Avis

[Mavilyly] Elements T2: The fire de Brittainy C. Cherry

The fire

Editeur: Hugo & cie
Nombre de pages: 436 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Deux amis que tout oppose en apparence, mais qui au fond se ressemblent, brisés par des relations familiales difficiles, tombent amoureux jusqu’à devenir une drogue l’un pour l’autre. Elle a toujours été la femme de sa vie, et lui pour elle, son plus douloureux échec. Parviendront–ils à vivre l’un sans l’autre ?
Il était une fois Logan, et je l’aimais. Tout nous opposait, mais nous étions plus proches l’un de l’autre, que quiconque ne pourra jamais l’être. Il faisait partie de mon être, de toutes les manières possibles, nos vies étaient jumelles au point de ne former qu’une seule et même flamme qui se consumait. Jusqu’au jour où je l’ai perdu.
Il était une fois un garçon, et je l’aimais. Et le temps de quelques soupirs, de quelques murmures, de quelques instants, je crois qu’il m’a aimée, aussi.

 

Mon avis:

J’ai lu cette romance avec @bla_bla_mum et on a plus ou moins le même avis.

Il y a du potentiel mais beaucoup de choses rendent cette lecture moyenne. Je n’ai pas accroché aux personnages, l’histoire est plutôt nian-nian et peu crédible. JE me suis vraiment ennuyée avec cette lecture.

Heureusement la plume de l’auteur fait que cela se lit vite, elle est vraiment agréable.

Je suis plutôt déçue pour mon premier Brittainy C. Cherry mais je sais que je vais essayer à nouveau car je ne peux pas rester sur cette déception vu tout ce que j’entends sur cette auteur!

 

Avis

[Mavilyly] Le journal et le serpent de Mel Andoryss

Hanschar

Editeur: Lynks
Nombre de pages: 308 pages
Prix: 15.90 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

C’est bientôt Noël.
Les enfants Soler ont emménagé à Paris. Matéo panse ses plaies. Luisa s’efforce de s’adapter à son collège pour surdoués. Et Diego protège les siens.
C’est bientôt Noël.
Le jour où Matéo s’inscrit dans son nouveau lycée, il croise une étrange fille rousse. Une fille qui menace son âme de Passageur. Une fille qui lui ressemble.
C’est bientôt Noël.
Mais dans le passé, où l’attire l’âme affamée, c’est l’été. C’est l’été dans Paris, occupé par les Allemands. C’est l’été, au sein de l’hôpital Sainte-Anne, où patiente, celle qui l’a convoqué. Une prophétesse aux pouvoirs terrifiants qui le veut pour messager. Pour Matéo, le temps est compté. Car il est le Passageur, et s’il n’accomplit pas sa mission, ce n’est pas seulement sa vie qu’il risque, mais celle d’une fille rousse de l’autre côté du voile, mais celles des milliers de personnes qui se battent au nom de l’humanité…

 

Mon avis:

Deuxième tome que j’étais impatiente de découvrir et que j’ai lu en lecture commune avec @blueskys_books.

Je suis assez mitigée sur cette lecture malheureusement. Le roman est très bon, c’est dans l’ensemble une bonne lecture mais plusieurs petites choses ont obscurci mon avis.
Tout comme dans le premier tome j’ai beaucoup aimé Matéo ainsi que son frère et sa soeur. Pour les autres personnages, j’ai trouvé qu’il y en avait beaucoup et ce qui fait qu’ils ne sont pas vraiment exploités dans leur totalité surtout une qui est pourtant importante!

Cette multitude de personnages a impliqué que j’ai eu du mal a m’immerger complètement dans le récit et donc j’ai ressenti des longueurs. Le fait est aussi que j’étais persuadée que c’était une duologie donc que j’aurais toutes les réponses a mes questions mais je me trompais, il y aura une suite. Seulement je l’ai appris vers la fin et donc je ne comprenais pas comment l’auteur pouvoir finir sa saga avec ce deuxième tome, cela a aussi légèrement entachée ma lecture.

Je poursuivrais tout de même la saga car je me suis attachée a Matéo, je suis curieuse de voir comment il va évoluer avec ses pouvoirs qu’il découvre encore! ⠀

 

Avis

[Mavilyly] Tout en nuances T2: Alexa d’Erika Boyer

Alexa

Editeur: Autoédition
Nombre de pages: 262 pages
Prix: 14.90 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

Ancienne militaire, Alexa a rencontré Eden en Syrie lors d’une mission. Elles se sont retrouvées à Paris, l’une infirmière, l’autre patiente, et ne se sont alors plus jamais quittées.

L’amour qui unit ces deux femmes est sans limite, mais les secrets et les mystères qui entourent la vie de famille d’Alexa l’empêchent d’être pleinement heureuse, et il arrive un moment où elle ne peut plus se cacher ni prétendre.

Toutes les vérités sont-elles bonnes à dire et à entendre ? Ressortira-t-elle indemne de cette chasse au passé ?

– Inspirés des plus grandes divinités gréco-romaines, les personnages de la saga Tout en nuances vous emmèneront dans un univers où la diversité est le maître-mot. –

 

Mon avis:

Comme vous le savez, je fais partie du comité de lecture d’Erika Boyer pour cette année. Je me donne à 1000% pour cette cause 😊 et comme le tome 3 de Tout en nuances: Aaron & Ambre sort le 10 juin, je me devais de lire Alexa pour pouvoir enchaîner… Je l’ai lu en lecture commune mais je ne suis pas sûre de retenter l’aventure pour les écrits d’Erika, ils sont tellement bons et addictifs que s’arrêter en plein milieu est extrêmement difficile.

Pourtant avec ce second tome, j’ai eu un peu plus de mal a rentrer dans le récit. La faute à Alexa que j’avais du mal à cerner. Ses actions et réactions étaient compliquées à comprendre pour moi. Les romans et personnages de l’auteur sont si ancrés dans le réel que je m’identifie beaucoup à eux et donc quand leur façon de penser, de voir la vie est différente de la mienne, il me faut un temps d’adaptation. Avec Alexa, j’avais du mal avec le fait qu’elle fasse souffrir plusieurs personnes de son entourage pour protéger une seule. Heureusement pour moi, elle évolue au fil des pages, ma réflexion aussi je pense, et donc je finis par beaucoup l’apprécier même si j’espère qu’on la verra casser encore un peu plus sa carapace au fil des autres tomes.

On suit aussi Eden qui elle est une femme irrésistible, on la veut tous comme amante, amie, soeur… bref elle est parfaite dans tous les rôles. Cela pourrait être agaçant mais même pas car on sent que pour elle c’est tout à fait naturel, aucun effort est fait pour cela. On rencontre de nouveaux personnages (je pense qu’Erika aime nous proposer toujours plus ^^) que l’on a envie de connaître toujours un peu plus tout comme les anciens d’ailleurs. On entre dans leur bande d’amis plus ou moins large et il est difficile d’en sortir.

Avec ce deuxième tome, l’auteur ne nous propose pas une romance lesbienne qui est bien en fond de l’histoire mais c’est surtout la religion mise au centre. Ce sujet est amené petit à petit et tout en finesse. Comme toujours, Erika ne se contente pas de donner un point de vue et basta, elle nous montre toutes les façons de la voir, de la vivre et provoque encore une fois une réflexion personnelle pendant et après la lecture. C’est un thème pas facile à aborder car sensible en fonction des personnes mais pour moi c’est très bien fait et je pense que chaque personne, croyante ou non, peu importe la religion peut se retrouver dans le récit.

J’ai vécu ma lecture à fond comme toujours avec ses mots jusqu’au point où à un moment elle m’a coupé la respiration mais littéralement. J’ai dû arrêter de lire pour me concentrer et digérer. Une scène particulièrement dure arrive, ne m’y attendant pas du tout, j’ai eu les poumons qui se sont vidés d’un coup et la boule les compressant a eu du mal à s’en aller. Je vous dit ça pour vous montrer la force des mots d’Erika. J’ai déjà pleurer et rit à de nombreuses reprises pendant mes lectures mais une réaction physique comme avec Alexa jamais.

Ce n’étais pas un coup de coeur au moment de la lecture mais j’hésite à vous mettre le petit encart quand même!

Avis

[Mavilyly] L’empire des tempêtes T2: Bane & Shadow de Jon Skovron

Bane & Shadow
Editeur: Bragelonne
Nombre de pages: 456 pages
Prix: 25 euros
Année de parution: 2018

 

Résumé:

Aux mains des biomanciens, Red se transforme peu à peu en assassin impitoyable. Et le jeune homme, qui s’implique de plus en plus dans les affaires du palais, s’aperçoit que la fréquentation des nobles n’est pas exempte de danger…

Alors qu’elle traque les navires impériaux sous l’identité d’un pirate légendaire, Hope, désormais connue sous un autre nom, découvre que les biomanciens mènent des expériences plus effroyables encore que le massacre des habitants de son village.

Tandis que leurs ennemis font régner la terreur à travers l’empire, Hope et Red s’efforcent de jouer leurs nouveaux rôles, mais ils dansent sur la corde raide et ignorent encore le prix qu’il leur faudra payer…

Mon avis:

J’étais emballée de retrouver les personnages du premier tome et très curieuse de voir qui était Bane & Shadow. J’étais aussi curieuse de voir comment chacun allait vivre loin l’un de l’autre et ce que leur réserve l’auteur. Surtout Red qui était vraiment dans une mauvaise posture.

J’ai trouvé ce roman un peu plus plat que le premier. Disons qu’il est moins linéaire. On a des scènes de grandes actions, où l’on retient notre souffle, et d’autres où on ale temps de prendre le temps.

Je n’ai eu aucun de mal à me plonger dans chaque partie malgré qu’à chaque chapitre nous changeons de personnages et donc de décor et presque d’intrigue. La plume de l’auteur permet une vraie immersion dans l’histoire et en ce qui me concerne, les personnages me plaisent beaucoup. J’aime la façon dont chacun évolue, j’aime ce que l’auteur fait d’eux. Je dois même avouer que c’est pour eux que j’aime cette série et que je souhaite continuer.

L’intrigue fait froid dans le dos avec certains passages, il faut être accroché. J’ai apprécié aussi le fait que l’auteur y mette un plus de politique, cela apporte un tout autre contexte à son histoire. En nous laissant sur des fins très prometteuses pour certains personnages et beaucoup plus sinistres et définitives pour d’autres.

Maintenant, j’attends de lire le tome 3 avec impatiente.

 

Sortie chez France Loisirs au dernier catalogue!

 

Avis

[Mavilyly] Les désastreuses aventures des orphelins de Baudelaire T2: Le laboratoire aux serpents de Lemony Snicket

Le laboratoire aux serpents
Editeur: Nathan
Nombre de pages: 190 pages
Prix: 6.50 euros (autre édition)
Année de parution: 2005

 

Résumé:

Dans ce deuxième épisode, les orphelins sont confiés à un cousin chaleureux et sympathique qui exerce une bien curieuse activité : il étudie les serpents. Mais l’horrible Conte Olaf n’a pas abandonné la partie, et les enfants vont à nouveau aller de malchance en catastrophes…

 

Mon avis:

Il y a plusieurs mois, années?, que j’ai lu le premier tome donc j’espérais m’y retrouver en lisant ce second. J’avais pas mal de lacunes mais même sans nous rappeler chaque détails, l’auteur nous redit ce que l’on doit savoir afin de ne pas être perdu et nous resituer la situation.

J’ai passé un bon moment avec cette lecture. Clairement, je vais l’oublier assez vite mais c’est un bon moment de détente sur le moment et c’est le B.A-BA pour moi d’un livre.

J’aime beaucoup le style de narration que l’auteur propose dans cette saga. Il parle directement à l’auteur avec beaucoup d’humour et cela change mais c’est bien fait pour moi.

Je compte poursuivre cette sag vu que la suite est dans ma pal mais ce ne sera pas une priorité…

 

Avis

[Mavilyly] Promesse tenue T2: Sur la route d’Erika Boyer

Sur la route

Editeur: Hugo & cie
Nombre de pages: 315 pages
Prix: 7.60 euros
Année de parution: 2020

 

Résumé:

La belle histoire qui avait commencé entre Sandy et Danny à Lège-Cap-Ferret n’a pas duré.
Le drame qui a touché leur petit groupe d’amis a poussé Sandy à partir et à renouer avec sa famille. Danny est restée, sans trop savoir ce qu’elle fera de son avenir.
Près d’un an après leur séparation, elle prend conscience qu’elle a, elle aussi, une quête à faire. pour son identité. Pour retrouver sa mère qu’elle n’a jamais connue.
Elle va devoir prendre la route afin de trouver les réponses dont elle a besoin. La quête de Sandy l’avait conduit jusqu’à elle, elle rêve de commencer la sienne avec lui. S’il tient sa promesse de lui revenir.

 

Mon avis:

Je ne sais pas si vous souvenez de mon gros coup de coeur pour le tome 1 En chemin, mais j’étais impatiente de retrouver les personnages (Sandy <3) et d’avoir cette suite.

Je ne dirais pas que j’ai autant aimé que le précédent mais tout de même cela a été une excellente lecture. Pour cette fois, c’est avec Danny que l’on est. C’est très intéressant de la découvrir de l’intérieur et plus seulement sous les yeux passionnés de Sandy. Je l’ai beaucoup aimé encore une fois et je trouve cette femme si réaliste, si naturelle. Il est tellement facile de s’identifier à elle. Il y a je pense, forcément quelque chose en elle qui nous fait écho.

On rencontre plus longuement les autres de la bande de Sandy et le fait de les découvrir avec les yeux de Danny est sympa car on part de zéro comme elle, ou en tous les cas seulement avec ce que Sandy a dévoilé dans le premier tome. Je ne vais pas changer mon fusil d’épaule et malheureusement, ils m’ont tous plu ^^. Je dis malheureusement parce que ce n’est pas encore avec eux que je critiquerais Erika ^^. On apprend à les connaître mais on veut surtout en savoir toujours un peu plus. Il est sur que l’auteur écrit un tome compagnon sur Clément ce qui me réjouis mais je dois avouer qu’avoir un tome sur chacun ou chaque couple me tente bien, beaucoup même (le message est passé…).

En ce qui concerne l’intrigue, j’ai été un peu moins investie dans celle-ci mais pour autant j’ai adoré prendre la route avec nos bikers. Erika décrit les personnages, les paysages mais aussi les émotions d’une telle façon que cela devient si facile de nous imaginer avec eux. J’ai l’impression de tout ressentir en même temps que les personnages, je ris avec eux, j’espère avec eux, et je pleure avec eux. J’ai une scène qui me reste en mémoire, où il est raconté un regard entre deux personnages mais même à ce moment, on ressent toute la force et l’amour dans ce regard, c’est vraiment intense. J’ai du mal à m’exprimer mais je ne veux pas spoiler donc je me retiens.

Je suis rendue au 6ème roman lu de cette auteur et à chaque fois c’est la même chose, c’est un vrai bonheur. Pourtant dans Sur la route, j’ai un peu tiqué sur la façon dont sont distillés les messages que l’auteur a voulu passer. Ils sont importants, d’actualité et fort comme d’habitude mais je les ai trouvé moins fluide dans le récit. J’avais l’impression que l’auteur appuyait trop dessus et certaines discussions m’ont semblé peu naturelles. Après en avoir discuter avec d’autres lectrices et l’auteur, elles m’ont dit qu’elles pouvaient avoir ce genre de discussions dans leur groupe d’amis donc bon cela vient sûrement de moi. Mais pour une fois que je trouve quelque chose à redire à un roman d’Erika, je me devais de le faire lol.

Malgré cela, rien que le fait de vous écrire cet avis, je n’ai qu’une envie c’est de me replonger dans cette duologie (malheureusement le premier tome est chez ma soeur) et encore plus que le tome sur Clément sorte. En attendant, je me console avec les autres romans de l’auteur…

 

Avis

[Mavilyly] Le trône de fer intégrale 2 de G.R.R. Martin

Le trône de fer 2
Editeur: J’ai lu
Nombre de pages: 955
Prix: 18.50
Année de parution: 2013

 

Résumé:

Contient les tomes :
– 3 La Bataille des rois
– 4 L’Ombre maléfique
– 5 L’Invincible forteresse

Au royaume des Sept Couronnes, rien ne va plus. La mort du roi Robert a clos une longue période d’été, de paix et d’apparente prospérité : le Trésor est au bord de la banqueroute, et trop nombreux sont les candidats prétendument légitimes au Trône de Fer : Stannis et Renly Baratheon le disputent à leur neveu Joffrey, tandis que Robb Stark, proclamé roi du Nord, s’efforce de venger son père naguère condamné à mort et exécuté sous couleur de trahison. Au fin fond de l’Orient, l’unique descendante des anciens rois targaryens médite sa revanche en élevant ses trois dragons… L’hiver vient, qui grouille de forces obscures, de mages et de morts-vivants, d’intrigants sournois prêts à tous les maléfices en vue de fins impénétrables.

 

Mon avis:

J’ai lu cet intégrale en lecture commune avec Bluesky’s book comme la première et encore une fois ce fût très sympathique.

On a mis énormément de temps à la lire mais on ne voulait pas qu’elle empiète sur le reste de nos lectures et avec les aléas de chacune cela prend du temps. Sur la dernière moitié je pense, on a décidé de lire un chapitre par jour et ce fût la meilleure décision que l’on a prise ^^. On continue la lecture de cette saga ensemble dès que je me serais procurée la suite ^^.

Il sera difficile de vous parlez vraiment de mon ressenti vu le temps de lecture mais j’ai apprécié dans l’ensemble ma lecture et je suis très curieuse d’avoir la suite. On s’attache forcément aux personnages bien qu’on se rend compte qu’il ne faut pas trop parce que l’auteur n’est franchement pas sympathiques avec eux et nous.

On a trouvé pas mal de longueurs dans le milieu de l’intégrale mais bon c’est propre à la grosse fantasy car beaucoup de descriptions et puis sur un livre de 1000 pages, on ne peut pas être dans l’action tout le temps…

J’avais peur de me lancer mais finalement, je ne regrette pas une seconde.

Avis

[Mavilyly] Campus T1: Sur invitation de Kate Brian

Sur invitation
Editeur: Bayard jeunesse
Nombre de pages: 328 pages
Prix: 11.50 euros
Année de publication: 2008

 

Résumé:

L’avenir de Reed Brennan s’annonce aussi brillant que les deux carats de diamants aux oreilles de ses nouvelles colocataires. Admise à Easton, elle a accompli l’impossible : intégrer le cercle ‘très fermé’ des Billings.

Son nouveau statut suscite le respect et l’envie, et Reed va vite en faire les frais… Lors d’une soirée, quelqu’un prend des photos compromettantes d’elle et les utilise pour la faire chanter. Reed se trouve face un choix cruel : dénoncer les agissements des Billings, ou quitter l’Académie d’Easton.

Depuis la fugue de Thomas, Reed est désemparée. Une mystérieuse « fête de l’Héritage » se prépare à New York, avec des invités triés sur le volet. La rumeur dit que Thomas y fera une apparition. Reed n’est pas conviée, mais elle est prête à tout pour retrouver son amoureux…

 

Mon avis:

La lecture du premier tome remonte à très très loin… J’ai donc commencé ce tome 2 complètement dans le flou et franchement si ce n’était pas un des livre du challenge 12 personnes/12 livres pas sur qu’il serai sorti de ma PAL un jour ^^.

Je ne vais pas m’attarder car cette lecture a été vraiment compliqué pour moi. Je n’ai pas vraiment passé un bon moment avec elle. En ce qui concerne l’histoire, je n’ai pas grand chose à lire, elle reprend les codes des séries américaines que l’on peut connaitre. Des adolescents plus ou moins riches qui essayent de s’intégrer en se bouffant les uns, les autres.

Là où j’ai pas du tout apprécié ma lecture c’est le personnage principal qui montre une personnalité et prone un message que je n’ai pas du tout aimé surtout lorsque l’on sait que le roman est voué à être lu par des jeunes ado. Alors bien sûr la saga est vieille maintenant, on entendait pas autant parler du harcèlement peut-être mais tout de même.

Une jeune fille qui accepte d’être l’esclave de ses camarades de chambre et les défend en disant mais non elles ne font pas ça à mal ce sont mes amis, euh soit tu es excessivement naïve soit tu es c****… Et pour finir par elle-même utiliser un de ces camarades pour une raison débile. Bref, je suis vraiment énervée par ce qui est dit dans ce deuxième tome et il est clair que la saga s’arrêtera la bien que la pseudo enquête du roman m’intrigue…

Avis

[Mavilyly] Belle de gris de Ariel Holzl

Belle de gris
Editeur: Mnémos
Nombre de pages: 265 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

Trois semaines séparent Tristabelle Carmine du Grand Bal de la Reine. Trois semaines pour trouver la robe de ses rêves, un masque, une nouvelle paire d’escarpins… et aussi un moyen d’entrer au Palais. Car Tristabelle n’a pas été invitée. Mais ça, c’est un détail. Tout comme les voix dans sa tête ou cette minuscule série de meurtres qui semble lui coller aux talons.

En tout cas, elle ne compte pas rater la fête. Quitte à écumer les bas-fonds surnaturels de Grisaille, frayer avec des criminels, travailler dans une morgue ou rejoindre un culte. S’il le faut, elle ira même jusqu’à tuer demander de l’aide à sa petite sœur. Car Tristabelle Carmine est une jeune femme débrouillarde, saine et équilibrée. Ne laissez pas ses rivales ou ses admirateurs éconduits vous convaincre du contraire. Ils sont juste jaloux. Surtout les morts.

 

Mon avis:

J’ai continué très rapidement sur cette saga assez rapidement vu que je les empruntais à la bibliothèque. Le problème de ne pas acheté souvent des romans et de commencer des sagas. Bref..

Avec ce deuxième tome, j’ai subi les montagnes russes. Comme pour le premier, j’ai adoré l’intrigue, certains personnages m’ont beaucoup plu, fait rire ou attendri mais malheureusement avec Tristabelle cela ne l’a pas fait du tout ^^.

Je conçois très bien que c’est un parti pris de l’auteur, que sans ce caractère une partie de l’histoire ne pourrait être mais franchement elle m’a tapé sur le système lol. Et malheureusement, je crois que pour moi lors d’une lecture c’est surtout les personnages qui doivent matcher avec moi à moins d’une histoire et/ou une plume exceptionnelle donc ça ne l’a pas fait.

Je ne pourtant pas rester la car je voulais la suite que j’ai lu très vite ensuite… car tout de même le reste m’a plu et les deux autres sœurs surtout.

Avis

[Mavilyly] Les gardiens de Cassandra O’Donnell

Les gardiens
Editeur: Flammarion jeunesse
Nombre de pages: 203 pages
Prix: 10 euros
Année de parution: 2016

 

Résumé:

Alina comprend que la situation s’est dégradée depuis son départ : le voile qui protège le monde de Sombreterre se fissure de plus en plus, laissant les monstres-esprits semer le chaos chez les humains.
Parmi les gardiens, on s’interroge : Victor est-il l’élu ? Pourra-t-il tous les sauver ? Les anciens sont fascinés par ses pouvoirs, mais Victor ne sait pas encore à qui accorder sa confiance…

 

Mon avis:

Une petite chronique rapide pour ce deuxième tome que j’ai offert à ma nièce et lu avant cela.

Je prend beaucoup de plaisir avec cette saga que je préfère à Malenfer même si cela se joue à peu. Encore une fois j’aime beaucoup la plume de l’auteur, son humour et tout ce qu’elle peut créer au fil de ses histoires.

J’aime y retrouver les jeunes personnages qui n’ont pas froid aux yeux ainsi que les créatures qui ont un côté menaçant mais pas complètement. Je continuerais avec plaisir de l’offrir et de la lire.