Avis

Illuminae – Tome 2 : Dossier Gemina de Jay Kristoff et Amie Kaufman [Storiebooks]

ama54

 

Éditeur : Editions Casterman
Nombre de Pages : 670 pages
Prix : 19.90 euros
Date de Parution : 21 Juin 2017

 

Résumé : 

Sur la station spatiale Heimdall, tout le monde se prépare à la grande fête de Terra. Certains plus intensément que d’autres : la fille du commandant, Hanna Donnelly, experte en mode et en arts martiaux, aimerait bien faire la fête jusqu’au bout de la nuit. C’est à ce moment précis que BeiTech lance son attaque, envahissant la station avec une violence inouïe. Ceux qui résistent sont éliminés. Les autres, capturés. Quant aux fuyards, ils sont traqués sans relâche. Parmi les rescapés : Hanna et Nik, un véritable bad boy issu d’une grande famille mafieuse. Les deux ados que tout sépare s’allient pour sauver leur peau. Pendant que s’amoncellent les cadavres, dont certains d’êtres très proches…

 

Mon avis :

J’ai lu ce livre en lecture commune, et j’ai passé un bon moment !

Ce livre est vraiment très bien fait, mais moi j’ai un peu de mal avec ce qui se passe dans l’espace, mais bon comme j’ai acheté les 3 tomes autant les lire !

Franchement, ce second tome est aussi captivant que le premier, vous êtes happée dans l’histoire dès le début du livre, et il y a des rebondissements jusqu’à la fin.

Dans ce second tome, vous allez à assister à des massacres presque dès le début du roman. Mais que ferez pas une société pour éviter que l’on sache la vérité sur leur agissements qui méritent d’être puni ! Mais la vérité se sait toujours.

Honnêtement, vous ne voyez pas passé les pages passés et c’est vraiment agréable et la mise en page est vraiment géniale !

Si vous aimez les histoires qui se déroulent dans l’espace, cette saga est faite pour vous.

 

Bonne lecture à tous 🙂

Avis

[Mavilyly] La route de Cormac McCarthy

La route
Editeur: Points
Nombre de pages: 251 pages
Prix: 7 euros
Année de parution: 2008

 

Résumé:

L’apocalypse a eu lieu. Le monde est dévasté, couvert de cendres. Un père et son fils errent sur une route, poussant un caddie rempli d’objets hétéroclites et de vieilles couvertures. Ils sont sur leurs gardes car le danger peut surgir à tout moment. Ils affrontent la pluie, la neige, le froid. Et ce qui reste d’une humanité retournée à la barbarie.

 

Mon avis:

C’est à plusieurs reprises, lors de challenge souvent, que je sortais ce roman de ma PAL mais il y revenait autant de fois. Il me faisait peur. Il est encensé par la critique d’une part et sa mise en page ù on peut voir peu de dialogue d’autre part m’impressionnaient. Je l’ai finalement lu lors d’un énième challenge, le bemybookfriend organisé sur Insta par Pauline du compte Patratas.

Je suis très contente de l’avoir lu et d’avoir dépassé mon appréhension. L’histoire est sympa et très prometteuse mais malheureusement, j’ai retiré beaucoup trop de négatif de ce livre pour l’apprécier réellement.

La première chose est que l’auteur fait le choix d’en dire très peu sur le contexte (pays, période, année…) mais aussi sur les personnages. On ne connaît pas leurs prénoms, leur âge, leur vie avant la catastrophe… Même le monde post-apo n’est pas réellement défini, on ne sait de qui les personnages ont peur ni comment ces « choses » sont arrivées. Bref beaucoup trop de questionnement pour s’attacher aux personnages et pouvoir s’imaginer l’histoire dans sa globalité.

En plus de cela, la fin ne m’a pas du tout plu. Comme je disais on a déjà beaucoup de questions qui restent sans réponse et avec les dernières pages, j’avais qu’une envie c’est demander à l’auteur « Et ensuite? ». Elle est trop brutale, il nous lâche d’un coup et j’ai vraiment pas aimé.

Par contre, je dois dire que malgré le peu de dialogues, la lecture se fait facilement et on  pas l’impression d’ingurgiter une brique sèche de mots. Je comprends totalement qu’il est pu plaire aux lecteurs adeptes du genre car il apporte une vraie originalité je pense mais avec moi cela ne l’a pas fait…

Avis

[Mavilyly] Les nocturnes de Tess Cornac #PLIB2020

Les nocturnes
Editeur: Lynks
Nombre de pages: 270 pages
Prix: 16.90 euros
Année de parution: 2019

 

Résumé:

125 Rouges. 125 Verts. 250 amnésiques. Et combien de Nocturnes ?

Nous avons cherché par tous les moyens à découvrir pourquoi nous étions enfermés ici. Si seulement nous avions su… Aurions-nous quand même été jusqu’au bout ?
Nous avons cherché par tous les moyens à découvrir pourquoi nous étions enfermés ici. Si seulement nous avions su… Aurions-nous quand même été jusqu’au bout ?

Un nom, un bloc, une couleur d’uniforme : Rouge ou Vert. Ce sont les seules informations dont disposent les deux-cent-cinquante pensionnaires de la Croix d’If, entrés dans l’institut sans le moindre souvenir et sans opportunité de sortir.
Natt Käfig est un Rouge du bloc 3A. Il est le dernier à avoir vu Laura, une Verte, avant sa mystérieuse disparition. Il se fait approcher par un groupe d’élèves… Qui sont ces  » Nocturnes  » qui ont besoin de son aide et qui pensent que Laura avait découvert les raisons de leur présence dans l’institut ? Rouges et Verts vont devoir collaborer pour percer le secret de la Croix d’If et échapper à l’administration. Y parviendront-ils en apprenant qu’ils sont prisonniers pour des motifs différents ?

Mon avis:

Cela fait quelques temps que j’ai terminé cette lecture maintenant et mon avis n’a fait qu’évoluer depuis.

Je suis ressortie de ce roman perplexe, avec un sentiment un peu bizarre surtout à cause des personnages auxquels je me suis vite attachés et qui ont vraiment pris vie dans ma tête mais qui avaient des attitudes que je ne comprenais pas ou peu. Je ne sais pas ce que je serais ni commet j’agirais dans leur situation, c’est vrai, mais au moment de la lecture, il était difficile pour moi d’être en accord avec eux.

J’ai été profondément intéressée par les questions que l’auteur pose dans son récit. Et c’est d’ailleurs les réflexions que j’ai eu ensuite qui ont fait changé mon point de vue sur ma lecture. Tess Cornac évoque la mémoire, les souvenirs et leurs façon de nous façonner. Est-ce que nous naissons gentils ou méchants? Est-ce qu’on le devient à cause de ce que l’on vit.? Est ce que si l’amnésie nous touche peut-on changer radicalement de vie et de façon de penser? Et encore est-ce que les actes et propos des gens qui nous entourent peuvent nous faire changer totalement?

Bref, cela a foisonné en moi. Et encore je ne vous pose pas toutes les questions. Pour certaines, j’ai mon opinion mais pour la majorité, je serais incapable d’être catégorique. J’aime ces romans qu certes sont là pour nous divertir mais aussi pour nous faire réfléchir. On est à une ère qui fait que les humains pensent savoir mieux que chacun de ses voisins et où on a du mal à écouter l’autre donc j’aime me remettre en question et garder en tête que finalement rien n’est tout noir ou tout blanc.

Bien qu’il ne fasse pas partie des 5 finalistes, il était dans les miens et je ne regrette absolument pas mon choix car c’est le genre de roman dont j’ai envie de parler et une fois lancée, je pourrais le faire pendant des heures.

 

Pour le PLIB: #ISBN9791097434274

Avis

[Mavilyly] Engrenages et sortilèges de Adrien Tomas #PLIB2020

Engrenages et sortilèges
Editeur: Rageot
Nombre de pages: 480 pages
Prix: 17 euros
Année de parution: 2019
#ISBN9782700259360

 

Résumé:

Grise et Cyrus sont élèves à la prestigieuse Académie des Sciences Occultes et Mécaniques de Celumbre. Une nuit, l’apprentie mécanicienne et le jeune mage échappent de justesse à un enlèvement. Alors qu’ils se détestent, ils doivent fuir ensemble et chercher refuge dans les Rets, sinistre quartier aux mains des voleurs et des assassins. S’ils veulent survivre, les deux adolescents n’ont d’autre choix que de faire alliance…

 

Mon avis:

Engrenages et sortilèges est un roman qui m’intéressait beaucoup depuis sa sortie mais en premier lieu pour un critère totalement superficiel, sa couverture. Je suis en amour devant la beauté du livre et rien que pour cela je voulais l’acheter. J’ai su me retenir car j’avais peur de son contenu. Je ne suis pas une grande fan du steampunk, j’ai souvent du mal à m’imaginer l’univers et donc à apprécier. Mais lorsque je l’ai vu dans les présélectionnés du PLIB et que lors de recherches, j’ai vu qu’il était disponible dans la bibliothèque où je vais, je l’ai emprunté direct.

J’en attendais beaucoup parce que toujours à cause de mon côté superficiel, j’avais très envie de me l’acheter et de l’avoir dans ma bibliothèque.J’ai été plus qu’enchantée lorsque j’ai commencé car je suis très vite rentrée dans l’histoire et je me suis attachée instantanément au personnage de Grise et un peu plus tard au personnages de Cyrus. Et malgré les mises en garde d’une certaine Bluesky – alias princesse Anaïs – je continuais ma lecture avec toujours autant de plaisir.

J’aimais l’avancée des choses, les petits retournements de situations mais surtout l’évolution des personnages qui malgré leur jeune âge se remettent en question, ne restent pas bornés sur ce qu’on leur a appris sans pour autant tout réussir du premier coup. J’ai vraiment eu un coup de coeur pour les personnages créé par l’auteur, les principaux déjà évoqués mais aussi les secondaires que l’auteur prend le temps de travailler aussi.

Malheureusement, j’ai déchanté dans la toute dernière partie. Je ne saurais plus vous dire à partir de quelle page exactement mon avis a basculé mais la dernière et plus grosse bataille va beaucoup trop vite. Et je ne parle même pas de l’épilogue qui nous fait faire un bond et soit il donne trop d’infos, soit il est trop court. J’ai eu l’impression que l’auteur avait prévu un second tome mais qu’il s’est ravisé au dernier moment et nous a donc fait une fin express et surtout un épilogue vite fait pour ne pas nous laisser comme ça. Et c’est dommage car j’aurais préféré avoir cette suite même si celle-ci ne faisait qu’une centaine de pages…

C’est très désagréable d’aimer tout un roman et tomber de très haut à cause d’une fin qui nous déplaît mais cela arrive. Pour autant, je ne vous déconseille pas ce roman car tout le reste est vraiment bon donc il mérité d’être découvert…

Avis

Félines de Stéphane Servant [Storiebooks]

servant

 

Éditeur : Editions du Rouergue (épik)
Nombre de pages : 384 pages
Prix : 15.80 euros
Date de Parution : 21 Août 2019
Disponible en Ebook

 

Résumé : 

Personne ne sait exactement comment ça a commencé. Ni où ni quand d’ailleurs. Louise pas plus que les autres. Ce qui est sûr, c’est quand les premiers cas sont apparus, personne n’était prêt et ça a été la panique. Des adolescentes qui changeaient d’un coup. Des filles dont la peau se recouvrait de… dont les sens étaient plus… et les capacités… Inimaginable… Cela n’a pas plu à tout le monde. Oh non ! C’est alors qu’elles ont dû se révolter, être des Félines fières et ne rien lâcher !

 

Mon avis :

J’ai lu ce livre en lecture commune avec Mavilyly et pleins d’autres personnes, et j’ai passé un bon moment !

J’ai beaucoup aimé cette lecture à plusieurs, car les échanges sont enrichissants et permet d’avoir un échange très intéressant.

Mais même si j’ai bien aimé Louise, le personnage principal, son fort caractère et ses opinions, je n’ai pas vraiment aimé le livre malheureusement.

Ce roman se lit assez vite, il est prenant, mais déjà, j’aurais voulu comprendre pourquoi les jeunes filles deviennent des Félines, j’ai pas eu de réponses et franchement ça manque (pour ma part) et j’aurais aussi aimé une autre fin.

Sinon, ce roman va plaire à beaucoup d’entre vous, car malgré tout, les messages passés sont fort, l’entraide (entre autres) et beaucoup d’autres. Même si certains passages sont fort et un peu violent, la chose la plus sincère qui ne se voit pas briser c’est l’amour. L’amour d’un couple, mais l’amour d’un père envers sa fille, l’amour d’un frère envers sa sœur, l’amour sincère, et ça ça m’a touché !

Malgré tout, je suis ravie d’avoir lu et découvert ce roman, que je ne peux que vous inviter à découvrir.

 

Bonne lecture à tous 🙂

Avis

[Mavilyly] L’enfant papillon de Gabrielle Massat

L'enfant papillon
Editeur: Hachette
Nombre de pages: 396 pages
Prix: 18.960 euros
Année de parution: 2015

 

Résumé:

C’est au XXIIe siècle que la Cité a été frappée par un virus mortel. Depuis lors, les habitants vivent emmurés pour endiguer le fléau. Des messages de l’Extérieur, relayés par le gouvernement militaire, promettent une libération qui ne vient pas. Maïa, sous-lieutenant de 17 ans, rêve de quitter sa ville natale et cherche une faille dans les murs de la Cité. Mais un jour, son mentor Dimitri est condamné pour trahison par sa faute. La nécessité de s’échapper devient alors beaucoup plus urgente. Elle n’a qu’une seule piste : retrouver la trace du mystérieux « Enfant Papillon », seul habitant de la Cité à avoir jamais franchi le mur. Elle va pouvoir compter sur l’aide de Zéphyr, un tueur à gages atrocement défiguré, et Nathanael, un individu contaminé par le virus.

 

Mon avis:

J’ai lu ce roman en lecture commune avec Valou de la chaîne, du blog et du compte Insta Un temps pour Elle ^^…

Si elle, elle a été plutôt emballée et a apprécié sa lecture dans la grande majorité, moi j’ai passé un bon moment mais beaucoup de petits détails ont fait que finalement le ressenti final n’est pas top.

Je vais commencer par les points positifs. J’ai beaucoup beaucoup aimer les personnages secondaires, Nathanaël, Zéphyr et Dimitri que j’ai trouvé attachant, drôles et plutôt réalistes. Tout cela dans un décor et une intrigue qui change un peu. J’aurais aimé en savoir plus sur cet Cité car elle m’a bien plu (sans vouloir y habité ^^) et je trouvais que l’auteur a sur créer quelque chose de bien fini.

Malheureusement, je n’ai absolument pas accroché avec Maïa, le personnage principal que j’ai trouvé trop fade pas assez charismatique au vu du rôle qu’elle jour dans le roman. Et pour moi, il est souvent difficile d’accrocher à un récit si le personage principal ne me plait pas à moins que l’histoire devienne palpitante ce qui n’a pas été le cas avec L’enfant papillon.

Et pour couronner le tout, la fin m’a aussi déplu. Elle est beaucoup trop évasive pour moi, on n’en sait pas assez sur l’avenir des personnages surtout que l’auteur nous révèle quelque chose d’assez surprenant à al toute fin…

C’est dommage de ne pas avoir apprécié plus mais pour autant j’ai passé un bon moment de lecture et un bon moment de partage avec Valou!

Avis

Stranger Things – Runaway Max de Brenna Yovanoff [Storiebooks]

yovanoff

 

Éditeur : Editions Hachette
Nombre de pages : 287 pages
Prix : 15.90 euros
Date de Parution : 5 Juin 2019
Disponible en Ebook

 

Résumé :

Dans ce prequel à la série emblématique Netflix, vous découvrez l’histoire de Max Mayfield avant son arrivée dans l’étrange ville d’Hawkins lors de la saison 2.
Pourquoi a-t-elle déménagé dans cette petite ville de l’Indiana, et comment a-t-elle pu y retrouver la notion de « chez-soi » ?
Le passé de la rouquine surnommée MadMax est loin d’avoir révélé tous ses secrets… des bons comme des plus sombres…
Vous en apprendrez un peu plus sur son histoire, mais également sur celle de son frère Billy Hargrove (interprété par Dacre Montgomery), qui s’est illustré dans la série par sa personnalité des plus complexes…

 

Mon avis :

J’ai lu ce livre grâce à NetGalley et je les remercie infiniment de leur confiance.

Je ne connais pas la série Stranger Things pour le moment, car maintenant que j’ai lu ce livre, il ne me tarde qu’une chose, m’abonné à Netflix pour la découvrir.

Le personnage énigmatique de Max, m’a donné envie de la découvrir elle, dans sa vie et dans son quotidien, d’où le choix de cette lecture, mais j’avais envie de découvrir aussi le sujet de cette série à grand succès.

Dans ce roman, vous apprendrez beaucoup de choses sur la vie privée de Max, auprès de sa famille, et de ce terrible et effrayant Billy (franchement, il me fait peur aussi ), mais aussi de ses pensées, de ses amis, de ce qu’elle aime, et franchement, c’est un livre où on apprend beaucoup de choses, jusqu’au moment où, mais bon, je ne vais pas tout vous dévoiler, il va falloir, aller lire par vous même ce que je vous cache :p

Mais ce spin off sur un des personnages est vraiment très bien écrit, on est vite happée dans la vie de Max et on a envie de la découvrir et de l’apprécier, car c’est une personne peut expressive, mais avec du caractère, mais qui ne vit pas dans un état d’esprit serein, heureusement que ces nouveaux amis sont là !

Si vous êtes fan de cette série que ce soit à la télé ou en livre ou les deux, franchement, procurez vous ce livre, car vous ne serez pas déçu d’en savoir un peu plus, sur cette jeune fille !

 

Bonne lecture à tous 🙂

 

 

badge

Avis

[Mavilyly] Specials de Scott Westerfeld

westerfeld
Editeur: Pocket jeunesse
Nombre de pages: 391 pages
Prix: 13.70 euros
Année de parution: 2008

 

Résumé:

La jeune Tally, seize ans, est enfin devenue une Specials. Mais dans ce nouveau monde glacial et sans humanité, l’absence de Zane se fait cruelle. Doit-elle donc écouter sa petite voix qui lui fait regretter ou remplir sa mission ?

Mon avis sur le tome 1, tome 2 sur mon ancien blog, sorry!!!

Mon avis:

J’ai lu le deuxième tome de cette saga en 2015, oui oui 2015. Et après, je m’étonnais que j’étais un peu perdue sur les événements précédant ce 3ème tome, Specials… ^^

J’avoue que cette saga ne me faisait plus vraiment envie mais j’avais ce tome-ci dans ma PAL donc ça m’embêtait de ne pas le lire. Bref, il est sorti et pour faire court c’était le dernier dans ma PAL et ce sera le dernier que je lirais de cette saga.

Je ne veux pas dire qu’il est mauvais au contraire, j’ai passé un bon moment, la lecture se fait bien malgré le temps entre les deux tomes, et je ne me suis pas ennuyée, mais il ne m’a pas donné envie d’acheter et de lire la suite!

C’est le genre de livres qu’on lit, on tourne la dernière page et l’histoire s’échappe de l’esprit aussitôt. Pour autant, elle a plu et plaît encore donc si ça vous tente allez-y surtout que le premier tome, je l’ai lu 2 ou 3 fois et le plaisir a été le même à chaque fois…

Avis

[Mavilyly] Morning star de Pierce Brown

Morning star
Editeur: France Loisirs
Nombre de pages: 544 pages
Prix: 15,90 euros
Année de parution: 2017

 

Résumé:

« JE SUIS LE FAUCHEUR.
JE CONNAIS LA DOULEUR. JE CONNAIS LES TÉNÈBRES.
CE N’EST QUE LE DÉBUT. »

Darrow aurait voulu vivre en paix. Ses ennemis l’ont jeté dans la guerre. Darrow s’est élevé parmi les puissants qui dirigent la Société pour mieux préparer sa révolution.
À présent, la fin du règne tyrannique des Ors a enfin sonné.
Malgré les doutes qui l’assaillent, malgré les anciens amis qu’il va devoir affronter aux quatre coins du Système solaire, Darrow est plus que jamais déterminé à briser les chaînes…

 

Mon avis sur le tome 1, tome 2

Mon avis:

Je suis toujours partagée lorsque je viens faire une chronique sur les tomes de cette saga. C’est à chaque fois pareil, peu importe le tome. Je passe un excellent moment, lorsque je termine le livre, je suis heureuse et je me rends compte que l’histoire m’a plu, que l’imagination de l’auteur m’a emporté, que j’adore vraiment les personnages mais pourtant pendant la lecture c’set pas aussi simple.

Je trouve ces lectures un peu trop longues. C’est assez contradictoire parce qu’il y a énormément d’actions et de rebondissements, il est facile de dire que l’on ne s’ennuie pas et pourtant… A plusieurs reprises, je me vois décrocher du récit et devoir rattraper le train avec plus ou moins de difficultés. Quant aux personnages, je les aime comme je le disais beaucoup mais ils sont très nombreux et comme pour l’histoire par moment je décroche et je dois faire un effort supplémentaire pour me souvenir qui est qui surtout que chacun a un prénom et un nom mais ils ont tous aussi des surnoms alors…

Je n’ai aucune envie d’arrêter cette saga et je prendrais la suite chez France Loisirs dès que je le pourrais et dès qu’elle sortira mais pour autant je sais que je ne les relirais pas donc je les donne à ma bibliothèque municipale qui a besoin d’étoffer son rayon SFFF. Bref, je vous la conseille mais attention si comme moi vous n’êtes pas des spécialistes de ce genre SF.

 

Avis

[Mavilyly] Dossier Alexander de Jay Kristoff et Amie Kaufman

Dossier Alexander
Editeur: Casterman
Nombre de pages: 607 pages
Prix: 19.90 euros
Année de parution: 2016

Résumé:

Ce matin de 2575, lorsque Kady quitte Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi, sa planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi — BeiTech. Obligée de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander. Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major. Alors qu’ils sont toujours traqués par BeiTech, l’Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d’une façon étrange…

 

Mon avis:

Avec cette lecture, je vous avoue que je deviens accro aux lectures communes. Moi qui en a fait très peu jusqu’ici, je les enchaîne et j’aime de plus en plus ça. J’ai lu Dossier Alexander avec StorieBooks que vous connaissez bien mais aussi avec Valou de la chaîne Un temps pour elle. Et ce que j’adore dans ces LC, c’est quand les avis divergent ce qui a été le cas ici, Valou n’a pas aimé, StorieBooks a bien aimé et moi ça a été un coup de coeur!

Pourquoi ce coup de coeur? Pour les personnages déjà. J’ai vécu un vrai coup de foudre pour Ezra et Kay a réussi à m’apprivoiser au fur et à mesure de la lecture. Quand aux personnages secondaires, ils m’ont tous plu à leur manière, même les « méchants ». Même s’ils ne sont pas autant travaillés que Ezra et Kay, chacun a sa particularité et apporte quelque chose à l’histoire. Alors oui, ils sont nombreux et parfois il est facile de s’y perdre mais pour moi ces moments étaient rares et c’était assez vite réparé.

On ne peut pas parler du premier tome d’Illuminae sans parler de l’originalité de sa narration. Beaucoup en ont déjà entendu parler mais pour les autres, les auteurs ont choisi d’écrire leur livre grâce à des coupures de presse, des analyse de vidéosurveillance ou encore des retranscription de tchat, d’appels et encore des pages où les mots forment des dessins et j’en passe. C’est pour moi un vrai bon point même si c’est vrai que quelques pages étaient un peu compliquées à lire sans abîmer le livre. J’ai eu de vrais coup de coeur pour certaines pages à la fin du roman ( je vous les mets sauf une qui vous spolierait trop ^^).

20190228_15381920190228_153858

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout cela apporte un rythme très dynamique à l’histoire et déjà qu’elle m’embarquait complètement, je ne m’ennuyais pas du tout… Malgré un côté technique très poussé dans l’informatique ou la technique des vaisseaux, je passais outre pour ne pas polluer ma lecture.

Et tout cela pour finir par un retournement de situation que je n’avais absolument pas vu venir et un cliffhanger qui m’aurait presque donner envie de foutre en l’air mon challenge achat et aller de suite me procurer le tome 2…

Il est loin de faire l’unanimité mais avec moi, il a vraiment bien fonctionné malgré quelques défauts qui n’ont pas entaché mon coup de coeur. EN plu d’un objet livre magnifique Dossier Alexander est une histoire qui a su m’emmener du début à la fin et qui m’a fait rencontrer des personnages que je suis pressée de retrouver, du moins certains…

 

Ma note:

PlumePlumePlumePlumePlume

coup_de_coeur