Avis

[Mavilyly] Le gang des rêves de Luca Di Fulvio

le gang des rêves
Editeur: Pocket
Nombre de pages: 945 pages
Prix: 9.4€
Année de parution: 2017

Résumé:

Une Italienne de quinze ans débarque avec son fils dans le New York des années vingt… L’histoire commence, vertigineuse, tumultueuse. Elle s’achève quelques heures plus tard sans qu’on ait pu fermer le livre, la magie Di Fulvio. Roman de l’enfance volée, Le Gang des rêves brûle d’une ardeur rédemptrice : chacun s’y bat pour conserver son intégrité et, dans la boue, le sang, la terreur et la pitié, toujours garder l’illusion de la pureté.

 

Mon avis:

Je suis très très en retard dans mes chroniques, je n’arrive plus à trouver le temps pour tenir mes carnets + venir sur le blog tout en lisant…

Bref, je viens vous parler du roman de Luca Di Fulvio que j’ai emprunté à la bibliothèque et qui dans l’ensemble m’a beaucoup plu malgré pas mal de petits trucs qui m’ont chafouiné…

Le gros point fort de ce roman, c’est la plume de l’auteur qui je crois pourrait nous faire lire n’importe quoi et l’on prendrait du plaisir. Elle est fluide, simple mais travaillée et j’ai eu l’impression que ça coulait de source tout simplement! C’est grâce à ça que j’ai lu les 945 pages car à mon sens, il y en avait pas besoin d’autant…

J’ai bien apprécié aussi les personnages surtout Christmas et Ruth qui m’ont plu par leur quête de soi et de l’autre. Les personnages secondaires sont comme eux, travaillés, affinés et il est donc agréable de suivre toutes ces personnages se dépatouiller comme elles peuvent. Même Bill qui il faut l’avouer, est très bizarre et inquiétant m’a plu car il apportait autre chose au récit.

La où je dis qu’à mon sens, il y a quelques pages, quelques chapitres en trop c’est que lorsque l’on termine le livre et que l’on revient sur ce qu’il s’est passé et bien c’est pas folichon. On ne s’ennuie pas mais il n’y a pas tant de twister, de rebondissements que cela. Je me suis dit, « tout ça pour ça?!?! ». Il y a des passages, des personnages, qui ont peu d’impacts sur le fil conducteur du roman et les supprimer aurait peu d’incidence sur la lecture.

Je dis ça car la taille du roman peut rebuter certains, moi la première, j’ai mis du temps à me lancer, et si on enlevait ces parties peut-être y aurait-il plus de lecteurs.

Je voudrais aussi évoquer une chose qui ne m’a pas sauté aux yeux personnellement mais qui est ressorti lorsque j’en ai discuté à la bibliothèque. Certaines scènes peuvent être choquantes et mettre mal à l’aise le lecteur, donc attention si vous êtes sensible…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

Publicités
Avis

[Mavilyly] Le maître des livres T1 & T2 de Shinohara Umiharu

Editeur: Kommiku
Nombre de pages: 188 pages
Prix: 8.5€
Année de parution: 2014

Résumé:

  1. À la bibliothèque pour enfant « La rose trémière » vous êtes accueillis et conseillés par Mikoshiba, un bibliothécaire binoclard célèbre pour son caractère bien trempé. Mais contrairement à ce qu’il peut laisser paraître, c’est un professionnel de premier ordre. Aujourd’hui encore, adultes comme enfants perdus dans leur vie viennent à lui en espérant qu’il leur trouvera le livre salvateur.
  2. Mikoashiba, que l’on appelle affectueusement « le champignon », est le célèbre bibliothécaire pour enfants de « La Rose Trémière ». Derrière sa façon un peu rude de parler se cache en fait un personnage très agréable que les gens découvrent à travers les livres qu’il conseille. Adulte tourmenté ou enfant triste, chacun ressent le besoin de lire des livres.C’est à travers la rencontre de ces personnes que nous est contée la suite des aventures de Mikoshiba, le « sommelier du livre pour enfant ».

 

Mon avis:

J’ai emprunté ces deux premiers tomes à la bibliothèque afin de les découvrir surtout qu’une amie les a beaucoup apprécié. Je les ai lu tout les deux à la suite juste avant d’aller à la bibliothèque car j’étais très en retard pour les rendre, c’est pourquoi, ils ont une chronique à se partager.

