Avis

[Mavilyly] After ever happy d’Anna Todd

After5
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 535 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2015

 

Résumé:

La vie n’a jamais été rose pour Tessa et Hardin, mais chaque nouveau défi auquel ils doivent faire face renforce leur amour et le lien passionné qui les unit est de plus en plus solide. Mais quand un pan de son passé, qu’il n’aurait pu imaginé, lui est révélé, Hardin est touché au cœur. Tessa de son côté subit une tragédie. Les deux amants vont-ils résister à tant de cruauté ? Finalement leur histoire familiale, si elle est choquante, ne semble pas très différente l’une de l’autre. Et Tessa n’est plus la douce et gentille fille qu’elle était quand elle a rencontré Hardin, pas plus qu’il n’est le cruel et sombre garçon dont elle est tombée amoureuse. Elle comprend toutes les troublantes émotions sous la carapace d’Hardin et sait qu’elle est la seule qui peut le calmer. Il a besoin d’elle. Mais plus le passé d’Hardin resurgit, plus il est inquiet et triste, et plus il repousse Tessa et tous les autres au loin. Tessa n’est pas sûre de pouvoir le sauver sans se sacrifier. Elle refuse de l’abandonner sans se battre, mais combattre qui : Hardin ou elle-même ?

 

Mon avis:

J’avais très très peur de débuter cette lecture car ma relation avec les tomes précédents était un peu de l’amour/haine. C’est typiquement le genre de livre que je n’arrivais pas à lâcher mais qui une fois refermé, on se dit « ouais, tout cela pour ça! ». Mais voila, il ne me restait que lui et il était temps de finir la saga donc je me suis lancée.

Et franchement j’en suis très heureuse. J’ai passé un très bon moment de lecture. Je vous l’accorde, on retrouve le schéma répétitif des premiers mais légèrement moins tout de même et j’ai aimé que Tessa soit un peu plus forte et pense plus à elle avant tout.

J’ai trouvé ce tome moins niais, un peu plus adulte. Lorsque j’ai réfléchi à mon ressenti si différent des autres je me suis dit que cela venait peut-être aussi que j’avais oublié et du coup je ressentais moins la lassitude ou alors qu’il était meilleur, je ne sais pas.

En tous les cas, il m’a donné envie d’avoir la « suite » bien que j’attendrais l’occasion de les trouver.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

 

Publicités
Avis

[Mavilyly] Didier 5ème roue du tracteur de Françoise Ravard & Pascal Rabaté

Didier la 5ème roue du tracteur

Editeur: Futuropolis
Nombre de pages: 80 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2018

 

Résumé:

A 45 ans, Didier est malheureux : il vit avec sa sœur Soazig dans une ferme en Bretagne et n’a jamais connu le grand amour. Alors que Soazig se rapproche de Régis, elle décide d’inscrire son frère sur un site de rencontre.

Mon avis:

Voila une bande dessinée que ma bibliothécaire m’a mise entre les mains en me disant « on ne peut que passer un bon moment avec cette BD! ». Me voila donc partie.

Je ne serais peut-être pas si enthousiaste qu’elle mais il est vrai que la lecture est sympa, les dessins aussi mais bon cela ne casse pas trois pattes à un canard non plus.

Cette bande dessinée relate tout un tas de problèmes que les agriculteurs rencontrent tant sur le plan professionnel que personnel. Mais les créateurs le font avec un humour et une tendresse qui empêchent le pathos de prendre le dessus.

Un petit moment de lecture agréable mais qui ne restera pas dans mes lectures de l’année…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Un goût d’Angleterre de K.J. Charles

Un goût d'Angleterre
Editeur: MxM Bookmark
Nombre de pages: 300 pages
Prix: 16 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Détendez-vous et pensez à l’Angleterre…

Angleterre, 1904. Deux ans plus tôt, le capitaine Archie Curtis a perdu ses amis, ses doigts, et son avenir dans un terrible accident militaire. Seul, sans but et plein de colère, il est déterminé à découvrir si ses camarades et lui ont été les victimes du destin ou d’un sabotage.

Ses recherches le conduisent à une maison de campagne ultra-moderne et isolée, où il rencontre un autre visiteur, Daniel da Silva, à qui il s’oppose immédiatement. Faible, décadent, étranger, et bien trop visiblement homosexuel, le poète raffiné représente tout ce dont l’officier britannique franc et droit se méfier et craint.

Au fil des événements, Curtis se rend compte que Daniel détient ses propres intentions secrètes. Ce n’est d’ailleurs pas la seule chose qu’ils ont en commun : la tension sexuelle monte crescendo et le laisse pantois.

Mais alors que les masques des habitants tombent, révélant perfidie, chantage et meurtre, Curtis découvre qu’il a besoin de Daniel comme jamais il n’a eu besoin d’un homme avant ça…

 

Mon avis:

Lorsque je prends mon carnet, que je vois que je suis rendu à ce livre pour en faire la chronique, j’ai du mal à avaler car c’est fait un trou noir, je ne m’en souviens plus. Mais heureusement, je suis à peu près organiser maintenant et donc je fais un très rapide résumé de mon avis sur ce fameux carnet et tout m’est revenu ^^. Mais bon vous vous doutez bien que ce n’est pas la lecture du siècle pour moi.

Malgré tout j’ai passé un très bon moment avec ce roman qui n’a à priori que des bons points si ce n’est la fin qui est un peu trop ouverte pour moi, et qui me laisse un goût de trop peu.

J’ai énormément aimé les personnages qui sont assez différents de ce que l’on peut trouver dans une romance M/M et ce changement fait du bien. En plus de ça l’auteur nous laisse découvrir ses personnages tout en douceur, je trouve agréable lorsque les personnages se dévoilent au fur et à mesure en nous surprenant ou pas d’ailleurs. J’ai totalement accroché avec Daniel qui a une personnalité détonante et un humour si plaisant. C’est lui en partie que j’ai eu du mal à quitter à la fin de ma lecture.

Pour ce qui est de l’intrigue, je l’ai trouvé, elle aussi, originale et je m’attendais pas du tout à cela. J’aurais aimé un peu plus retrouvé l’ambiance de l’ancienne Angleterre mais je me suis laissée porter par les rebondissements et les événements qui s’enchaînaient.

Un bon rythme, un intérêt certain pour les personnages, une plume qui facilite la lecture voila un combo pour une très bonne lecture malgré que malheureusement elle ne m’est pas restée en mémoire.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Les chroniques de Spiderwick de Toni DiTerlizzi et Holly Black

les-chroniques-de-spiderwick
Editeur: PKJ
Nombre de pages: 469 pages
Prix: 18.90 euros
Année de parution: 2013

 

Résumé:

Le livre qu’ont découvert Mallory et ses deux frères dans la vieille demeure de leur grand-oncle pourrait bien être dangereux et leur causer des ennuis… Un lutin les avait déjà prévenus dans Le livre magique, et la menace se concrétise : Simon disparaît dans les bois en suivant un étrange chat ; bientôt, il est retenu prisonnier avec d’autres animaux ! De leur côté, Mallory et Jared doivent lutter contre d’affreux gobelins : le jeune garçon a trouvé une lunette de pierre magique qui permet de rendre visibles ces horribles monstres !

 

Mon avis:

Cela fait un petit temps que j’ai cette intégrale, cette magnifique intégrale, dans ma PAL. J’ai décidé de la sortir il y a quelques mois mais elle traînait de mois en mois dans mes mensuelles jusqu’à ce que je me décide ^^. J’avais décidé de lire un tome entre deux autres lectures ce que j’ai respecté pour les deux premiers tomes puis les trois autres, je les ai lu en une soirée.

Je peux dire que j’ai passé un très bon moment avec les enfants Grace et toutes leurs aventures. C’est des petits romans (en tome solo moins de 100 pages) qui sont très bien pour les enfants qui ont envie de se faire peur sans pour autant faire des cauchemars le soir venu. Les illustrations permettent au lecteur de se faire une image précise des créatures qui peuplent l’histoire et pour ma part m’ont permises de vraiment m’imprégner de ce que je lisais.

C’est une lecture forcément fluide et relativement simple à lire bien que le décor et les créatures demandent un peu de concentration pour bien cerner ce que les auteurs ont créé.

Comme je disais j’ai enchaîné les 3 derniers tomes et je pense que cela a été une erreur. J’ai ressenti pour le coup, une petite lassitude à la fin mais je ne pense pas que je l’aurais ressenti si j’avais pris mon temps.

La fin m’a semblé un peu trop rapide malheureusement. Après, j’i entendu dire qu’il y avait une sorte de suite à cette saga et bien que je ne pense pas me la procurer je compte bien garder cette intégrale dans ma bibliothèque pour que nièces et enfants puissent la lire dans le futur.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Calendar girl – Décembre d’Audrey Carlan

décembre
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 155 pages
Prix: 9.95 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Je ne savais pas à quoi m’attendre quand les producteurs de Dr. Hoffman décidèrent de m’expédier vers les belles montagnes d’Aspen, dans le Colorado. La ville d’Aspen est connue pour être un paradis hivernal pour les américains ultra-riches, mais je ne connaissais que le désert. Mon point fort, c’était un surfer-réalisateur dont la famille possédait un chalet sur ces collines enneigées. Avec lui à mes côtés, je profiterais de l’expérience.

Le boulot m’avait été confié dans des circonstances inhabituelles. Un homme des montagnes anonyme avait payé une sacrée somme pour persuader les producteurs de mon show de m’envoyer faire un reportage sur les artisans locaux. Avec ma parka et mes bottes Ugg, je laissai le soleil de la Californie dans mon rétroviseur et partis au pays de la neige.

Avec ma nouvelle famille, j’étais prête à célébrer le meilleur mois que l’année avait à offrir… jusqu’à ce qu’une femme qui avait complètement changé ma vie toutes ces années plus tôt apparaisse comme une ombre dans l’air glacé, brisant mon âme une nouvelle fois.

 

Mon avis sur le tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5, tome 6, tome 7, tome 8, tome 9, tome 10, tome 11

Mon avis:

Il était grand grand temps que je termine cette saga! Déjà d’une car publiée en 2017 et on est en 2019 et de deux parce que je me lassais au fil des tomes qui devinaient de moins en moins bons à mon sens.

C’est StorieBooks qui m’a offert les derniers tomes et qui m’a aussi poussé à sortir ce dernier lors d’une de mes indécision de lecture donc un grand merci à elle.

Je vais être assez rapide. Le tome de décembre est mieux selon mi que les 2 ou 3 précédents. On est un peu plus dans l’histoire familiale et amoureuse de Mia et Wes et beaucoup moins dans le sexe ce qui fait du bien quand même. Mais bon voila, la lassitude des personnages et de l’histoire est toujours là cela n’a pas changé. Et il y a un truc qui m’exaspérait vraiment, c’est les propos vulgaires de Wes surtout. Lorsqu’ils parlent de l’acte sexuel ce n’est jamais avec des mots sensuels ou on ressent l’amour mais toujours agressifs (c’est mon avis). Autant je comprends que cela peut plaire mais pas tout le temps si? J’aurais aimé un peu plus de douceur de ce côté la surtout dans un couple qui se dit établi et sur.

Bref, pour conclure avec cette sage, je dirais qu’elle est retombée comme un soufflé. Les premiers tomes m’ont beaucoup plu mais plus j’avançais et plus l’enthousiasme redescendait. Au point où je n’ai aucunement envie de découvrir la nouvelle saga de l’auteur.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Le coeur et le sabre d’Olivier Gay

Le coeur et le sabre
Editeur: Castelmore
Nombre de pages: 319 pages
Prix: 14.9 euros
Année de parution: 2017

Résumé:

Chloé, élève en seconde, assiste un jour par hasard à un combat à l’épée entre Thomas, un élève d’une autre classe qu’elle connaît à peine, et une sorte de démon. L’adolescente tente d’intervenir mais est blessée et perd connaissance. A son réveil, la créature est morte et Thomas lui explique qu’il est un mage et que sa mission est de repérer et fermer les failles vers le monde des démons.

 

Mon avis:

Ce premier tome est entré dans ma PAL suite une grosse OP de la maison d’édition. Je n’avais encore jamais lu d’Olivier pourtant ce n’est pas faute d’en entendre parler et en très bon la plupart du temps donc j’ai profité de l’occasion.

J’ai un avis plutôt mitigé sur cette lecture. On commence par le négatif? Il se résume à un seul mot ou plutôt un prénom, Chloé. Le personnage principale féminin m’a énormément énervée. Elle est d’une naïveté exaspérante et surtout ses petits états d’âmes m’ont fait souvent levé les yeux au ciel. Alors d’accord, c’est une ado tourmentée par ses hormones, d’accord que lorsqu’elle est avec ses copines, elle soit niaise surtout au sujet des garçons. Mais pour le reste, avec ce qu’elle vit, je pense pas que savoir si ce garçon lui plaît, savoir si le garçon est intéressé par elle ou non, doit-être sa priorité si? Et du coup tous ces passages m’ennuyaient et ralentissaient ma lecture.

Mais si on met de côté ce désagrément, Le coeur et le sabre est très prometteur. A contrario de Chloé, j’ai beaucoup aimé Thomas qui prend au sérieux sa destinée sans se départir de son humour qui a fait mouche avec moi! Lié à ce personnage, je suis très intriguée par la mythologie, les créatures qu’Olivier Gay implique dans son histoire. Ce n’est qu’un premier tome donc c’est assez introductif mais cela promet du bon. Tout cela pour terminer sur une révélation qui m’a laissé pantoise. Peut-être que d’autres l’on vu venir mais alors moi pas du tout et je suis donc curieuse d’avoir la suite et surtout la réaction de Chloé, voir si cela l’a fait évoluer ou non.

Grâce à StorieBooks je vais pouvoir lire la suite plus vite car elle me l’a prêté donc merci à elle. En conclusion pour elle cela n’a pas été la lecture du siècle mais il y a du bon et j’attend la suite pour me faire un avis complet.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] La fille qui tressait les nuages de Céline Chevet #PLIB2019

La fille qui tressait les nuages
Editeur: Le chat noir
Nombre de pages: 292 pages
Prix: 19.90 euros
Année de parution: 2018

Résumé:

Saitama-ken, Japon.

Entre les longs doigts blancs de Haru, les pelotes du temps s’enroulent comme des chats endormis. Elle tresse les nuages en forme de drame, d’amour passionnel, de secrets.

Sous le nébuleux spectacle, Julian pleure encore la sœur de Souichiro Sakai, son meilleur ami. Son esprit et son cœur encore amoureux nient cette mort mystérieuse. Influencée par son amie Haru, Julian part en quête des souvenirs que sa mémoire a occultés. Il est alors loin de se douter du terrible passé que cache la famille Sakai…

Fable surréaliste, la Fille qui tressait les nuages narre les destins entrecroisés d’un amour perdu, une famille maudite et les tragédies d’une adolescence toujours plus brève.

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman dans le cadre du PLIB 2019 et en lecture commune avec plusieurs personne lors du challenge Faites l’amour ou la guerre…

Je suis assez mitigée face à ce roman. Mitigée car l’histoire et les personnages m’ont beaucoup intéressés et plus mais quand j’ai tourné la dernière page, je me suis demandée si j’avais bien tout compris.

Il est certain que La fille qui tressait les nuages est original dans son histoire mais aussi dans sa narration. On va de surprises en surprises notamment à la fin où l’auteur nous fait un retournement de situation et de cerveau clairement. Je pense qu’il est impossible pour quiconque de deviner ce que l’auteur à imaginer.

Mais voila, comme je vous disais, je ne suis pas sûre d’avoir tout compris ^^. L’auteur apporte à son histoire des petites touches de fantastique qui m’ont pas mal perturbé surtout que je n’ai pas trouvé la raison à ces passages. Le récit est déjà de base imaginaire donc je ne comprends pas pourquoi rajouter ces détails. A cause de ces passages, je décrochais du roman et il me paraissais un peu long.

Et enfin, j’ai été assez choquée du destin que l’auteur donne à Akiko. C’est un personnage bien particulier et je me suis beaucoup attachée à elle, ce qui explique mon désarroi quant à sa fin^^.

Il est difficile pour moi de recommander ce roman car il est vraiment hors piste pour moi et je pense qu’il ne plaira pas à tout le monde. Mais je pense que le problème vient du faite qu’il m’a manqué des billes dans le genre fantastique et dans la culture japonaise, ce qui explique que La fille qui tressait les nuages ne m’ait pas plus plu.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

Pour le PLIB: #ISBN9782375680797