Avis

[Mavilyly] L’arrache-mots de Judith Bouilloc

L'arrache mot

Editeur: Hachette
Nombre de pages: 451 pages
Prix: 15.90 euros
Année de parution: 2019

Résumé:

La jeune Iliade a un don merveilleux : le pouvoir de donner vie aux mots et aux histoires. Ce don fait d’elle la bibliothécaire la plus célèbre de tout le royaume d’Esmérie.

Le matin où elle reçoit une demande en mariage presque anonyme, elle n’est sûre que d’une chose : son prétendant est un membre de la famille royale !

Bien décidée à comprendre qui s’intéresse à elle et surtout, pourquoi cette personne lui propose un contrat de mariage si avantageux, Iliade se rend dans la capitale. Là-bas, elle découvre les fastes de la cour… et la froideur de son fiancé. Pourtant, elle finit par s’attacher et à lui et se retrouve, bien malgré elle, propulsée au cœur d’intrigues et de complots auxquels rien ne la préparait.

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman grâce au site NetGalley et aux éditions Hachette que je remercie grandement. J’avoue que c’est d’abord pour la couverture qui est juste sublime mais finalement il n’y a pas que cela qui m’a conquise.

L’arrache-mots est un roman qui a surpassé les attentes dont j’en avais. Je suis heureuse d’avoir succombé à mon côté superficiel parce que l’intérieur est aussi beau que l’extérieur. J’ai absolument tout aimé dans ce roman.

Les personnages sont loin des clichés des livres jeunesse et encore plus des romances. J’ai eu un gros attachement pour Iliade qui a un don que j’aime particulièrement, à savoir faire sortir les mots des livres pour que cela devienne un théâtre animé. Je m’imagine tellement avoir cela pour mon travail en crèche ^^.

Les personnages ne sont pas les seuls à être bien travaillés, l’histoire et l’univers sont tout aussi bons. Certes un peu plus de détails auraient été les bienvenus mais quand on voit le nombre de pages, on se dit que Judith Bouilloc a franchement bien travaillé. J’ai été facilement immergée dans son monde et son intrigue. Un gros gros coup de coeur pour ce roman que je recommande pour les plus jeunes mais pas seulement..

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

coup_de_coeur

Publicités
Avis

[Mavilyly] Mille baisers pour un garçon de Tillie Cole

Mille baisers pour un garçon
Editeur: Hachette
Nombre de pages: 274 pages
Prix: 16,90 euros
Année de parution: 2016

 

Résumé:

Poppy et Rune sont amoureux depuis l’enfance. Ils pensaient que rien ni personne ne pourrait jamais les séparer. Jusqu’au jour où Rune est parti deux ans dans sa Norvège natale…

Pourquoi Poppy cesse-t-elle alors de répondre aux appels de Rune ? Pourquoi avoir coupé les ponts, sans raison, sans explication ?

Rune a le sentiment qu’on lui a arraché le cœur. Poppy, elle, a le cœur brisé par un secret bien trop lourd.

La vie leur laissera-t-elle le temps de se retrouver et de s’aimer ?

 

Mon avis:

Voila un avis dont j’appréhende l’écriture.

J’ai lu ce livre sous l’insistance de Valou qui a adoré et StorieBooks s’est jointe à moi et nous l’avons lu en lecture commune. J’ai acheté ce roman parce que le résumé me tentait beaucoup mais je n’arrivais plus à le sortir. Avec la couverture, j’avais peur d’avoir encore un de ces romans un peu niais avec ces romances trop simple et déjà vu et mon dieu comme je me suis trompée.

Je vais y aller par quatre chemins, ce roman est un coup de coeur. Un coup de coeur livresque mais aussi littéral, j’en ai versé des larmes pendant et après ma lecture…

Maintenant, il va falloir que j’arrive un minimum à structurer mes idées…

Je vais commencer par la première chose qui m’a choqué avec la plume de l’auteur. Lorsque l’on commence notre lecture, nos deux protagonistes ont 5 ans de mémoire. C’est aussi à ce moment là qu’ils se rencontrent pour la première fois. Puis les chapitres qui suivent sont un condensé de leur vie jusqu’à leur adolescence et le début de leur amourette. Là où l’auteur m’a bluffé c’est qu’au fil de ces pages, elle n’aurait pas eu besoin de me donner de repères temporels tant son écritures me permettait de savoir approximativement l’âge de Poppy et Rune. Je ne saurais pas l’expliquer mais la façon dont elle tournait leur pensées, leurs ressentis ou encore leur dialogue retranscrivaient parfaitement leur âge. C’est vraiment bluffant, c’est la première fois que je ressens cela avec une lecture.

Et puis après commence l’explosion d’émotions plus ou moins fortes. On peut difficilement parler de ce roman sans spoiler donc je n’en dirais pas plus sur l’histoire. Par contre je peux vous dire que l’auteur a une façon d’écrire et de faire vivre ses personnages qui ne vous permets pas de rester insensible à ce qu’ils sont et ce qu’ils vivent. Et ce qu’ils vivent est quelque chose d’absolument impossible à imaginer.

Là aussi, (lien avec Hope never Dies) j’ai été très touchée par ses jeunes adultes qui font tout pour puiser en eux une force tellement belle. Poppy a cette joie de vivre et cette envie de mordre la vie qui est éblouissante et l’a rend tellement belle. Quant à Rune, lui, sa force c’est de combattre ses faiblesses et de toujours pousser plus loin ce qu’il peut faire pour lui ou Poppy. J’essaye de mesurer chacun de mes mots pour ne rien laisser transparaître car il est important pour moi que chacun tombe dans ce roman en en sachant le moins possible.

Comme je le disais, j’ai beaucoup pleuré dans ce roman parce qu’il est vraiment dramatique mais aussi parce que pour moi qui suis une éternelle romantique, cet amour puissant et indestructible qui lie deux êtres est vraiment un idéal pour moi. Certains diront que ce n’est pas sain et pas viable tout une vie, et une partie de moi est d’accord mais je le trouve tellement beau et même plus que ça!

je ne sais pas si j’ai réussi à dire tout ce que je voulais dire ni si tout ce que j’ai écrit ici est compréhensible mais sachez que ce roman me tord encore les tripes aujourd’hui. J’ai une boule dans la gorge en écrivant cette chronique et si je m’écoutais je le relirais aujourd’hui. Je suis heureuse que Valou m’ai incité à le sortir de ma PAL et ça m’oblige à me pencher un peu plus sur l’auteur dont j’avais mis plusieurs romans dans ma wish-list. J’ai cette impression de ne pas en avoir dit assez pour vous convaincre de le lire si ce n’est déjà fait mais il me semble ne pas pouvoir aller plus loin non plus donc je vais m’arrêter la et croisez les doigts pour que vous lui donniez sa chance.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

coup_de_coeur

Avis

[Mavilyly] Dossier Alexander de Jay Kristoff et Amie Kaufman

Dossier Alexander
Editeur: Casterman
Nombre de pages: 607 pages
Prix: 19.90 euros
Année de parution: 2016

Résumé:

Ce matin de 2575, lorsque Kady quitte Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi, sa planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi — BeiTech. Obligée de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander. Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major. Alors qu’ils sont toujours traqués par BeiTech, l’Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d’une façon étrange…

 

Mon avis:

Avec cette lecture, je vous avoue que je deviens accro aux lectures communes. Moi qui en a fait très peu jusqu’ici, je les enchaîne et j’aime de plus en plus ça. J’ai lu Dossier Alexander avec StorieBooks que vous connaissez bien mais aussi avec Valou de la chaîne Un temps pour elle. Et ce que j’adore dans ces LC, c’est quand les avis divergent ce qui a été le cas ici, Valou n’a pas aimé, StorieBooks a bien aimé et moi ça a été un coup de coeur!

Pourquoi ce coup de coeur? Pour les personnages déjà. J’ai vécu un vrai coup de foudre pour Ezra et Kay a réussi à m’apprivoiser au fur et à mesure de la lecture. Quand aux personnages secondaires, ils m’ont tous plu à leur manière, même les « méchants ». Même s’ils ne sont pas autant travaillés que Ezra et Kay, chacun a sa particularité et apporte quelque chose à l’histoire. Alors oui, ils sont nombreux et parfois il est facile de s’y perdre mais pour moi ces moments étaient rares et c’était assez vite réparé.

On ne peut pas parler du premier tome d’Illuminae sans parler de l’originalité de sa narration. Beaucoup en ont déjà entendu parler mais pour les autres, les auteurs ont choisi d’écrire leur livre grâce à des coupures de presse, des analyse de vidéosurveillance ou encore des retranscription de tchat, d’appels et encore des pages où les mots forment des dessins et j’en passe. C’est pour moi un vrai bon point même si c’est vrai que quelques pages étaient un peu compliquées à lire sans abîmer le livre. J’ai eu de vrais coup de coeur pour certaines pages à la fin du roman ( je vous les mets sauf une qui vous spolierait trop ^^).

20190228_15381920190228_153858

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout cela apporte un rythme très dynamique à l’histoire et déjà qu’elle m’embarquait complètement, je ne m’ennuyais pas du tout… Malgré un côté technique très poussé dans l’informatique ou la technique des vaisseaux, je passais outre pour ne pas polluer ma lecture.

Et tout cela pour finir par un retournement de situation que je n’avais absolument pas vu venir et un cliffhanger qui m’aurait presque donner envie de foutre en l’air mon challenge achat et aller de suite me procurer le tome 2…

Il est loin de faire l’unanimité mais avec moi, il a vraiment bien fonctionné malgré quelques défauts qui n’ont pas entaché mon coup de coeur. EN plu d’un objet livre magnifique Dossier Alexander est une histoire qui a su m’emmener du début à la fin et qui m’a fait rencontrer des personnages que je suis pressée de retrouver, du moins certains…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

coup_de_coeur

 

 

Avis

[Mavilyly] Pandemonium de Aurélie Mendonça #PLIB2019

Pandemonium

Résumé:

Chacun à sa manière cherche le sens de la vie. Moi, j’essaie au quotidien de donner du sens à la mort.
Je me nomme Elena Lautturi et je suis thanatopractrice. Croque-mort autrement dit. L’image ne manque pas de mordant… Des civilisations plus anciennes m’auraient désignée comme une passeuse d’âmes. Ce que je suis, au figuré comme au propre…
Une mésaventure aux enfers a fait de moi l’employée spéciale de la déesse Hela. Ma mission est simple: m’assurer que chaque âme destinée à son royaume arrive à bon port, tout cela sous couvert de mon humble entreprise de pompes funèbres, le Pandemonium.
L’enfer est un lieu complexe et je fais partie des nombreux rouages qui permettent son bon fonctionnement. Malgré mon professionnalisme, il apparaît évident qu’une entité inconnue et puissante me considère plus comme le grain de sable dans la machine.
Aujourd’hui, je suis menacée…
Moi et les destin de toutes ces âmes qui dépendent de mes soins..

 

Mon avis:

Je partais très confiante dans cette lecture qui, il faut l’avouer à une couverture sublime, le métier de thanatopractrice m’interpellait et le résumé me promettait une bonne aventure. La promesse a été tenue et cela dès les premières lignes avec la plume de l’auteur. J’ai eu un petit coup de foudre pour elle. L’auteur nous écrit son roman avec des phrases courtes qui donnent un rythme dynamique à la lecture et nous entraîne sans que l’on s’en aperçoive.

J’ai été quelque peu refroidi par l’entrée en Enfer où j’ai pas tout compris au déroulement, l’auteur a été, pour moi, trop rapidement et je me suis demandé comment on en était arrivé la. L’acceptation de Elena, qui ne croit pas aux Enfers et au Paradis de base, a été aussi peut-être un peu trop facile à mon goût.

Mais encore une fois l’auteur sait très facilement nous rattraper avec sa plume fluide, rythmée et addictive. Le fait que le livre soit découpé en plusieurs petites parties joue aussi sur l’impression de course infernal pendant la lecture.

Les événements se suivent, ne laisse pas de place à l’ennui et la tension ne fait que croître pendant toute la lecture. Ce roman est à mon sens, un vrai page-turner. Tout ça pour finir sur une apothéose de combat qui fait battre le coeur du lecteur.

Mon seul regret est que l’auteur ne développe pas assez sur les Dieux qui gouvernent les Enfers. J’aurais aimé en savoir plus sur eux. Mais elle se rattrape avec un point que j’ai fortement apprécié, la vision d’Elena sur la Mort et les morts. Elle désacralise complètement la fin de vie et bien que je n’y avais jamais réfléchi, je me suis complètement retrouvée dans cette façon de voir l’après vie.

Je n’ai pas peur de le dire, Pandemonium est un coup de coeur autant pour l’objet livre que pour le contenu du livre. Je le recommande autant pour les adeptes du genre que les novices. Tout le monde peut y aller et trouver son compte!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlumecoup_de_coeur

Pour le PLIB2019: #ISBN9782375680643

Avis

[Mavilyly] Les petites victoires de Yvon Roy

Les petites victoires

Résumé:

Confronté comme bien des parents au choc d’un diagnostic d’autisme, le Québecois Yvon Roy retrace dans un récit sensible son combat au côté de son enfant. Il dresse de cette intense relation père-fils un portrait bouleversant.

 

Mon avis:

Ils sont très très rares les coups de coeur pour les graphiques chez moi mais Les petites victoires de Yvon Roy en fait partie.

Cette bande dessinée nous parle d’autisme. D’un père face à l’autisme de son fils. D’un père qui va s’effondrer lors de l’annonce, qui va tomber très bas pour enfin mettre un coup de pied à sa vie. D’un père qui va tout faire pour faire sortir son fils de sa coquille. D’un père qui s’en fiche si ce qu’il fait est prescrit par les médecins. D’un père qui aime son fils plus que tout, qui est prêt à tout pour lui et qui va arriver à faire des miracles!

J’ai adoré cette lecture car elle change beaucoup de toutes celles – et elles sont nombreuses – que j’ai pu faire sur le sujet. D’habitude nous avons un témoignage qui tourne, souvent, à la guerre contre le système et les corps médical et social. Attention, je ne dis pas que c’est surenchéri parce que le parcours de ces malades et leurs familles est extrêmement compliqué, je le sais, mais là on est face à autre chose et j’ai aimé. Dans ce graphique, Yvon Roy n’y a mis quasiment que de la positivité.

Il y a le début avec l’annonce du verdict et l’acceptation de celui-ci qui est un peu plus sombre mais après, l’auteur/dessinateur ne nous parle que de ce qu’il met en place pour son fils et surtout toutes ces réussites, au petit. Durant toute ma lecture, j’ai réellement ressenti toute la douceur, la tendresse et l’amour qui unissent ce père à son fils.

On est très loin du pathos et du drame dans ce témoignage et ça fait du bien.

Les dessins sont beaux, l’histoire est magnifique, je vous encourage tous à lire cette bande dessinée qui vaut vraiment son pesant d’or. Il faut que je me l’achète car je prendrais plaisir à la relire plusieurs fois.

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlumecoup_de_coeur

Avis

[Mavilyly] Wild Heart de Lily Haime

Wild Heart

Résumé:

« Es-tu en colère Gabriel ? »
Cette question, le docteur Grant la lui a posée pendant trois ans, à chaque début de séance, durant toute sa détention au centre correctionnel de Red Wing. Quand Gabriel en sort, elle reste dans sa tête comme un disque rayé.
Bien sûr qu’il est en colère, il l’a toujours été – et il l’était surtout au lycée, où il voyait Vicky, ce garçon un peu trop souriant, un peu trop heureux. Ce garçon aux habits colorés, aux yeux gris, et qui semblait le regarder différemment. Un jour, Gabriel l’a poussé un peu trop fort. L’instant d’après, Vicky gisait au bas d’un escalier, sa jambe brisée. Handicapé, à jamais…
Depuis qu’il est sorti du centre correctionnel, Gabriel essaie de refaire sa vie. De travailler dans un garage. De renouer des liens avec sa sœur. Il écrit des lettres, aussi, des lettres d’excuse qu’il n’envoie jamais. Il se bat pour trouver un certain équilibre et contrôler cette rage qui le dévore… jusqu’au jour où, par hasard, sa route recroise celle de Vicky.

 

Mon avis:

Si vous vous souvenez j’ai déjà eu un coup de coeur pour un roman de Lily Haime, Mathias (avis ici). Après avoir lu celui-ci, je l’ai prêter à ma soeur qui lit peu mais j’aime lui passer ceux que j’adore. Dès qu’elle a fini Mathias, elle a couru au Leclerc pour acheter un autre livre de l’auteur et ils n’avaient que Wild Heart donc la voila en train de le lire et à nouveau pour elle se fut une révélation… J’adore quand je prête un livre que la personne adore comme ça, pas vous?

Enfin bref, une fois qu’elle l’avait lu, c’était à son tour de me le prêter pour que je fasse mon avis même si entre ce qu’elle m’en a dit et ma lecture de Mathias, je ne me faisais peu d’illusion. Et c’est à nouveau un coup de coeur pour moi.

Ce qui d’abord a fait pencher mon coeur, c’est Gabriel!!!! C’est le personnage principal et quel personnage… Un jeune homme torturé par son passé, plein de haine et de rage mais chez qui on sent toute la bonté et l’humanité qu’il ne veut pas voir et s’avouer. J’aime ce côté gros dur, coeur de pierre mais qui se transforme en coeur d’artichaut lorsqu’il est face à ceux qu’il aime malgré tout. Dans Wild Heart, Lily Haime fait évoluer son personnage doucement mais sûrement. Il ne devient pas un agneau du jour au lendemain mais bien grâce à son entourage et aux événements qui l’entourent… D’ailleurs, il ne le devient jamais complètement et heureusement.

On sait dès le début, qu’on sera face à une relation M/M, de toute façon c’est Lily Haime donc… C’est ce qui a pêché un petit peu pour moi, enfin pas la relation mais l’autre homme de l’histoire, Vicky. Je n’ai pas réussi à l’apprécier complètement. Il m’a semblé un peu fade comparé à Gabriel. Alors bien sur, son caractère est ce qui aide Gabriel et équilibre leur couple mais j’aurais aimé qu’il soit un peu plus haut en couleur, au moins autant qu’il l’est à l’extérieur!

Et puis arrive la dernière partie du livre où là tout s’écroule et moi la première. Je ne vous dirais pas quel est le drame de l’histoire mais lorsque celui-ci arrive, je me suis effondrée en larmes et ça quasiment jusqu’à la fin. Je me suis pris une énorme claque surtout que je n’y attendais pas du tout!!! Je me doutais qu’il allait se passer quelque chose vu ce qu’il me restait en page mais pas un truc aussi horrible. Bien que maintenant que j’ai terminé l’histoire, je comprends parfaitement la logique de l’auteur… Mon Chéri a l’habitude de me voir pleurer devant la télé ou les livres mais là même lui c’est inquiété et est venu me demander si c’était mon livre ou autre chose lol!

Avec ma soeur, on s’est dit qu’on allait vraiment se pencher sur cette auteur parce que deux romans lus et deux coups de coeur, on peut pas s’arrêter comme ça. Attendez vous donc à revoir le nom de Lily Haime sur le blog et j’espère pas trop tard parce qu’elle est en train de devenir une de mes auteur chouchou!!!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlumecoup_de_coeur

Avis

[Mavilyly] Orange T3, T4, T5 d’Ichigo Takama

 

Résumés:

3.Suite à l’incroyable révélation que Suwa lui a faite, Naho est troublée! Car si elle a conscience qu’elle ne peut répondre aux sentiments de son ami, elle sait aussi désormais qu’il sera son meilleur allié pour changer le futur de Kakeru. Mais a-t-elle seulement le droit d’abuser de la gentillesse de Suwa, alors que son amour pour Kakeru pourrait bien être sur le point de se concrétiser?

4.Naho et Kakeru se sont enfin avoués leur amour. Mais les deux adolescents ne savent pas encore vraiment comment se comporter, l’un vis-à-vis de l’autre, et ce que signifie le fait de « sortir ensemble ». L’arrivée imminente de la course de relais pourrait bien donner un coup de pouce à leur relation naissante… À moins que l’absence de la mère de Kakeru ne se fasse trop cruellement sentir ?

5.La nouvelle année approche… Mais pour Naho et ses amis, cela signifie aussi une chose : la date fatidique du terrible choix de Kakéru arrive également.
Pourront-ils aider leur ami et lui éviter le pire des futurs ? Mais qu’adviendra-t-il, dans tout ça, de l’amour de Suwa ? Rien de tout ça n’est sûr, et c’est le cœur lourd et inquiet que Naho envisage les semaines qui viennent…
L’inévitable pourra-t-il être évité ?

 

Mon avis sur le tome 1, tome 2

Mon avis:

J’ai préféré faire un article pour ces trois lectures parce que je les ai lues l’une après l’autre et que de toute façon mon avis sur chacune d’elles est le même donc c’est plus simple comme ça.

Comme vous le savez je n’avais jamais lu de manga avant Orange et je suis très heureuse d’avoir commencé par cette saga. Je l’ai tout simplement adoré. Adoré par son histoire extrêmement touchante mais écrite avec beaucoup de naïveté et de poésie.

Adoré pour ses personnages qui sont parfois peut-être un peu trop naïfs mais touchants eux aussi. Il est difficile de ne pas s’attacher à cette bande de pote qui ne vivent pas quelque chose de simple et qui pourtant restent soudés et font tout les uns pour les autres.

Et adoré pour les dessins. Je ne suis pas du tout adepte de ce style asiatique de dessin habituellement mais là je trouve qu’ils complètent bien tout le reste. Ils sont doux et retranscrivent très bien les émotions de la lecture.

Je crois qu’à chaque tome une ou deux larmes ont coulé mais pour le dernier j’étais très très émue.

C’est vraiment une lecture que je recommande et je pense ne pas être la seule vu les notes mises sur Livraddict. Je pense pouvoir dire que c’est un coup de coeur que j’ai pour cette saga!!!!

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

coup_de_coeur