Je suis assez conquise avec ce manga bien que c’est un genre avec lequel, je reste assez en distance tout comme les bandes dessinées.

J’ai aimé l’intrigue bien que j’ai eu du mal avec sa mise en place, j’avais du mal à situer et à cerner les personnages lors de la première moitié du premier manga mais après on ne peut qu’apprécier la lecture. Surtout que j’ai complètement accroché à l’humour dont le mangaka use dans ses dialogues mais aussi ses scènes par le dessin.

Une très bonne découverte qui malheureusement est un peu noirci par les dessins pour lesquels, je suis beaucoup moins fan.

Je continuerais cette saga avec envie lorsque j’aurais rattrapé mon retard das mes lectures bibliothèque, c’est une cata en ce début d’année.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Magie méli-mélo T2 de Sarah Mlynowski

Magie méli-mélo

Editeur : France Loisirs
Nombre de pages : 200 pages
Prix : 9.5€
Année de parution: 2018

Résumé:

La classe « Magie Méli-Mélo », c’est pour tous ceux qui ont des pouvoirs uniques. C’est-à-dire des pouvoirs un peu farfelus ! Nory, Eliott et les autres s’y plaisent bien et font de grands projets quand… ABRACATASTROPHE ! Nory se transforme en piot, et Bax passe son temps sous sa forme de rocher ! Et quand les affaires des élèves se changent à leur tour en pierre, qui est-ce qu’on accuse ? La classe de Nory, évidemment ! Alors, la Magie Méli-Mélo, dangereuse, ou plutôt cool ?

 

Mon avis sur le tome 1

Mon avis:

Encore une chronique assez courte que je vais vous offrir.

Magie méli-mélo est une bonne saga, et le tome 2 n’est pas très différent du tome 1. Cela se lit très bien, très facilement et les messages partagés sont très intéressant pour les enfants.

J’ai fait lire le tome 1 et celui-ci à ma nièce pendant les vacances de Noël et elle les a beaucoup aimé. A point qu’elle me demandait la suite ^^.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Golden son de Pierce Brown

Golden son

Résumé:

« Aujourd’hui, je suis leur glaive.
Mais je ne pardonne pas. Je n’oublie pas. »
Deux ans ont passé. Darrow n’est plus un Rouge risquant chaque jour sa vie dans les mines de Mars. Il est devenu le Faucheur, un Or dont la réputation n’est plus à faire. Rien ne lui résiste.
Pourtant, au fond de lui, Darrow n’a pas oublié. Il n’a pas pardonné. Mais il commet une erreur fatale : il sous-estime son ennemi. En un éclair, Darrow perd tout.
Au pied du mur, Darrow doit élaborer une nouvelle stratégie… Sinon, tous ses efforts, tous ses sacrifices auront été vains. Et Eo sera morte pour rien.

 

Mon avis sur le tome 1

Mon avis:

J’espère réussir à écrire quelque chose de bien avec cette chronique car pour tout vous dire cela fait 15 jours que j’ai refermé ce tome 2…

Je ne pense pas être très précise malheureusement mais je vais pouvoir vous parler de ce que je ressens toujours pour cette lecture et souvent ce qu’y reste, c’est le plus important non?

Lorsque j’ai terminé le tome 1, j’avais un profond attachement pour les personnages et leur combat qui m’avaient fait acheter assez vite le tome 2. Et mon ressenti n’a pas changé avec ce tome 2. J’aime toujours autant les personnages surtout Darrow qui se démène comme il peut avec ses deux vies et Mustang qui a une force de caractère que j’admire beaucoup.

En ce qui concerne leur combat, cette « lutte des classes » est toujours aussi intéressante. L’auteur sait faire avancer les choses mais pas trop vite sans pour autant que l’on s’ennuie !

C’est avec un grand plaisir que je lis cette saga même si avec ce deuxième tome, il y a eu trop de combat spatial à mon goût. Je ne suis pas une adepte de ces choses là que ce soit en livres ou en film et là pour le coup il y en a eu trop mais c’est purement mon ressenti et seulement le mien.

