Avis

[Mavilyly] L’écume des jours de Boris Vian

L'écume des jours

Résumé:

C’est un conte de l’époque du jazz et de la science-fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, merveilleux et fantastique, féerique et déchirant. Dans cette ?uvre d’une modernité insolente, l’une des plus célèbres du Xxe siècle et livre-culte depuis plus de trente ans, Duke Ellington croise le dessin animé, Sartre devient une marionnette burlesque, le cauchemar va jusqu’au bout du désespoir.
Mais seules deux choses demeurent éternelles et triomphantes : le bonheur ineffable de l’amour absolu et la musique des noirs américains…

Mon avis:

Qui n’a pas déjà entendu parlé de L’écume des jours??? J’ai reçu ce livre lors de ma commande de la box Once upon a book et je ne sais pas si je l’aurais acheté de moi-même et donc j’étais contente qu’il me l’ai envoyé. Je n’arrivais pas à le sortir de ma Pal mais c’est le seul V que j’avais et il me manquait pour compléter mon challenge de A à Z donc let’s go…

Rien que le peu d’extrait que j’avais pu voir du film avec Audrey Tautou, je me suis dit que ça avait l’air loufoque et je ne m’étais pas trompée. Enfin non, je n’emploierais pas ce terme avec le livre parce que ce n’est pas de la folie mais ce sont des jeux de mots, des métaphores ect… Et je pense que soit on y adhère, soit on passe à côté du livre. Et moi, je fais partie de la seconde solution malheureusement.

Je pense avoir compris le fil conducteur de l’histoire (et encore pas tout je pense), mais je l’ai vraiment survolé. Tout était beaucoup trop imagé pour moi. Je ne suis pas très poète dans l’âme et c’est une qualité qui m’a manqué pour être au niveau de l’auteur.

En tous les cas, je suis heureuse d’avoir lu ce livre, ça me fait un classique de lu en plus, je pourrais dire que j’ai lu L’écume des jours et surtout la lettre V est complétée…

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités
Avis

[Mavilyly] Apnée de Joakim Zander

Apnée

Résumé:

Damas, Syrie, 1980. Une voiture piégée explose, tuant la femme qui venait d’y monter. L’espion américain visé par l’attaque assiste au drame du haut d’un balcon. Il tient dans ses bras sa petite fille qu’il va être contraint d’abandonner. Toute sa vie durant, il éprouvera une terrible culpabilité dont il tentera désespérément de se défaire en se lançant à corps perdu dans des missions au Liban, en Afghanistan et en Irak. Et en nageant sans relâche. Trente ans plus tard, Mahmoud Shammosh, un doctorant de l’université d’Uppsala s’intéressant aux conflits armés et aux droits de l’homme, se voit confronté à des données sensibles qui, aux dires de son informateur, pourraient bien déclencher un scandale international. En quelques heures, la situation s’envenime : le sang commence à couler, marquant le début d’une traque haletante à travers l’Europe, à laquelle Klara Walldéen, employée au Parlement européen à Bruxelles et ex-compagne de Mahmoud, prendra une grande part. Peu à peu, le passé resurgit, l’histoire s’écrit, les révélations se multiplient. De Damas à Stockholm, de l’Irak aux Etats-Unis, de 1980 à 2013, les frontières s’étiolent, les heures s’étirent, les fils du récit convergent jusqu’à la terrible vérité. Dans un style nerveux et sensible, Joakim Zander orchestre son récit avec virtuosité et dessine les contours d’un monde rongé de l’intérieur par le mensonge et la culpabilité. Retenez votre souffle, le grand roman d’espionnage est de retour…

Mon avis:

Vous connaissez ce sentiment, à la fin d’un roman, où vous avez lu 376 pages mais que vous n’êtes pas sûr d’avoir tout compris??? C’est mon sentiment sur Apnée. Je viens de terminer ma lecture et je peux vous certifier qu’elle a été laborieuse.

Dès le début, j’ai eu du mal, j’ai même hésité à abandonner ma lecture. Bon, comme j’avais déjà arrêté Regarde la vague précédemment, je me suis mis un pied au derrière pour continuer et surtout que la plume de l’auteur n’est vraiment pas inintéressante. Je trouve qu’elle est simple à lire malheureusement l’histoire elle, par contre, est vraiment compliquée.

On a énormément de personnages, de lieux, de dates différentes et ça m’a trop trop embrouillé! Surtout que certains personnages disparaissent et reviennent que au bout de 100 pages donc on a eu tout le temps de les oublier entre temps.

Je ne pense pas avoir tout compris, je n’ai même pas compris grand chose et je suis contente de pouvoir passer à autre chose.

Et en plus, le comble, c’est que j’avais choisi ce livre pour compléter mon challenge de A à Z alors que la lettre Z est déjà remplie. Pffff!

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume