Avis

[Mavilyly] Les Brumes de Cendrelune de Georgia Caldera #plib2020

Les brumes de cendrelune
Editeur: J’ai Lu
Nombre de pages: 348 pages
Prix: 13.90 euros
Année de parution: 2019

Résumé:

Dans le royaume de Cendrelune, les dieux épient les pensées des hommes, et leur Exécuteur, l’Ombre, veille à condamner tous ceux qui nourriraient des envies de rébellion.

Or, il semble que certaines failles existent. À l’âge de 17 ans, Céphise ne vit en effet que pour se venger. Depuis qu’on l’a amputée d’une partie d’elle-même et privée de sa famille, elle ne rêve plus que d’une chose : s’affranchir de la tyrannie du tout-puissant Orion, Dieu parmi les dieux. Et contre toute attente, il se pourrait qu’elle ne soit pas seule…

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman grâce au PLIB et à la maison d’édition J’ai Lu que je remercie grandement. Comme vous le savez, j’ai découvert Georgia Caldera il y a peu, sa plume m’a grandement convaincu mais c’était en romance et j’étais très curieuse de voir ce que cela donnait en fantasy.

J’ai été très vite embarquée dans le roman. Que ce soit par le décor, l’imaginaire créé par l’auteur que par le personnage de Céphise qui m’a beaucoup plu. C’est une jeune fille forte qui ne se laisse pas faire mais qui a un côté réaliste très appréciable. La mise en place est bien rythmée malgré que l’auteur prenne le temps de travailler ses personnages.

Malheureusement, j’ai trouvé que le roman perdait un peu en puissance dans la deuxième partie où l’auteur installe une romance qui tourne un peu en rond à mon sens. Est-elle nécessaire? Pour le moment, je dirais que non mais c’est un premier tome donc qui sait ce que nous réserve Georgia Caldera pour la suite.

En effet, c’est un tome 1 et cela se sent par le fait qu’il reste relativement introductif, qu’on en demande forcément plus et que l’on sent qu’il y a beaucoup de choses et de personnages à découvrir encore.

Lorsque j’ai fait mon avis sur Insta, très rapidement après avoir terminer ma lecture, je disais que la suite ne serait pas une priorité pour moi et bien je vais revenir sur cette affirmation ^^. Depuis, le roman m’est très souvent revenu en mémoire, soit en me repassant des passages, soit en me rappelant des personnages donc finalement, il m’a peut-être un peu plus plu que ce que je pensais ^^.

A voir s’il fait parti des mes finalistes ou non…

 

Badgejurédepuis2019

 

Pour le PLIB: #ISBN9782290165614

Avis

[Mavilyly] Le phare au corbeau de Rozenn Illiano #plib2020

Le phare au corbeau
Editeur: Critic
Nombre de pages: 350 pages
Prix: 20 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Agathe et Isaïah officient comme exorcistes. L’une a les pouvoirs, l’autre les connaissances ; tous deux forment un redoutable duo.
Une annonce sur le réseau social des sorciers retient leur attention. Un confrère retraité y affirme qu’un esprit nocturne hante le domaine d’une commune côtière de Bretagne et qu’il faut l’en déloger. Rien que de très banal. Tout laisse donc à penser que l’affaire sera vite expédiée.
Cependant, lorsque les deux exorcistes débarquent là-bas, le cas se révèle plus épineux que prévu. Une étrange malédiction, vieille de plusieurs générations, pèse sur le domaine de Ker ar Bran, son phare et son manoir.
Pour comprendre et conjurer les origines du Mal, il leur faudra ébranler le mutisme des locaux et creuser dans un passé que certains aimeraient bien garder enfoui…

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman dans la cadre du Plib 2020 car il fait partie des 20 sélectionnés et une lecture commune était organisée sur le Discord. Je mettais beaucoup d’attentes dans ce roman qui m’interpellait par sa couverture mais surtout pour son résumé. Cette idée d’exorcisme me plaisait pas mal surtout si c’était lié à des légendes…

Si on prend la globalité du roman, j’ai passé un bon roman. L’ambiance créée par l’auteur m’a plu, j’ai eu des frissons et même parfois les chocottes. Les personnages ont évolué au cours de la lecture ce qui fut très agréable car les débuts étaient compliqués ^^. Rozenn Illiano introduit un certain nombre de personnage secondaire qui ont une importance inégale et que l’on veut découvrir plus car ils sont tous intrigants.

Je suis extrêmement curieuse de lire un tome 2. Encore une fois car je suis intéressée par les personnages mais aussi car, pour moi, le roman a su me faire peur et j’ai aimé ça. Je veux continuer et accompagner Agathe et Is dans leurs prochaines missions.

 

Pour le PLIB: #ISBN9782375791271

Avis

[Mavilyly] Les Liés de Elle Séveno #PLIB2020

Les liés
Editeur: Cyplog
Nombre de pages: 342 pages
Prix: 18.90 euros
Année de publication: 2019
#ISBN9791091042710

 

Résumé:

Et si l’amour devenait son plus grand combat ?
Carline a dix-sept ans quand son monde bascule.
Elle qui aspirait à traverser l’adolescence sans encombre, voilà que son âme se lie à celle d’un garçon : Vadian. Star du lycée. Charismatique, passionné et inébranlable.
Vadian qui lui plaît beaucoup trop dans un monde hostile où les Liés sont traqués.
Parce que deux âmes sœurs ne sont plus vraiment comme les autres…
Alors que les jours passent, que l’attraction grandit et que le danger guette, Carline va très vite devoir faire un choix : taire sa nouvelle nature ou l’accepter.
Quoi qu’elle décide, le temps est compté.

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman dans le contexte du Plib 2020 où il était nommé dans les présélectionnés. C’est aussi en lecture commune que je l’ai lu, LC organisée aussi via le discord du PLIB.

SI vous me suivez sur Instagram, vous connaissez mes déboires avec ce roman. C’est une lecture qui a été assez compliqué pour moi. J’ai lu péniblement les premiers 60% et ensuite je me suis enfilée la fin parce que je savais que je n’y reviendrais pas si je ne le finissais pas.

Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé ma lecture car ce serait mentir mais il y a beaucoup trop de choses qui m’ont dérangé, énervé pour dire que c’est une bonne lecture. Je suis déçue car le principe de Lien et tout ce que cela implique a vraiment piqué ma curiosité. Je trouvais cela très prometteur, peut-être pas unique comme fil conducteur mais cela me plaisait. Malheureusement ce n’est pas suffisamment exploité et comme la vie et le futur des humains classiques…

En plus de cela, plus les pages défilaient, plus les personnages principaux Vadian et Carline me sortaient par les yeux. Ils sont d’une puérilité incroyable. Oui ils n’ont que 17 ans mais vu ce qu’ils vivent j’aurais aimé qu’ils évoluent et grandissent beaucoup plus vite. Beaucoup de leurs réactions et actions me semblaient complètement déplacées.

A cause de ce comportement d’adolescent en plein pic d’hormones, les personnages et l’auteur nous rabâchent plusieurs fois par page, qu’ils s’aiment à la folie, que l’un sans l’autre ils ne sont rien, et aussi que grâce au Lien ils sont unis et s’aiment – pardon je l’ai déjà dit ^^ – et que c’est gonflant. On a compris la force de ce Lien, on a compris que l’amour entre vous est magnifique et fort, pas la peine d’en faire des caisses quoi lol. J’avais presque envie de leur crier qu’avant le Lien ils se détestaient donc leur amour imposé ne fait rêver non plus. Bref ils m’ont vraiment agacé.

J’ai tout de même continuer et voulu savoir la fin car, comme je vous l’ai dit, j’étais curieuse de ce que l’auteur avait fait de son intrigue principal mais même là, j’ai été plutôt déçue de la fin qui n’a pas répondu à toutes mes questions. J’en suis même venue à espérer un deuxième tome pour en apprendre plus et surtout avoir des réponses…

Finalement, Les Liés ne fait pas partie des 20 sélectionnés mais pour autant je ne peux pas vous dire de ne pas le lire. Peut-être qu’en connaissant le « problème » des personnages cela passera mieux et puis encore une fois certaines de la lecture commune ont aimé voire on eut un coup de coeur donc pourquoi pas vous…

Avis

[Mavilyly] Nos coeurs battent à l’unisson de Kennedy Ryan

Nos coeurs battent à l'unisson
Editeur: Reines-Beaux
Nombre de pages: 450 pages
Année de parution: 2019
Prix: 5.99 euros (n’existe que en ebook)

Résumé:

Vous pensez savoir ce que c’est que d’être la petite amie d’un joueur de basket ? Vous n’en avez pas la moindre idée. Mon conte de fée a viré au cauchemar.

Et ils vécurent malheureux pour toujours. J’ai embrassé un prince et il s’est transformé en menteur. J’ai été idiote et j’ai cru à son amour.

Mais maintenant un nouveau joueur entre en jeu : August West. L’une des plus grandes stars de la NBA. Sexy et hors de ma portée.Il a envie de moi et j’ai envie de lui.

Mais mon passé et mon prince menteur refusent de me laisser partir.

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman grâce au site NetGalley que je remercie ainsi que les éditions Reines-Beaux que je ne connaissais pas avant cela. Mais depuis je me suis penchée sur leur catalogue et franchement ça me plaît énormément.

Lorsque j’ai commencé ma lecture, j’ai eu peur d’être tombé sur une nouvelle romance déjà vu, avec le garçon faux-gentil, interprété par August et la jeune fille qui va se faire avoir, Iris. Mais j’ai très vite vu que c’était très différent.

Bon d’accord, August a mis du temps à gagner mon coeur, il a dû faire ses preuves mais finalement, il s’avère que c’est vraiment un bon gars mais un gars tout de même donc avec des réactions quelque peu macho sur les bords ^^. Quant à Iris, elle m’a plu de suite par sa force de caractère, sa faiblesse – oui je sais c’est contradictoire mais c’est ce que j’aime dans les personnages féminins cette réalité parce que franchement on est toutes contradictoires les filles …-.

Je ne m’attendais pas vraiment à la tournure que prend le roman et je ne veux pas trop en dire pour vous laisser le plaisir de tomber dedans comme je l’ai fait. Je ne me considère pas féministe mais l’actualité fait que lorsque je lisais ce roman, tout prenait un sens et une importance particulière. Un peu comme avec Félines de Stéphane Servant, le lien avec le présent et notre monde actuel s’est fait très naturellement et malheureusement pas pour des bonnes choses.

J’ai trouvé ce premier tome réaliste, glaçant, horrible et en même temps l’auteur sait alléger son texte par petits passages qui permettent de faire descendre la tension pour mieux faire palpiter notre coeur ensuite.

Le roman atteint son apogée avec une scène digne de l’Enfer qui m’a réellement fait frissonner et je pense que si quelqu’un m’avait vu à et instant, ce serait demander ce qui pouvait me mettre dans cet état la.

Je me rends bien compte que mon avis est plutôt énigmatique mais j’ai vraiment envie que vous vous lanciez, parce qu’il faut le faire, dans cette romance avec seulement le résumé qui dévoile juste ce qu’il faut à mon sens.

Avis

[Mavilyly] Ils étaient vingt et cent de Stanislas Petrosky

Ils étaient vingt et cent
Editeur: French pulp
Nombre de pages: 240 pages
Prix: 18 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Gunther, jeune allemand opposé au régime nazi, excelle dans l’art du dessin.
Il se retrouve promu illustrateur officiel du camp de Ravensbrück, son œil d’artiste interprète la vie et surtout la mort.
L’histoire d’un homme qui a vu la construction et la libération du plus grand camp d’extermination de femmes du IIIème Reich, un homme qui a vécu des deux côtés des barbelés.

Mon avis:

Ils étaient vingt et cent est le genre de roman dont vous ressortez complètement dévasté, écœuré par l’Homme et conscient que la vie que vous menez n’est franchement pas dégueulasse et qu’il est nécessaire d’être heureux…

Stanislas Petrosky nous parle des camps de concentration d’une manière atroce, trash, qui nous donne envie de vomir mais qui encore une fois, nous rappelle, nous humains des années 2000, ce que le passé a été et qu’il ne faut pas l’oublier si nous ne voulons pas le revivre… J’ai été profondément marquée par cette lecture qui m’a vraiment retourné le ventre que ce soit par les scènes décrites mais aussi par les émotions qu’elle a fait émergé en moi.

Il est difficile de dire que ce roman est un coup de coeur et pourtant j’ai envie de le dire et d’en parler encore et encore. Je ne peux pas le recommander à tout le monde, la sensibilité de certaines personnes seraient trop affectée, mais il est nécessaire. L’auteur ne prend pas de gants, de met pas de filtres à son récit et je me dis que finalement ceux qui ont vécu cela n’ont pas eu cette chance la non plus (et encore on est forcément en deçà de ce qu’ils ont vécu car cela reste loin de nous) et cela fait du bien de se prendre ce genre de claques de temps en temps.

Il m’a fait écho, un peu, au dernier roman que j’ai lu sur les camps de concentration, Le tatoueur d’Auschwitz, car encore une fois, Gunther est un homme qui se retrouve dans ces camps non en tant que prisonnier – bien que – mais pour aider les nazis. Et vraiment cela peut vous semblez bête mais jamais je n’ai entendu parlé de ces allemands qui ont aidé dans les camps sous la contrainte et non par conviction politique. Le rapprochement s’arrête la car les deux romans ne sont pas les mêmes ensuite dans leur écriture et leur vision (encore une fois celle du roman de S. Petrosky est beaucoup plus hard) mais il m’a un peu plus ouvert les yeux sur cette partie de la communauté allemande opposée à l’époque au Reich.

Je vais m’arrêter là, parce que je pourrais continuer pendant des heures mais vous avez sûrement autre chose à faire. Si vous avez lu ce roman et que vous souhaitez en

J’ai oublié de préciser que j’ai lu ce roman grâce au site NetGalley que je remercie ainsi qu’aux éditions French Pulp (que je ne connaissais pas au passage) d’avoir accepté que je le lise.

coup_de_coeur

Avis

[Mavilyly] L’arrache-mots de Judith Bouilloc #PLIB2020

Ancien article reposté pour le PLIB2020

L'arrache mot

Editeur: Hachette
Nombre de pages: 451 pages
Prix: 15.90 euros
Année de parution: 2019

Résumé:

La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.

Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !

Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman grâce au site NetGalley et aux éditions Hachette que je remercie grandement. J’avoue que c’est d’abord pour la couverture qui est juste sublime mais finalement il n’y a pas que cela qui m’a conquise.

L’arrache-mots est un roman qui a surpassé les attentes dont j’en avais. Je suis heureuse d’avoir succombé à mon côté superficiel parce que l’intérieur est aussi beau que l’extérieur. J’ai absolument tout aimé dans ce roman.

Les personnages sont loin des clichés des livres jeunesse et encore plus des romances. J’ai eu un gros attachement pour Iliade qui a un don que j’aime particulièrement, à savoir faire sortir les mots des livres pour que cela devienne un théâtre animé. Je m’imagine tellement avoir cela pour mon travail en crèche ^^.

Les personnages ne sont pas les seuls à être bien travaillés, l’histoire et l’univers sont tout aussi bons. Certes un peu plus de détails auraient été les bienvenus mais quand on voit le nombre de pages, on se dit que Judith Bouilloc a franchement bien travaillé. J’ai été facilement immergée dans son monde et son intrigue. Un gros gros coup de coeur pour ce roman que je recommande pour les plus jeunes mais pas seulement..

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

coup_de_coeur

#ISBN9782016270080

Badgejurédepuis2019

Avis

[Mavilyly] Les Enfants-Clefs de Fanny Vandermeersch

Les enfants-clefs
Editeur: Librinova
Nombre de pages: 120 pages
Prix: 6.90 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Trois enfants nés le même jour, à la même heure.

Trois enfants qui se rencontrent et qui partagent le même tatouage.

Trois Enfants-Clefs, lien entre le monde des hommes et l’Autre Monde.

 

Mon avis:

On est face à un récit assez court ce qui implique que l’auteur va très vite dans son histoire et dans la présentation des personages. J’étais un peu déçue de ce côté mais malgré cela j’ai été très vite embarquée dans ma lecture, et je lâchais le livre que par obligation.

J’ai succombé dans un premier temps pour la couverture qui est vraiment sublime mais l’intérieur n’est vraiment pas en reste. J’ai eu l’impression de lire un roman jeunesse type Cassandra O’Donnell et vous connaissez sûrement mon amour pour ses romans.

Les personnages bien que jeunes, une dizaine d’années il me semble, ils osent les choses, ils ont pas peut de l’aventure et cela promet une lecture plutôt addictive. Malgré cela, ils n’oublient leur jeune âge et leur peur, leurs doutes etc…

Je suis enchantée par ce premier tome et je suis très curieuse d’avoir la suite…