Avis

Brainless de Jérôme Noirez [naku]

Résumé: Jason, adolescent médiocre surnommé Brainless, habite Vermillion, petite ville du Dakota du Sud où la jeunesse s ennuie. Tous les jours, Brainless se fait une injection de formol, pour ne pas pourrir. Depuis qu’il est mort, étouffé par une ingestion massive de maïs, les deux hémisphères de son cerveau peinent à communiquer. Son estomac ne digère que de la viande crue. Il a cessé de dormir et de respirer. En dehors de cela, son quotidien n a pas beaucoup changé depuis qu’il est atteint du SCJH le syndrome de coma homéostasique juvénile, une nouvelle maladie touchant les adolescents, de plus en plus répandue aux États- Unis depuis qu’il est un zombie, autrement dit… Il lui arrive seulement, de temps à autres, de se demander quel goût a le cerveau humain. Mais parmi ses camarades de classe, certains ont des projets bien plus macabres.

Mon avis: Après avoir lu Reboot, les faucheurs sont des anges, 13 raisons, revanche … avec Brainless je finissais une belle période bien morbide !! Et pourtant, brainless a allégé l’ambiance grâce a l’humour de l’auteur.

Son style est un peu déroutant au début, mais on s’habitue rapidement et la lecture devient facile et rapide.

Le livre est a prendre au second degré, avec ces nombreux clichés et son humour parfois noir. Par ailleurs, pour moi, zombies présentés sont une image que le monde a des ados bien vivants, mous, incompétents sentimentalement … Plein de clichés je vous dis ^^

Brainless est le 2eme livre de la collection Electrogene de golf stream que je lis et je les trouve parfaits pour la génération actuelle. Ils traitent de sujets d’actualités avec un trait d’humour ou une histoire romancée pour ne pas tomber dans le coté moralisateur. Ils nous font réfléchir mais pas culpabiliser …

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités
Avis

Les faucheurs sont les anges de Alden Bell

les faucheurs sont les anges

Résumé:

Depuis vingt-cinq ans, la civilisation se réduit à de pauvres enclaves qui s’efforcent d’endiguer des flots de morts-vivants. Une jeune fille nommée Temple sillonne ces paysages d’une Amérique dévastée lors d’une errance solitaire qui lui permet de faire taire ses démons intérieurs. Elle n’a pas souvenir du monde avant l’arrivée des zombies, mais se rappelle le vieil homme qui les avait recueillis, son jeune frère et elle ; un cadet dont elle a eu la charge jusqu’à la tragédie qui l’a poussée à aller de l’avant, en quête de rédemption. Un voyage initiatique d’îlot préservé en îlot préservé, à travers un Sud ravagé en proie à la sauvagerie, au cours duquel Temple devra décider où fonder un foyer et trouver le salut qu’elle cherche désespérément.

Mon avis:

J’ai eu une grosse surprise en commençant ce livre, je ne m’attendais pas du tout à y trouver des zombies !! Et pourtant ça ne m’a pas choquée car j’étais dans une période assez morbide (3ème livre sur les zombies après 2 livres sur le suicide !!)

J’avoue que je ne comprends pas trop l’engouement que je vois sur les sites, je l’ai trouvé plutôt lent, long et un peu vulgaire, même si ça colle avec le thème apocalypse, ça m’a un peu déranger. Certains points du livre restent sans réponse et ils étaient pourtant une bonne piste pour que l’histoire devienne très intéressante !!

Le style ne m’a pas vraiment plut, ce n’était pas pour autant une lecture pénible. Ce livre ne me laissera pas un grand souvenir !!

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

Reboot de Amy Tintera [naku]

reboot

Synopsis:

178. C’est le chiffre tatoué sur mon bras. C’est le nombre de minutes durant lesquelles je suis restée morte. Je suis une Reboot. Tuée par un virus foudroyant, ressuscitée sous une forme quasi surhumaine. Je ne sens plus la douleur, ni les émotions. 178 minutes de mort clinique ont fait de moi un robot, un soldat. J’obéis aux ordres, je traque, je tue. On me confie les nouveaux Reboots. S’ils échouent, ils meurent. Ça ne me fait rien, je suis Wren 178. Je suis restée sans vie pendant 178 minutes. Pourtant, depuis que j’ai rencontré Callum, un Reboot 22, je ne me suis jamais sentie aussi vivante.

Mon avis:

Une dystopie comme je les aime !! J’ai pourtant du m’y mettre à 2 fois pour le lire, je ne devais pas être dans l’ambiance la première fois, car c’est un vrai coup de coeur !!

Le style d’écriture est accrocheur, j’étais accro dès les premières pages. Il y a un petit coup de mou au milieu de l’histoire mais elle est si prenante qu’il était tout de même difficile de poser le livre.

J’ai adoré la relation Wren-Callum et j’étais si triste d’arriver à la fin du livre.

Et pourtant j’ai peur pour la suite de l’aventure, j’espère que le 2ème tome sera à la hauteur car j’ai vraiment peur d’être déçue.

PlumePlumePlumePlumePlume