Je suis très curieuse de poursuivre (le troisième tome sera mon prochain achat France Loisirs) pour ensuite les donner à ma bibliothèque qui n’a pas un rayon SF très fourni, donc autant faire plaisir vu que je ne les relirais pas.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] 13 à table (2019) de Collectif

ano43

Résumé:

5 ans, ça se fête !

 

Mon avis:

Encore un recueil de nouvelles de lu pour moi. Si vous me suivez sur instagram vous savez que je l’ai lu en LC avec StorieBooks et j’aime bien ce système pour les recueils de nouvelles, ça me motive à les lire. Il m’en reste 3, il me semble, dans ma PAL et je compte les sortir très rapidement.

Avec ces 13 nouvelles au profit des Restos du coeur j’ai passé de très bons moments et d’autres beaucoup moins. Je vous donne mes ressentis en 3 points?:

 

  • Pas du tout aimé:

– Maxime Chattam, Le point d’émergence

-François d’Epenoux, Big Real Park, que la fête commence

– Eric Giacometti & Jacques Ravenne, Nuit d’ivresse

– Véronique Ovaldé, Je suis restée longtemps une clématite

– Alice Zeniter, Le goût des fraises sauvages

 

  • Sympa mais sans plus:

– Philippe Besson, L’Apparition

-Françoise Bourdin, Laissée-pour-compte

– Alexandra Lapierre, Bulles amères

– Romain Puértolas, Les cochons de Karl Lagerfeld

 

  • Adoré:

– Karine Giébel, Dans les bras des étoiles

– Philippe Jaenada, Une vie, des fêtes

– Agnès Martin-Lugand, La crémaillère

– Tatiana de Rosnay, Trouble-fête

– Leïla Slimani, La fête des voisins

 

Storiebooks

A mon tour de vous faire part des nouvelles que j’ai aimé ou pas tout au long de notre lecture 🙂

 

Pas du tout aimé :

  • Big Real Park, que la fête commence de François D’Epenoux
  • Les Cochons de Karl Lagerfeld
  • Le Goût des fraises sauvages de Alice Zeniter

Sympa mais sans plus :

  • L’apparition de Philippe Besson
  • Le point d’émergence de Maxime Chattam
  • Nuit d’ivresse de Eric Giacometti et Jacques Ravenne
  • Bulles amères de Alexandra Lapierre
  • Trouble-fête de Tatiana de Rosnay

Adoré :

  • Laissée pour compte de Françoise Bourdin
  • Dans les bras des étoiles de Karine Giebel
  • Une vie, des fêtes de Philippe Jaenada
  • La Crémaillère de Agnès Martin-Lugan
  • Je suis longtemps restée une clématie de Véronique Ovaldé
  • La Fête des voisins de Leïla Slimani
Avis

[Mavilyly] L’ordre des revenants de Julien Hervieux #PLIB2019

Au service de sa majesté

Résumé:

Londres, 1887. Prise dans le carcan de la société victorienne, Elizabeth, jeune journaliste indépendante, n’a d’autre choix pour exercer son métier que de passer un accord avec un journaliste qui lui sert de nom de plume. Un accord funeste : quand ce dernier est assassiné sous ses yeux, Elizabeth, devenue gênante, est sommairement abattue…
… pour se réveiller dans sa propre tombe.

Commence alors pour elle une toute nouvelle « existence ». Sous la surveillance d’un étrange chaperon, Elizabeth rejoint, à son corps défendant, les rangs des Revenants, des morts-vivants chargés de traquer ceux qui tentent de repousser la venue de leur dernière heure.
Elle œuvre désormais pour le compte de Sa Majesté la Mort elle-même, une activité bien loin du repos éternel…

 

Mon avis:

Un premier tome relativement jeunesse que j’ai demandé à NetGalley et aux éditions Castelmore que je remercie pour leur réponse positive. Quelques jours après l’avoir reçu, je découvre la liste des 21 sélectionnés du Plib et il en fait partie donc je l’ai sorti assez vite de ma PAL. Je ne sais pas pourquoi, j’attendais beaucoup de ce roman, j’avais très envie de l’apprécier. Malheureusement, il n’a pas été au niveau de mes espérances. Il n’est pas mauvais loin de là mais j’aurais aimé plus.

Bien que pas extrêmement originale, j’aime l’intrigue mise en place par Julien Hervieux. Ces morts vivant qui ne ressemblent pas aux morts vivant que l’on a en tête et qui chasse ceux qui détourne la mort, je voulais voir ce qu’il allait en faire. J’ai beaucoup aimé la fresque de personnages du roman, tous différents avec leurs particularités, leur excentricité et leur personnalité. Par contre Elizabeth, ne m’a pas tellement plu. Elle m’a donné l’image d’une jeune femme assez hautaine, un peu naïve et qui attend beaucoup des autres. Je me rends compte que ces adjectifs ne vont pas forcément ensemble mais c’est ce que j’ai ressenti, comme si elle avait plusieurs personnalités ^^.

Je suis très curieuse d’en apprendre plus sur tous ces personnages, en espérant qu’on découvrira leur histoire et qu’on ira au fond de leur particularité dans les prochains tomes.

Là où le mal a été fait avec moi pour cette lecture, c’est les longueurs. Il y a des scènes plus dynamiques qui sont bien menées et où le rythme est très rapide mais entre chaque, j’ai eu l’impression que l’auteur brodait pour allonger son roman. Il donne beaucoup de détails sur le quotidien d’Elizabeth notamment qui certes nous aident à mieux les connaître, elle et l’ordre des revenants mais je m’ennuyais un peu.

Heureusement la fin est une grande roue lancée à plein régime et j’ose espérer que c’est le rythme que l’auteur va donner à ses prochains tomes.

En bref, j’ai aimé ma lecture malgré quelques couacs et je suis curieuse de lire la suite pour approfondir mon ressenti sur cette saga.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

 

Pour le PLIB: #ISBN9782362312687

Avis

[Mavilyly] Nicolas, 25 ans, rescapé des Témoins de Jéhovah de Nicolas Jaquette

Nicolas 25 ans rescapé des témoins de jéhovah

Résumé:

Nicolas Jacquette a vécu parmi les Témoins de Jéhovah jusqu’à l’âge de 22 ans, respectant avec foi et assiduité les règles de la secte. Comme pour des milliers d’enfants Témoins de Jéhovah en France, tout est prévu pour qu’il devienne à son tour un excellent prêcheur. Jusqu’au jour où il ose mettre en doute la vision du monde qu’on lui impose. Après des années d’endoctrinement et d’isolement, ce n’est qu’en 2004 qu’il en sort. Les révélations bouleversantes de Nicolas Jacquette font la lumière sur les pratiques des Témoins de Jéhovah et dénoncent les dérives sectaires sous toutes leurs formes.

Mon avis:

Ma mère a trouvé ce livre dans une boîte à livres et elle me l’a prêté car comme elle, j’aime beaucoup les témoignages surtout lorsque c’est sur des sujets peu connus. Et qu’est ce qui est plus fermé qu’un mouvement sectaire?

J’étais vraiment curieuse de découvrir ce récit tout en gardant une certaine distance car avec le récit de Nicolas Jaquette, on est forcément face à un récit négatif. Bon après, vous allez me dire tous récits traitant d’une secte est négatifs. Alors oui parce que ceux qui l’évoquent sont sortis de ces mouvements mais si on interviewait un militant, les propos seraient tout autre. Vous voyez ce que je veux dire?

J’ai trouvé très intéressant les propos de Nicolas qui restent assez objectifs sur ce qu’il a vécu bien qu’il y mêle ses ressentis et ses sentiments. J’ai été un peu septiques pour les premières pages où il parle de sa toute petite enfance car pour moi on a très difficilement des souvenirs avant 6 ans mais ce n’est que mon avis. Mais je me suis laissée gagner par ma lecture et j’ai juste pris les infos.

Je n’est pas pas été surprise par ce que Nicolas Jaquette raconte car j’ai eu des contacts avec une personne qui était et qui est témoin de Jéhovah et donc on a eu plusieurs discussions sur ce sujet. Pour autant j’ai appris encore des choses.

Nicolas, 25 ans, rescapé des témoins de Jéhovah est vraiment intéressant, nous ouvre les portes d’un monde très fermé mais il ne tombe pas dans le sensationnalisme et sans pathos non plus… Si le sujet vous intéresse, alors penchez vous sur ce récit!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume