Avis

[Mavilyly] Raison et sentiments de Jane Austen

Raison et sentiments.jpg

Résumé:

Raison et sentiments sont joués par deux soeurs, Elinor et Marianne Dashwood. Elinor représente la raison, Marianne le sentiment. La raison a raison de l’imprudence du sentiment, que la trahison du beau et lâche Willoughby, dernier séducteur du XVIIIè siècle, rendra raisonnable à la fin. Mais que Marianne est belle quand elle tombe dans les collines, un jour de pluie et de vent.

 

Mon avis:

J’ai acheté ce roman assez vite après ma lecture d’Orgueil et Préjugés car je l’avais beaucoup aimé et pourtant je n’y croyais pas. Vu le style de l’écriture propre à l’époque, je ne pensais vraiment pas accroché mais comme quoi!

Pour Raison et sentiments, j’y allais assez sereinement pour le coup et j’ai pris beaucoup de plaisir au fil des pages. Je ne saurais pas dire si j’ai plus aimé ou non qu’Orgueil et Préjugés.

Je trouve que Jane Austen écrit des livres que je qualifierais de doudou. Je m’y sens bien entouré de personnages que j’aime. Il ne faut pas s’attendre à des actions de malade mais juste à suivre toute cette fresque de personnage avec chacun leur personnalité et qui subissent toute cette pression sociale que l’on connaît moins de nos jours.

Là où j’ai moins apprécié cette lecture, ce sont les longueurs. Encore une fois, elles sont propres au style de l’époque de Jane Austen mais au moment T où je l’ai lu, j’avais envie que mes lectures s’enchaînent avec facilité et rapidité ce qui n’est pas compatibles avec Raison et sentiments. En soi, ce n’est pas un défaut du livre mais un défaut de moment, c’était pas le bon pour aimer à sa juste valeur le roman.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Publicités
Avis

[Mavilyly] Le Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry

LE Petit Prince

Résumé:

J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s’était cassé dans mon moteur. Et comme je n’avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C’était pour moi une question de vie ou de mort. J’avais à peine de l’eau à boire pour huit jours. Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillé. Elle disait : …  » S’il vous plaît… dessine-moi un mouton !  »
– Hein!
– Dessine-moi un mouton…
J’ai sauté sur mes pieds comme si j’avais été frappé par la foudre. J’ai bien frotté mes yeux. J’ai bien regardé. Et j’ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.

 

Mon avis:

Et oui, je n’avais jamais lu Le Petit Prince, ni vu de films, dessins animés ni quoi que ce soit se rapportant à ce roman. Je remercie donc Patratas qui m’a permis de le sortir lors du challenge Lis ou je te punis. Je ne sais pas si je vous en ai déjà parlé ici mais en gros on lit des livres qui nous rapportent des points en fonction de plusieurs catégories et à la fin de la session, seuls les 3 premiers n’ont pas de lectures gages. Pour les 2 premières sessions, j’ai été 5ème il me semble et donc pour celle-ci Patratas a choisi dans ma PAL ce grand classique! Je vous mets le lien du challenge s’il vous intéresse (ici).

J’ai lu ce tout petit roman en une journée en prenant mon temps et en le dégustant. Je ne suis pas très philosophe donc je n’ai pas cherché à tout comprendre mais je me suis laissée bercer par les mots et l’histoire qu’Antoine de Saint-Exupéry nous offre.

C’est un très joli conte comme je m’en doutais et j’avoue que la version que j’ai ne peut pas laisser insensible. C’est l’édition collector pour les 70 ans donc le coffret est déjà super joli et l’intérieur du livre est tout plein d’illustrations des dessins de l’auteur lui-même. C’est peut-être le cas à chaque fois, je ne sais pas mais en tout cas ça a rajouté un gros plus à ma lecture.

Bien sur je garde ce magnifique livre dans ma bibliothèque parce que je ne dis pas que je ne le relirais jamais et surtout je veux le lire à ma fille et qu’elle le lise elle aussi…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Croc-blanc de Jack London

Croc-blanc

Résumé: 

Fils d’une louve et d’un chien de traîneau, Croc-Blanc connaît bien la loi du Grand Nord : manger ou être mangé.
Sa rencontre avec les hommes, ces dieux faiseurs de feu sera décisive. Sous l’autorité de son premier maître, il devient chien de traîneau. Mais un autre maître, sanguinaire et brutal, l’engage dans de cruels combats et réveille sa sauvagerie. De l’instinct du loup ou de celui du chien, lequel l’emportera ?

Mon avis:

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu de classique et comme toujours avec ce genre, j’avais une appréhension en le débutant. Heureusement ma lecture s’est faite assez facilement.

J’ai trouvé très original, le fait que le personnage principal soit un animal. Je crois que cv’est la première fois que je lis un roman avec cette particularité. Forcément, cela complique l’identification entre lui et moi mais bon, il est charmant par d’autres aspects ^^.

A travers ce roman, on découvre tout un tas de personnes, animal ou paysage. C’est toute la richesse du roman de J. London, il est très complet. J’ai aimé parcourir les différents lieux vus par les loups et Croc-blanc, j’ai aimé entrer dans la tête de Croc-blanc et j’ai aimé les facettes décrites par l’auteur pour les hommes.

Lorsque mon cîté rationnel prenais le dessus, je me demandais comment l’auteur pouvait attribuer toutes ces actions et pensées à l’animal mais très vite mon immersion dans l’histoire reprenais le dessus et tout allait mieux.

Je dois avouer que j’ai eu quelques longueurs quand même mais rien de bien grave et très long. Je suis vraiment contente d’avoir fait cette découverte et je remercie M&Tass de me l’avoir choisi pour ma lecture de janvier sur le forum Club de Lecture.

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] L’écume des jours de Boris Vian

L'écume des jours

Résumé:

C’est un conte de l’époque du jazz et de la science-fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, merveilleux et fantastique, féerique et déchirant. Dans cette ?uvre d’une modernité insolente, l’une des plus célèbres du Xxe siècle et livre-culte depuis plus de trente ans, Duke Ellington croise le dessin animé, Sartre devient une marionnette burlesque, le cauchemar va jusqu’au bout du désespoir.
Mais seules deux choses demeurent éternelles et triomphantes : le bonheur ineffable de l’amour absolu et la musique des noirs américains…

Mon avis:

Qui n’a pas déjà entendu parlé de L’écume des jours??? J’ai reçu ce livre lors de ma commande de la box Once upon a book et je ne sais pas si je l’aurais acheté de moi-même et donc j’étais contente qu’il me l’ai envoyé. Je n’arrivais pas à le sortir de ma Pal mais c’est le seul V que j’avais et il me manquait pour compléter mon challenge de A à Z donc let’s go…

Rien que le peu d’extrait que j’avais pu voir du film avec Audrey Tautou, je me suis dit que ça avait l’air loufoque et je ne m’étais pas trompée. Enfin non, je n’emploierais pas ce terme avec le livre parce que ce n’est pas de la folie mais ce sont des jeux de mots, des métaphores ect… Et je pense que soit on y adhère, soit on passe à côté du livre. Et moi, je fais partie de la seconde solution malheureusement.

Je pense avoir compris le fil conducteur de l’histoire (et encore pas tout je pense), mais je l’ai vraiment survolé. Tout était beaucoup trop imagé pour moi. Je ne suis pas très poète dans l’âme et c’est une qualité qui m’a manqué pour être au niveau de l’auteur.

En tous les cas, je suis heureuse d’avoir lu ce livre, ça me fait un classique de lu en plus, je pourrais dire que j’ai lu L’écume des jours et surtout la lettre V est complétée…

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] L’Assomoir d’Emile Zola

L'Assomoir

Résumé:

Gervaise Macquart, fille d’Antoine Macquart, blanchisseuse, est abandonnée à Paris, dans le quartier populaire de la Goutte d’or, par son ami Lantier, avec ses deux petits garçons, Etienne et Claude. Elle épouse un ouvrier zingueur, Coupeau, dont elle a une fille, Nana, et ouvre une boutique de blanchisserie. Mais Coupeau, tombé d’un toit, se met à boire. Le couple retourne à la misère. Nana se débauche, Gervaise redevient la maîtresse de Lantier qui l’humilie. L’alcoolisme emporte Coupeau et Gervaise le suivra de peu dans la mort.

Mon avis:

Ça y est j’ai lu mon premier Zola. Pour ça, je dois remercier sophix42 qui me l’a désigné lors du binôme du mois de septembre sur le forum Club de Lecture… Ce livre représente bien pourquoi j’ai me ce genre d’événement car jamais je ne l’aurais lu de moi-même!!!

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous devez savoir que cette lecture a été assez éprouvante pour moi, j’avais hâte de la terminer. Pourtant, si l’on prend que l’intrigue, j’ai plutôt apprécié. C’est un roman qui nous décrit bien la société de cette époque, réaliste et très intéressante. Seulement, il y a beaucoup,beaucoup, beaucoup de description et donc les mots se succèdent et avec l’impression que la phrase ne se termine jamais… C’est donc une lecture très lente et pour moi, laborieuse.

Malgré tout, je dois préciser qu’il m’a été plus facile de lire L’Assomoir que le premier tome de Les Misérables de Victor Hugo. Je redis encore que je suis contente de l’avoir lu tout de même parce que déjà c’est un classique et aussi parce que si on passe sur les longueurs, j’ai aimé évoluer dans ce Paris du XIXè…

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Orgueil et préjugés de Jane Austen

Orgueil et Préjugés

Résumé:

Orgueil et Préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d’un mariage: l’héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n’est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l’épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu’il n’y a en fait qu’un héros qui est l’héroïne, et que c’est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.

Mon avis:

J’ai voulu lire ce livre parce qu’il fait parti pour énormément de gens, des livres qu’il faut absolument lire dans sa vie. La plupart des gens que je suis sur la blogo ont pour ce roman un coup de coeur et je voulais voir si pour moi l’effet était le même. Je l’ai lu en ebook pendant mes pauses repas.

J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire et à m’accrocher aux personnages mais une fois fait, il a été un régal. Je pense avoir mis du temps à m’introduire dans le roman à cause de l’écriture et de la façon dont les protagonistes se parlent. on est pas du tout habitué à ça à notre époque et j’avais vraiment du mal du coup. Il m’a fallu l’ntégrer et comme je le disais, une fois que j’ai pris le pli je me suis énormément attachée à Elizabeth et à Mr Darcy que j’ai appris à aimer tout au long du récit.

Bien que l’histoire ne tourne pas que autour d’eux, j’ai trouvé les autres « couples » trop faciles, trop fades si on compare aux deux premiers cités… A travers les mots de Jane Austen et la famille Bennet, on découvre vraiment la vie d’une famille modeste de cette époque. Autant le couple des parents Bennet peut prêté à sourire, autant si on ne remet pas le récit dans son contexte, on peut vite être choqué par les valeurs, les ambitions de cette mère…

En plus de la relation Elizabeth/Darcy qui a fait vibrer mon coeur, j’ai vraiment adoré cette remontée dans le temps; Tout est assez explicite pour qu’on se l’imagine bien, je suis loin d’être historienne mais si tous les romans historiques sont comme ça je veux bien en connaître d’autre…

Ce n’est pas un coup de coeur pour moi mais ça s’en rapproche énormément et je compte bien me le racheter en livre physique pour pouvoir le relire!!!

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume