiment bien comme sur un matelas qui épouse complètement mes formes. Je me suis prise d’attachement pour chacun des personnages et rien que le fait de les suivre me suffit à me convaincre de continuer. Je pense que l’on peut se dire 1500 pages pour ça? L’arnaque ^^. Mais pas moi!

J’avoue que j’ai besoin d’une petite pause dans ma lecture de la saga parce que enchaîné avec deux tomes de 1500 pages et plus, on peut dire que ce n’est pas très digeste. J’ai donc emprunté Les derniers jours de Rabbit Hayes à la bibliothèque et je continuerais avec L’écho des coeurs lointains – Partie 1 à ma prochaine visite à la bibliothèque!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume