Avis

[Mavilyly] Quelques secondes T1: Colin & Hunter de Séverine Balavoine

Colin & Hunter

Editeur: Reines-beaux
Nombre de pages: 222 pages
Prix: 15 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Colin a cessé de vivre pour lui le jour où un drame est venu bouleverser sa famille. Du jour au lendemain, il abandonne ses études pour s’occuper de sa famille et trouve un travail dans une petite boutique de musique. Mais ce n’est pas une vie pour un jeune de son âge. Ses proches décident de lui faire comprendre qu’il doit penser un peu à lui.

Colin décide de les écouter et de prendre son indépendance. Alors qu’il se reconstruit peu à peu, une rencontre imprévue va changer sa vie en quelques secondes. Hunter, un boulanger bien dans ses baskets, va s’immiscer dans son quotidien et lui montrer que l’amour peut surgir n’importe où et prendre un visage inattendu.

Colin va devoir comprendre et accepter cette nouvelle attirance s’il veut être de nouveau heureux.

 

Mon avis:

C’est tout d’abord sur la couverture que j’ai craqué, je la trouve vraiment sublime comme très souvent lorsque celle-ci est en noir et blanc. Et j’ai eu la grande chance (enfin comme tous les autres hein ^^^) de l’avoir dans les boxs du confinement. Je n’ai pas attendu longtemps pour me lancer dans cette saga.

C’est une lecture qui a été très agréable, la plume de l’auteur est sympathique, l’auteur sait développer son histoire avec autant d’humour que de sentiments. Je n’ai pas eu le coup de coeur mais cela c’est joué à peu.

Le petit truc qui m’a gêné, c’est que l’entourage de Colin accepte trop facilement le fait qu’il soit attiré par les hommes, enfin un homme. J’aimerais que ce soit ainsi que de nos jours les gens réagissent mais on sait bien que non et du coup j’y ai vu un petit manque de crédibilité. En écrivant ces mots, je me rends compte à quel point c’est horrible mais je me dois de tout vous dire.

J’ai par contre beaucoup aimé la façon dont l’auteur aborde le deuil et ses conséquences sur le plus ou moins long terme…

Je suis très sélective sur les livres qui restent chez moi, une fois lus, donc cette saga n’attirera pas dans ma bibliothèque mais je compte bien lire la suite en ebook.

 

 

Avis

[Mavilyly] Le langage des fleurs d’Erika Boyer

Le langage des fleurs

Editeur: Autoédité
Nombre de pages: 299 pages
Prix: 14.90 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Rose est dans une relation amoureuse qui ne la satisfait pas mais à laquelle elle ne parvient pas à mettre un terme. Elle supporte le comportement souvent abusif de son petit ami et se concentre sur ce qui a de l’importance pour elle, à savoir, la boutique qu’elle a héritée de son père. Mais le beau Ethan va venir mettre son coeur à l’envers et chambouler le faible équilibre de sa vie.

Rose se laissera-t-elle cueillir par ce bel inconnu tatoué au charme indéniable ? Arrivera-t-elle enfin à se libérer de cette relation sans amour qui la lie à un homme dont elle pense être redevable ?

Une chose est sûre, l’été s’annonce plein de promesses et les mystérieuses livraisons de fleurs dont la jeune femme est gratifiée seront aussi surprenantes que réconfortantes.

 

Mon avis:

Erika nous a habitué à des romances qui sortent de l’ordinaire avec des messages très forts, or ici on est face à quelque chose de plus classique et bien que les thèmes soient tout aussi durs, on les voit un peu plus dans la littérature. Pour autant, j’ai passé un très très bon moment avec ce roman.

Grâce à ses personnages, toujours aussi bien travaillés, aussi réels, Erika nous embarque avec eux dès les premières lignes. Je vais être franche en vous disant qu’Ethan m’a à plusieurs reprises énervée mais rien de bien embêtant. Quant aux autres, j’ai beaucoup aimé Rose et j’ai adoré Stecy et Lucas, que je suis pressée de retrouver dans Le chant de l’océan. Je ne sais pas pourquoi mais je sens que l’émotion sea présente dans cette histoire.

Comme je vous disais plus haut, les thèmes abordés sont plus courant mais Erika le fait avec brio et nous touche par ses mots et cette capacité à nous rendre les protagonistes et les lieux si vivants.

Si je n’ai pas eu le coup de coeur pour l’histoire, je la relirais avec plaisir et la plume de l’auteur est égale à elle-même, parfaite, bien que ce soit seulement son deuxième roman.

Un grand bravo pour cette couverture qui elle par contre, a été un coup de coeur, je ne me lasse pas de la regarder.

 

Avis

[Mavilyly] Waterwitch d’Alex Bell

Waterwitch

Editeur: Editon du Chat noir
Nombre de pages: 272 pages
Prix: 19,90 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Certaines malédictions deviennent de plus en plus puissantes avec le temps…
Suite à un accident, Emma a perdu l’usage de ses jambes. Sept ans plus tard, l’adolescente revient en Cornouailles, sur les lieux du drame : l’auberge familiale du Waterwitch, gérée par sa grand-mère mourante. Ce bâtiment a été construit avec le bois d’une épave, celle d’un navire au passé trouble, maudit raconte la légende.
Parmi les sombres secrets qui hantent l’auberge se cachent des fantômes du passé.
Et l’un d’eux est particulièrement en colère.

 

Mon avis:

Waterwitch m’a été offert par Sylvie alias Storiebooks lors de notre swap Noël de 2019, je l’en remercie encore. Elle l’avait plutôt apprécié et elle espérait qu’il en soit de même pour moi.

Malheureusmeent, c’est encore avec une lecture et un ressenti plutôt négatif que je viens aujourd’hui. AU vu de la couverture et du résumé, je m’attendais à un roman horrifique et je voulais trembler même si ce n’était qu’un peu. Mais ce ne fût pas le cas. Il y avait pourtant matière vu ce que l’auteur à imaginer mais comme le public visé est plutôt adolescent, je pense qu’elle a préféré rester soft, ce qui m’a déçu.

Les personnages qui ont des particularités et des vies intéressantes ne sont pas assez détaillés et j’aurais voulu m’intéresser un peu plus à eux ce qui aurait permis que je m’y attache plus facilement.

Je ne veux pourtant que vous passiez à côté car ce n’est pas une mauvaise lecture et j’ai passé un bon moment mais ce n’est pas ce à quoi je m’attendais et donc forcément il y a eu déception. Mais la plume de l’auteur est agréable et tout ce qu’elle nous propose est vraiment prometteur. Je pense que si l’on s’attend à une lecture plus jeunesse qu’adulte, le reste peut suivre vraiment.

Avis

[Mavilyly] Deep blue de Jennifer Donnelly

Deep blue
Editeur: Hachette
Nombre de pages: 352 pages
Prix: 15.90 euros
Année de parution: 2014

 

Résumé:

Au fin fond de l’océan, dans un monde pas si différent du nôtre, vit le peuple mer. Plusieurs communautés se partagent les eaux du monde entier, certaines en bonne entente, d’autres en conflit déclaré. Lorsque la princesse Serafina s’éveille au matin de ses fiançailles, sa première préoccupation devrait être de plaire au beau prince Mahdi, son promis.
Pourtant, Serafina est hantée par un cauchemar lui annonçant le retour d’une ancienne malédiction. Ses sombres prémonitions se confirment quand un assassin frappe sa mère, la reine Isabella, d’une flèche empoisonnée. Serafina doit alors découvrir qui a commandité ce meurtre afin d’empêcher les communautés mers de s’entre-déchirer dans une guerre impitoyable.
Aidée par cinq amies issues de mers exotiques, elle mettra au jour une conspiration qui dépasse leurs pires craintes.

 

Mon avis:

Pourquoi je me suis procuré ce premier tome? Parce que je l’ai trouvé à un vide-grenier, qu’il était vendu avec le 2 et le 3 et que je pensais que la saga était une trilogie. Les couvertures ont aussi beaucoup joué, oui je l’avoue ^^.

Et j’ai fini par le sortir grâce au challenge #objectifvidagedepal qui est sur Instagram. Une des consignes du mois de février était Un roman avec une couverture magnifique…

Lorsque je me suis lancée, j’ai pris peur. Le lexique me semblait compliqué et j’avais du mal à me représenter les personnages ainsi que les lieux et le monde créé par l’auteur. Mais finalement, une fois les 4-5 premiers chapitres, la lecture devient plus fluide et nous entraîne dans son tourbillon.

On est face à un premier tome introductif qui a parfois ses longueurs mais qui a vraiment permis de poser le contexte et surtout de caler les personnages qui vont avoir une importante énorme dans la suite.

Je reste avec énormément des questions et une envie de lire la suite grandissante. J’espère ne pas être déçue surtout qu’un des personnages que j’ai fortement apprécié dès le début, disparaît très vite et je veux savoir où il est et ce qu’il fait ^^.

 

Avis

[Mavilyly] L’arrache-mots de Judith Bouilloc #PLIB2020

Ancien article reposté pour le PLIB2020

L'arrache mot

Editeur: Hachette
Nombre de pages: 451 pages
Prix: 15.90 euros
Année de parution: 2019

Résumé:

La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.

Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !

Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman grâce au site NetGalley et aux éditions Hachette que je remercie grandement. J’avoue que c’est d’abord pour la couverture qui est juste sublime mais finalement il n’y a pas que cela qui m’a conquise.

L’arrache-mots est un roman qui a surpassé les attentes dont j’en avais. Je suis heureuse d’avoir succombé à mon côté superficiel parce que l’intérieur est aussi beau que l’extérieur. J’ai absolument tout aimé dans ce roman.

Les personnages sont loin des clichés des livres jeunesse et encore plus des romances. J’ai eu un gros attachement pour Iliade qui a un don que j’aime particulièrement, à savoir faire sortir les mots des livres pour que cela devienne un théâtre animé. Je m’imagine tellement avoir cela pour mon travail en crèche ^^.

Les personnages ne sont pas les seuls à être bien travaillés, l’histoire et l’univers sont tout aussi bons. Certes un peu plus de détails auraient été les bienvenus mais quand on voit le nombre de pages, on se dit que Judith Bouilloc a franchement bien travaillé. J’ai été facilement immergée dans son monde et son intrigue. Un gros gros coup de coeur pour ce roman que je recommande pour les plus jeunes mais pas seulement..

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

coup_de_coeur

#ISBN9782016270080

Badgejurédepuis2019

Avis

[Mavilyly] Je ne cours qu’après mes rêves de Brunos Combes

Je ne cours plus qu'après mes rêves
Editeur: Michel Lafon
Nombre de pages: 393 pages
Prix: 18.95 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Je m’appelle Louane, j’ai dix-huit ans. Ma vie est facile, enfin, je l’ai cru ; je ne me suis jamais vraiment posé la question. Jusqu’au jour où…

Je m’appelle Laurene, j’ai trente-neuf ans. J’ai cherché le bonheur et, en même temps, je l’ai fui dès qu’il s’approchait. Jusqu’au jour où…

Je m’appelle Louise, j’ai soixante-dix-sept ans. Mon existence m’a comblée et a été d’une parfaite tranquillité. Jusqu’au jour où…

Nous ne nous connaissions pas. Rien ne laissait prévoir l’aventure que nous allions partager. Nos vies allaient en être bouleversées.

Trois femmes, trois solitudes, mais un point commun : elles ne veulent plus renoncer à leurs rêves.

 

Mon avis:

J’ai vu passé ce roman avant sa sortie sur Instagram et son titre ainsi que sa couverture m’ont beaucoup plu et je le gardais quelque part dans ma tête en attendant de pouvoir le lire. Et la bonheur, ma bibliothèque l’a acheté et je l’ai donc très rapidement emprunté et lu aussi vite…

Le roman a tenu ses promesses. J’ai passé un très bon moment. Il est dans la lignée des romans de Virginie Grimaldi ou encore Agnès Ledig. On suit plusieurs personnages, ici trois femmes, qui sont à un tournant de leur vie et qui prenne le taureau par les cornes pour faire ce qu’elles ont envie et juste ce qu’elles veulent elles…

J’ai beaucoup apprécié la plume de l’auteur qui arrive à faire passer les émotions mais sans en faire trop. Il n’a pas voulu d’un roman tire-larmes, au contraire. On est face à une lecture qui se veut pleine d’espoirs, de renouveau et de remises en questions.

Les 3 femmes ont des parcours, des vies totalement différents et pourtant c’est les unes et les autres qui vont s’aider, se questionner et s’aimer.

Bref Bruno Combes à écrit un roman plutôt feel good, tout en douceur. Je trouve ce genre de roman idéal pour la saison où on est pelotonnés sous un plaid avec ue boisson chaude… En mode cocooning.

Avis

[Mavilyly] Les Enfants-Clefs de Fanny Vandermeersch

Les enfants-clefs
Editeur: Librinova
Nombre de pages: 120 pages
Prix: 6.90 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Trois enfants nés le même jour, à la même heure.

Trois enfants qui se rencontrent et qui partagent le même tatouage.

Trois Enfants-Clefs, lien entre le monde des hommes et l’Autre Monde.

 

Mon avis:

On est face à un récit assez court ce qui implique que l’auteur va très vite dans son histoire et dans la présentation des personages. J’étais un peu déçue de ce côté mais malgré cela j’ai été très vite embarquée dans ma lecture, et je lâchais le livre que par obligation.

J’ai succombé dans un premier temps pour la couverture qui est vraiment sublime mais l’intérieur n’est vraiment pas en reste. J’ai eu l’impression de lire un roman jeunesse type Cassandra O’Donnell et vous connaissez sûrement mon amour pour ses romans.

Les personnages bien que jeunes, une dizaine d’années il me semble, ils osent les choses, ils ont pas peut de l’aventure et cela promet une lecture plutôt addictive. Malgré cela, ils n’oublient leur jeune âge et leur peur, leurs doutes etc…

Je suis enchantée par ce premier tome et je suis très curieuse d’avoir la suite…

Avis

[Mavilyly ) L’atelier des sorciers T1 de Kamome Shirahama

L'atelier des sorciers 1.jpg
Editeur: Pika edition
Nombre de pages: 224
Prix: 7.50 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Coco a toujours été fascinée par la magie. Hélas, seuls les sorciers peuvent pratiquer cet art et les élus sont choisis dès la naissance. Un jour, Kieffrey, un sorcier, arrive dans le village de la jeune fille. En l’espionnant, Coco comprend alors la véritable nature de la magie et se rappelle d’un livre de magie et d’un encrier qu’elle a achetés à un mystérieux inconnu quand elle était enfant. Elle s’exerce alors en cachette. Mais, dans son ignorance, Coco commet un acte tragique !
Dès lors, elle devient la disciple de Kieffrey et va découvrir un monde dont elle ne soupc?onnait pas l’existence !

Mon avis:

Ce manga m’a été offert par Sylvie, que je remercie encore, suite à un coup de coeur pour la couverture, elle a été pris d’une folie et voila… ^^

Je ne suis pas quelqu’un qui lit beaucoup de mangas et d’oeuvres graphiques en règle générale mais il y en a qui m’attirent et qui marchent très bien sur moi. C’est le cas de cette saga.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome. L’auteur ne perd pas son temps à mettre son intrigue en place, on entre très vite dans le vif du sujet et les pages s’enchaînent sans que l’on s’en aperçoive réellement.

Ce que vit le personnage Coco, n’est pas facile. En l’espace de quelques heures, elle perd tout, se retrouve dans un monde qu’elle ne connaît pas et où elle n’est pas la bienvenue à priori. Pour autant, elle ne se démonte pas, elle va au bout et montre son caractère déterminé. Je l’ai beaucoup apprécié.

Mon seul désarroi c’est de ne pas avoir le tome 2 et d’être dans mon challenge achat ^^.

Avis

[Mavilyly] Hope Never Dies de Delinda Dane & Ludivine Delaune

Hope never dies
Editeur: Something else
Nombre de pages: 301 pages
Prix: 16,50 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Hope Blake, jeune fille studieuse et déterminée, ne doit sa survie qu’à un coup du sort…

Déclarée cliniquement morte il y a quatorze ans, cette expérience l’a profondément changée… Dès lors, elle est prête à tout pour mériter ce cœur qui bat dans sa poitrine, mais qui n’est pas le sien…

Connor Mathers n’a connu de la vie que ses plus sombres facettes. Voué à un destin médiocre depuis sa plus tendre enfance, il n’a plus rien à perdre. Pour lui, la descente aux enfers a déjà commencé…

Alors que toutes les histoires commencent par « il était une fois », la leur sera marquée par la fin du combat…

 

Mon avis sur le tome 1

Mon avis:

Si vous avez suivi mes déboires, j’ai eu cet ebook grâce au site Netgalley que je remercie ainsi que les éditions Something else (que je ne connaissais pas avant). Donc je l’ai obtenu et en le rentrant sur mon compte Livraddict, je m’aperçois que c’est un tome 2 donc que je dois me procurer le premier avant ^^. Vous retrouvez mon avis sur celui-ci un peu plus haut.

J’avais déjà fortement apprécié le roman sur Everly et Malcolm mais ce tome 2 est encore mieux pour moi. Tout part des personnages pour qui j’ai eu un crush dés les premières lignes autant la fille, Hope, que le garçon, Connor. Ils m’ont tellement touché que ce soit pour leur fêlures si profondes mais aussi pour la force qu’ils ont en eux mais qu’ils ne soupçonnent pas du tout. Et alors quand ils sont ensemble, c’était juste un pur bonheur. Vous vous doutez bien qu’il va y avoir une romance la dessous mais pas n’importe quelle romance. Elle est de celle qui coule de source, qui est si évidente en tous les cas c’est comme cela que je l’ai ressenti.

J’évite de trop vous en dire  donc ce n’est pas simple mais ils sont beaux, ils sont drôles, ils sont touchant, je pense qu’il est difficile de ne pas les aimer. Et ce qu’ils vivent ou ont vécu est juste terrible l’un ou l’autre. Les auteurs ne se contentent pour autant pas que de cette romance et apporte une vraie histoire, elle aussi tellement noire mais avec tout un tas d’espoir en elle. A plusieurs reprises, elles ont su me surprendre et à un moment donné les émotions ont été trop fortes pour moi. Je ne réalisais pas ce qui se passais, je ne savais pas si je devais y croire ou pas, c’était terrible. Je ne sais pas i j’arrive à vous transmettre ce que j’ai ressenti, je me rends compte que je vis encore complètement l’histoire alors que cela fait 15 jours que je l’ai terminé.

D’habitude cela veut dire que le roman est un coup de coeur et j’y suis vraiment d’un tout petit cheveu. Malheureusement, les auteurs ont écrit une fin, un épilogue qui ne me plaît pas du tout. Un peu comme dans le premier tome, elles ont voulu faire un happy end ce qui est très bien mais il est trop bien et cela fait perdre en réalisme je trouve. J’ai été déçue de ce choix c’est pourquoi je préfère en rester sur le avant épilogue ^^.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

Avis

[Mavilyly] Love Never Dies de Ludivine Delaune & Delinda Dane

Love never dies
Editeur: Something else
Nombre de page: 292 pages
Prix: 16.99 euros
Année de parution: 2018

Résumé:

Jusqu’où seriez-vous prêt à aller pour sauver un être cher ?

Everly Hastings, fille d’un richissime homme d’affaires et maman célibataire, n’aurait jamais cru en arriver là…

Lorsque la vie ne tient qu’à un fil, l’espoir est tout ce qui lui reste. Elle ne reculera devant rien, allant même jusqu’à flirter avec l’illégalité…

Puisque son unique chance de sauver son fils, c’est lui… Malcolm Blake. Deux mètres de testostérone, désagréable, grossier, cet ancien des forces spéciales ne pense qu’avec son entrejambe et… son flingue.

Entre eux, c’est le choc des titans, un combat où tous les coups sont permis.

Venez découvrir une aventure humaine à couper le souffle où l’amour ne meurt jamais…

 

Mon avis:

Pour vous raconter l’anecdote de la fille qui ne fait pas gaffe; je demande un titre sur NetGalley qui s’intitule Hope Never Dies, j’ai complètement flashé sur la couverture et le résumé me plaisait bien. Puis vient le moment où je le rentre dans ma pal sur Livraddict et que je me rends compte que c’est un tome 2 ^^. J’avais les boules de pas pouvoir le lire rapidement donc j’ai été voir si je trouvais le tome 1 sur le site de Kobo et il était à 1.99€, j’ai donc plus hésité et je l’ai pris. Voila, vous êtes contents non???

Et quel bien m’en a fait car j’ai passé un super moment avec cette lecture. Pour moi, sans être un ovni, Love Never Dies ne ressemble à aucun livre que j’ai lu. il y a de la romance, il y a du drame, il y a une petite part de thriller. Les auteurs ont réussi à nous faire vivre ce road-trip si particulier qui transpire l’espoir et l’amour sans oublier sa part sombre et cruelle.

Elles ont réussi à nous faire rire, tout en nous faisant pleurer. On déteste ces personnages mais en même temps on les adore (surtout Malcolm ^^). Tout ça dans une intrigue si dure! Il est impossible de se mettre dans la peau de ces parents prêts à tout pour leurs enfants. J’ai beau être maman et me dire que je suis prête à tout, tant qu’on a pas vécu ce qu’ils vivent c’est inimaginable.

Il est dommage que j’ai réussi par moment des longueurs bien qu’elles ne soient pas handicapantes et que je les ai vite oublié. Après une quinzaine de jours, je ne retiens que ce sentiment d’amour qui ressort du roman. Des amours différents, des amours plus ou moins forts mais des amours intense et sincères…

J’ai été choquée par un des choix des auteurs bien qu’en y réfléchissant il était difficile de faire autrement, mais sur le coup cela m’a littéralement coupé le souffle, c’est un passage extrêmement dur. Mon plus grand regret, est ce qui suit ce passage. Tout va trop vite et c’est peut-être un peu trop prévisible mais bon cela n’enlève rien à la lecture.

Je suis en train de lire le deuxième tome et pour le moment, il est encore mieux que celui-ci…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume